Jump to content
forum.bjork.fr

Verandi

Membres
  • Content Count

    845
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

739 Excellent

5 Followers

About Verandi

  • Rank
    Medúlla

Profile Information

  • Genre
    Non précisé

Björk

  • Favorite LP
    Vespertine
  • My gigs
    30.06.2012 - Les Nuits de Fourvière - Lyon
    20.07.2015 - Les Nuits de Fourvière - Lyon
    03.06.2018 - We Love Green - Vincennes

Recent Profile Visitors

4,079 profile views
  1. Emmanuel Adjei a réalisé pas mal de clip pour Sevdaliza ! Et j'aime beaucoup son esthétique. Là, difficile de ne pas penser à Like a Prayer quand on voit ça, et malgré Mykki Blanco je ne trouve pas que l'ensemble tienne. Je trouve ce titre anecdotique voire mauvais, cette utilisation de l'autotune est tellement infâme que pour moi, le clip n'opère que comme un cache-misère, et encore... La musique est vraiment loin de s'élever au niveau des ambitions visuelles.
  2. L'album un poil trop court à mon goût, mais l'univers est très sympa, et bien mieux planté que dans l'album précédent auquel je ne trouvais pas vraiment de cohérence ni d'identité ! (bon par contre la pochette kitsch Mère Nature, on repassera). Mention spéciale pour la géniale “Tell Me I Exist” que j'écoute en boucle depuis deux semaines, j'espère la lâcher bientôt pour pouvoir profiter des autres titres, notamment “The Time” qui est aussi très bien.
  3. J'ai tellement bien fait de ne pas regarder les autres vidéos du live pour ne pas me spoiler... Son concert à We Love Green était époustouflant. Elle a vraiment excédé toutes mes attentes, c'était incroyable. Tout était d'une finesse et d'une maîtrise remarquable doublé d'une grande émotion, sa voix était impressionnante de clarté et de justesse, ses cinq tenues étaient toutes ouf, et puis son corps... elle a une aura, une présence sur scène tellement magnétique. Je le sentais déjà avec les vidéos, mais à le voir en vrai, même à plusieurs dizaines de mètres c'était palpable. Niveau danse, il n'y a rien qu'elle ne sache pas faire, la danse du sabre, le pole dance... tout le monde était shook. Pour les nouveaux morceaux, je m'attendais à beaucoup plus de balades et craignait que le public n'adhère pas : finalement aucune balade chiante, que des excellents titres, et le public est complètement rentré dedans (sauf ceux qui sont partis pour Booba, à chacun ses choix). La version écourtée du show nous a privé de l'ouverture solo de claquettes + enchaînement avec Hide, mais j'ai bon espoir de pouvoir en profiter en salle. Parce que là, même à 22H dans un contexte de festival aussi bondé que le WLG, j'ai vraiment mis une heure à m'en remettre tellement c'était bouleversant. Inéniablement le meilleur concert du week-end, et mon meilleur depuis bien longtemps. Maintenant je n'ai plus qu'à me retirer en ermite en attendant la sortie de ce qui sera très clairement mon album de l'année. Adieu
  4. WAW c'est bien ce qu'il me semblait avec Cellophane, elle a fait de grands progrès vocalement ! Sa voix semble tellement plus affirmée et maîtrisée, on est loin de certains miaulements qui pouvaient parfois agacer. The Fader ont publié un papier assez alléchant sur le live, j'ai vraiment hâte de voir ce que ça va donner au We Love Green. Apparemment les nouveaux morceaux se rapprocheraient plus des balades... si elles sont aussi belles et bien produites que Cellophane et celle-ci, je suis chaud comme la braise !
  5. Holly Herndon is gonna save 2019, I could not believe it. Ce titre : ... bref, c'est incroyable. Rien de plus à dire. Je me recueille en silence jusqu'à vendredi prochain.
  6. C'est exactement ce que je redoutais depuis Underdog. C'est atroce.
  7. Très beau concert en effet. Pour ma part, première fois que je la voyais en concert après 10 ans d'attente. Un concert tout en justesse, en finesse et en émotion... Je m'attendais à un set beaucoup plus long, mais finalement la longueur était très bien, et l'enchaînement des titres également. Je n'aurais rien enlevé. Le son était en effet très bien géré, sa voix incroyablement maîtrisée (j'étais impressionné par sa justesse) et on entendait bien chacun des instruments à sa place, ce qui était un régal pour les oreilles. Cette acoustique m'a vraiment permis de saisir toute la profondeur de l'instrumentation du dernier album et la beauté de ses harmonies, que je n'avais pas nécessairement remarquées à l'écoute studio — vraiment de la dentelle ! Beaucoup d'émotion sur Vater, sur Wonder et sur Goodbye (ravi de cette surprise) de mon côté. J'aurais adoré qu'elle fasse encore davantage de titres du premier album, mais avec un peu de recul, leur darkness aurait trop contrasté avec le reste de sa setlist. En tout cas elle semble heureuse, à l'aise (toujours très humble et réservée mais impressionnante présence scénique) et ça fait plaisir à voir! J'y retournerai les yeux fermés.
