Jump to content
forum.bjork.fr
Fistuline

Envoyé Spécial / Cash Investigation (Méthodes, présentation, faits), élections européennes EELV et RN

Recommended Posts

heureusement fistuline qu'on t'a comme caution médico-scientifico-modeste pour nous aider à connaître le Vrai grâce à des syllogismes bluffants.

 

sans sarcasme (désolé :) ), la question n'est pas d'être "pour" le placebo. mais plutôt de comprendre comment nos cerveaux/corps fonctionnent, qu'est-ce qui peut les aider, comment, dans quelles conditions; et comment aligner nos politiques pour de meilleurs soins, et un meilleurs accès à ces différents soins.

je ne crois pas que la pose de cierges soit l'objet de véritables réflexions scientifiques/ médicales, alors que l'effet placebo, ou la dimension relationnelle dans les échanges patients/soignants, oui.

 

pour l'acuponcture, y'a des civilisations qui se soignent depuis des siècles avec ces méthodes, encore aujourd'hui elle peut être une méthode d'appoint complémentaire d'autres méthodes de soin, je pense notamment dans le cas de l'anesthésie. je connais des médecins (càd des gens qui ont quand même bien potassé le sujet du corps humain etc.) qui se penchent sérieusement sur ces questions, et ici on lit des déclarations péremptoires qui ridiculisent tout ça... j'ai un peu de mal.

 

benjicok l'homéopathie n'a pas prouvé son efficacité en termes de chimie. pas en termes de résultats pratiques chez les gens, qui sont justement satisfaits, ou pour, comme dit plus haut. d'où mon ouverture sur la question du placebo/effet placebo et ses usages en médecine.

 

pour ma part je n'ai pas exprimé mon opinion sur le remboursement ou non, en revanche je trouve ça pas pertinent de s'y opposer aussi radicalement en balayant la question de leur efficacité sous couvert de chimie. il y a des médicaments remboursables dont on ne pourrait pas dissocier l'efficacité chimique de l'efficacité somatique alors bon les grands croisés en bataille pour le bon usage de nos impôts

 

la médecine, c'est pas un médicament ou un autre et basta. c'est un prisme de solutions, qui peuvent se compléter, se succéder, se superposer. c'est complexe et quand j'entends d'éminents spécialistes de la question prendre plein de précautions pour avancer leurs idées (sur la question de l'homéopathie), ça me fait rire de lire ici des non-spécialistes être aussi radicaux et péremptoires. ce propos s'applique à plein d'autres sujets d'ailleurs...

  • Pop corn 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, play me like a fiddle a dit :

pour l'acuponcture, y'a des civilisations qui se soignent depuis des siècles avec ces méthodes, encore aujourd'hui elle peut être une méthode d'appoint complémentaire d'autres méthodes de soin, je pense notamment dans le cas de l'anesthésie. je connais des médecins (càd des gens qui ont quand même bien potassé le sujet du corps humain etc.) qui se penchent sérieusement sur ces questions, et ici on lit des déclarations péremptoires qui ridiculisent tout ça... j'ai un peu de mal.

 

en fait, là encore, l'appel à la tradition exotique et millénaire ca n'a rien a voir avec les preuves.

et il y a des tas d'etudes passées ET en cours sur le sujet . Si un jour c'est prouvé que ca marche, aucun souci. en attendant que les médécins s'y intéressent ou pas, c'est pas eux qui font la recherche en fait... (y'a des tas de médecins qui sont homéopathes :), et des tas de médécins qui ne se tiennent pas à jour de l'état de la science. ils ont une base de connaissance énorme qui ne les autorise pas pour autant à décreter l'efficacité de méthodes de soin en fait...

