Jump to content
forum.bjork.fr
Sign in to follow this  
gordon

[film] antichrist de lars von trier

Recommended Posts

Spoilers...

 

 

"Lars von Trier est-il un type complètement fumé, protestant intégriste, phobique de la femme et du sexe ? Ou un potache qui aime les blagues bêtes et méchantes ? Quelle que soit l’option, Antichrist est une purge, d’abord très ennuyeuse, puis très pénible. Une heure de psychanalyse de couple où Willem Dafoe tente de guérir Charlotte Gainsbourg de sa dépression (leur enfant est mort accidentellement). C’est éclairé sombre, filmé chichiteux et en gros plans, et rien n’existe en dehors des deux personnages et de leur appart : bavard, chiant et claustro. Ensuite, une demie-heure de salmigondis, entre religion, hystérie et porno gore, qui donnent envie de hurler “chut chut, chère Charlotte !”. Le tout culmine avec coups de marteau sur la bite, forage de mollet à la perceuse et lacération de vagin. C’est Yvan Attal qui va être content. Lars von Trique prend au mot le vieux proverbe de cour d’école qui dit que la femme, Satan l’habite, comme diraient de concert Vermot et les intégristes religieux. Mais tout cela n’est peut-être qu’une vaste blague fastidieuse. Le film est dédié à Tarkovski ! Fermez le ban."

 

 

Les Inrocks

 

Je crois qu'on pourra jamais se décider face à Lars Von Trier.

 

 

Deux séquences-choc dominent Antichrist : celle qui montre le sexe de Willem Dafoe cracher du sang et celle qui voit Charlotte Gainsbourg s'auto-mutiler l'appareil génital. Et le tout de manière frontale s'il vous plaît.

 

Si la mise en scène de Lars von Trier s'avère toujours maîtrisée, le cinéaste frôle cette fois la violence gratuite...

 

 

Fluctuat

 

Je m'attendais pas à ce que ce soit si direct dans le cadrage...

Moi qui croyais avoir à faire à un beau film d'angoisse, et pas à du gore version théorie freudienne.

Edited by sofftchevaliers
il existe une balise spoiler !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les trailers cachent bien leur jeu...

le problème du gore/violent c'est que c'est de la surenchère en permanence...

aujourd'hui plus personne ne faillit devant l'exorciste... on en rigole même...

jusqu'où est-il allé ? où se trouve la limite ?

Je n'ai pas vu martyrs mais concernant irréversible c'est surtout le coté malsain/réaliste qui est choquant...

Martyr je l'ai vu et j'ai trouvé qu'il était super bien fichu un des meilleurs films de genre français que j'ai vu, l'histoire est pas trop mal, c bien joué, mais il est plus violent que gore enfin c'est ce qui marque le plus de la violence brut et c'est peut être plus impressionnant que du gore au final, pour irréversible je l'avais vu et je n'ai pas du tout aimé hormis les deux scenes "choc" sur lesquelles il ont basé tout le film, le reste ne suit pas...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest batabid

Je reviens du festival de Connes, où je suis allé voir en avant-première (et ouais j'me la pète) "AntiChrist" de Lars Von Trier.

 

 

Alors, accrochez-vous bien : un couple perd son enfant et se retire dans un chalet appelé "Eden" (tiens, tiens) au fin fond de la forêt Noire. Et là on suit la descente aux enfers de ce couple (au passage on apprend que le monde est dirigé par Satan et non par Dieu) et encore le mot est faible ! Sexe, sang, mythologie, mysoginie... bref toutouyoutou c'est le film le plus noir et surtout le plus dérangeant qui fera frémir toutes les Paris Hilton et autres vierges effarouchées en paillettes et salopes en goguettes venues assister à la séance officielle.

 

 

Un pavé dans la mare donc, à côté "Dancer in the Dark" et "Breaking the Waves", c'est Zavatta et sa soeur au pays des groseilles. Mystérieux pour les uns et incompréhensible pour les autres, "AntiChrist" a le mérite de dévoiler des images vachement bien travaillées (notamment les scènes de nuit dans les bois), les hallucinations ou encore certains passages en 3-D. Oui, en trois dimensions Madame.

