Jump to content
forum.bjork.fr
sofftchevaliers

Une note pour Vulnicura ?

  

75 members have voted

You do not have permission to vote in this poll, or see the poll results. Please sign in or register to vote in this poll.

Recommended Posts

Allez, deux ans et demi après, il est temps de faire le point sur ce disque dans lequel j'ai eu beaucoup de mal à rentrer. Si mon avis est beaucoup moins négatif qu'au début, il n'en reste pas moins que je demeure mitigé (et assez surpris par les excellentes critiques).

 

En résumé, Vulnicura est objectivement un bon/ beau disque mais qui souffre de défauts presque rédhibitoires pour moi. Ca sera un 3,5/5.

 

Positif :

 

- Vulnicura est, de manière générale, un beau disque. Les mélodies sont belles, les cordes sont belles, le tout est une jolie et longue mer d'huile très plaisante à écouter.

 

- Le disque renferme des passages d'une grande beauté dans la discographie de Bjork. On pense à la fin de Family et de Black Lake ou aux cordes d'Atome Dance.

 

- Malgré le pathos ambiant, les textes sont bons, voire même très bons par moment. Bjork a toujours eu une écriture très musicale mais elle fait particulièrement des merveilles sur ce disque. Ne serait-ce que dans le choix de certains termes, les textes permettent parfois de tirer vers le haut la chanson (par exemple, le "who is open chested/who has coagulated" ou le "No hope in sight of ever recover/ Eternal pain an horrors").

 

- J'ai adoré toute l'imagerie du disque, la pochette, tous ses masques, la symbolique du je-raconte-ma-vie-mais-je-me-masque-hi-hi-hi (ouin ouin j'annule tout c'est trop dur mais je rechante tout quand même après hihi).

 

Négatif :

 

- J'ai un (très) gros problème avec la production de ce disque. Je ne sais d'ailleurs pas si c'est un problème de production ou de mixage mais quoi qu'il en soit elle a fait de très mauvais choix pour mes petites oreilles profanes. On se retrouve avec une voix et des beats ultra mis en avant et le coeur même de tout l'album (les cordes) totalement mis en retrait, étouffé. C'est abominable sur LionSong par exemple ou toute la beauté de la chanson repose sur ce flot de cordes qui inonde le refrain et que finalement on entend en fond lointain. Autre exemple avec Notget où l'on se retrouve aussi avec des cordes inexistantes et une chanson qui ne décolle absolument pas alors qu'elle a tout pour exploser. Résultat, il faut écouter les lives pour entendre véritablement le potentiel des chansons et avoir enfin un équilibre entre le tout.

 

- Les beats...plats et sans intérêts. Aucune surprise, c'est assez réchauffé et je ne comprends pas l'intérêt de faire venir/ mettre en avant Arca pour un truc qu'elle avait sans doute déjà fait toute seule sans son aide. J'ai toujours pas compris le délire avec ce mec. Ca ne décolle pas, c'est répétitif et pas toujours très heureux.Sur Stonemilker c'est même catastrophique entre le boum boum boum digne d'une chanson des années 90 et le tictictictictic en fond qu'on croirait sorti d'une chanson de merde de n'importe quelle pétasse pop, on se dit que non, ils se foutent de notre gueule. Résultat, on se dit qu'on va écouter Vulnicura Strings mais vu qu'elle a pas réenregistrer, bah ca va pas non plus...donc on retourne aux lives.

 

- Le concept album ou la flême légendaire de mamie...on est censé avoir un album pré/post rupture...elle nous annonce qu'elle better document this (c'est plein de promesse) et en fait on se retrouve avec un EP de 6 chansons complétées par 3 chansons dont (i) une chute de Biophilia (superbement réorchestrée il faut le reconnaître) et (ii) une reprise (d'une chanson merdique, c'est pas Heirloom), sans aucun rapport avec la choucroute. Ca pue vraiment le "j'ai que 6 chansons, ma maison de disque voudra pas un EP donc je complète avec les fonds de tiroir". Si bien qu'à la fin on se dit que le vrai album de rupture avec un concept tenu de bout en bout c'était bien Biophilia avec une lecture entre les lignes.

 

- Son chant est juste désincarné. On a envie de lui dire allez vas-y ma fille lâche toi...mais nan ca ne vient jamais. On atteint des sommets avec des passages comme "you have nothing to give", qu'elle chanterait exactement pareil si la phrase avait était "I love eating good dishes".

 

Bref, 3,5...grâce aux versions lives des chansons.