 

et de mémoire les cas d'"anesthésie" avec acupuncture, y'a toujours eu un anesthétique chimique à côté... je peux me tromper j'ai pas un dossier sous la main là

les cas de traitement de dépendances à la clope notamment pareil, aucune preuve d'efficacité

 

Je serais curieux de connaitre (sincèrement) les "éminents spécialistes" qui se présentent leurs idées sur l'homéopathie en fait.

Car en effet je ne suis pas spécialiste en médecine, je ne l'ai jamais prétendu, et ca ne me viendrait pas à l'idée. Par contre j'ai une formation scientifique qui me dit que hors d mon champ de compétences, la seule façon d'avoir un avis éclairé c'est de se remettre à l'état du CONSENSUS scientifique sur la question (qui est clair pour rappel) et =ça c'est de l'humilité.

Fistuline et moi ne sommes pas péremptoires. On ne sort pas nos opinions de notre chapeau. C'est justement parce qu'on se remet à des gens spécialistes qu'on en arrive là

 

 

il y a 26 minutes, play me like a fiddle a dit :

benjicok l'homéopathie n'a pas prouvé son efficacité en termes de chimie. pas en termes de résultats pratiques chez les gens, qui sont justement satisfaits, ou pour, comme dit plus haut. d'où mon ouverture sur la question du placebo/effet placebo et ses usages en médecine.

désolé d'etre méchant un peu mais là, vraiment, faut parler en termes clairs. la "SATISFACTION" c'est en aucun cas un moyen de prouver l'efficacité. C'est pas ce qu'on mesure quand on fait des AMM en fait. et heureusement. en termes de résultats praatiques, non l'homéopathie n'a JAMAIS prouvé son efficacité

 

(et s'il te plait arrete de dire "chimie", ca n'a rien a voir. les granules de sucre sont tout aussi chimiques et de sythèse que d'autres traitements. les gouttes homéopathiques sont toutes aussi chimiques que d'autres traitements. Elles sont juste inefficaces.

 

L'efficacité se mesure en faisant la différence entre les symptomes après traitement d'un coté avec placebo (le controle) et de l'autre coté le traitement testé, le tout sur des cohortes suffisement rgandes et représentatives pour limiter les biais dûs au hasard

un medicament homéopathiqué, testé face a des billes de sucre ou de lactose identiques, n'a jamais montré sa supériorité (indépendemment de savoir le mécanisme d'action du traitement, dont au fond on se fiche)

 

 

 

je trouve ces petits bon points un peu cyniques et pas très bienveillants, mais vraiment tu tombes en plein dans les biais les plus classiques :

 

l'acupuncture chinoise et millénaire :

image.png

image.png

 

l'homéopathie pas chimique :

 

image.png

les patients d'homéopathes ils sont satisfaits :

 

image.png

  • Pop corn 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, play me like a fiddle a dit :

la question n'est pas d'être "pour" le placebo.

il n'y a pas a étre pour ou contre c'est un fait réel, ca existe. ca ne se débat pas.

 

On peut etre pour ou contre l'idée de rembourser un médicament qui

1- prétend ne pas en etre un (de placebo)

2 - coute à la société de l'argent public

3- fait du lobbying contre la médecine basée sur les preuves

4- eloigne les patients des médecines efficaces, retarde le démarrage de traitements efficaces.

Ca c'est des décisions politiques

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Il y a toujours, du reste, un million de dollars en jeu (depuis la fin des 80s) pour quiconque prouvera que l'homéopathie a une efficacité supérieure à un placebo. 

https://reason.com/2011/02/07/james-randis-million-dollar-ch

Personne n'a empoché la coquette somme. 

 

Et d'ailleurs, il n'existe même pas d'études concluantes sur le fait que l'homéopathie aurait un effet égal à un placebo, tel que défini dans le cadre d'un essai clinique. Simplement parce que pour vérifier l'effet placebo, il faut un essai en double aveugle, donc que les patients ne sachent pas ce qu'ils prennent, et en comparaison avec un traitement qui aurait un effet de par sa composition. Puisque l'homéopathie n'a pour composition que du sucre parfaitement pur et ne contient absolument rien d'autre, on ne peut vérifier qu'elle a un effet similaire à un placebo. 