 

Verdict samedi. Même s'il ne décroche pas la Palme du meilleur film, il pourrait obtenir la palme du film qui fait le plus jaser sans que personne ne l'ait vu ! De quoi patienter avant de clore la trilogie USA avec "Wasington".

Share this post


Link to post
Share on other sites

il y aura une version soft pour le sud de l'Europe, l'Asie et les Etats-Unis

 

Le partenaire de Lars Von Trier aux studios Zentropa, Peter Aalbaek Jensen, a déclaré à la presse spécialisée que les distributeurs du film, qui comprend plusieurs scènes de violence sordides, de sexualité explicite et même de mutilation génitale, pourront choisir entre la version «vilaine protestante» présentée à Cannes ou la version «gentille catholique». +++
"On avait un accord depuis un an avec Lars de faire une version catholique du film, de couper certaines scènes et les remplacer par d'autres, sinon il serait invendable sur des marchés pudiques comme le sud de l'Europe, l'Asie et les Etats-Unis, où on ne peut même montrer un homme nu de face", déclare dans un entretien à l'AFP Peter Aalbaek Jensen qui travaille pour Zentropa, la société fondée notamment par le réalisateur fétiche danois. +++

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai vu la bande annonce hier soir au ciné, et j'avoue que cela m'a conforté dans l'idée d'aller le voir.

 

Cependant, j'ai lu les spoilers ici (oui, je suis pas du genre "RACONTE PAS LA FIN SINON J'TE TUE") et j'avoue que ça donne moins envie déjà...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Déjà Lars Von Trier, un coup je l'aime puis je le déteste.

J'ai la même digestion avec le temps de Breaking the Waves et Dancer in the dark. Deux films que je ne veux même plus voir.

Déjà les 2 sont le même film, à part que dans le second y'a bj.qui chante... Mais la trame est la même. La fille au coeur d'or qui se sacrifie entièrement par amour jusqu'à la mort.

A la limite Breaking the waves a plus d'intensité là où Dancer in the dark n'a de valeur uniquement par la présence de bj. Mais UNIQUEMENT...

 

En même temps tous les films de Lars réposent sur l'actrice principale et un procédé technique. Le dogme = caméra numérique tenue à la main, pas de décors dans Dogville etc...

 

Mais après ce con de Lars réussit tous ces coups en mettant le spectateur devant des situations faites de cris et de larmes où vraissemblablement ses actrices n'usent d'aucune feintes. Quand on voit bj. amochit par ses hurlement, ses vraies grosse larmes qui tapent des pieds et tout et tout forcément c'est pas compliqué, on a le coeur noué, on chiale on est bouleversé et on sort du cinéma ravit d'avoir autant été ému par l'action qui se déroulait sur l'écran.

 

 

Mais au bout du compte la trivialité des procédés de Lars Von Trier font de lui un boucher du cinéma qui se casse pas trop la tête. Son théorème d'en mettre plein la vue au spectateur en montrant ses acteurs faire des choses borderline fonctionne à souhait. The idiots est encore un parfait exemple qui cette fois tombe dans un autre pathos...

 

Dogville semblait être une exception à la règle déjà car Kidman qui est à priori une véritable actrice, plus charismatique qu'Emily Watson et pas amateur comme bj. (qui suite au film été persuadée d'avoir tiré sur un homme et d'être morte...), se voyait endosser un rôle un peu plus fin sans hurlement ni roulades...

 

Le procédé d'absence de décor était une assez bonne idée aussi qui faisait ressentir et regarder différemment le film. Je ne l'ai pas vu depuis sa sortie, ça me donne presque envie de le revoir.

 

 

Cela dit je suis bien plus sensible à Last days de Gus Van Sant par exemple où on assiste à la même scène d'espace temps dans plusieurs pièces différentes d'une même maison. Au final on ressent le lieu avant de ressentir l'émotion de l'action en direct. J'avais adoré ça, sentir la maison et ce qu'il s'y passait, c'était une autre lecture d'un film. Encore plus dans Last days que dans Elephant, à cause de ce silence et ce calme trop pesant. Dans Elephant à cause du thème on sait tous qu'il va y avoir la fusillade...

 

 

Mais bref Anti-Christ.