  8. Très satisfait de ce concert également! J'avoue avoir fait mon fanboy et être allé tout devant, et pour le coup c'était à peu près ce à quoi je m'attendais! Clairement, elle connaît son statut d'icône pop pour pédés et tout son show va vraiment dans ce sens ... jusqu'à la cape translucide pourvue de LED sur chasing kites, summum du kitsch mais ça va avec l'univers. Niveau setlist, les highlights du concert étaient indéniablement tous les morceaux d'iamamiwhoami, qu'elle a très bien interprétés ; j'étais évidemment hystérique sur O, T, Y et play pour les voir enfin en live après près de 10 ans d'écoute acharnée. Niveau scénique, elle était très investie, elle bouge très bien (ça on savait, elle a un corps de ouf) et sa voix est très bien maîtrisée (ce que j'étais curieux d'entendre, étant donné que les enregistrements live ne permettent pas toujours de le savoir). Elle avait l'air touchée par le public et c'était mim's, à base de "je t'aime" et cœurs avec les mains. Le live est dans l'ensemble très bien ficelé, la setlist se tient, y a juste les visuels et projections sur l'écran que j'ai trouvé assez inutiles. Du reste, le live ne m'a pas fait apprécier davantage le projet ionnalee, au contraire d'ailleurs. Je dirais que l'uniformité et le manque de profondeur de ses derniers morceaux m'a d'autant plus frappé dans le concert qu'ils alternaient avec des morceaux d'iamamiwhoami, et il apparaît d'autant plus évident que sa direction artistique s'en éloigne de plus en plus pour devenir un projet pop vraiment plus léger et consensuel. D'ailleurs, au vu des réactions des fans dans le public, j'observais vraiment une team ionnalee et une team iamamiwhoami ! On a perdu la darkness, l'expérimental et le mystique depuis un moment, mais bon j'ai fait mon deuil je crois ; ça fait tout de même son effet d'entendre/voir enfin du yamamy, même si ça reste, comme le disait très justement @innerwatch, ionnalee qui fait du yamamy. Y a un truc qui m'a frappé, c'est qu'elle a dit à un moment qu'elle ne pensait pas faire d'autre album, mais que c'est la tournée lui a donné la motivation de faire le prochain. Du coup je me demande pourquoi le projet ionnalee devait initialement prendre fin... manque de moyens? Manque d'envie, d'inspiration? En tout cas, à part Open Sea (que je trouve définitivement sans intérêt), aucune chanson du prochain album. On verra bien à sa sortie du coup.
  9. Très robynesque et addictif en effet ! Le titre fonctionne très bien et sera parfait pour danser. Je trouve ça toutefois un peu dommage, elle avait réussi à cultiver un style et une identité singulière sur son premier album, et ces nouveaux titres s'en éloignent avec moins d'originalité. À voir quand l'album sortira du coup.
  10. Ohlalalalala cet album va être GRANDIOSE, je le sens, je le sais ! Vivement vendredi !!
  11. ENFIN DU NEUF ! et c'est tellement bon! Le nouvel album 'PROTO' sortira le 10 mai prochain, et sa description est très alléchante. Je me languis de son retour en saignant 'Platform' depuis 2015, il était grand temps !
  12. Ces 3 derniers morceaux sont tous aussi excellents les uns que les autres, c'est vraiment ELLE dont on a besoin en 2019!
  13. La chanson est pas mal oui, production efficace mais je trouve la structure du morceau un peu "anticlimatic" voire arythmique par moments. Sinon rien de neuf sous le soleil, ce titre aurait très bien pu s'inscrire dans la setlist de blue ; il n'apporte rien que les titres présents sur l'album n'avaient pas déjà amené. Quant au clip, bon... J'attends de lire les paroles, parce que là on nous vend de la "open sea" mais où est-elle? (vous me direz, on a déjà bien soupé de la mer avec blue) Le voyage dans l'espace, je trouve ça un peu gimmicky. Du coup ça rejoint un peu ce que j'avais remarqué dans les précédents clips du projet ionnalee : pas mal d'éléments, d'idées et de propositions mais on comprend pas trop ce qu'ils viennent faire là. Préparons sauge et cristaux : they're back.
  14. Je penche clairement pour la première option (mais peut-être suis-je mauvaise langue) MAIS j'espère vivement que c'est la deuxième.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.