Jump to content

Angel Olsen - Big Time, en concert, le 14 oct. au Bataclan


aifol
 Share

Recommended Posts

Je suis sorti du concert de la Cigale avant la fin. Pas à cause de ce que j'entendais (même si bon, si j'avais été transcendé je serais probablement resté), mais parce que :

 

1) j'étais arrivé pas trop tôt mais les gens étaient hyper ponctuels donc j'ai eu une place pourrie ;

2) quelqu'un a fait un malaise devant moi et il a fallu qu'on l'hélitreuille manuellement jusqu'au bar sous le regard absent des videurs qui n'ont pas bougé ;

3) c'était en plein pendant le déchaînement de Lark et ça m'a dégoûté parce que c'est un/le moment que j'attendais le plus ;

4) de fins crevards se sont précipités sur la place que j'occupais pendant que je jouais les brancardiers ;

5) la personne évanouie, ayant regagné ses esprits, est revenue se positionner devant moi avec son date très chevelu et ils ont été insupportables ;

6) Angel Olsen qui essorait à fond son unique blague de la soirée sur les baguettes entre chaque morceau et à quel point elle voulait qu'on lui en apporte une, c'est drôle les 8 premières fois après ça lasse ;

 

... donc c'était assez compliqué pour moi de rentrer dans le concert. J'ai trouvé les prestations bien voire trop, avec le monde qu'il y avait sur scène (6-7 personnes?) je me disais que ça aurait été bien de s'éloigner un peu de l'album mais c'était très maîtrisé, pas hyper spontané. Dans d'autres circonstances j'aurais peut-être apprécié ?

 

7) Quand je suis sorti (avant le rappel) j'ai croisé quelqu'un dans le hall qui apportait une fucking baguette et je me suis dit que j'allais échapper à l'ultime joke de la soirée.

 

 

Edited by innerwatch
  • Confused 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

han la misère

 

Il y a 2 heures, innerwatch a dit :

7) Quand je suis sorti (avant le rappel) j'ai croisé quelqu'un dans le hall qui apportait une fucking baguette et je me suis dit que j'allais échapper à l'ultime joke de la soirée.

aha en effet.

 

Il y a 2 heures, innerwatch a dit :

1) j'étais arrivé pas trop tôt mais les gens étaient hyper ponctuels donc j'ai eu une place pourrie ;

oui j'ai été surprise aussi, le public les inrocks... vient au première partie, moi j'ai "triché" en passant par les petites marches de devant, puis en remontant la fosse et me mettant devant un grand mec qui n'a pas moufté. j'avais subi la première partie (qui finalement était bien monolithique), j'avais bien le droit.

 

Il y a 2 heures, innerwatch a dit :

6) Angel Olsen qui essorait à fond son unique blague de la soirée sur les baguettes entre chaque morceau et à quel point elle voulait qu'on lui en apporte une, c'est drôle les 8 premières fois après ça lasse ;

oui le blabla a un peu cassé le rythme. j'ai compris un mot sur 3 .

 

J'ai trouvé le set formidable (sauf ce long choix de Sister réclamé par le public :down: je déteste les instants juke box collégiaux).

formidable je disais aussi et surtout parce que le public l'a dérigidifiée avec mini ovation au premier quart d'heure. La suisse n'a pas eu cette chance.

 

Je la trouve magnétique.

 

Je ne vais pas détailler le set, il y a plein de vidéos pour s'en rendre compte, mais pour résumer c'est un peu comme lorsque tu ouvres un vieux livre au fond d'un grenier, j'étais complètement absorbée, et ne savais plus trop à quelle époque j'étais 60's ? 50's ? 70's ? 90's ? 00's ? 10's ?

 

et puis lorsqu'elle fait sa voix de vieille chanteuse de jazz, irrésistible.