 

 

Qu'à voulu pondre ce con de Lars Von Trier?

Autant je trouve nécessaire et bon de voir des films méga trash comme Irreversible qui pour moi a de l'interêt et même une beauté, la fin est sublime. Même le pire des films pour moi, Salo ou Les 120 journées de Sodome de Pasolini qui est un film montrant des choses totalement insoutenables et atroces a un véritable interêt car il n'a rien d'anodin et même est important à voir dans la vie car le cinéma n'est pas qu'un lieu de divertissement pour ce changer les idées et faire rire, l'écran est une toile et le réal. à quelque chose à faire dessus... Enfin là n'est pas la question.

 

Mais bon si vous voulez voir du glauque pour du glauque, allez-y, AntiChrist ou le film ou tout est gratuit.

J'aimerais bien savoir quelle est cette misogynie assez poussée qui a atteint Lars Von Trier en trouvant ce sujet de film où la femme est la nature est le mal...

 

Des troubles et psychoses d'un couple qui perd leur gosse pendant qu'ils étaient en train de baiser, Lars y mêle avec un ridicule incroyable une affiliation au satanisme. Il mélange à la douleur du deuil d'une mère, la psychose de la peur numéro une en occident, les sombres psychoses de l'occulte.

Dieu que c'est con et grotesque et ridicule!

 

 

 

Je ne suis pas forcément intéressé par le fait qu'un film ait une visée didactique ou je ne sais quel message, le cinéma ne doit pas forcément être "politique" mais pour le coup impossible de ne pas se demander POURQUOI et DANS QUEL BUT Lars a-t-il réalisé ce film de merde?

 

Car franchement entre complexe œdipien renversé, la place de bâtard du père de famille rejeté par sa femme, la mère et par l'enfant qui ici ce dédouble en psychologue/mari/bite tout s'emmêle un peu.

Et LA on retrouve la trivialité du procédé chère à Lars Von Trier.

C'est grossier car à la fin du film on découvre que tout ce plan macabre est une sombre mise en scène de la femme et ça devient de plus en plus grotesque.

 

 

Il y a des scènes abominables à la fin, énorme plan sur le clito de la femme qu'elle se coupe au ciseau, masturbation dégueulasse, climat étouffant et malsain a tout va. Mais le problème c'est que tout ça semble n'aboutir sur RIEN!

Perso j'ai surtout eut l'impression que Lars prenait plaisir à ne choquer que pour choquer. On dirait qu'il veut être ultra méga transgressif dans ce film. Mais bon qu'il se transgresse lui-même, qu'il se coupe son anus dans sa chambre sans caméra car la vraisemblable gratuité de son film le rend totalement pitoyable!

 

L'épilogue frise le ridicule avec cette horde de femme toutes en jupe (car comme le public est con, faudrait pas s'y méprendre, une femme porte la robe et les cheveux longs)... C'est de pire en pire.

 

Quand à la dédicace à Tarkovski... Heureusement le seul film que j'ai vu en entier de ce dernier est Stalker semble être celui qu'il fallait voir pour déceler les clins d'oeils!

Dans Stalker, tout ce passe dans une espèce de forêt étrange où un passeur emmène 2 autres hommes dans un endroit non moins étrange où peuvent être réalisé leurs désirs...

En opposant le monde dégueulasse dans lequel ils vivent à cet endroit étrange de passage à une dimension métaphysique où tout verdoit, où c'est la forêt dense etc...

 

Alors je n'arrive pas trop à faire le lien avec le rôle de la femme qui est quasiment absente du film de Tarkovski. Mais pour le reste Antichrist est je crois une transposition trash du Stalker. Lars reprend les souches d'arbres d'ailleurs!

 

L'homme quitte la ville avec sa femme, quitte toute civilisation pour se retrouver à Eden (facile!) en plein milieu des montagnes. Cabanon totalement isolé et perdu et va arriver par plusieurs exercices a une forme de retournement et d'accomplissement peut-être. J'ai pas tout compris.

En tout cas le mari/psy fait faire des exercices à sa femme pour qu'elle puisse vaincre ses peurs et ses angoisses, une fois que celles-çi semblent vaincues, elle se transposent dans l'homme qui découvre la face cachée de sa meuf et le plan macabre (le gynocide...) qu'elle avait mit en scène.

