Jump to content
forum.bjork.fr
Guest deleted_user25

L'économie islandaise, post-crise financière de 2008

Recommended Posts

Facebook est une interface particulièrement fréquentée par les Islandais, les groupes à contenu politique peuvent avoir un impact important sur la société et les prises de décision en Islande...

sur le même thème :

 

Blogueurs d'Islande

 

Seul outil de contre-pouvoir, Internet a permis de dénoncer le naufrage des élites.

 

Ils ont acquis une notoriété certaine dans l'île. Depuis les manifestations qui ont conduit à la chute du gouvernement islandais, en janvier dernier, les blogueurs sont sortis de l'anonymat, très relatif dans un pays de 320 000 personnes, dans lequel ils oeuvraient jusqu'alors. lire la suite +++

 

 

L'Islande peut-elle s'en sortir ?

 

Les solutions pour sortir l’île des griffes de ses créanciers, huit mois après sa quasi-faillite... lire la suite

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'Islande candidat officiel à l'UE

Membre de l'espace Schengen et de l'espace économique européen, le pays applique déjà près des trois quarts des directives européennes, ce qui devrait accélérer les négociations d'adhésion à l'Union.

 

Objectif 2012 (libération.fr)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelqu'un pourrait éclaircir la position des Islandais sur cette canditature ? Ils seraient plutôt pour ou contre ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quelqu'un pourrait éclaircir la position des Islandais sur cette canditature ? Ils seraient plutôt pour ou contre ?

 

Je pense qu'ils sont plutôt contre. En effet, les débuts des négociations pour l'adhésion à l'ue a été voté au parlement, de justesse, 33 pour, 28 contre et 2 blancs (http://www.mbl.is/mm/frettir/esb/2009/07/16/missti_aldrei_truna/) or il ne s'agissait que de voir ce que les négociations avec l'UE donnerait, quels seraient les termes de l'entrée dans l'UE.

La population décidera par référendum d'adhérer ou non.

 

Globalement, il n'y a qu'un seul parti samfylgingin (équivalent du ps français j'aurais tendance à dire) qui se positionne fermement pour l'UE, Johanna, la première ministre est de ce parti, mais leur collaborateurs vinstri græni se sont eux positionnés fermement contre l'ue lors des dernieres elections et les partis conservateurs (sjálfstæðiflokkurinn) et centriste (framsoknaflokkurinn) défendent plus generalement les interets des plus riches, ici encore les pecheurs, qui n'auraient absolument aucun intérêt à voir l'Islande rejoindre l'UE.

 

En regardant les groupes sur facebook, le groupe qui evolue le plus et qui est de loin le plus gros est "Ísland ekki í ESB" soit "Islande pas dans l'UE", par ailleurs une pression est faite de la part de l'UK et des Pays Bas pour imposer la signature de l'accord Icesave (complètement injuste et qui ruinerait le pays sur plusieurs décennies), ce que la majorité de la population refuse, ainsi que la majorité parlementaire (en opposition sur ce sujet avec Johanna et Steingrimur les deux tetes du gouvernements).

 

Je connais quelques personnes qui pensent être accueilli rapidement au sein de l'UE avec autant de dispenses que voulu mais je pense le resultat des negociations risque de les faire déchanter, beaucoup d'Islandais confondent (encore) politique et amour, et pensent que vu qu'ils sont tres mignons, personne ne peut leur vouloir de mal, donc on leur donnera les meilleurs conditions d'entrée. L'education politique a été très négligée pour les nouvelles générations, elle se fait progressivement, par coups de poings dans la figure (cf icesave et réaction de la Grande Bretagne).

Share this post


Link to post
Share on other sites
En pleine période de crise, les Islandais apprennent que, deux semaines avant de faire faillite, la plus grosse banque de leur pays a prêté des sommes allant de 45 millions à 1,4 milliard d'euros… à ses principaux actionnaires.

 

Des emprunts massifs, consentis à des initiés à un moment où les dirigeants de la banque savaient que l'entreprise était au plus bas, et accordés sans aucune garantie.

les cochons :rolleyes:

 

Ce n'est qu'après le week-end, mardi 4 août, que la première ministre islandaise, Johanna Sigurdardottir, a fait une déclaration publique, devant l'ampleur de la colère du peuple et des médias islandais. "Il n'est pas possible, dans la situation que connaît actuellement notre société, où tout doit être ouvert et transparent, d'utiliser le secret bancaire pour dissimuler des abus du marché", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse. "Nous avons donc examiné la possibilité de réviser la législation sur le secret bancaire", a-t-elle ajouté.

 

L'Islande face à un scandale bancaire de plusieurs milliards d'euros

 

Je ne sais pas pour les pro européen... mais l'extrême gauche va recruter à tour de bras !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest deleted_user25
par ailleurs une pression est faite de la part de l'UK et des Pays Bas pour imposer la signature de l'accord Icesave (complètement injuste et qui ruinerait le pays sur plusieurs décennies), ce que la majorité de la population refuse, ainsi que la majorité parlementaire (en opposition sur ce sujet avec Johanna et Steingrimur les deux tetes du gouvernements).

[...]

