Jump to content
forum.bjork.fr
Fistuline

Björk, crédits, générosité

Recommended Posts

Je réalise que sur Utopia, Arca est crédité en tant que featured artist ... Ce qui n'était le cas d'aucun morceau sur Vulnicura. 

Quant à Sarah Hopkins, elle n'est pas en featuring. 

C'est peut être un détail pour vous, mais pour Arca ça veut dire beaucoup (de £). Parce que Bjork est quand meme pas mal diffusée dans l'espace public, à la télé, à la radio, synchronisée.

Et je me demande comment son management fait ce genre de choix, pourquoi l'un et pas l'autre. Pourquoi sur un album et pas sur l'autre.

Et ... qui, dans la carrière de Björk a eu la chance de se faire créditer en tant que tel ? Je remonte les albums et il n'y a pour ainsi dire personne. Anthony, oui, sur Volta.

Dans les pays qui collectent les droits de performance sur les oeuvres enregistrées, diffusées dans l'espace public, ce n'est pas anodin. 

Cela concerne les performers, pas les auteurs (les auteurs, c'est la SACEM). Les performers étant quiconque qui a JOUÉ/Chanté sur un enregistrement, ou produit.

En France, la SPEDIDAM, au Royaume-Uni, la PPL, collectent cet argent et le redistribuent. 

La règle va ainsi : l'argent collecté pour une piste est divisé en deux : 50% pour le label (label maison de disque, pas label éditeur), 50% pour les artistes performers. 

Le label redistribue une part des 50% aux artistes selon leurs propres contrats établis à l'enregistrement (et ça on n'en saura jamais le contenu).

Et sur les 50% versés aux artistes, 65% sont attribués aux "featured artists" et 35% aux autres musiciens, à hauteur de 7% chacun maximum.

S'ils ne sont pas assez nombreux pour se répartir les 35%, le reste est reversé à parts égales aux featured artists. 

Donc, sur Utopia, Björk et Arca ont chacun 32,5% + potentiellement un petit bout des 35%. 

Alors que sur Vulnicura, Arca reçoit 7%. Idem pour Souleyman sur Biophilia, pas crédité en featuring, donc 7%. 

Alors Arca aurait-il eu un traitement de faveur ... ? petit poulet protégé

 

ça parait anodin mais il y a une vraie stratégie derrière tout ça ... Dans certains pays, on s'en fout, genre aux Etats Unis, les droits de performance n'existent même pas. T'es payé pour jouer sur un album et puis c'est tout, tu touches plus rien ensuite. 

Mais dans des pays comme les nôtres, ça fait une vraie différence. En France, tout ce système de collecte marche un peu sur 3 (12, en fait) pattes, et reste obscure (à dessein), on aime pas bien trop que les artistes touchent de l'argent en France. Au Royaume Uni, ça marche très bien. Et du coup .... je découvre en enquêtant, que tous les ISRC (International Standard Recording Code) de Bjork, exception faite de remixes ou de lives, sont .... anglais ! Pas folle, la bête, sa musique est officiellement anglaise.

Cela permet d'enregistrer les morceaux en priorité auprès des organes de collecte du Royaume-Uni. Ces organismes étant ensuite chargés de collecter à l'étranger. 

 

Bref, plein de questions parce que ça influe aussi sur les choix artistiques. C'est toujours un élément de discussion entre artistes.

"oui, je veux bien chanter sur ton album SI je suis crédité en featured artist". 

 

 

C'était la minute nerd de l'industrie musicale ... 

Edited by Fistuline
  • I like 5
  • Thank you ! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aloooooooors ... du coup je suis allé faire un tour du coté des crédits des auteuuuuuurs.

 

Là, on parle de songwriting. C'est à dire, qui est reconnu comme ayant ÉCRIT et/ou COMPOSÉ une chanson. Donc les gens qui touchent de l'argent pour les diffusions dans l'espace public, le téléchargement, le streaming, les passages radio/télé, les concerts chaque fois qu'une chanson est jouée, chaque fois qu'une chanson est reprise. 

 

Pas d'Arca ! Voilà pour Body Memory : 

5ab374599b83c_Capturedecran2018-03-22a09_13_34.png.40947784d67b6e235861ae70a086e6b9.png

 

Arca n'est pas réputé ayant écrit/composé. Il n'a donc fait que produire, sur les instructions de Björk, pas de crédité en tant que créateur. 

C'est la règle commune qui s'applique. 50% pour Björk (parce que non-recoupable pour la moitié, les droits d'auteurs) et 50% pour le label éditeur, Kobalt. 

Ensuite le label reverse à Björk la moitié recoupable (une fois qu'elle a recoupé son avance) selon leur contrat. Sans doute dans les proportions habituelles (30/70 ou 20/80, avantage au label). 