Reste que c'est lui qui vaincra sur elle et arrivera à ce lieu que l'on voit dans l'épilogue où la rédemption semble amorcée mais où l'invasion féminine semble tout déranger. Ou pas...

 

Le problème c'est que comme je le disais Lars mèle à tout ça une dimension de satanisme qui a plutôt tendance à ridiculiser son idée de départ certes un peu pompée sur Tarko mais qui ne devait pas être si mauvaise.

Mais cette afiliation assez grossière entre l'anti-Christ = anti-Jésus= Jésus était un homme = l'anti-christ, anti-Jésus, sera donc femme... C'est pas très futile... En tout cas c'est à priori ce que Lars veut signifier par cette invasion féminine à la toute fin. Le mari a vaincu sa femme, celle par qui le mal arrive mais il est impossible de lutter contre l'église de satan où dans cette grande nature que compose la forêt arrive, la femme!

 

 

Aïe aïe aïe...

 

En tout cas si quelqu'un pouvait aller le voir pour confronter un peu... En tout cas la nuit porte conseil!

_________________

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y avait une petite critique dans Télérama qui était bien écrite, et qui m'a fait comprendre que je n'avais pas à aller voir ce film. D'ailleurs ce que dit Yohann colle énormément à ce qui y est raconté.

 

De Von Trier, je n'ai vu que "Dancer in the dark", "Dogville" et "Manderlay".

Et dans chaque film, la pate de Lars, c'est un peu de trash dégueulasse dans le scénario. Heureusement qu'à côté il a des bonnes idées de réalisation et des choses à raconter.

 

L'idée qui résume Lar von Trier le plus à mes yeux, c'est quand il expliquait que pour "Dancer in the dark", il avait repris l'idée de la "petite vendeuse d'alumette", pour la pousser à fond. Oui, Lars nous prend pour des cons.

 

La petite vendeuse d'alumette, c'est le summun du pathétique, ajouté au côté pervers : c'est un conte pour enfant (qui s'identifie d'autant plus à la petite fille, eurk!) et il y a un côté morbide (le rêve heureux coïncide avec son agonie, les dessins naîfs du livre d'enfant pour traiter d'un sujet grave). Lars rajoute la cécité, le sacrifie par amour, et voilà la recette.

Après j'ai pas forcément envie d'aller au cinéma pour avoir la nausée, je sais que ce sera une expérience masochiste.

La caution intello de "la petite vendeuse d'alumette", c'est qu'il y a une critique sociale très bien sentie. Lars utilise aussi ce genre de caution. Mais au final, j'en ai un peu marre de cautionner des films dont le peech semble avoir été écrit par un enfant débile de 8 ans qui se fout de notre gueule, en les regardant.

(DITD : vous allez assister impuissant à la mort par petit feu d'une femme aveugle pauvre et exilée qui va battre et se sacrifier par amour sans que personne ne la comprenne ; Manderley : l'esclavage ça avait du bon et vous allez être d'accord avec moi... à chaque fois on frôle le "c'est Toto qui mange du caca, et il aime ça" :glare: )

 

Ca me fait repenser à tous ces scénaristes de séries télé à médecine légale, qui s'efforcent d'imaginer un crime bien dégueulasse et pervers pour accrocher le téléspectateur et le maintenir en haleine, utilisant la même sauce d'épisode en épisode. Et ça marche sur moi aussi, je finis vraiment par sentir qu'on me prend pour un idiot.

Edited by Aoh

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest batabid

Bon, et Wasington, c pour quand ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

AOH, tu oses critiquer DITD ?

Espèce de sous-fan :p:

Pour moi, la trilogie des sœurs-courage reste ce qu'il a fait de mieux. Les 3 films m'ont hypnotisé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
AOH, tu oses critiquer DITD ?

Espèce de sous-fan :p:

Pour moi, la trilogie des surs-courage reste ce qu'il a fait de mieux. Les 3 films m'ont hypnotisé.

Ahr-Ah-Ahr je suis un fan déchu :pirate:;)

[euh, d'ailleurs pourquoi je devrais soutenir un film où Björk est torturée tout du long, quel devrait être la réaction du fan ?]

