Jump to content
forum.bjork.fr
Guest cosmogony

Droits LGBTI France / Monde

Recommended Posts

Marcel Campion, patron des forains, et candidat à la mairie de Paris en 2020 avec comme seul programme la poursuite de sa guerre ouverte avec Anne Hidalgo.

C'était en début d'année, mais le JDD vient de faire remonter ça il y a quelques heures.

 

https://twitter.com/leJDD/status/1043626961153724422

Edited by jeep

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 04/07/2018 à 11:44, Verandi a dit :

 ce badbuzz a aussi complètement eclipsé le problème fondamental de ce débat : l'absence totale de femmes, lesbiennes ou bies, cis ou trans, d'hommes trans, et ne parlons même pas des inter, dans l'émission.

 

Voir et entendre les lesbiennes dans les médias : quand et sur quoi ?

2m20 (mp3)

Sonia Devillers - L'édito M - jeudi 27 septembre 2018 (page de la chronique)

 

Désolé de m'insérer comme ça dans la conversation. Je papillonne.

J'avais en souvenir cette chronique très courte et intelligente, alors je la partage.

J'avais envie de trancher avec les liens déprimants, et les avis conflictuels.

Et je partage mon amour renouvelé pour ce que fait Sonia Devillers :coeur: : l'instant média, l'édito M.

 

P.S.: Si vous savez comment faire apparaître un lecteur intégré pour une chronique radio france, je suis preneur. (L'automatisme avec youtube est tellement pratique)

 

 =======

 

Arrêt sur image :

Ca fait tellement longtemps que je n'ai rien vu d'eux, que je vais me taire.

Vous avez des émissions biens à me conseiller?

 

 =======

 

Voui, des politiciens ouvrent leur bouche pour dire des énormités.

Si j'étais sur les réseaux sociaux, je serais bien embêté. Je ne saurai pas choisir entre laisser dire, et m'indigner, au risque d'alimenter le buzz et le pouvoir médiatique du type.

Trump a bien démontré comment il s'en sort en répliquant par l'outrance.

 

Parler stratégie médiatique m'offre une transition. L'autre personnage que j'ai découvert et que j'aime, c'est ContraPoint :coeur:, une trans femme qui est youtubeuse (en anglais).

Elle a un doctorat de philosophie dans ses bagages, et ça se ressent. En dépi des délires visuels, ce qu'elle dit stimule bien mes neurones.

https://www.youtube.com/user/ContraPoints/videos

 

Elle aborde ses contradictions internes à travers ses personnages : faut-il choisir le dialogue ou la violence dans la lutte pour les droits des trans? faut-il paraître le plus femme possible sur un plateau ou arriver comme on est? (...)

 

 =======

 

On n'invite pas assez de femmes, de lesbiennes, de trans, de queers à la télé.

J'allais sortir des platitudes.

Genre relativiser et rappeler que c'est ingrat à la base d'être invité, car c'est chronophage, qu'il y a un format télé/radio (ne serait-ce que le temps de parole), et que les règles de la joute verbale sont compliquées (opéré un changement chez l'auditoire plutôt que mettre la misère au contradicteur).

 

Mais j'irais plutôt chercher la vérité ailleurs :

Les discrimination s'ajoutent envers les femmes.

Il est plus difficile de courir les plateau télé/radio quand on n'a pas sécurisé sa situation financière.

Or, des quelques témoignages que j'ai lu ce soir (Amandine Gay, mais je ne suis pas sûr que ce soit un bon exemple), il ressort qu'on accorde moins facilement un travail à temps plein, ou un poste qui accorde un statut, à des pigistes qui font des enquêtes féministes, des essais, ou du travail militant à côté. On utilise leur travail, et les témoignages qu'elles receuillent, sans les récompenser en retour par des offres d'emploi, et parfois sans même les citer.

 

De plus, dans le cadre du patriarcat (en gros ici, le fait que les directeurs de chaîne et d'émission restent des hommes),  continue à ne pas aimer quand elles s'expriment, quand elles sont fiers de leur travail, ou de leur effort militant. Il y a une pression à ce qu'elle garde profil bas, et quand elles ont profil bas, on ne va pas non plus les chercher pour participer aux émissions. C'est une injonction contradictoire.

 

Ce que j'écris est probablement très bancal, mais peut servir d'amorce à des réponses plus intelligentes.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rien de nouveau, c'est même peut-être pire (religionSdepaixetdamour, virilisme, etc... et on ne se tient pas par la main qu'en "banlieue", hein !)

 

(courage à Kamel et des bisous au joli couple de Fanny & Magdalena)

 

 

 

edit: maj. vidéo

Edited by cdric

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.leparisien.fr/societe/l-homoparentalite-reconnue-pour-les-formulaires-scolaires-13-02-2019-8010630.php

 

Les formulaires scolaires remplacent "père/mère" par "parent 1/ parent 2" et toute la vieille France s'émeut, à base de parodies subtiles d'oeuvres littéraires un peu vieilles elles aussi genre "La Gloire de mon Parent 1" etc. À noter que toutes ces parodies identifient le parent 1 comme le père, of course.

