Jump to content
forum.bjork.fr
sofftchevaliers

Utopia, vos premières réactions

Premières impressions  

202 members have voted

You do not have permission to vote in this poll, or see the poll results. Please sign in or register to vote in this poll.

Recommended Posts

Après plusieurs écoutes etc... (j'ai craqué mardi) Mes +
Arisen my senses / Blissing Me (pour le rappel cotonneux de Gratitude, et, cette façon de parler de choses du quotidien comme Domestica) / The Gate / Utopia / Tabula Rasa (à voir dans le temps) / Paradisa

Mes +/-
Déçu par Body Memory, j’adore le côté médulesque (un semblant de Mike Patton), et grave, mais c’est gâché par Arca : trop présent et ça mouline, alors que pleins de sons mis de côté sont bons, une question de dosage peut-être. J’aimerais tellement une version acoustique !
Features Creatures : un rush des Moomins ? pourtant des passages bien mignons. En fait, j’aime ce titre mais sans elle, les 30 premières secondes et à partir de 3min et qlq.
Courtship : les flûtes sont jolies mais quelle bouillie électronique (Leïla revient !!!)
Loss : ou totally lost mais la fin (après 5min) c’est superbe <3 sons + gravité des flûtes (miam)
Sue Me : hein, cette piste existe ? pas entendu… Le début annonce pourtant du lourd puis « bouillie ». Peut-être qu’accompagné par une vidéo (dans laquelle elle aurait des lentilles rouges) me ferait plus apprécier ce titre.
Claimstaker : vite oublié mais avec un ptit côté reviens-y
Saint : bande son d’un générique, reste la dernière minute qui est trop Belle.
Future Forever : bonne nuit les petits (?) la brume est, trop vite, tombée.

 

Donc conquis pleinement par 6 titres (sur 14, c’est pas mal du tout !) et d’autres me dévoileront leurs atouts le moment venu.

Sinon, je ne cesse de me demander si Utopia avait été pensé et travaillé comme un Opéra, ça ne lui aurait pas un caractère supplémentaire ?!

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Gloumie a dit :

Il s'agit d'un vote "après quelques écoutes" alors fais-toi plez. Perso j'ai voté Losss (entre autre) et c'est une de celles que j'aime le moins maintenant.

 

 

si tu pouvais changer ton vote du coup stp parce qu'en tant que membre de la team "j'ai pas compris Loss", ça me fait un peu mal de la voir en tête des sondages. Merci :drop:

  • Haha 2
  • Thank you ! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai mis AMS et Sue me dès la première écoute. Puis j'ai rajouté Blissing me après quelques jours.

 

L'autre jour je l'ai mise au casque sur la marche du retour, je revenais systématiquement en arrière dès qu'il y avait un passage que j'aime. J'ai mis 40 minutes à l'écouter en entier.

  • I like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, destroythemalesex a dit :

si tu pouvais changer ton vote du coup stp parce qu'en tant que membre de la team "j'ai pas compris Loss", ça me fait un peu mal de la voir en tête des sondages. Merci :drop:

 

Mais non ça serait de la triiiche!! Ou alors j'ai pas pigé l'idée du sondage. C'est supposé récolter les préférences à chaud nan? Du coup ça me choque pas qu'elle soit dans le top 3 car c'est une chanson assez catchy au final mais on en fait vite le tour; pareil pour Saint ou AMS. Après je dis que c'est celles que j'aime le moins mais j'aime tout l'album *mode "lovers' gonna love on*.

Edited by Gloumie
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Gloumie a dit :

 

Mais non ça serait de la triiiche!! Ou alors j'ai pas pigé l'idée du sondage. C'est supposé récolter les préférences à chaud nan? Du coup ça me choque pas qu'elle soit dans le top 3 car c'est une chanson assez catchy au final mais on en fait vite le tour; pareil pour Saint ou AMS. Après je dis que c'est celles que j'aime le moins mais j'aime tout l'album (*mode "lovers' gonna love* on).