Encore une fois, puisque l'analogie est scrupuleusement exacte ... on serait exactement dans la même situation pour prouver qu'allumer un cierge à l'église a un effet placebo.  

Edited by Fistuline

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 52 minutes, play me like a fiddle a dit :

pour l'acuponcture, y'a des civilisations qui se soignent depuis des siècles avec ces méthodes, encore aujourd'hui elle peut être une méthode d'appoint complémentaire d'autres méthodes de soin, je pense notamment dans le cas de l'anesthésie. je connais des médecins (càd des gens qui ont quand même bien potassé le sujet du corps humain etc.) qui se penchent sérieusement sur ces questions, et ici on lit des déclarations péremptoires qui ridiculisent tout ça... j'ai un peu de mal.

 

 

Il y a des tas de gens qui vivent sur la terre et qui savent qu'elle est plate. ils l'ont même prouvé, ils ont des photos avec une ligne d'horizon horizontale et rectiligne. C'est un peu fort de remettre leur parole en cause ... Ils ont fait plein de recherches pour arriver à cette conclusion! 

Idem acuponcture. 

Edited by Fistuline
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 3 heures, Fistuline a dit :

Idem acuponcture.  

t'as déjà pratiqué ? (Je veux bien le bon point anecdote)

nan mais parce que s'il faut mettre à la poubelle toutes les médecines dites "alternatives", autant renommer tout de suite le sujet en "j'ai raison, vous avez tort d'y croire bande d’ignares." et ce débat n'est pas neuf :

http://www.slate.fr/story/177168/fakemeds-medecines-alternatives-moyen-age

 

bon je file, je crois qu'il ne ressort que du mépris (et cela depuis le début), oui il y a des charlatans et des profiteurs, mais tout le monde n'est pas dupe. Et toute discussion restera morte née tant que ne sera pas respecté le pouvoir de la croyance et de l'état psychologique sur le corps.

 

Et j'ai envie de faire une transition vers le dernier Almodovar, tiens.

 

 

  • I like 1
  • Thank you ! 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Un bon point dialogue de sourds pour tous et tout le monde sera content sinon.

 

edit /!\ Mise en garde du Ministère : ces Points à caractère humoristique ne vous dispensent en aucune sorte d’expliquer en quoi votre interlocuteur s’est trompé. Une bonne >>>pédagogie<<< est nécessaire à leur utilisation afin de ne pas susciter de rejet.

Edited by innerwatch
  • Thank you ! 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

je crois que j'ai pas été compris, je cherche pas du tout à dire que l'homéopathie a un pouvoir supérieur au placebo. justement... je ne dis pas non plus qu'il faut rembourser l'homéopathie, je dis simplement que selon moi cette façon d'orienter la discussion (débat pour ou contre le remboursement, des gélules en sucre nananana) ne permet pas de parler de la dimension psycho somatique de la médecine, et qu'une telle approche peut avoir des résultats probants, notamment en prenant aussi en compte la relation patient/soignant.

 

"coûte de l'argent public" cela dit le remboursement reviendrait à un coût dérisoire au vu de ce qu'est l'homépathie et de la proportion du coût du remboursement de médicament dans le coût global de la santé. qui sait, peut-être que + de placebo remboursé ferait économiser de l'argent sur d'autres médicaments remboursés mais plus cher haha. je ne suis pas assez érudit pour savoir concrètement

 

pour l'acuponcture c'est pareil. y'a des recherches qui lancent des pistes, y'a des études cliniques qui prouvent des résultats, ce n'est pas parce qu'on ne sait pas tout expliquer que c'est du charlatanisme, ou l'équivalent de croire que la terre est plate. si on anesthésie des gens par l'acuponcture, si on améliore des opérations et leurs anesthésie ainsi que la récupération par l'acuponcture, c'est qu'il se passe un truc. d'ailleurs cela peut représenter une économie potentielle nette, si on veut parler de l'argent public

