Jump to content
forum.bjork.fr

benjicok

Admin
  • Content Count

    12,678
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by benjicok

  1. En l'absence de sa sœur Rim, que faisait Yasmina dans un parking avec Salim et Majid, leurs petits copains ? Si Rim ne sait rien, c'est parce que Yasmina fait tout pour qu'elle ne l'apprenne pas. Quoi donc ? L’inavouable… le pire… la honte XXL, le tout immortalisé par Salim dans une vidéo potentiellement très volatile. Le projet c'est un film qui parlerait de harcèlement, de viol, de girl power mais aussi de désir, et du grand bordel qu'est l'adolescence. Les soucis commencent assez vite pour moi car que le film s'ouvre sur une scène ou les 4 protagonistes jouent à "c'est quoi le pire un homosexuel ou un violeur",et j'ai du mal à m'identifier à des personnages frontalement bêtes et haineux. Leur bêtise a tous et toutes se maintient pendant tout le film, ou pas une de leurs décisions ne semble crédible. Les dialogues apparemment écrits avec les acteurs sont supposés insuffler un esprit vif ne font que tourner en rond avec leurs 100 mots de vocabulaire et de clichés jeunesse de banlieue "wesh frère". Au visionnage on dirait surtout le regard d'un vieux mec blanc qui n'a jamais mis les pieds en banlieue ou fréquenté des jeunes qui veut faire pittoresque. Ensuite on arrive sur le terrain glissant de la fin du film ou le revenge porn est à la fois utilisé comme menace et comme solution à la menace, le tout avec une légèreté absolument ahurissante. cette légèreté est partout, et les personnages masculins font les pires des horreurs mais le point de vue du film est assez flou pour qu'on ait l'impression que tout ca n'est que du simple marivaudage 2018 après tout. Le film se finit sur une scène qui est plutôt jolie , mais qui laisse un gout assez étrange, elle implique un personnage noir qui est le seul a avoir été filmé nu frontal avec moults plans sur son très gros sexe en erection. l'exoticisation à son paroxysme. Dommage parce en mettant ce personnage a part de part la mise en scène (tout le monde reste habillé et chaste) ça fout en l'air une des seuls idées émancipatrices du film : mettre le plaisir féminin au centre et le libre choix des pratiques et des partenaires. sale gout en sortie de salle pour moi...
  2. Mieux je ne sais pas. Plus bête oui, mais y'a une vraie ambiance cool à la fin. Ca dépend de ce que tu cherches ?
  3. C'est dommage que ca soit vraiment aussi con parce qu'au moins côté réalisation c'est un minimum travaillé. La fin en forme de film d'horreur gothique dans une grande maison en pleine nuit est assez chouette en fait.
  4. quand j'avais joué à la premiere demo, c'est ce qui m'a empêché d'y prendre le moins plaisir . tout en bouillie maronnassent faussement retro, je luttais pour voir ce que j'avais à l'écran...
  5. J'avais raté ca Une nouvelle chanson "Plaything" est passée à la BBC : Pas encore sortie officiellement, que ca soit en digital ou vinyl
  6. Un nouveau lien (pérenne) a été posté sur la page du concert
  7. j'ai vu passer la setlist imprimée et mouillée par la pluie... la meme que les autres concerts
  8. tiens, justement en parlant des LGBT et des réfugiés : la france ce beau pays. C'est proprement gerbant En Marche! N'a pas interet a ramener ses fesses et son char à la marche des fiertés
  9. benjicok

