Jump to content
forum.bjork.fr

maille

Membres
  • Content Count

    255
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by maille


  1. L'article commence mal, l'auteur ne connait apparemment pas très bien le sujet "Un Peuple qui chasse la droite au pouvoir en assiégeant pacifiquement le palais présidentiel (il ne connait surement pas le régime islandais et il s'agissait du parlement), une « gauche » libérale de remplacement elle aussi évincée des « responsabilités » parce qu’elle entendait mener la même politique que la droite (a quelle moment évincée?? le parti d'alliance de gauche est toujours au pouvoir), un référendum imposé par le Peuple pour déterminer s’il fallait rembourser ou pas les banques capitalistes qui ont plongé par leur irresponsabilité le pays dans la crise, une victoire à 93% imposant le non-remboursement des banques, une nationalisation des banques, et, point d’orgue de ce processus par bien des aspects « révolutionnaire » : l’élection d’une assemblée constituante le 27 novembre 2010, chargée d’écrire les nouvelles lois fondamentales qui traduiront dorénavant la colère populaire contre le capitalisme, et les aspirations du Peuple à une autre société.(tout ce dernier blabla est faux le referendum en question portait sur la loi Icesave qui n'est qu'une part des problemes avec les banques et le vote a simplement empêché la loi de passer, aujourd'hui une nouvelle loi icesave est en phase de passer malheureusement, par ailleurs comme le dit Sawasdee le conseil constituant a été invalidé pour irrégularité et n'aurait eu qu'un rôle de conseil, le gouvernement pouvant passé outre, par ailleurs en aucun cas les islandais n'ont affirmé une pensée anti-capitaliste en tant que telle, quelques aspects du néocaptitalisme sont rejetés par certains mais pas le système dans son ensemble) "

     

    Cependant je pense qu'on peut effectivement parler d'une révolution dans le sens ou les Islandais ont mis à bas leur gouvernement précédent et le président sous la pression populaire a exercé sont droit de véto le mettant a mal vis à vis de l'ensemble de la classe politique; de nombreux principes et idéaux ont été remis en question, les mots communistes et anarchistes qui étaient considérés comme des gros mots ont pris une conotation plus positive et surtout les Islandais ont protesté physiquement alors que leur dicton le plus célèbre est "pas de problème uniquement des solutions", la société s'est pas mal retournée et secouée et il y a eu de magnifiques lumières de démocratie malheureusement très rapidement occultée. Cette "révolution" n'a pas encore abouti, les évènements concernant Icesave nous en diront plus.


  2. aifol> mouais mais bon ca c'est l'image médiatique, parce que en dehors de Johanna qui est première ministre et des plus silencieuses depuis son arrivée à la tête du gouvernement on ne peut pas dire que les femmes ont une position plus forte qu'avant. Le féminisme à l'islandaise est des plus particuliers, les femmes islandaises ont toujours été moteur de la société du fait même que tout le monde devait travailler dur pour vivre, en france nous avons eu le malheur d'avoir des bourgeois et aristocrates à porter l'image de la femme jolie et idiote, utile pour décorer le foyer. Cependant les Islandais sont plutôt réactionnaires en ce qui concernent la "féminité" auxquels ils associent notamment rose, robes/jupes, cheveux longs, maquillage, talons hauts.

    Le groupe féministe est relativement inactif. Beaucoup d'apparences quand on parle des luttes pour l'égalité homme/femme, à mon travail nous avons une personne qui s'est auto décrété représentante du personnel pour l'égalité homme/femme, parce que cela décore, pour ce qui est des idées sur le sujet, je pense qu'elle n'a jamais pensé à y réflechir. Il y a également une journée pour l'égalité entre les salaires hommes/femmes et cela aussi est completement vide de lutte, c'est complètement convenu et cela permet comme la journée de la femme de se dire que quelque chose est fait.

    Pour qu'il y ait féminisme il faut qu'il y ait réflexion sur le sujet, ce qui n'est pas le cas, en aucun la condition féminine n'a été considéré pendant cette crise. Je ne pense pas que cette crise ait donné lieu à aucune avancée en ce sens.


  3. Je pense qu'ebay en anglais voire autres langues est couramment utilisé par les Islandais mais je ne peux pas voir d'avis déterminé sur la question, je ne me la suis pas posée, les islandais commandent aux états unis mais également ailleurs, cependant je tiens à signaler que cette pratique a probablement dû baisser, les taxes douanières s'appliquent dès 5000kr je crois (voire moins) et aujourd'hui cela ne fait même pas 30 euros, donc cela accroit rapidement les tarifs des produits.

    La crise est là toujours, les manifs ont reprise le samedi, notamment concernant la situation des familles endettées mais elle est malgré tout moins omniprésente, je pense que si la consommation à baisser de façon générale, elle s'est reconcentrée sur les marchés locaux.

