Jump to content
forum.bjork.fr
Quinethssence

Féminisme, sexisme... Vers l'égalité femmes=hommes ?

Recommended Posts

https://www.liberation.fr/checknews/2019/02/08/la-ligue-du-lol-a-t-elle-vraiment-existe-et-harcele-des-feministes-sur-les-reseaux-sociaux_1708185

 

étonnant (non), j'y retrouve cités toute une ribambelle de mecs journalistes que j'avais suivi  pendant un temps avant de les unfollow parce que les trouvais régulièrement borderline ou juste misogynes ou racistes . (pour d'autres je l'apprends aujourd'hui, mais je préfère savoir ces choses là) 

 

L'article n'est pas parfait (il donne autant de place aux hommes qu'aux femmes, il cite des femmes qui avaient refusé de participer... ) mais donne deja la parole a plein de femmes concernées et je trouve finalement assez rare de voir un journal mettre en cause des gens de sa propre rédaction , même si les attaques sont relativement adoucies compte tenu de ce qui leur est reproché... Tellement d'hommes en poste qui maintenant ont parfois la caution "mec reconstruit et/ou féministe"

 

:rolleyes:

  • Waw ! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

bon voila ca a visiblement bien décanté pendant le weekend. reste maintenant a tous ces messieurs à se barrer ou a se faire virer et à laisser la place a celles et ceux qu'ils ont détruits .

on sait que le patriarcat blanc hétérohégémonique c'est ça, mais ca reste toujours assez fou quand on en découvre l'ampleur parfois. Même quand on écoute les victimes régulièrement (certaines semblent aussi surprises de l'ampleur de certains réseaux de harcèlement). Je reste a la fois surpris (et pas tant que ca) quand on voit que sur les 20 journalistes de l'équipe permanente du Huffington post, tous étaient dans un groupe de harcèlement type slack à l'exception des meufs et des deux pédés de l'équipe. c'est quand même assez fou.

 

Reste que j'ai peur que ca fasse comme avec #Metoo et qu'on ait le retour de bâton réactionnaire... 

  • Thank you ! 1
  • Thank you ! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ici aussi, intéressant de constater le traitement par les médias ...

la "ligue" comprenait des femmes, elles disparaissent du traitement médiatique (invisibilisation!!!! :sournois:) et les victimes comprennent pas mal d'hommes, aux histoires à peine évoquées. 

 

Recap de l'affaire unanime : les hommes contre les femmes. C'est très bien cette simplification, ça permet d'apporter plein de réponses sans jamais se poser de questions. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

alors non y'a plein d'articles qui parlent des quelques hommes en question (et qui reviennent sur les raisons probables vu le profil des harceleurs : on ciblait des hommes "féministes", "fragiles", "dévirilisés", "emotifs", ou bien tout simplement juste homosexuels)

après faire comme si il n'y avait pas une immense majorité de mecs hétéros blancs qui ont harcelé des femmes / personnes racisées / personnes LGBTQ... a un moment il faut aussi rendre compte des rapports de force en place quoi.

 

tu peux aussi aller voir l'article de Tetu sur les cas homophobes 

 

par contre oui, les femmes harceleuses sont assez passées sous silence (rejoindre le camp dominant c'est une stratégie efficace quoique parfaitement dégueulasse pour survivre , je pense par exemple aux homosexuels qui harcèlent leurs petits camarades eux aussi concernés au collège, c'est tout a fait classique, je ne vois pas quelles questions on s'empêcherait de poser) , et certains harcelées ont aussi elles mêmes harcelées des femmes noires et je ne vois ca dans aucun article.

Mais je ne désespère pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Clairement la révélation au grand jour de tout ça est un véritable progres. 

C'est dingue parce que du coup ça m'a ramené. J'avais oublié tout ça mais je m'en souviens bien à présent, j'avais Twitter à l'époque et ce troupeau de beaufs était très visible et je m'en tenais à distance parce que ça me mettait mal à l'aise. Je suivais assez assidûment Florence Porcel et je me souviens à présent qu'elle était souvent la risée d'une petite communauté. 

Mais pour ce qui est de l'explication, le patriarcat et l'accès à des responsabilités, je trouve que ça ne suffit pas. Ça n'explique pas ce tribalisme et cet engrenage des pairs. Mais l'explication simpliste est bien plus agréable à ingérer et permet de canaliser l'indignation sans trop se poser de questions. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

la cooptation de dominants c'est quand même particulièrement pas nouveau non? (je ne comprends pas les questions qu'on ne se poserait pas... :hein:

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'affaire Baupin, nouvel épisode

Citation

les compte-rendus du procès beaupin sont edifiants et importants

le courage de ces femmes qui témoignent <3 

Le 08/02/2019 à 12:28, benjicok a dit :

les récits des  témoins de la défense sont tous absolument répugnants (...)