  • I like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai mis un 4 sur 5. Family me transcende. La pochette et les clips sont magiques. J'aime beaucoup la déclinaison en live / strings. C'est du bon pathos qui m'en met plein la figure mais sans facilité ni cliché. J'évite le 5 pour les problématiques de production évoquées ci-dessus, et parce que je le garde pour mon Medulla d'amour.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Autre exemple avec Notget où l'on se retrouve aussi avec des cordes inexistantes et une chanson qui ne décolle absolument pas alors qu'elle a tout pour exploser. Résultat, il faut écouter les lives pour entendre véritablement le potentiel des chansons et avoir enfin un équilibre entre le tout.

 

je te rejoins sur ce commentaire. Notget en live strings est tellement plus puissant que la version album avec beats! je ne comprends pas non plus comment ils ont mixé l'affaire pour l'album. en plus les cordes ne sont pas tout à fait en place rythmiquement sur la section instru du milieu...

Share this post


Link to post
Share on other sites

2/5

Des pistes longues, étirées inutilement.
Pourquoi Lionsong et Stonemilker font elles 6 minutes ? C'est poussif !!!

Quicksand, Atom Dance et Mouth Mantra sonnent comme de la bouillie à mes oreilles. Trop de couches, de strates, de mélanges, c'est l'overdose. Un cruel manque de simplicité à mon gout

 

Reste Family, History of Touches et Black Lake qui me conviennent assez sans être exemptes de défauts non plus.

De loin, de très loin, l'album de Björk que j'ai le moins apprécié. Le seul depuis Vespertine que je ne sois pas allé voir en live.

Une grosse déception qui me fait douter sur le prochain album à venir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et beh j'ai pas les mêmes oreilles ! Moi je l'adore cet album, c'est un de mes préférés !

  • I like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un de mes albums préféré de Bjork, parce que je ne l'aime que depuis quelques années, peut être que ça réduit mon attente, il n y en avait pas en fait vis à vis de cette sortie vieille maintenant de 2 ans...

Je vous trouve durs, les arrangements sont à tomber, c'est complexe (les arrangements vocaux, les cordes... les beats)
ma préférée étant "Atome dance" je trouve cette chanson géniale, j'adore ces arrangements "verticaux" les contrepoints, les changements de tonalités et l'arrangement vocale d'Hegarty, je trouve le tout vraiment riche (peut être trop pour certains) ceci dit ces qualités ne sont pas spécifiques a cet album en particulier mais a toute l'oeuvre de Bjork en générale, mais je trouve qu'ici c'est assez poussé, un Biophilia (que je n’apprécie que techniquement) 2.0 avec une âme en plus, pour exemple, Homogenic m’emmerde assez dans l'ensemble, même si j'adore certaines chansons (beaucoup en fait) je ne lui trouve pas du tout la même intensité...

  • I like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai réécouté entièrement l'album ce matin, c'est vraiment un beau disque. <3

  • I like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec du recule, je prend énormément de plaisir à redécouvrir Vulnicura en automne 2018...

 

Je suis tombé complètement sous le charme d’Atom Dance qui passe en boucle en ce moment et qui m’avait laissé de marbre lors de la sortie de l’album. 

 

Je me rends compte de la profondeur de l’album. Je le trouve presque testamentaire de Vespertine...  

 

Bref, j’avais juste envie de vous faire partager mon ressentit... et Quicksand est un sacré final... 

Edited by Ashtrayboy
  • I like 1
  • Kiss 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout pareil, je l'ai réécouté hier. C'est pas un album qui ajoute des cordes à son arc, mais qui montre qu'elle maîtrise vraiment ce qu'elle fait quand elle touche à quelque chose (c'est pas le cas d'utopia pour moi et c'est ce qui me laisse indifférent à cet album).

Et surtout les paroles, c'est peut-être un point culminant de sa carrière pour moi. Stonemilker, History of Touches et Atom Dance notamment :')

  • I like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me suis remis à écouter Family et Mouth Mantra dernièrement. Je les écoute même 3 à 6 fois par jours alors que j'ai oublié le reste de l'album (et aussi Utopia)

J'alterne beaucoup avec toutes les versions live de Family et le remix d'Haxan Cloak sur Mouth Mantra et , cette rage, ces beats apocalyptiques :coeur: . 

 

En fait en réecoutant ces chansons, je me suis rendu compte à quel point je me forçait pour Utopia :ninja:

Edited by pierro

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hate de vous lire en 2020 quand vous découvrirez la beauté d’Utopia :zic::bisou:

  • Thank you ! 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.