Jump to content
forum.bjork.fr
Guest kahanar

Don du sang pour les homosexuels

Recommended Posts

Guest kahanar

jvoulais juste avoir votre avis à propos d'une petite anecdote assez désobligeante qui m'est arrivé (j'en ai déjà parlé sur mon lj, mais je sais qu'il y a ici des militants alors j'en parle aussi ici wink.gif )

- mercredi 17 décembre, collecte de sang à scpo rennes. prennant mon courage à deux mains, je me dis "il est temps de cesser d'être égoiste". je vais donc me présenter afin de vider mes veines dans les petits tubes à essai.

- là, je rencontre un pote qui me dit "c'est bizarre, il m'ont demandé si j'avais déjà eu des rapports homosexuels dans ma vie". je tilte. kezaco??

- je vais voir un des medecins afin de demander des précisions, il me confirme: ils n'acceptent pas les dons de sang venant de personnes ayant eu au cours de leur vie des rapports homosexuels (y compris les gens n'ayant pas eu de rapport . là, je dois vous dire que je suis resté assez con! mais j'ai pas eu le réflexe de taper une gueulante.

- les raisons de ce refus sont: tout d'abord, les relations homosexuelles sont à classer dans la catégorie "comportement à risque". ils sont bien gentils, mais ya 10 ans qu'on sait que ya pas que les homos qui choppent le sida! en fait, vu que les dons de sang et les tests de depistage coûtent cher, ils veulent une plus grande rentabilité sur les dons effectués, du coup, ils écrement au maximum. ceci dit, c'est pas logique! il est clair qu'un mec comme moi qui assume simplement et complètement son homosexualité ne représente pas le profil type (si profil type il y a...) du mec à risque. en général, les gens assumant leurs sexualité ne sont pas réticents vis à vis de la capote et autres métodes de prévention. de plus, un mec homo qui ne s'assume pas, c'est pas au médecin qu'il va le dire! n'importe qui peut mentir là dessus!


franchement je sais pas si je dois leur balancer toutes les associations au cul ou pas. qu'en pensez-vous?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest deleted_user25

c'est qq chose de connu et il est possible que des associations militent déjà en ce sens, renseigne toi ;)

 

sinon le fait que les homos qui assument ouvertement leur homosexualité se protegent, c'est une constatation faite par rapport a ton experience perso ? ça métonne bcp qd même kon puisse faire un lien entre ces 2 choses là

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui moi aussi g toujours trouve sa completement debile...

mais sa fait un moment que sa existe c pas de maintenant et je crois aussi que les asso doivent être déjà sur le coup d epuis le temps quand même...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lamentable...encore l'hypocrisie de la France.

 

Ils attendent peut être que le virus soit plus présent chez les hétéro.........[les gens continués a ne pas vous protéger(car vous etes hétéro), continués a ne plus vous vacciner, continués a prendre pour n'importe kel motif des anti-biotiques.......etc]

 

Moi j'aurais gueullé d'une façon assez violente....mettre tout les homo dans la même situation, çà s'appelle de la xénophobie...et c'est tres d'actualité.

Share this post


Link to post
Share on other sites
c'est qq chose de connu et il est possible que des associations militent déjà en ce sens, renseigne toi  ;)

oui tout fait c'est une situation déjà connue et très peu médiatisée...

 

çà s'appelle de la xénophobie...

euh un terme plus adapté: homophobie ::)

 

Ils attendent peut être que le virus soit plus présent chez les hétéro.........

C'est déjà le cas en France...

 

sida-france.gif

source: invs.sante.fr

après qlq recherches, voici comment dondusang.com justifie cette politique discriminatoire.

 

10. J'ai été très surpris de decouvrir qu'on ne peut pas donner son sang "si on a ou a eu une ou des relations sexuelles avec un partenaire du même sexe". Je trouve cette mesure particulierement discriminatoire. A partir du moment où l'on a une vie sexuelle saine et que l'on utilise toutes les precautions, il n'y a pas de raison qu'un homosexuel soit plus exposé a un risque de contamination par les MST.

Ne considérez pas l'homosexuel comme étant la seule catégorie "à part". Imaginez un médecin qui doit très rapidement décider de la sécurité d'un don de sang aussi bien pour le donneur que pour le receveur : il a environ " 3 à 5 minutes pour se faire une opinion. En fonction de quoi va -t-il décider , de la bonne ou mauvaise impression que lui donne la personne (avec tous les risques de se planter, ou de régulièrement faire un délit de sale gueule), de la confiance ou non qu'il aura? Peut-on réllement savoir en 5 minutes si on doit faire confiance ou pas ? Il faut beaucoup se méfier de ce genre de réaction. C'est la raison pour laquelle le médecin se fie aux éléments d'épidémiologie qu'il a à sa disposition et non aux histoires individuelles des gens, même si pour certains c'est difficile à accepter. Et vous n'êtes pas le seul dans ce cas. Combien de transfusés qui ont longtemps donné leur sang et se voient aujourd'hui refusés, se sentent blessés? Combien d'anglophiles ayant cumulé un an de séjour dans les îles britanniques entre 80 et 96 s'offusquent et s'inquiètent de ne pas pouvoir donner leur sang. Les hétérosexuels qui ont une femme et une maîtresse (ou un mari et un amant) fixes et stables depuis longtemps sont considérés comme ayant des multipartenaires et sont exclus du don. On sait bien également que le préservatif ne préserve pas à 100% puisqu'il y a des grossesses sous préservatifs. Ainsi, dans les régions à risque, toute personne ayant un nouveau partenaire depuis moins de 6 mois est exclue, préservatif ou pas. Que dire également de la personne qui s'est droguée, deux ou trois fois dans sa jeunesse "pour voir", qui ne se drogue plus depuis de nombreuses années, et qui est définitivement exclue ! Etc... Le médecin doit prendre en compte le risque défini par les experts et ne peut se permettre de faire des cas individuels.Bien sûr, cela blesse parfois les gens, mais ne donne-t-on pas son sang pour sauver une vie et non pour se faire plaisir? C'est grâce à cela que le risque de transmettre le sida lors d'une transfusion est aujourd'hui quasiment nul.