 

 

J'ai déjà changé mon vote deux fois. sue me FTW. No shame.

 

 

  • Kiss 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me rappelle le sondage à chaud pour Vulnicura, StoneMilker et Notget se disputaient le top1 pendant que family végétait au milieu. Maintenant j'imagine que Family est loin loin devant.

  • I like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, pierro a dit :

Je me rappelle le sondage à chaud pour Vulnicura, StoneMilker et Notget se disputaient le top1 pendant que family végétait au milieu. Maintenant j'imagine que Family est loin loin devant.

J'avais voté Stonemilker et Family. Toujours mon top actuel :danse-9541:

 

 

il y a 2 minutes, terence a dit :

Je n’aimais pas particulièrement Claimstaker et finalement je me rends compte que je la kiffe de plus en plus ! Je la trouve même touchante ! Un grower ?

Mais trop !

 

Et vous allez voir.... un jour "Courthsip" sera votre number 1 à tous (mouahaha)!

Edited by Gloumie
  • Thank you ! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, pierro a dit :

Je me rappelle le sondage à chaud pour Vulnicura, StoneMilker et Notget se disputaient le top1 pendant que family végétait au milieu. Maintenant j'imagine que Family est loin loin devant.

1. Stonemilker
2. Black Lake
3. ex aequo  
Lionsong / Family
 
+++

  • Thank you ! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La première semaine, Notget était très haut. Et les votes sont maintenant mixés avec les avis à froid.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, pierro a dit :

La première semaine, Notget était très haut. Et les votes sont maintenant mixés avec les avis à froid.

 

Ah mais il faudrait séparer les avis acho des avis afroa !!

  • Haha 1
  • Thank you ! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après de nombreuses écoutes, je viens donner mon avis moi aussi, d'abord en vrac, puis dans l'ordre.

 

Ça foisonne dans cet album, et comme à son habitude, Björk ne laisse pas entrer immédiatement dans son univers. Je me souviens de ma première écoute, enthousiaste, émerveillée... et très vite saturée ; ce n'était pas négatif, mais l'album est long, les compositions complexes, les couches infinies. Il y a eu un trop plein passée la 5 ou 6e chansons. Les dernières étaient épuisantes. Mais j'en tirai d'ores et déjà une euphorie de satiété.

 

J'ai tenté plusieurs approches. Le fait que le Vinyle et le CD ne proposent pas le même ordre de chansons peut être déroutant, mais ça a le mérite de rebattre les cartes et de se laisser surprendre, et je dirais malmener. C'est peut-être là la liberté d'utopia (purement pratique ? je ne sais pas. On a vu dans le sujet qui en parlait que l'ordre initial aurait pu être respecté sans souci.), le pouvoir de laisser aller les chansons à leur gré dans l'oreille, de ne pas rester coincé dans la structure de la mémoire d'un ordre. 

 

L'album commence et finit de la même façon cependant, quelque soit le support physique... et au milieu, c'est une déambulation dans la forêt tropicale ou gelée. Il n'y a pas de chemin ; j'ai le sentiment d'être Alice dans son pays des merveilles, où la structure narrative n'est pas stable, où le cheminement se fait au fur et à mesure des rencontres étonnantes. 

 

Je n'ai pas regardé tout de suite le livret et son contenu. Et j'ai pris conscience que si la présence d'Arca est reconnaissable, il n'y avait pas de rapport de cause à effet dans mes préférences. L'album est unifié, et à la fois multiple. On peut y voir les strates des précédents albums (Medulla et Vespertine surtout, selon moi), mais tout cela sonne neuf, incroyablement, dans une atmosphère inédite qui ne ressemble à aucune autre. Une phrase de la critique de NME résume bien la situation à mon sens : « Utopia est l’interaction entre l’art, le vécu et l’expérimentation, et c’est absolument fascinant. » Il y a du passé revendiqué, et un travail d'expérimentation novateur.