 

 

 

EN REVAAAANCHE, Sarah Hopkins pour Features Creatures :

 

5ab374ca00c44_Capturedecran2018-03-22a09_12_22.png.52982845eae0a0dc934b5708745d44c2.png

 

 

Elle partage à moitié avec Sarah Hopkins ... 25%/25%. Et le label reverse les 20 ou 30% artistes divisés en deux à Bjork et Hopkins. 

On note que la pauvre Madame Hopkins n'a pas fait le nécessaire, ne s'est pas enregistrée auprès des organismes de collecte et ne touche donc ... RIEN. 

Mais elle peut encore le faire, c'est rétroactif. 

 

 

Alors du coup je me dis que Bjork a dû dire à Arca "bon, t'es sur plein de morceaux, je te mets en featured artist partout, comme ça tu auras tes petits sous à chaque fois qu'un morceau est joué". 

Et Hopkins "t'es que sur UN morceau, donc ce sera plus avantageux pour toi d'être auteur, tu toucheras meme sur les concerts, même si tu n'es pas sur scène". 

Il vaut mieux être dans la situation de Hopkins que celle de Arca, puisque Hopkins touchera ses 25% pour toute utilisation de la chanson, même diffusion youtube, streaming, les reprises, les concerts.

Alors que Arca ne touche rien pour les concerts, ni pour le streaming/téléchargement. Et si, au final, Utopia ne passe pas trop à la radio ou à la télé, il n'aura pas grand chose. 

 

L'enquête se poursuit ...

(et j'hésite à dire à Hopkins de faire le nécessaire pour toucher son petit pactole)

  • I like 4
  • Thank you ! 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Fistuline a dit :

(et j'hésite à dire à Hopkins de faire le nécessaire pour toucher son petit pactole)

:wub:

 

mais fais le  haha

  • I like 1
  • Thank you ! 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais je vais le faire. De toutes façons, toute cette info est publique, je n'enfreins rien du tout. 

En plus elle m'a écrit hier soir par rapport à ma dernière commande sur sa boutique, je vais juste lui répondre "au fait, vous avez oublié de vous enregistrer chez PRS, c'est pas bien cher mais ça peut rapporter gros". :biggrin:

  • I like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Fistuline a dit :

(et j'hésite à dire à Hopkins de faire le nécessaire pour toucher son petit pactole)

(didgeri-)DO IT!

  • Thank you ! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Instant justice ... 

 

Madame Hopkins est enregistrée auprès de l'APRA (Australasian Performing Right Association), équivalent de SACEM/PRS pour la région australo-guinéenne ... 

APRA et PRS communiquent donc l'APRA collecte son argent auprès de PRS.
C'est tout de même une erreur stratégique parce que l'APRA prend un pourcentage sur sa collecte, alors que PRS a pris son pourcentage également auparavant. 

Je pense 7% et ensuite 7% sur le restant.

 


Je me doute que ce topic passionne tout le monde. ^_^

Toi là ... la seule personne qui a lu, je suis sûr que tu ne savais pas que c'était si compliqué et que tu y penseras la prochaine fois que tu entends ta chanteuse préférée en faisant tes courses au monop', en te demandant qui va recevoir son petit sou pour ce morceau ! Et mes monologues n'auront pas été inutiles. 

  • I like 2
  • Thank you ! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Fistuline a dit :

(et j'hésite à dire à Hopkins de faire le nécessaire pour toucher son petit pactole)

 

Si ça pouvait lui payer un Webdesigner pour renouveler son site.... 

 

Sujet intéressant. 

Comment sont crédités Mark Bell et Martin Console par exemple, sur I go Humble et Heirloom? Alors que Bjork a juste posé sa voix sur la musique déjà toute faite?

On sait déjà comment ils ont bossé ensemble sur Arisen My senses, elle a tout fait toute seule sans consulter Arca sur une boucle qu'il a probablement oublié depuis un bail, ajouté de la harpe, des beats,  et elle lui présente la chanson finie comme une surprise. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, pierro a dit :

Mark Bell et Martin Console par exemple, sur I go Humble et Heirloom

 

Là ... ce serait énorme de ne pas leur laisser la moitié des droits d'auteurs. 

 

Alors voyons ...

 

I go humble :

5ab3e073c36d0_Capturedecran2018-03-22a16_56_54.png.1178477cb074f26f74c954fc508ef9e4.png

 

 

Tout va bien. 25%/25%. 

Et 25% à Kobalt (label de Bjork)  et 25% à Warp (label de Bell) qui ensuite redonnent des bouts à leurs artistes respectifs.