 

quant aux bons points, quel mépris, j'apporte ma contribution au débat que je trouve un peu trop orienté de manière péremptoire par certains, alors qu'on navigue dans le flou et qu'on n'est pas tous des médecins chercheurs spécialisés sur la question. un peu d'humilité

 

Edited by play me like a fiddle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, aifol a dit :

nan mais parce que s'il faut mettre à la poubelle toutes les médecines dites "alternatives", autant renommer tout de suite le sujet en "j'ai raison, vous avez tort d'y croire bande d’ignares." et ce débat n'est pas neuf :

http://www.slate.fr/story/177168/fakemeds-medecines-alternatives-moyen-age

 

Mettre à la poubelle les medecines "alternatives" c'est ce qu'on a fait progressivement ce millénaire, quand on est passés des techiques de rebouteux/sorcières/médecins  (qui marchaient parfois, parfois pas;  qui sont efficaces ou pas) . C'est aussi ce qui nous a fait passer un cap certain dans le niveau de santé générale des populations mondiales. le passage à l'evidence-based medicine, c'est pas un débat de pédants qui veulent avoir raison, c'est juste ce qui nous a permis d'en arriver où on en est, dans notre état de santé moyen actuel qui est à mille lieues de ce qu'il était

Notre médecine moderne est une combinaison de :

- un reste de médecines anciennes (occidentales ou non hein) expurgé petit à petit de ce qui n'a pas passé le test de la preuve (type talismans, saignées, etc) mais desquelles on a basé une partie non négligeables de nos remèdes (beaucoup de médicaments ont leur origigine dans les onguents / préparation des rebouteux et des sorcières qui faisaient de la phytothérapie finalement)

- des découvertes récentes, issues de la recherche notamment

Cela inclut les médicaments, les pratiques, tout ca.

et le tout en rapport avec le niveau de preuve.

 

Ton article est très intéressant, aifol, sauf qu'en fait au moyen âge, les médecins voyaient d'un mauvais oeil les pratiques concurrentes parce qu'elles leur faisaient concurrence, alors qu'eux mêmes n'etaient pas les derniers à exercer des pratiques douteuses. la méthode scientifique appliquée rigoureusement  c'est relativement récent en fait.

Et en fait une médécine alternative le reste tant qu'elle n'a pas fait preuve de son efficacité. Dès lors qu'une pratique médicale ou un traitement en fait montre, il rejoint la médecine - la médecine tout court.

 

Le débat court dans notre discussion récente sur le forum sur le remboursement des ces méthodes. Je considère que rembourser ces médecines alternatives c'est dévoyer le denier public. Pour moi ca relève de la transparence dans les dépenses de l'état et je trouverais dingue qu'on dépense des sous dejà rares dans des domaines où il n'est pas prouvé leur interet concret. Mais on peut avoir un avis différent bien sûr. le débat public et politique c'est la base de la vie en société, aucun souci pour moi.

 

Par contre commencer à sortir des phrases comme " L'homéopathie ca a fait ses preuves"  alors que en fait non , là on dérive pour moi.

 

par exemple , dans les débats sur le réchauffement climatique, quand un gugusse sort  que c'est fake news, on lui répond a juste titre que le consensus scientifique c'est qu'il a tort. C'est un fait prouvé, il n'y a pas matière à débat Les politiques qu'on choisit de mener pour le gérer, là il y a matière a débat.

 

Concernant les pratiques pour lesquelles le débat est fini depuis bien longtemps(type homéopathie) en France, il y a des poches de résistance mais la tendance mondiale est de laisser tomber tout ca (le déremboursement est une tendance mondiale forte. on attend pour aujourdh'ui le préavis de la Comission de transparence de la Haute Autorité de Santé, qui devrait trancher - encore une fois - dans le sens de la non efficacité).