 

J'avais pas vu le trailer : "Nature is self-destruct" uhm... c'est très intéressant.

 

 

Et vous qui avez vu le film, vous pensez quoi de la prestation de Charlotte Gainsbourg (cocorico)?

Oui, dans les films communs, l'actrice principale est servie pour être mignonne et séductrice, je comprends que là on en parle moins. A la sortie de la salle, on a sûrement moins envie de lui faire bisou-bisou :D

Edited by Aoh

Share this post


Link to post
Share on other sites

bon malgré les critiques assassines et la déception de ceux qui l'ont déjà vu, j'ai quand même été très curieux de voir ce film (sans doute pour voir un truc atroce et me torturer un peu).

Je me suis tellement attendu à un sombre navet que du coup j'ai automatiquement fait abstraction du reste et me suis concentré sur le seul intérêt de film. Ca a comblé mes attentes bien plus que je ne l'aurai cru

 

 

le début est certes un peu chiant malgré les images pas dégueus. Mais j'ai adoré le passage où elle s'imagine dans la forêt, musique ralentit qualité de l'image, cadrage, y a pas a dire, ça a de la gueule.

Angoisse abominable lorsqu'il s'approche de la biche et qu'il se rend compte qu'elle a un cadavre de faon a moitié sortit de son ventre (la pareil, zoom, musique atroce "respiration allien" tout les ingrédients sont là pour faire flipper à mort mais en puissance 10, mais avec le loup qui bouffe ses entrailles je me suis accroché à mon fauteuil sensation forte assuré.

 

 

Après vous allez me prendre pour un gros beauf d'aller au ciné juste pour angoisser (pour ce film c'est limite du sado maso) mais quand je suis sorti et que j'ai discuté avec mon voisin qui était là à se la péter "ouais c'est totalement gratuit, inutile, les cadrages ci, où est le message? nanani, moi j'aurai pas fait comme ça, je me suis fait chier" Bien sur que c'est gratuit et inutile, mais c'est ce qui est marqué sur toutes les critiques alors pourquoi tu l'as vu?

C'est sur que maintenant je regrette un peu de l'avoir vu car j'ose pas me glisser plus dans mon lit sans craindre de heurter une charogne de renard éventré encore vivant ou d'imaginer ma coloc surgir de l'ombre en hurlant pour me couper les couilles.

 

Ah oui et la prestation de charlotte ben mouais sais pas quoi en penser elle chuchote monocordement (comme d'hab je dirais sauf dans Prête moi ta main) mais elle était idéale pour ce film. Le prix d'interprétation féminine c'était peut-être un peu too much sauf si il l'a récompense pour avoir tenu le coup tout le long du tournage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est sur que maintenant je regrette un peu de l'avoir vu car j'ose pas me glisser plus dans mon lit sans craindre de heurter une charogne de renard éventré encore vivant ou d'imaginer ma coloc surgir de l'ombre en hurlant pour me couper les couilles.
Oôh, je suis tout attendris. Invites moi sous ta couette :D, je te promet de te réconforter la nuit, de vérifier sous le lit, et même écraser les araignées (humour 3ème degré).

 

Et les dialogues, ils étaient bien les dialogues ?

Parce que là, j'ai le "Nature is self-destruct" qui me trotte dans la tête depuis que j'ai vu la bande-annonce, je suis à 2 doigts d'aller le voir (et oui, il passe sur Dijon, nananère :P)

(ça me fait penser que dans le genre "film masochiste", j'ai la fin d'un docu-théma d'arte sur Tien an men à regarder depuis 2 semaines, j'étais pas chaud pour encaisser le passage sanglant avec les images de "vrais" morts et vrai sang)

Share this post


Link to post
Share on other sites

pas vu.

pas envie de le voir.

 

mais après lecture du post de yohann ....

ça me fait un peu penser à un film qui traiterait de l'idée chrétienne du mysoginisme (spelling ? le mot existe-t-il ?)

 

LVT dit quoi quant à la génèse de son film ?

 

* total offtopic : t'es de Dijon aoh ? je suis passé chez toi ya pas longtemps ... au consortium *

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.