 

 

 

 

Heirloom :

 

5ab3e0e75c25c_Capturedecran2018-03-22a16_58_51.png.e346550f81d481b2d46a93665f66c417.png

 

Idem ... sauf que c'est un peu plus compliqué, parce que le Martin est allemand (GEMA) et l'allemagne c'est trop chiant plus complexe parce que leur système de merde n'a jamais réussi à s'adapter au XIXème siècle à la technologie et à ce jour, ils n'ont toujours pas de blanket license. Ce système qui fait, chez nous, que les salles de concert, les radios, les coiffeurs, etc ... paient de l'argent à la SACEM chaque année et la SACEM redistribue aux artistes sociétaires. Non, en allemagne, on a joué une de tes chansons dans une radio, ben c'est à toi de le savoir et d'aller envoyer une facture à la radio. BONJOUR, VOICI MA FACTURE POUR 0.03€, BIEN A VOUS. 

Raison pour laquelle, en Allemagne, on ne trouve rien sur youtube, parce que la GEMA bloque tout, parce qu'elle n'a jamais accepté que youtube verse une license pour tout le contenu. Donc au final, les artistes ne peuvent avoir aucune présence. C'est unique en Europe, et c'est d'la merde.

Et c'est la raison pour laquelle, ici, avec Heirloom, le Martin touche directement ses 50%, qui devraient être en fait 25%, parce qu'il prend le bout qu'un label devrait prendre. 

Bref, les artistes allemands sont gagnants ... SI leur musique est jouée à l'étranger. En allemagne, ils peuvent crever et l'industrie musicale allemande avec, vu qu'elle ne peut se développer. Austérité, angela, la culture c'est une perte de temps, tout ça ...

 

 

Bon, mais revenons à nos %ons ... Ici, tout va bien, et c'est commun, tu chantes sur une instru de quelqu'un d'autre, en général, on divise 50/50. A condition que la mélodie chantée soit vraiment originale et considérée comme une composition. Par exemple, dans le domaine du rap, qui ajoute en général simplement des mots non chantés sur une instru, on considèrerait que l'ajout des mots attribuerait à l'auteur 10, maximum 20% des droits d'auteur. L'auteur de la composition gardant la plus grande part 80-90%. 

 

 

 

Note que ni le Mark ni le Martin ne sont "featured" artists. Ce qui veut dire que l'enregistrement a été attribué à la maison de disques de Bjork (OLI) et que les compères sont considérés comme producteurs, donc attribués 7% de la composition. 

 

 

 

 

 

Par curiosité je viens d'aller voir The Dull Flame of Desire ...

Elle a bien crédité le mort :biggrin:

5ab3e3a009821_Capturedecran2018-03-22a17_10_33.png.5f47ee92cfd0af2f2b4869d46cd0f397.png

Le mort ne touche rien, car il est mort depuis plus de 70 ans. 

 

 

 

 

 

 

Par contre, je ne comprends rien dans l'articulation entre ses labels.

ça fait maintenant pas mal d'albums que son label est Kobalt. 

à l'époque de Volta, c'était encore Universal. 

 

Sauf que .... Wanderlust : 

5ab3e41718b46_Capturedecran2018-03-22a17_12_41.png.bb3888ba3543d3cd6393644938c46744.png

 

Je ne suis pas du tout sûr de comprendre pourquoi Dull Flame est chez Universal mais Wanderlust chez Kobalt. 

Sans doute que Dull Flame a été composée bien plus avant, avant que son contrat avec Universal soit échu. Et Wanderlust bien plus tard, quand elle a signé avec Kobalt. 

 

Bon mais ça, on ne saura jamais. 

 

 

NEXT ? 

 

Cette petite enquête de décortication m'amuse beaucoup. 

  • I like 5
  • Thank you ! 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

RE !

 

 

Je suis allé voir du coté des chansons avec Guy Sigsworth ... 

Rien de bien passionnant.
Ma chanson préférée de Björk, An echo a stain ... bien partagée 50/50 avec GS.

Cependant je découvre au passage qu'elle s'appelle aussi Crave (le remix, donc ?). 

Cas d'école intéressant, puisque remix de Matmos (si j'ai bien suivi) ... à qui aucun droit d'auteur n'est donné. 

Sans doute que le remix n'est pas considéré comme suffisamment éloigné de l'originale pour que ce soit une autre composition. 

Les remixes sont souvent la cause de bastons entre labels ... 

Si un remix emploie juste un sample de quelqu'un d'autre, le quelqu'un d'autre fait valoir que le remix est composé AUTOUR de son sample et essaie de conserver le maximum des droits. 

Ici, ce n'est constitué QUE de samples de Bjork, donc les auteurs restent les mêmes 50/50 Bjork-GS. 

 

En revanche, Matmos sera alors considéré comme producteur. D'ailleurs crédités en "feat. Matmos" donc à présent featured artist sur le remix. Donc en matière de droits de performance, les 65% des featured artists seront divisés 50/50 entre Bjork et Matmos. Et GS, non-featured artist, 7%.