 

Scandale réchauffé autant qu'inutile puisque que la plupart des formulaires scolaires n'utilisent même plus le terme "parent" mais "responsable représentant légal" depuis des années. Ce qui n'est précisé dans aucun article que j'ai pu lire (okay j'en ai lu deux)

Edited by innerwatch
  • Thank you ! 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement, le plus souvent il est demandé LE nom du "responsable légal" - il s'agit juste d'ajouter une ligne (responsable légal 1 / responsable légal 2) et d'harmoniser toute la paperasse. Ça arrivera.... dans une dizaine d'années :lol:

(faut admettre aussi que parent 1 / 2 c'est moche mais surtout : on voit bien l'énorme amateurisme de nos chers députés)

 

edit:

en terme juridique normalement c'est "représentant légal" (mais responsable est neutre donc pas d'embrouille inclusive)

Edited by cdric
  • Thank you ! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca me rappelle une anecdote rigolote (quoique ...), que racontait récemment une amie traductrice sur son blog :

 

Citation

— Allô, madame [nom de son partenaire] ?

Aïe, un enfant est malade ou vient de s'ouvrir le front.
(Il n'y a que les instits et les profs pour m'appeler tout naturellement par le nom de famille des enfants) (alors que 50% des enfants naissent hors mariage à Paris) (et que parmi les couples mariés, j'imagine qu'une bonne moitié de mères ont gardé leur nom "de jeune fille", ce qui doit donc faire à la louche 75% de mères qui ne portent pas le même nom que leurs enfants) (bref)

— Oui ?
— Votre fille a très mal à la tête depuis le déjeuner, elle pleure, vous pourriez venir la chercher ?
— J'arrive.



(Je le savais)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 14/02/2019 à 03:25, innerwatch a dit :

http://www.leparisien.fr/societe/l-homoparentalite-reconnue-pour-les-formulaires-scolaires-13-02-2019-8010630.php

 

Les formulaires scolaires remplacent "père/mère" par "parent 1/ parent 2" et toute la vieille France s'émeut, à base de parodies subtiles d'oeuvres littéraires un peu vieilles elles aussi genre "La Gloire de mon Parent 1" etc. À noter que toutes ces parodies identifient le parent 1 comme le père, of course.

 

Scandale réchauffé autant qu'inutile puisque que la plupart des formulaires scolaires n'utilisent même plus le terme "parent" mais "responsable représentant légal" depuis des années. Ce qui n'est précisé dans aucun article que j'ai pu lire (okay j'en ai lu deux)

 

Ben c'est surtout qu'en 2012 cette nouvelle avait provoque l'ire des medias en pretendant que parent 1 et parent 2 sur les livres scolaires n'est qu'un fantasme de beaufs complotismes sexistes et homophobes reacs d'extreme droite lance par Marine Le Pen. L'article de Liberation etait d'ailleurs assez choquant de mepris de classe. Et il se trouve qu'en fait c'etait vrai.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est justement l'heure de faire du tri, ça profitera à tout le monde ... (vous vous souvenez de la "loi famille" du PS, censée améliorer la vie de TOUTES les familles ? :sournois:)

les parents ne sont pas nécessairement les représentants légaux, on peut avoir deux parents mais avoir été adopté par un beau-parent pour tout un tas de raisons, c'est très courant. 

Remplacer père/mère par parent1/parent2 ça ne fait qu'ajouter à la confusion, ça n'a aucun sens, et ça apporte de l'eau au moulin des obsédés de la filiation. 

Bon ben ça faisait initialement partie de la loi famille... ne pas remettre en cause la filiation avec les "parents" (pour éviter de se raconter des petites histoires) tout en protégeant la famille et en consacrant ses liens juridiques sous toutes leurs formes, avec les formes d'adoption qui en découlent. 

2019 : retour à la case départ.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, pierro a dit :

 

Ben c'est surtout qu'en 2012 cette nouvelle avait provoque l'ire des medias en pretendant que parent 1 et parent 2 sur les livres scolaires n'est qu'un fantasme de beaufs complotismes sexistes et homophobes reacs d'extreme droite lance par Marine Le Pen. L'article de Liberation etait d'ailleurs assez choquant de mepris de classe. Et il se trouve qu'en fait c'etait vrai. 

alors non. c'est pas "vrai" .

les homophobes de 2012 faignaient la "peur" qu'on supprime toute mention de père et de mère dans le code civil, (c'etait un cache sexe pour leur bigoterie, mais c'etait le discours). Là on ne change rien de tout ca on fait juste des formulaire plus inclusifs et plus pratiques. (après je suis d'accord avec Fistuline, allons y carrément supprimons les mentions de genre, représentant légal , deux cases, hop moi ca me va)

Et pour le mépris de classe, j'ai du mal à voir comment les neuneus de la manif pour tous peuvent etre rangés parmi les déclassés.

L'article de libé ne faisait que les mettre devant leurs contradictions. Il voulaient se donner un air de bonne foi, de gens qui posent sincèrement les questions sans que ca soit pour cacher leurs vraies opinions, ils étaient traités en conséquence...

je n'iame pas check news et leur fausse impartialité et leur faux apolitisme de facade, mais ils etaient relativement factuels https://www.liberation.fr/france/2012/11/27/parent-a-parent-b-la-droite-part-en-live-sur-le-mariage-pour-tous_863502

et ils disent que ca a gagné le discours du front national, pas que ca provenait de l'extrème droite...

https://www.liberation.fr/checknews/2019/02/15/les-fact-checkeurs-se-sont-ils-trompes-a-propos-des-mentions-parent-1-et-parent-2-dans-le-code-civil_1709089

là ils disent qu'ils regrettent certaines formulations caricaturales, je les trouve bien gentils, parce que c'etait bien un fantasme total, mais surtout un fantasme total complètement non sincère, ce n'etait pas la vraie peur de ces gens. Ces gens avaient juste peur que les homosexuel·les aient des droits

  • Thank you ! 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.