Jump to content
forum.bjork.fr

benjicok

Admin
  • Content Count

    12,750
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by benjicok

  1. tout regardé en deux jours ... quelle claque.
  2. benjicok

    [FX] Pose

    Et bah c'etait trop trop bien. C'est une série sans méchants, sans déprime, avec que de la bienveillance, de l'amour, du respect, de l'émotion quand il faut, des actrices et acteurs épatants (il faut leur donner du boulot). La partie la moins interessante pour moi c'est l'arc narratif d'evan peters, la trump tower et sa femme... Je ne pense pas qu'on les reverra dans la saison 2 d'ailleurs... C'etait pour avoir des noms connus sur l'affiche?
  3. elle assume parfaitement (je ne sais plus si c'etait sur twitter ou instagram mais elle a répondu aux critiques quand c'est sorti - ca fait un moment d'ailleurs ) je ne vois absolument pas le problème, en fait... ca aurait été un sample au lieu d'un truc tout fait dans le logiciel ça changeait quoi dans le fond? construire une chanson autour de ca, se rendre compte qu'on aime le son tel quel... c'est choquant? il faut absolument refaire le son ?
  4. Discours parfaitement frappant , incarné, et tellement juste. J'avoue, moi même je m'étais réjoui de voir que le festival partait sur le genre pour cette édition 2018 sans aller voir plus loin (d'ailleurs les deux seules pièces du IN que j'ai vues - Thyeste Par Thomas Jolly et Joueurs/Mao II/les Noms par Julien Gosselin et ne me semblaient pas plus que ca en rapport avec le genre, mais bon) Y'a pas mal d'interventions cool a voir d'ailleurs sur le site du festival dans le cadre de "mesdames, Messieurs et le reste du monde" : http://www.festival-avignon.com/fr/webtv/cat/directreplay
  5. = j'avais oublié la fille de janine ! je pensais plus à la fin de saison avec tous les moments avec Nichole notamment... quelques reactions qui se questionnent aussi bon pour la saison 3 tant que june ne revient pas dans la maison ca me va , une saison sur la résistance, je prends
  6. bon saison finie pour moi, je trouve toujours que le show a le cul entre deux chaises entre les moments super finement analysés , explorés et passionnants d'un coté, et les moment où il essaye d'être plus rentre dedans et bourrin et tente des moments "badass" mais à quel prix? ... Du coup je suis circonspect... Et c'est quoi ce délire de montrer les mères biologiques comme indispensables aux bébés? les derniers épisodes de la saison m'ont fait tiquer sur ce point à de nombreuses reprises :/
  7. Il y a de la nuance dans la série en question, et ca ne remet pas en question l'un ou l'autre aspect... mais je trouvais intéressant de voir des femmes réagir de cette façon face à ces scènes (qui m'avaient aussi passablement saoulé, comme vu plus haut), alors que jusqu'ici les seuls retours que j'avais eu sur mes réticences c'était ici et clairement j'etais un peu le seul à avoir ce point de vue agacé et je me suis demandé ce qui merdait chez moi. Du coup je me demandais si y'avait des femmes sur le forum qui s'etaient volontairement coupées de cette/ces séries a priori ou suite a certaines scènes. Intéressant de voir que les mots "torture porn" etaient utilisés par des femmes aussi. Les reactions à cet article sur le compte twitter de l'autrice aussi sont intéressantes . Depuis aussi, j'ai ecouté un podcast Séries ou 3 femmes journalistes parlent justement de cette violence qui les gêne : sinon, L'article concernant l'épisode 10, je suis d'accord, je n'ai pas trouvé ca gratuit ou exagéré .. Ca montre un acte horrible mais ca raconte aussi des rapports de pouvoir compliqués et ambigus. Ce qui n'a pas toujours été le cas pour moi ... C'est très variable selon les épisodes, (et les séries d'ailleurs)
  8. Un article que j'ai trouvé intéressant et qui rejoint certains de mes doutes sur le début de la saison 2 par Nora Bouazzouni : Femmes humiliées, violées, trucidées: ras-le-bol du «torture porn» dans les séries télévisées Je me demande si les femmes de ce forum ont eu des ressentis similaires , sur d'autres séries aussi pourquoi pas?
  9. Je ne sais pas trop où parler de ca, c'est pas une série mais c'est pas un film non plus et on n'a pas de sous-forum "spectacles seul·e en scène". bref c'est sur Netflix, c'est un special de Hanna Gadsby (que j'avais découverte dans Please Like Me - voir le sujet sur le forum +++ ) Ca commence comme un spectacle de stand up de qualité (Hannah Gadsby fait ca depuis 10 ans) et ca finit par être une des performances les plus émouvantes, stimulantes que j'ai vue... Eprouvante aussi. https://www.theatlantic.com/entertainment/archive/2018/06/nanette-is-a-radical-brilliant-work-of-comedy/563732/