5ab4bf6d7c8cb_Capturedecran2018-03-23a08_41_15.png.dbbf13af1bd4543eac4faf869bc5296e.png

 

 

Tout ça est aussi utile pour collecter sur Youtube. Puisque Crave ou An echo a stain, aucune différence, ce sera un seul CONTENT ID, avec deux pistes audio différentes traitées de la même façon. Donc quiconque utilise l'une ou l'autre sur une vidéo de sa bar mitzvah permettra à Bjork et GS de toucher des petits centimes.

 

Ce cas est intéressant pour démontrer qu'en fait, ce système est TRES bien fait ... 

S'il ne marche pas bien, c'est parce qu'il n'arrive pas à suivre la quantité de musique exponentielle qui existe sur les internets.

Youtube, twitter, snapchat, facebook ... Tous ces gens paient des licenses pour avoir le droit de diffuser de la musique. 

Mais derrière, il faut quelqu'un qui lit tous ces immenses rapports et va calculer ... "ah oui, Gudmundsottir ... 25%, jouée 28377 fois l'an dernier, alors attend, je prends ma calculette, Claudine, passe moi mes lunettes". Et ce, multiplié par 387262 services et 3827625778388 artistes. 

 

 

Sauf en Allemagne, où la décision a été prise que "ben non, c'est trop de boulot, les artistes, y z'ont qu'à se démerder". 

  • I like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et ça n'a rien à voir avec le fait que "Crave" soit un texte déjà copyrighté ? (comme le russe de Dull Flame)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Mansion a dit :

Et ça n'a rien à voir avec le fait que "Crave" soit un texte déjà copyrighté ? (comme le russe de Dull Flame)

Ah ? écrit par qui ? 

 

Les droits d'auteur en musique ne concernent pas que le texte. Mais la composition. Puisque même un morceau instrumental est soumis aux mêmes règles.

Ce qu'est une composition peut être tout à fait débattu. 

Mais en règle générale, il s'agit d'un texte, avec une mélodie, un arrangement, une progression harmonique, les accords du morceau. 

 

Si An echo a été écrit par quelqu'un d'autre (ce que je ne savais pas) il n'est pas du tout crédité dans l'attribution des droits d'auteur. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sarah Kane - Crave

Mais c't'une pièce de théâtre.

(Une pièce formidable d'ailleurs, pour les curieux-ses.)

Edited by Mansion

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Mansion a dit :

Sarah Kane - Crave

Mais c't'une pièce de théâtre.

 

 

Mmmh intéressant. Si les mots ne sont pas exactement les mêmes et s'ils ne venaient pas avec une mélodie, alors il n'y a pas vraiment de raison de lui attribuer quoi que ce soit. 

Ce pourrait cependant être le cas, par courtoisie, par générosité, ou comme un hommage. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah les mots sont EXACTEMENT les mêmes. Genre elle pique des lignes et elle les chante.

C'est un passage de la pièce où les quatre personnages parlent au tour à tour genre

A-One of these days.

B-Soon.

C-Very soon.

 

Et parfois elle reprend juste des extraits :

Citation
don't say no to me you can't say no to me because it's such a relief to have love again and to lie in bed and be held and touched and kissed and adored and your heart will leap when you hear my voice and see my smile and feel my breath on your neck and your heart will race when I want to see you and I will lie to you from day one and use you and screw you and break your heart because you broke mine first and you will love me more each day until the weight is unbearable and your life is mine and you'll die alone because I will take what I want then walk away and owe you nothing it's always there it's always been there and you cannot deny the life you feel fuck that life fuck that life fuck that life I have lost you now.”

 

Le seul truc où je suis pas sur c'est le "Free falling - Complete", j'irai la relire.

 

(Sérieusement, lisez-la. C'est différent des autres pièces de Kane, qui ne plaisent pas à tout le monde. Là on s'apparente plus à du Beckett je dirais. Mais le texte est poignant.

Et lisez-la. N'allez pas voir de vidéos de comédiens minables sur Youtube.)

Edited by Mansion
  • I like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens du coup, j'apprends un truc au sujet d'une de mes chansons préférées au monde ! Merci ! Je vais la lire. 

 

Alors je suis très très étonné que les crédits n'en tiennent pas compte ...

Sarah Kane n'est morte qu'en 99, donc le texte appartient à ses ayant droits. 

 

Plusieurs explications possibles : 

- soit les ayant droits ont décidé qu'ils renonçaient à tous leurs droits, la pièce est apparentée à du domaine publique. Je vois mal quel éditeur ferait ce choix.

- soit (et je penche pour ça) les éditeurs n'ont pas désiré subir tout le processus qui leur permettrait de toucher des royalties, parce que n'ayant aucun intérêt par ailleurs dans l'industrie musicale ... Et ils ont négocié avec Björk un paiement qui lui permet d'utiliser le droit d'édition. Une license, en somme ...

  • Thank you ! 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.