 

Ce n'est pas seulement son passé artistique que Björk cite. D'autres l'ont dit avant moi, les flûtes apportent un vent de musique ancienne évident. On a souvent le sentiment qu'un orchestre de chambre, tout habillé de noir et blanc, classe, passionné, mais studieux, s'est installé au beau milieu de la jungle. On a l'impression que la torpeur tropicale vient taquiner les instruments, que des gouttes de sueurs perlent un peu partout, que les oiseaux, naturels ou synthétiques, sont géants, tantôt cachés dans la canopée, tantôt taquins et venant perturber le menuet ou la sonate. On ne perçoit plus les échelles. Encore une bonne raison de se perdre et c'est tant mieux.

 

Je n'ai pas encore tout digéré. Certains morceaux me paraissent encore opaques, et c'est normal, ça ne me fait pas peur. Voici dans l'ordre de l'album à présent, ceux qui ont retenu mon coeur à ce stade de l'écoute. Mais d'autres promenades dans l'album bouleverseront mes préférences. C'est mouvant. J'adore.

 

Les deux singles pour commencer, Blissing me et The gate. Conquis et adorés, contrastés mais formidables. La harpe me ravit, la délicatesse de la voix de Björk, que l'on retrouvera sur tout l'album, est un enchantement. La respiration et le vide (certainement les seuls de l'album) dans the gate sont bien vus. Du coup, je l'aurais mise au deux tiers de l'album (La 9e peut-être) histoire d'imprimer un moment de répit au cerveau, d'épurer l'espace sonore. 

 

Ensuite Utopia (la chanson) ; certainement avec la suivante, une de mes préférées. Cet oiseau espiègle qui imprime sa jouissance dans la partie élégante de flûte, les paroles simples et empruntes de mythologie. C'est magnifique, exaltant. 

 

Ensuite ma favorite ; ce n'ai pas un scoop, j'aime quand Björk part dans des compositions compliquées, évolutives, savantes (Wanderlust, Hollow, Family) : Body memory rejoint le panthéon de celles-ci. Dans ce "fucking mist", entre corbeaux et loups-garous (ces grognements m'excitent, surtout quand ils enchaînent sur le beat, je passe un cap), la litanie, loin d'être répétitive quand on écoute bien, se lance dans des mouvements de narration incroyables, secondée par ce violoncelle qui semble emprunté aux musiques ancestrales du nord leurs sonorités presque celtiques. J'ai l'impression qu'on me raconte une légende, la légende du corps, mais que cette légende est projetée vers l'avenir (me suit-on ? Je suis en tout cas d'accord avec moi). Le choeur en arrière plan ajoute une couche à cette impression. Et ce moment où Björk vocalise solo au milieu, comme si le ciel tropical s'était tout à coup dégagé de ses nuages épais, est un régal. Mais qu'entendons-nous après elle, très discrètement (à 6 minutes) ? Est-ce la voix trafiquée de Björk ? Est-ce un homme du choeur ? Est-ce une voix de synthèse ? Ou est-ce une discrète apparition hommage de la voix d'Arca ... ? Je laisse les avis ouverts. En bref, cette chanson me fait perdre la tête. The must.

 

Deux autres chansons maîtresses pour moi : Features Creatures et Saint. Des bijoux envoûtants, plus accessibles, quoique. Un poil angoissante, nocturnes mais fortement illuminées de lumière de lune, elles sont aussi mystiques. une atmosphère de vaste église saturée d'encens, juste éclairée à la bougie pour la première, une église illuminée, traversée des prismes colorés des vitraux pour l'autre (tiens, les prismes de couleurs... ça me rappelle the gate, comme quoi les liens se forment). Mais pour moi, ce n'est pas spécialement religieux. Mystique est bien le mot.