 

Boiron qui fait du chantage à l'emploi, ou qui fait  participer ses employés à un lip dub mensonger, c'est vraiment les combats de la dernière chance et je trouve ca indécent, mais bon.

 

 

 

 

Mais on ne peut pas mener ce débat en partant sur un constat faux.

 

  • Thank you ! 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 10 minutes, play me like a fiddle a dit :

je crois que j'ai pas été compris, je cherche pas du tout à dire que l'homéopathie a un pouvoir supérieur au placebo. justement... je ne dis pas non plus qu'il faut rembourser l'homéopathie, je dis simplement que selon moi cette façon d'orienter la discussion (débat pour ou contre le remboursement, des gélules en sucre nananana) ne permet pas de parler de la dimension psycho somatique de la médecine, et qu'une telle approche peut avoir des résultats probants, notamment en prenant aussi en compte la relation patient/soignant. 

 

 

alors en effet je ne t'avais pas compris. Et dans ce cas, pas vraiment de  souci avec le reste de ton message  :trinque:

 

 

il y a 10 minutes, play me like a fiddle a dit :

"coûte de l'argent public" cela dit le remboursement reviendrait à un coût dérisoire au vu de ce qu'est l'homépathie et de la proportion du coût du remboursement de médicament dans le coût global de la santé. qui sait, peut-être que + de placebo remboursé ferait économiser de l'argent sur d'autres médicaments remboursés mais plus cher haha. je ne suis pas assez érudit pour savoir concrètement 

 

je dois te retrouver le rapport (forcément là je ne l'ai pas sous la main) , mais l'homopathie finit par couter plus cher, avec les retards sur traitement et les pathologies qui empirent. EDIT : j'ai trouvé cet article, qui parle de l'etude allemande sur le cout de l'homéopathie : https://www.lejdd.fr/Politique/non-le-deremboursement-de-lhomeopathie-ne-coutera-pas-forcement-plus-cher-3894287)

 

il y a 10 minutes, play me like a fiddle a dit :

Pour l'acuponcture c'est pareil. y'a des recherches qui lancent des pistes, y'a des études cliniques qui prouvent des résultats, ce n'est pas parce qu'on ne sait pas tout expliquer que c'est du charlatanisme, ou l'équivalent de croire que la terre est plate. si on anesthésie des gens par l'acuponcture, si on améliore des opérations et leurs anesthésie ainsi que la récupération par l'acuponcture, c'est qu'il se passe un truc. d'ailleurs cela peut représenter une économie potentielle nette, si on veut parler de l'argent public 

 

oui. et il se passe clairement un truc dans certains cas  (l'effet placebo est réel) Ca permet ^probablement d'avoir un patient plus apaisé et ca fait une différence. C'est pour ca que oui, les tests cliniques sur l'anesthésie pour diminuer les doses, allons y.

 

Mais L'acupuncture dans ses indications "traditionnelles" par des acupuncteurs au quotidien et ses promesses délirantes en sont toujours à pouvoir démonter un quelconque effet.

 

et tant qu'on y est oui, ecoutons plus les patients, prenons plus de temps en consultation, ca sera toujours bénéfique. (par contre vu des orientations politiques de santé actuelles, ca va etre compliqué quand on diminue en permanence les moyens alloués)

Share this post


Link to post
Share on other sites

concernant l'acuponcture, je poste ce rapport de l'inserm (c'est la science ça fistuline? :vieuxsage:) qui dit notamment très rapidement en résumé ceci :