 

 

instant mode : elle avait une robe HORRIBLE, matière cheap, c'était touchant. on aurait dit une fausse robe (elle venait du grenier peut être aussi)

instant anecdote post concert sans intérêt : elle trainait en terrasse de la cantine de la Cigale avec qlq musiciens fumeurs, SANS ÉCHARPE

j'ai faillit lui hurler dessus, aha :mamy:

 

 

 

  • Super ! 1
Link to comment
Share on other sites

Ha, pas vu la robe du coup, mais je me suis dit qu'elle avait pas choisi un look ou une scéno très sophistiqués (en fait je m'attendais à voir le clip de All Mirrors pendant 1h20 avec de la fumée et que des lumières blanches).

 

Il y a 8 heures, aifol a dit :

Je la trouve magnétique.

 

Je pense que j'aurais vraiment apprécié le concert dans d'autres circonstances (ou détesté des artistes que j'aime), je lui redonnerai une chance. 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...
Le 22/10/2019 à 19:12, aifol a dit :

complètement d'accord pour saint Vincent. Mais en mieux aha

En fouillant les crédits, je viens de découvrir que le coproducteur / arrangeur John Congleton a produit également l'album de saint Vincent en 2014 et a obtenu un grammy. 
 

plus je réécoute All mirrors, plus je le trouve  d'une maitrise mélodramatique jouissive. Il fera date. Allez tiens un petit coup de tampon administratif, aha

 

elle a ressorti un nouveau titre, si j'ai bien compris, pour un prochain album dépouillé, sans groupe, ma guitare et moi. 
les Inrocks expliquent cela mieux que moi : https://mobile.lesinrocks.com/2020/07/29/musique/musique/angel-olsen-deja-de-retour-en-solo-sur-whole-new-mess/

Donc en partie une relecture intimiste des titres de all mirrors, sortie le 28 août. 

 

01 Whole New Mess
02 Too Easy (Bigger Than Us)
03 (New Love) Cassette
04 (We Are All Mirrors)
05 (Summer Song)
06 Waving, Smiling
07 Tonight (Without You)
08 Lark Song
09 Impasse (Workin’ for the Name)
10 Chance (Forever Love)
11 What It Is (What It Is)


    Toujours aussi réussi,  déjà 120 k...

    ayai elle est en orbite. Elle est d'ailleurs repassée chez Jimmy fallon.

     

     

    • Super ! 1
    Link to comment
    Share on other sites

    C'est rigolo parce qu'elle apparaît dans le podcast de Shirley Manson pour parler de sa chanson Shut Up Kiss Me et justement elle revient sur le processus qui l'avait poussée à s'entourer d'un groupe pour cet album (et le suivant, All Mirrors donc). Alors qu'ici c'est l'inverse qui se passe (bon on imagine que le confinement a aussi été un paramètre de taille).

    Link to comment
    Share on other sites

    • aifol changed the title to Angel Olsen - Big Time, en concert, le 14 oct. au Bataclan

    Alors... la presse parle d'album country. Donc voilà j'écoute de la country, dis donc.

    Mais pour mes petites oreilles, c'est bien plus que cela, parce que j'ai l'impression qu'à chaque titre, il y a une chanteuse différente.

    Elle est bluffante.

     

    Je passe sur les conditions personnelles compliquées de la création de l'album, car c'est expliqué en long et en large partout.

     

    Passés les deux premiers titres un peu easy,

    c'est la plongée d'abord avec Dream Thing (et ses castagnettes, mais c'est quoi cet instrument ? sinon),

    Ghost on... Right Now ... (et sa montée fin rock cuivre, batterie binaire), même this is how it works est bien... de diou

     

    pour finir sur l'extase totale avec les trois derniers titres (je spoile tout tout tout)

     

     

    la plus dramatique intense... oui y a des cuivres. 

     

    nan mais cette voix... je crève d'amour (pour les castagnettes cachées aussi) 

     

    Chasing The sun ... On est de l'ordre du standard immédiat, top of the world (aha)

    et puis tous ces violons partout...

    bref... vivement le live...

    • I like 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Join the conversation

    You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

    Guest
    Reply to this topic...

    ×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

      Only 75 emoji are allowed.

    ×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

    ×   Your previous content has been restored.   Clear editor

    ×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

     Share

    • Recently Browsing   0 members

      • No registered users viewing this page.
    ×
    ×
    • Create New...

    Important Information

    By using this site, you agree to our Terms of Use.