Jump to content
forum.bjork.fr

Joapagan

Söfftchevaliers
  • Content Count

    2,312
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

845 Excellent

About Joapagan

  • Rank
    Thunderbolt
  • Birthday 11/12/1987

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Lieu
    Paris

Björk

  • Favorite LP
    Medulla
  • My gigs
    02.03.2013 - Cirque en Chantier - Paris (Boulogne)
    05.03.2013 - Zénith - Paris
    20.07.2015 - Les nuits de Fourvière - Lyon

Recent Profile Visitors

7,923 profile views
  1. Vu le titre du titre bonus, arpeggio, je parie que c’est une instru de flûte...
  2. Je ne vois pas vraiment le rapport avec les oiseaux de l’album...
  3. C’est vrai tu as raison j’ai vite interprété... il n’empêche qu’elle a tendance à se lasser vite
  4. Parce qu'elle commence déjà à parler de la suite. Certes, c'est vague (je crois qu'elle disait dans une interview postée ici récemment une phrase du genre "pour le prochain je vais certainement utiliser des sons que j'ai trouvés".) et on en a certainement pour longtemps avant qu'elle sorte autre chose, mais le fait qu'elle parle déjà d'un après montre qu'elle commence à déplacer son curseur.
  5. L'Islande est aussi délaissée, ce qui ne lui ressemble pas. J'imagine bien une deuxième session européenne au printemps (avec peut-être Islande, France, Italie, Allemagne, par exemple). Pas plus tard, parce que je crois comprendre qu'elle en a déjà ras de bol de cette ère. Enfin j'espère. Je n'irai a priori à aucun concert de novembre ; ça me fend le coeur mais quelle idée de faire Londres et Bruxelles en semaine ! (Les places debout au Luxembourg ne me tentent pas pour le projet Cornucopia). Bref, je croise les doigts.
  6. Joapagan

    Dark

    Je suis d'accord, super série ! Et oui, j'ai galère sur les deux premiers épisodes de la deuxième saison, car les autres, je les avais vus des mois auparavant. Le scénario a dû être un calvaire à ficeler
  7. Cocorosie vient de sortir un single joliment bordélique !
  8. Déçu aussi, mais par le wixage. Des chansons comme IDK about you passent beacoup moins bien qu'en vrai ou qu'en studio. La superposition des sons n'a pas été optimisée. Du coup, je ne garde que des morceaux relativement épurés : An itch (ne serait-ce que pour l'intro progressive), Concrete walls et keep the streets empty for me. Bon et I'm not done qui est vraiment top dans cette version (bien mieux que dans la nouvelle version studio, trop molle).
  9. Je ne vois pas bien ce que vous reprochez à l'album. Qu'il ait une banque de sons familière est une chose, mais je ne vois pas en quoi cela altère une composition et une modélisation raffinée et émouvante. L'album en lui-même est exigeant, cohérent, singulier. Thom Yorke a, certes, rassemblé pour une grande part des compositions qu'il égrène dans ses concerts depuis un moment, mais à vrai dire, c'est le fonctionnement de Radiohead en général qui a, si je ne m'abuse, fait cela pour les 3 ou 4 derniers albums en date. J'aime ce côté work in progress, les chansons testées sur scène, façonnées au fil du temps, un peu comme ce que Björk a esquissé durant la tournée de 2003 avec Where is the line, Storm et Desired constellation, à cela près que c'est beaucoup plus systématique chez Radiohead. Que des sons ressurgissent du passé dans cet album relève justement d'un remarquable travail d'archéologie du cheminement créatif. J'aime le côté puzzle des chansons, libérées du systématique couplet/refrain. On a le sentiment qu'il y a plusieurs morceaux soudés, harmonisés les uns avec les autres (on le voit très nettement dans Twist notamment). Bref, chacun ses goûts, bien entendu, mais pour ce qui est de l'intérêt et de la continuation d'un cheminement dans la recherche du son, je ne suis pas d'accord avec pas mal d'avis exposés plus haut.
  10. Incroyable.... cet album est merveilleux. De musique en musique je passe d’enchantement en enchantement... Thom Yorke doit en complexer plus d’un.e dans l’univers de l’électro. Quelle architecture, quel modelage ! C’est virtuose... j’ai le souffle coupé, comme au premier jour où j'écoutais kid A pour la première fois, en 2003... mais comme mon oreille, mon admiration grandit encore d’un cran avec Anima. Mention spéciale pour Last I heard, twist et Not the news. Je sais ce que je vais faire de mes deux mois de vacances maintenant !!! Écouter écouter et écouter !
  11. Top ! Je ne suis pas fan de la pochette mais j’avais l’inquiétude qu’elle décide de se passer d’un album live. Parfait !
  12. Je sais, c'est pourquoi je parle de Thom comme artiste en général, sur l'ensemble de son oeuvre (avec ou sans Radiohead).
  13. Ils ont bien réagi, avec philosophie et tout. Mais ce hacker est une m**** d'avoir forcé la boîte de Pandore. Des décennies de carrière à sélectionner et à construire une oeuvre, à ne garder que le suc d'un ensemble... ce chantage est odieux et n'allons pas imaginer qu'on va trouver 200 Kid A dans ces heures laissées dans l'ombre. J'espère que ça n'arrivera pas à Björk. J'aime imaginer Thome Yorke et Björk comme deux artistes qui ce sont acharné.e.s à construire un quasi sans faute. Déballer le reste sur la place publique est un serrement au coeur pour moi.
  14. Ne réduisons pas les engagements de Björk à l'Islande
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.