" L’évaluation des thérapeutiques dites «non conventionnelles» est en général rendue difficile voire impossible du fait d’un manque de données. Ça n’est définitivement pas le cas en ce qui concerne l’acupuncture. Plusieurs milliers d’essais sont disponibles dans un grand nombre d’indications. Les revues synthétiques de la littérature et autres méta-analyses réalisées sur le sujet se comptent également par centaines. Et pourtant, il est encore difficile aujourd’hui d’être au clair en ce qui concerne l’efficacité de cette thérapeutique: -Pour bon nombre de douleurs chroniques, pour traiter des nausées et vomissements, on peut affirmer avec suffisamment de certitude que l’acupuncture a une efficacité supérieure à une absence de soin.-En ce qui concerne les autres indications, fort nombreuses, il est difficile d’être aussi tranché.-Les risques d'effet indésirables graves semblent extrêmement limités du moins dans le contexte occidental d'un exercice bien contrôlé. De ce fait, l'acupuncture pourrait offrir un complément intéressant dans le cadre d’une prise en charge plus globale de la maladie en particulier lorsque la médecine traditionnelle n'est pas en mesure d'apporter un soulagement satisfaisant aux patients. "

 

les choses ne semblent pas être si tranchées non plus, on peut pas tout mettre dans le même sac

enfin bon pour l'homéopathie c'est difficile pour moi d'évaluer tout ça, comment ça pourrait être mis en place concrètement au niveau d'un remboursement, mais je suis pas contre le fait de continuer de réfléchir à ça, je jette pas l'homéopathie au rang de charlanisme... peut-être que j'ai tort

  • Thank you ! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Et pourtant, il est encore difficile aujourd’hui d’être au clair en ce qui concerne l’efficacité de cette thérapeutique: -Pour bon nombre de douleurs chroniques, pour traiter des nausées et vomissements, on peut affirmer avec suffisamment de certitude que l’acupuncture a une efficacité supérieure à une absence de soin"

 

Si je comprends bien c'est mieux que RIEN faire du tout (donc pas testé contre effet placebo (après je sais la difficulté de concevoir des protocoles de test de l'acupuncture notamment à cause du groupe témoin donc je compatis ave les pauvres chercheurs), ce qui ne me semble pas déconnant. 

 

En ce qui concerne les autres indications, fort nombreuses, il est difficile d’être aussi tranché.

 

Pour moi là ils ne font que répéter que pour le reste on a encore moins de données (être aussi tranché  = on ne peut pas dire pour tout le reste des indications qu'il y a un effet supérieur à ne rien faire). là encore cohérent avec ce que je disais, cette médecine n'a pas fait ses preuves

 

Les risques d'effet indésirables graves semblent extrêmement limités du moins dans le contexte occidental d'un exercice bien contrôlé.

 

Là ils disent que y'a aucun effet indésirable ce qui me semble cohérent avec ce qui a été prouvé jusqu'ici (pas grand chose). Comme pour l'homéo si y'a pas d'effet propre c'est souvent le cas : il n'y a pas de danger propre non plus (comme on ne ferait "rien"). 

 

la dernière phrase est intéressante : oui prendre "soin" des patients (même si c'est complètement de l'ordre du bisou magique), ca peut apporter effectivement du bien être quand on a épuisé les pistes éprouvées. Mais là on arrive à un dilemme éthique :

- est-ce que c'est honnête et éthique de maintenir ces patients dans l'illusion que ce qu'on leur fait est de l'ordre de la médecine (au mépris du serment d'hippocrate  "J'informerai les patients des décisions envisagées, de leurs raisons et de leurs conséquences. Je ne tromperai jamais leur confiance et n'exploiterai pas le pouvoir hérité des circonstances pour forcer les consciences") . et en maintenant l'illusion que toute "maladie" se doit d'avoir un traitement (parfois il n'y a rien...)