 

Vous remarquerez la clareté de la réponse.

j'adore le fait de mettre sur le même plan "tromper son partenaire", "s'être drogué", et l'homosexualité...

 

Un homosexuel serait forcemment "plus séropositif" qu'un hétérosexuel alors que les chiffres prouvent le contraire aujourd'hui... Sans parler du fait que pour les lesbiennes c'est un peu paradoxal vu le % de risque de contamination

 

vive la France !

 

articles intéressants :

http://www.actupparis.org

humanite.fr

lgbth.com

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui le terme homophobie est plus adapté pour ce sujet c'est vrai ;)

 

Mais la xéno...est aussi présent (vous allez me dire c'est pas nouveau, exact)

 

Interessant ton schéma Aifol

 

++

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest modernthing

Je crois que ça dépend de ce que les gens ont noté sur le questionnaire juste avant... En tout cas, faut vraiment jouer la confiance pour se baser principalement sur la bonne foi des gens à réprondre correctement aux questions qui tirent en profondeur sur leur vie privée... ::)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne comprends pas pourquoi "un médecin doit très rapidement décider de la sécurité d'un don de sang aussi bien pour le donneur que pour le receveur", puisque le sang recueilli va être analysé par la suite pour en dépister les virus éventuels. ???

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je crois que ça dépend de ce que les gens ont noté sur le questionnaire juste avant... En tout cas, faut vraiment jouer la confiance pour se baser principalement sur la bonne foi des gens à réprondre correctement aux questions qui tirent en profondeur sur leur vie privée... ::)

tu réponds à quoi ? qu'est ce qui dépend de la réponse des gens sur le questionnaire ?

 

Je ne comprends pas pourquoi "un médecin doit très rapidement décider de la sécurité d'un don de sang aussi bien pour le donneur que pour le receveur", puisque le sang recueilli va être analysé par la suite pour en dépister les virus éventuels.  ???

les médecins éliminent les populations dites "à risque" pour optimiser les dons. Selon eux, s'ils ne faisaient pas ce tri préalable, ils auraient plus de sang contaminé...

 

en d'autres termes, on nous fait comprendre que le sang des homosexuel-les est moins fiable que celui des hétérosexuel-les.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest deleted_user25

elle veut dire que c pas juste des questions orales

 

ya surement un formulaire papier a remplir avant de donner son sang, du moins la 1ere fois

 

et c clair que demain je pourrais aller donner mon sang en disant que je suis un hetero fidele...

 

ce qui est le cas mesdemoiselles ;) ;D

Share this post


Link to post
Share on other sites
elle veut dire que c pas juste des questions orales

merci pour l'explication ;)

que ce soit des questions orales ou pas, je crois que ça ne change pas grand chose à l'affaire...

 

ya surement un formulaire papier a remplir avant de donner son sang, du moins la 1ere fois

il faut remplir à chaque fois le questionnaire

 

et c clair que demain je pourrais aller donner mon sang en disant que je suis un hetero fidele... 

oui c'est sur... et moi je suis la reine d'angleterre ;D

c'est quand ("même un peu dommage") d'en être réduit à mentir pour pouvoir donner son sang...

Share this post


Link to post
Share on other sites

ma mère est ds le comité du don du sang et elle m'a montré le questionnaire et ca semble pas être si terrible que ca. on a pas le droit de donner si on a été transfusé, grippé, séjourné plus d'un an ds les iles britanniques, contracté la maladie de la vache folle, fait une fausse couche, etc mais il est demandé nulle part sur le papier "officiel" si on a une maitresse ou si on est homosexuel. Et ces fameux questionnaires sont tous détruits après le don alors venez tous donner du sang dans la belle ville de Sainte Croix En Plaine (le prochain don est le 4 janvier 2004) c moi qui ai distribué les dépliants héhé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"etc mais il est demandé nulle part sur le papier "officiel" si on a une maitresse ou si on est homosexuel"

Alors pourkoi poser la question pendant le questionnaire?

 

pourkoi alors parler de homosexuel?

Y a t'il une discrimination? si non pourquoi autant de sites (gens) sont alarmé....

 

++

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest modernthing

Comme je crois que quelqu'un l'a dit plus haut, c'est ce qu'ils appellent des "comportements à risques". En Australie, on peut donner du sang à partir de 16 ans et je me souviens avoir répondu à un questionnaire assez serré qui allait très loin dans les détails... (nombres de partenaires, relations stables, relations non-protégées, homosexualité, drogue...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

"comportements à risques" çà me fait penser au radar (

[la vitesse ne tue pas mais agrave le danger, évitons d'abord le danger])...pitoyable...vive la france (et d'autre pays occidentaux).

 

Le plus grand comportement à risque est le mensonge...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.