 

Quelle ironie. Baupin a été sauvé par la prescription. Mais c'est parce qu'il contre-attaque avec cet autre procès en diffamation -le culot!-, que les victimes peuvent enfin témoigner publiquement, et le procès médiatique enfin culminer.

 

((Digression : Ca me rappelle la tentative de perquisition de Médiapart de cette semaine : c'est tellement maladroit de la part du procureur, promu par Macron contre l'avis de la magistrature, qu'on se demande si c'est pas fait exprès.

Ici dans l'affaire Baupin, ça permet indirectement au parti de laver son linge sale en public, enfin. Le procès en diffamation est dégueulasse, mais il va permettre aux victimes de se faire entendre, et à l'opinion de se réconcilier avec l'image du parti écolo, et aux membres du parti de faire le bilan et d'améliorer l'ambiance et la confiance. Dans le cas de Médiapart, le procureur pouvait anticiper que, si Médiapart apprenait que la perquisition était "refusable", ils auraient une réaction épidermique dans tous les média juste après, avec un débat public sur la dépendance de la nomination/promotion des magistrats du parquet au pouvoir exécutif)

 

On retombe sur le vieux distingo "d'avant" entre viol et viol. Les fais reprochés ne sont pas suffisamment graves et graphiques : les défenseurs se "sentent encore autorisés" à relativiser les faits et à donner dans le déni. Ils devraient faire profil bas.

L'inconscient collectif n'a pas encore bien imprimé que les violences sexuelles et le harcèlement font de gros dégâts, bien visibles, et commencent bien avant toute "relation sexuelle". Nous vivons dans un monde de représentation où la télé nous habitue à des exemples très gores. Grosses pénétrations pas consenties, truc caricaturaux. (Le sexe et la violence font vendre. La violence réelle est crue et terriblement banale, celle de la télé est esthétisée. Punir un méchant permet au spectateur de s'autoriser une jubilation sadique (/!\ TW) )

Diffusons encore le triangle sur la culture du viol et la gradation des violences sexuelles.

Les victimes parlent bien du climat psychologique dégueulasse qui a régné. Harcèlement.

On n'est plus dans la drague lourde. Un con se jette sur toi dans les WC, qui te traque dans ta chambre d'hôtel ou genre devant ton domicile, qui te pelote, alors que t'as même pas initier de drague. (C'est même l'aspect pervers que dans cette situation tu te demande ce que toi t'as pu faire de travers. Qu'est-ce que t'as pu faire qui ait pu être mal interprété comme un signe de drague.)

 

Voynet ou sa femme qui disent que c'est un brave gars, que son comportement reste normal, préfèrent juste se mentir. Il leur faudrait admettre que y'a un gros problème et déjà des dégâts. Pourtant les gens commencent à savoir que les harceleurs existent, et que tout milieu de travail est susceptible d'être atteint. C'est pas juste le parti écolo.

 

Quand tu en es au stade, où au sein de ta structure, les gens se mettent en garde contre untel, qu'une organisation parrallèle se fait faute de réponse appropriée, c'est qu'on est déjà dans le harcèlement. 
 

Spoiler

 

 

 

 

 

 =======

 

La brigade du lol


J'ai appris la news avant-hier, et je suis content d'en voir un écho sur ce forum. J'<3 ce forum

 

Je pense tout comme vous. Ca me permet de bifurquer :

Vous citez le mécanisme adaptation qui fait que des cons emboîtèrent le pas aux harceleurs, et même des connes.

Par digression, ça m'a fait m'interroger sur le mécanisme d'adaptation, actuel, qui est de se revendiquer "féministe" parce que maintenant c'est la force dominante. Pour eux c'est une mode.


Combien de ces affirmations sont sincères?
Ca fait beaucoup d'agresseurs qui se disent repentis, à la "je suis féministe, maintenant", "c'était avant, j'étais jeune", blablablah...