(cf icesave et réaction de la Grande Bretagne).

euuu c'est quoi cet accord ? on en a parlé ailleurs dans le topic ? si non faut expliquer :P

Share this post


Link to post
Share on other sites
(cf icesave et réaction de la Grande Bretagne).

euuu c'est quoi cet accord ? on en a parlé ailleurs dans le topic ? si non faut expliquer :P

 

Pour faire court, Icesave était une filiale de landsbankinn (banque islandaise) travaillant via internet et permettant aux individus et collectivités de placer leur argent à haut taux d'intérêt, elle opérait à l'étranger (=hors Islande), notamment en Grande-Bretagne et Pays-Bas et (évidemment je voudrais dire) elle a été la première à être touchée quand la crise mondiale a éclatée, entrainant avec elle la maison mère landsbankinn. Lorsque les dépositaires (britanniques) d'Icesave se sont retrouvés face à cette situation sans réponse de la banque et du gouvernement islandais. Le gouvernement britannique a déclaré la compagnie landsbankinn terroriste et ainsi utilisé sa loi anti terroriste contre l'Islande, arrêté le flux d'argent vers l'Islande (ex. le poisson était bien mangé mais plus payé) et gelé les biens d'autres grosses compagnies islandaises en GB (tel Kaupþing et le groupe Baugir causant leur effondrement).

Bref après bien des pressions et la chute du gouvernement islandais, un petit groupe de parlementaires s'est précipité à Londres pour signer les yeux fermés un accord qui dit en gros que les Islandais vont tout payer (et non seulement le minimum prévu par les accords internationaux) en prenant un crédit auprès de la GB et des Pays-bas avec un taux d'intérêt insensé, en plus de cela l'Islande ne pourra pas demander réparation devant la Justice pour les torts (énormes) causés par la GB. L'accord Icesave signifie l'hypothèque de la société islandaise sur des décennies, des coupes énormes dans tout ce qui éducation, santé, culture, etc. (déjà en cours) et un recul pour la société entière en terme de niveau de vie de plusieurs décennies.

La grande majorité des Islandais ne connaissait même pas l'existence de ses comptes Icesave, compte à taux d'intérêt aberrant et donc évidemment à haut risque et voilà qu'il leur faut payer la naïveté (la bêtise?) d'investisseurs étrangers, le laisser aller et la corruption des 3 gouvernements (islandais, britannique et néerlandais), et la criminalité de quelques leaders financiers islandais qui pour la plupart s'en sortent avec de beaux bonus et des comptes bien protégés à l'étranger. :furieux:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest deleted_user25

merci, c'est plus clair ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une soirée Thema sera consacrée le mardi 20 octobre à l'Islande avec deux documentaires: le premier relatera la crise traversée par le pays, le second donnera la parole aux diverses solutions proposées par les islandais (une partie sera consacrée à Nattura). :pompom:

 

Je n'ai pas Arte mag sous les yeux pour vous redonner plus de détails et il n'y a pas encore de descriptif sur le site...

Share this post


Link to post
Share on other sites

A noter que le fameux David Oddsson, directeur de la Banque centrale au moment de la crise, est désormais rédacteur en chef du plus grand quotidien islandais, le Morgunblaðið.

C'est un peu un suicide financier vu l'impopularité de l'homme en Islande, ya déjà pas mal d'islandais qui ont décidé de boycotter le journal. Il faut dire que même si le journal a toujours été réputé de droite, c'est pas avec David Oddsson qu'on va pouvoir compter sur une totale liberté d'expression au sein de la rédaction. Y'a déjà eu du vide de fait d'ailleurs parmi les journalistes.

 

Plus d'infos (en anglais) ici

Share this post


Link to post
Share on other sites
En effet, émission très intéressante, j'ai bien aimé le grand flic barbu, enfin son comportement face à sa situation...

 

 

sinon, un article récent sur l'avenir du cinéma en Islande L’Islande proche du krach cinématographique

 

oui tous les secteurs financés par l'état subissent des coupes à tout va et n'importe comment, puisqu'il faut payer la délinquance de leur protéger on sucre les hopitaux, l'éducation et tous les autres services publiques. Le gouvernement est venu récemment annoncer à l'administration maritime islandaise qui a reçu cette année un prix en tant que établissement modèle, qu'elle allait disparaitre pour des raisons économiques, hop hop coupes coupes, ah non pas d'études sérieuses derrière... le comité est venu expliquer qu'il fallait des économies alors pour ca ils divisent l'administration en morceaux... ou pas (ils ont pas encore tiré au sort), pourquoi? pour faire des économies! comment? en changeant! mais des chiffres ?? en changeant!

bref il y a une sacré préparation derrière... a priori l'administration maritime va se retrouver fusionner avec l'équipement routier, non non pas avec le centre de recherche océanographique ni les gardes cotes ca serait trop intelligent, avec l'équipement parce que l'administration maritime n'a rien en commun avec l'équipement...

bref un exemple qui montre le sérieux du travail de ce nouveau gouvernement qui pourtant se voulait si différent de l'ancien. Tout est fait dans la précipitation et n'importe comment, ce qui risque de créer une crise sociale importante sur la durée.

 

ici un discours intéressant de David Stuckler qui envisage la crise islandaise sous l'angle de la santé publique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.