Jump to content
forum.bjork.fr
bjon

The Live Boxset [1992 - 2003]

Recommended Posts

Comme d'habitude, le Live Box n'est pas encore arrivé au Chili :- :-X

Mais j'aurais aimé que la version de Human Behaviour à Tokyo Orchard Hall aie été mise...

(Je vais feter si le special LIVE BOX arrive bientot... vous allez voir ;) )

ciao.

Share this post


Link to post
Share on other sites

le live box set a été désigné album incontournable ic_incontournable.gif par les inrockuptibles (huhu c'est surprenant)

 

Depuis Vespertine, Björk nettoie les placards, fait l’inventaire, soulage les disques durs. Depuis deux ans, elle ne s’exprime ainsi plus qu’en coffrets, seul format pouvant dignement prendre en compte sa boulimie d’expériences et de transmutations. Car Björk, qui a grandi dans le jazz libertaire, puis s’est révélée à elle-même dans la dance-culture anglaise, a été exposée aux deux meilleures écoles pour savoir qu’une musique n’est jamais figée, inscrite dans le marbre d’une tombe : chez elle, les thèmes sont donc ouverts à toute digression. Une habitude prise dès les Sugarcubes, qui avaient déjà abandonné leur musique à une armée d’électroniciens.

 

Björk continuait avec Debut, premier album à l’electro malicieuse mais immédiatement relu par une acoustique luxuriante et dérangée à l’occasion d’un grandiose MTV Unplugged, ici intégralement inclus. Pour représenter Post, elle offre un concert célèbre au Shepherd’s Bush de Londres, pimenté de quatre performances télé (dont Taratata, avec Michel Legrand). Mais c’est avec les versions live de l’indépassable Homogenic ou de Vespertine, enregistrées ici et là au gré des périples, des rencontres et des désirs, que l’on mesure l’insolente liberté, la marge de manœuvre XL que Björk peut octroyer à ses morceaux. Jamais esclaves des disques durs qui les nourrissent, des routines de cordes ou des compromis minables de vie en groupe, les chansons n’en font qu’à leur forte tête, sautent les humeurs, vagabondent. Ici, comme sur un DVD bonus, le live redevient une vaste aire de jeu, la scène un tremplin vers l’inconnu. "En état d’urgence, voilà où je veux être", chante-t-elle.

 

source: lesinrocks.com Jean-Daniel Beauvallet

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ma grand-mêre disait souvent :

A force de passer de la pommade à quelqu'un, ele fini par de glisser entre les doigts ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore??? Pinèzzz, ça va encore nous coûter un joli petit pactol tout ça! Qu'elle sorte son dernier album avant tout et on verra après, la miss Coffrets...

Edited by TheEye

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.