    [FX] Pose

    Nouvelle (encore?) Série de Ryan Murphy et Brad Falchuk, Pose raconte le quotidien de toute une série de personnages LGBT de couleur (principalement Gay et trans de couleur) à New york dans les années 80 et la Ball Culture. Le casting est complètement authentique (je crois que c'est le record de roles trans joués par des trans) et très ytrès juste, pour l'instant les deux premiers épisodes sont super bien (même si le premier passe un peu par l'étape obligée du didactisme) avec une séléction musicale parfaite.
  10. C'est horrible, et ce qui est horrible aussi c'est l'absence totale de réaction internationale. Faut dire que rien qu'en France, on a des politiques tout à fait compatibles avec toutes les horreurs qu'ils dit et que notre gouvernement serait malvenu de critiquer ses propos sur les migrants par exemple quand on voit le sort qu'on leur réserve ici. Après franchement je ne sais pas ce que je préfère, les "méchants" assumés qui sont vraiment une vision simple et terrifiante de l'homophobie , facile à critiquer (quand on a un minimum de courage), ou l'homophobie louvoyante ou dite comme "du passé" pour nos ministres / parlementaires chéris.
  11. Episode 8 parfait. on se concentre sur les personnages, les émotions, au delà des mystères et des énigmes. Et on lève un pan de voile sur la Ghost nation, qui n'était jusqu'ici un sacré ramassis de clichés sur les indiens (c'est fait exprès mais tout de même), salutaire comme je le disais y'a un certain temps : j'ai trouvé une interview de l'acteur qui joue Akecheta , vraiment intéressante https://www.pastemagazine.com/articles/2018/06/zahn-mcclarnon-westworld-breaks-down-his-tour-de-f.html
  12. Bon, j'ai tenté de regarder l'épisode final. J'ai arrêté avant la fin... on sent qu'elles ont tenté de faire tenir une saison 3 en 2h30, c'est trop, c'est bordélique, et je me suis en plus passablement emmerdé... C'est toujours une série avec des personnages attachants mais les bons sentiments ca suffit pas à me faire tenir. EH
  13. Un gars du 4um l'avait refait sur illustrator et pour m'éviter de le refaire (j'étais pret à le faire) je lui ai demandé ses fichiers et il me les a filés. C'est du refait par les fans mais bien.
  14. beau boulot pour rattraper les basses ^^ du coup c'est ecoutable presque dans de meilleures conditions pour certaines chansons sur le bootleg :D pochette :
  15. Je n'en suis qu'à l'épisode 7 mais moi je la trouve parfois sur certains épisodes (épisode 1 comme déjà évoqué , episode 7 partiellement) vraiment en deça sur l'ecriture (l'alternance des points de vue super hachée, le retconning d'une histoire de GPA + relation de couple complètement inexistante en saison 1 en un seul épisode (!) , etc) ou de lourdeur (ralentis + musique vraiment pompière)... Tout ca à coté de scènes vraiment incroyables (tout ce qui concerne serena Joy notamment) , mais du coup j'ai l'impression d'une moins grande maitrise (forcément, sans le roman pour cadrer ca part un peu plus dans tous les sens)
  16. un bootleg : (source : Gavitana Shows , découpé et taggé par moi-même) http://www.mediafire.com/file/bef97hp3qs1z7g0/Utopia Tour - Primavera Sound.zip
  17. http://www.konbini.com/fr/entertainment-2/we-love-green-2018-bjork-migos-dessus-de-melee/ hommes branches? amérindiens?
  18. oui cette première partie de saison 4 était super. Plus équilibrée entre les différents personnages, plus de blagues sur les dirigeables, un mélange de drôlerie et de sérieux sur tous les abus des "bad men" et du traumatisme de Kimmy qui est toujours là. Personnellement j'aurais regardé une version complète du spectacle de l'école sponsorisé par la marque de soda <3 "you need soda because your body can't produce its own"
  19. ah oui j'ai vu , la fille devant moi au concert avait 3 points couleurs caca d'oie sur le front au dessus des sourcils c'était bien laid
  20. Adapté d'une nouvelle de Neil Gaiman, c'est un film complètement barré qui mélange film d'invasion extraterrestre , comédie punk et comédie romantique dans la banlieue londonienne des années 70. Ca part dans tous les sens, c'est outrancier, un retour aux films un peu energiques pour John Cameron Mitchell après Shortbus ou Hedwig and the Angry Itch (même si Rabbit Hole etait magnifique dans un genre très différent) Et puis Nicole Kidman a mis sa plus belle perruque et son plus beau maquillage Toyah)
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.