- est ce que c'est  raisonnable de laisser penser que ces traitements on une efficacité au risque de laisser d'autres patients s'éloigner de la médecine au risque de retarder le démarrage des soins, et de laisser des etats empirer? 

mon avis c'est non aux deux points, mais ce n'est qu'un avis perso (j'ai le meme avis concernant les médecins qui mentent à leurs patients pour qu'ils "vivent mieux leurs derniers mois à vivre")

 

je mets ici l'appel des 124 professionnels de santé , qui a l'avantage de résumer toutes mes interventions ici

  • Thank you ! 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, aifol a dit :

 

bon je file, je crois qu'il ne ressort que du mépris (et cela depuis le début)

 

Je te rejoins. 

Tellement de mépris envers la science, la recherche académique, les consensus scientifiques. C'est de l'acharnement. ;) 

  • Thank you ! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Il y a des tas de gens qui vivent sur la terre et qui savent qu'elle est plate. ils l'ont même prouvé, ils ont des photos avec une ligne d'horizon horizontale et rectiligne. C'est un peu fort de remettre leur parole en cause ... Ils ont fait plein de recherches pour arriver à cette conclusion! 

Idem acuponcture. 

 

un dernier mot en réaction à ton dernier message fistuline

oui, pour ne citer qu'un exemple, ce paragraphe que tu as écrit et que je cite c'est 100% du mépris. surtout quand on lit dans le document inserm d'évaluation de l'acuponcture réalisé par 8 spécialistes :

" Conclusion

Au total, il faut peut-être revenir à l’essentiel. L’acupuncture est une approche thérapeutique largement pratiquée en France, qui permet d’apporter une réponse différente à des problèmes de santé fréquents et invalidants. Il existe des formations reconnues. Les effets indésirables existent. Ils peuvent être graves, mais leur fréquence est rare, en particulier en comparaison aux effets indésirables des produits médicamenteux habituellement utilisés dans les mêmes troubles. L’acupuncture challenge la médecine scientifique occidentale. Elle la challenge par le caractère déstabilisant de la théorie qui la sous-tend. Elle la challenge également en l’invitant à remettre en question ses paradigmes "

 

donc oui tu mépris envers la science globalement je dirais sur ce coup.

 

à moins que tu ne rectifies tes propos ou admette que tu peux avoir, comme tout le monde, des dérives d'autoritarisme dans le débat d'idées, je te consacre roi de la confiture

 

54366618-tranches-de-pain-tartiné-au-beurre.jpg

  • Thank you ! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 05/06/2019 à 19:27, Fistuline a dit :

 

Il y a des tas de gens qui vivent sur la terre et qui savent qu'elle est plate. ils l'ont même prouvé, ils ont des photos avec une ligne d'horizon horizontale et rectiligne. C'est un peu fort de remettre leur parole en cause ... Ils ont fait plein de recherches pour arriver à cette conclusion! 

Idem acuponcture. 

 

Gros Point amalgame.

De ma vie, je n'ai jamais vu ni entendu personne qui a cru que la terre etait plate. A part peut etre dans un article de Conspiracy watch (qui est d'ailleurs aussi contre l'homeopathie, moi aussi je veux mon point amalgame) ou on a fait un screenshot de commentaires twitter anonymes (sans doute des journalistes de Conspiracy watch deguises  "point complotiste") pour discrediter des gens qui critiquent l'UE ou qui se plaignent que les USA mettent leur nez partout ou qui se posent des questions sur les lobby pharmaceutiques.

 

Le remboursement de l'homeopathie, merite-t-il vraiment debat? C'est de toute facon une pratique qui attire plutot les bobos des classes aisee qui ont de quoi se le payer, les francais, dans leur grande majorite comsomment des antibiotiques, on est les plus gros consomateurs d'Europe d'ailleurs. Je ne defendrai pas l'homeopathie car ma mere m'en a fait voir des tas et ce ne m'a jamais gueri de quoi que ce soit.

Point anecdote, je sais, mais une fois elle m'a fait voir un type qui coincait des fioles dans mon slip et me tatait le poul en meme temps pour savoir laquelle il fallait mettre sur mes boules de sucre. 10 minutes 40 euros, merci aurevoir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.