  10. de toute façon c'est forcément de vieux enregistrements, elle n'a plus cette voix là les remasters sont chouettes mais je ne suis pas tant scotché par les différences que ca
  11. En l'absence de sa sœur Rim, que faisait Yasmina dans un parking avec Salim et Majid, leurs petits copains ? Si Rim ne sait rien, c'est parce que Yasmina fait tout pour qu'elle ne l'apprenne pas. Quoi donc ? L’inavouable… le pire… la honte XXL, le tout immortalisé par Salim dans une vidéo potentiellement très volatile. Le projet c'est un film qui parlerait de harcèlement, de viol, de girl power mais aussi de désir, et du grand bordel qu'est l'adolescence. Les soucis commencent assez vite pour moi car que le film s'ouvre sur une scène ou les 4 protagonistes jouent à "c'est quoi le pire un homosexuel ou un violeur",et j'ai du mal à m'identifier à des personnages frontalement bêtes et haineux. Leur bêtise a tous et toutes se maintient pendant tout le film, ou pas une de leurs décisions ne semble crédible. Les dialogues apparemment écrits avec les acteurs sont supposés insuffler un esprit vif ne font que tourner en rond avec leurs 100 mots de vocabulaire et de clichés jeunesse de banlieue "wesh frère". Au visionnage on dirait surtout le regard d'un vieux mec blanc qui n'a jamais mis les pieds en banlieue ou fréquenté des jeunes qui veut faire pittoresque. Ensuite on arrive sur le terrain glissant de la fin du film ou le revenge porn est à la fois utilisé comme menace et comme solution à la menace, le tout avec une légèreté absolument ahurissante. cette légèreté est partout, et les personnages masculins font les pires des horreurs mais le point de vue du film est assez flou pour qu'on ait l'impression que tout ca n'est que du simple marivaudage 2018 après tout. Le film se finit sur une scène qui est plutôt jolie , mais qui laisse un gout assez étrange, elle implique un personnage noir qui est le seul a avoir été filmé nu frontal avec moults plans sur son très gros sexe en erection. l'exoticisation à son paroxysme. Dommage parce en mettant ce personnage a part de part la mise en scène (tout le monde reste habillé et chaste) ça fout en l'air une des seuls idées émancipatrices du film : mettre le plaisir féminin au centre et le libre choix des pratiques et des partenaires. sale gout en sortie de salle pour moi...
  12. ah moi je trouve les deux FANTASTIQUES
  13. Mieux je ne sais pas. Plus bête oui, mais y'a une vraie ambiance cool à la fin. Ca dépend de ce que tu cherches ?
  14. C'est dommage que ca soit vraiment aussi con parce qu'au moins côté réalisation c'est un minimum travaillé. La fin en forme de film d'horreur gothique dans une grande maison en pleine nuit est assez chouette en fait.
  15. quand j'avais joué à la premiere demo, c'est ce qui m'a empêché d'y prendre le moins plaisir . tout en bouillie maronnassent faussement retro, je luttais pour voir ce que j'avais à l'écran...
  16. J'avais raté ca Une nouvelle chanson "Plaything" est passée à la BBC : Pas encore sortie officiellement, que ca soit en digital ou vinyl
  17. Un nouveau lien (pérenne) a été posté sur la page du concert
  18. j'ai vu passer la setlist imprimée et mouillée par la pluie... la meme que les autres concerts
  19. tiens, justement en parlant des LGBT et des réfugiés : la france ce beau pays. C'est proprement gerbant En Marche! N'a pas interet a ramener ses fesses et son char à la marche des fiertés
  20. benjicok

    [FX] Pose

    Nouvelle (encore?) Série de Ryan Murphy et Brad Falchuk, Pose raconte le quotidien de toute une série de personnages LGBT de couleur (principalement Gay et trans de couleur) à New york dans les années 80 et la Ball Culture. Le casting est complètement authentique (je crois que c'est le record de roles trans joués par des trans) et très ytrès juste, pour l'instant les deux premiers épisodes sont super bien (même si le premier passe un peu par l'étape obligée du didactisme) avec une séléction musicale parfaite.
  21. C'est horrible, et ce qui est horrible aussi c'est l'absence totale de réaction internationale. Faut dire que rien qu'en France, on a des politiques tout à fait compatibles avec toutes les horreurs qu'ils dit et que notre gouvernement serait malvenu de critiquer ses propos sur les migrants par exemple quand on voit le sort qu'on leur réserve ici. Après franchement je ne sais pas ce que je préfère, les "méchants" assumés qui sont vraiment une vision simple et terrifiante de l'homophobie , facile à critiquer (quand on a un minimum de courage), ou l'homophobie louvoyante ou dite comme "du passé" pour nos ministres / parlementaires chéris.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.