Ici ce sont des rédactions, des journalistes, qui ne traitaient pas forcément directement de politiques, et pourtant...
ça m'a donné l'impression de gens qui, bien avant d'être chopé, ont retourné leur veste comme le font des politiciens. Un jour le sens du vent c'est de harceler, l'autre jour le sens du vent c'est d'être me too. (Je préfère certes ça, genre à la "fake it till you make it", même si je déplore le manque de substance, et parfois l'hypocrisie du truc.)


Moi j'ai plutôt l'habitude de l'inverse, de lire des journaliste d'opinion à la démarche sincère et transparente. Ils enracinent leurs réflexions politiquement, ils combattent pour des causes.  Je n'étais pas habitué à voir des journalistes apolitiques, qui peuvent se permettre de papillonner, léger, qui peuvent faire la girouette, qui font leur shopping idéologique du moment, qui imitent, selon ce que ça peut leur apporter professionnellement.


Là j'ai analysé un mécanisme d'adaptation où des gens se disent en faveur de amélioration des droits des femmes, juste parce que c'est dans l'air du temps, parce qu'il faut afficher son progressisme, parce que c'est un pré-requis attendu.

 

((Coïncidence : la même soirée j'ai lu un peu les twitter de Nadia Daam, et de Caroline Fourest.
Dans le fil d'info de Caroline Fourest, il y avait le débat sur l'idée d'une loi pour interdire les thérapies de conversion d'homosexuel, dans les structures religieuses.
Il y avait un mec repenti... ambigu, car, même si aujourd'hui il fait genre son coming out et regrette, bin pendant des décennies il a cassé psychologiquement du pédé à la douzaine.
Je pointe ici la stratégie de communication sans arrière-pensée : jouer le repenti ça marche très bien à l'américaine pour les scandales (sexuels) des politiciens et des religieux, ça marche auprès du public religieux/conservateur. Alors que le public, disons intellectuels et/ou activistes va préférer vérifier et mettre tout à plat : faire le compte de tous les dégâts, ne pas oublier, pardonner éventuellement -mais pardonner est un sentiment intérieur personnel?-

Bref les messages bien mou et généraliste pour s'auto-excuser, ça fait tartuffe. Jouer le repenti c'est jouer la carte de l'émotion, au détriment de la rationalité.

 

Ca me fait penser à la caricature de Jack Lang par Laurent Gerra "Ca c'était avant, j'étais jeuuune, j'étais fou", quand il s'agit d'erreurs politiques qui remontent à la semaine dernière. Avec un bon don théâtral, même il y a quelques secondes, c'était "avant", tout le passé est "avant...". C'est une répartie passe-partout, et donc, genre, qui ne vaut rien.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 12/02/2019 à 14:23, Fistuline a dit :

Mais pour ce qui est de l'explication, le patriarcat et l'accès à des responsabilités, je trouve que ça ne suffit pas. Ça n'explique pas ce tribalisme et cet engrenage des pairs.

Il y a 22 heures, benjicok a dit :

la cooptation de dominants c'est quand même particulièrement pas nouveau non? (je ne comprends pas les questions qu'on ne se poserait pas... :hein:

 

 

 

demain spécial boys'club dans l'émission « couilles sur la table » (je conseille l'émission, même si je l'appelle affectueusement « les couilles dans le potage») . ça devrait être complet.

  • I like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui ca sera surement très bien. Ce podcast est merveilleux.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'était génial.

la première fois que j'entendais Valérie Rey-Robert parler d'ailleurs ça fait quelque chose ...

 

D1EC2F72-8615-4E9F-A067-1766E7586D71.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sortie aujourd'hui du Livre de Valérie Rey-Robert "Une Culture du viol à la Française" (plus connue sous le pseudo Crepe Georgette)

 

Résultat de recherche d'images pour "une culture du viol a la francaise"

 

J'etais mardi dernier à la rencontre qu'elle a faite à la librairie Violette And Co (où j'ai pu croiser l'intégralité de ma timeline twitter feministe c'était un beau moment d'échange) pour la sortie du live, elle est fabuleuse, drôle et erudite, et comme toujours pédagogue (pas encore eu le temps d'attaquer le livre malheureusement) mais ca s'annonce comme la bible didactique et grand public à faire circuler le plus largement possible autour de soi.

 

Une interview chez Vice vient de sortir

 

https://www.vice.com/fr/article/d3mdpy/la-culture-francaise-cest-celle-du-viol

 

Pour info ce soir c'est au tour de Francis Dupui-Deri qui fait une rencontre dans la même librairie pour la sortie de son livre "La crise de la masculinité : autopsie d’un mythe tenace" qui a l'air aussi super

  • I like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.