 

Et puis en réalité, c'est tout pour le moment. Les autres me plaisent beaucoup, notamment Losss, bien sûr, mais aussi Sue me, Claimstaker, et Future forever. Mon post est déjà assez long, elles feront peut-être l'objet de commentaire plus tard. Elles ne sont pas encore assez claires pour moi. Arisen my senses et Paradisia arrive sur la troisième marche de ce podium déjà surchargé, bien mais déjà moins touchantes pour moi, pour l'instant. Je ne laisse que Courtship, je pense, même si je ne vends pas la peau de l'ours trop tôt.

 

Au final, un album réussi à mon sens, une voix fraîche et surtout un bon équilibre entre les boucles mélodiques du chant (notamment sur Blissing me et Body memory), habilement nuancées de variantes, et une richesse de la mélodie (ça va être coton en live, tous ces grands écarts dans la voix, notamment sur des chansons comme utopia, Features Creatures et Sue me.) Je ne comprends pas vraiment ceux qui disent que le chant de Björk se fait monotone et répétitif. Certes, on ne trouve plus systématiquement des refrains entêtant et je serais bien aise de pouvoir fredonner facilement tous ces airs. Mais justement, ça augure peut-être la volonté de laisser une liberté d'improvisation en live qui ma foi peut s'avérer kiffante. 

 

Bravo à Björk, donc, pour ces paroles inspirantes, fortes souvent, grossières parfois (oh la la :D) qui vont me faire rêver un bon moment. 

 

(Merci à ceux qui ont lu ceci jusqu'au bout, désolé, mais je rattrape une semaine de commentaires en un seul !):wub:

 

 

 

Edited by Joapagan
  • I like 9
  • Thank you ! 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Joapagan a dit :

 

 

(Merci à ceux qui ont lu ceci jusqu'au bout, désolé, mais je rattrape une semaine de commentaires en un seul !):wub:

 

 

 

 

G pa lu

 

violetalyssa.jpg.459e761e7eed034093bba6ed4946bc9e.jpg

  • Haha 2
  • Thank you ! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jai enfin pu écouter l'album !

 

C'est très beau, varié mais homogène. Assez puissant aussi , voir meme violent. Vocalement Bjork est en feu aussi.

Il y a énormément de couches, de flutes et surtout beaucoup de voix. Presque trop en fait ? Difficile à dire comme ca.

En fait, c'est beaucoup à encaisser, il va falloir du temps pour avoir une idée claire.

 

On est très loin du soi-disant 'Vespertine 2.0' annoncé par certains, je dirais plus qu'on a un 'Medulla 2.0 electro-arcaique-aérien-flutalique'.

 

Le son de 'Bjork qui passe le balais' à la fin de 'Sue Me' , ca m'a tué.

Je ferai une critique plus élaborée d'ici quelques semaines j'imagine.

 

Bon, je me lance et je lis ce topic depuis la page 1 ^^

 

*Par contre vite comme ca je trouve certains choix de mix un peu douteux, j'aurais aimé entendre les paroles plus clairement dans certaines chansons (Saint, Blissing Me, etc)

Edited by Freddy77

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Freddy77 a dit :

Jai enfin pu écouter l'album !

 

C'est très beau, varié mais homogène. Assez puissant aussi , voir meme violent.

Il y a énormément de couches, de flutes et surtout beaucoup de voix. Presque trop en fait ? Difficile à dire comme ca.

En fait, c'est beaucoup à encaisser, il va falloir du temps pour avoir une idée claire.

 

On est très loin du soi-disant 'Vespertine 2.0' annoncé par certains, je dirais plus qu'on a un 'Medulla 2.0 electro-arcaique-aérien-flutalique'.

 

Le son de 'Bjork qui passe le balais' à la fin de 'Sue Me' , ca m'a tué.

 

*Par contre vite comme ca je trouve certains choix de mix un peu douteux, j'aurais aimé entendre les paroles plus clairement dans certaines chansons (Saint, Blissing Me, etc)

A chaud aussi, tout pareil. 

 

Et pour ajouter un peu de négatif pour le principe, ce qui m’a « gêné » aussi c’est que tous les moments où je me suis dit « waouh » ce sont des moments où elle ne chante pas :ange:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.