    Pour pouvoir attirer les clients islandais à distance, il va sans doute falloir se relocaliser, en se rapprochant de la communauté facebook islandais par exemple et en essayant un présentation en islandais, cela ne coute rien de le faire, cela permettra dans le meilleur des cas de se faire connaitre et attendre...


  4. Au dernière nouvelles, les comptes bancaires courant fonctionnent mais les comptes épargnes étaient gelés.

    Qu'en est il maintenant?

    j'ai un compte épargne et il n'est pas gelé mais je ne sais pas trop comment cela se passe concernant les professionnels.

    Concernant les chaussures, c'est justement difficile de trouver des chaussures originales mais pas trop "fille" 80 des chaussures pour femme sont à talon et d'une boutique à l'autre c'est quasi strictement les mêmes modèles, on trouve des campers dans une seule boutique (kron sur laugavegur) et par contre les kickers sont totalement introuvables.

    Un nouvel espace design c'est ouvert sur mosfellsbaer (hraunhus.is). Le marché de l'artisanat et du design islandais est sans doute le plus en développement actuellement, la fabrique de laine d'alafoss n'arrive pas à suivre le rythme dans la production de la laine et beaucoup de modèles de laine sont à court, j'ai attendu presque trois semaines pour pouvoir obtenir de la grosse laine noire (alafoss lopi) O_o


  5. C'est vrai que c'est fou la différence que Facebook fait, c'est gratuit et dans le genre "bouche à oreille" c'est le meilleur outil que tu puisses utiliser. Je crois que pratiquement tous les magasins/restos/bars du centre de Reykjavik ont leur page Facebook, et si l'un ou l'autre devient "fan", les amis suivront probablement. Donc oui, ne pas lésiner là dessus. En plus ça coûte rien.

     

    Merci pour le tuyau, il est vrai qu'en France, on a pas ce déclic là professionnellement....

     

    Maintenenant, il y a t-il à votre connaissance des créateurs islandais (ça c'est sur...) en accessoires ou déco qui n'ont pas la possibilité d'ouvrir de magasins....Le but étant de déposer aussi des créations islandaises.....

    je pense qu'au contraire aujourd'hui il y a pas mal de possibilités pour les créateurs islandais, pas mal de magasins design/créateur se sont ouverts dans les rues centrales et plusieurs boutiques regroupent le travail des créateurs notamment handverk og hönnun qui est en fait un centre géré par l'état ou la ville mais aussi Kirsuberjatréð, le musée de Kjarvalsstadir également si je me souviens bien mais aussi certains magasins axés plus touristes comportent des ouvrages de créateurs et puis bien sûr certains créateurs possèdent directement leurs boutiques birna, hanna, gust, naked ape et autres designers vestimentaires et puis les bijoux, les potiers etc. je pense que ce secteur est assez blindé.

     

    Par contre pour ma part j'en ai un peu marre du design islandais qui au bout d'un moment devient homogène et rébarbatif, et je pense qu'il y a de la place pour du design et de la création européenne voire francaise, kisan est un magasin qui vend pas mal de produit français et qui a l'air de très bien marché, on y trouve des cds français gainsbourg,bardot ou bien plus récent camille ou emily loizeau, des objets humoristiques/conceptuels, et des objets de création, de la broche au vetement, cependant il reste excessivement cher et assez classique (on y trouve du petit bateau etc.) cf kisan

     

    Il y a vraiment pas mal d'ouverture, tout pleins de domaines vers lesquels les Islandais n'osent pas s'engouffrer, les chauuuuuussssures manquent affreusement, les ouvrages types BD ou livre d'artiste, roman illustré, en anglais

    si je me lancait dans le commerce j'utiliserai mon côté français à fond, la France c'est artiste et branché, je ferai un coin détente café/boisson sans alcool (orangina!!, sirop pour faire des sirop à l'eau et diabolo!) (en vente à petit prix) avec BD/livre à consulter, ce coin permettrait d'attirer des gens plus facilement/créer de la chaleur humaine en les faisant rester plus longtemps dans la boutique. Sans rejeter les créateurs islandais, je ne me focaliserais pas sur eux... Je valoriserai ma différence plutôt que d'essayer de répéter ce qui est déjà fait

     

    Idées jetées en vrac...


  6. Effectivemment il y a eu pas mal de départ et cette année a vu une chute de la population résidente alors qu'auparavant il y avait toujours augmentation, cependant les départs concernent beaucoup d'étrangers, beaucoup d'Islandais partis à l'étranger ont assez vite déchanté et sont revenus en Islande.

    Concernant l'avenir de l'islande l'industrie aluminium continue, le tourisme cet été a été supérieur aux années passées et les touristes dépensent bien plus également sur place, je ne sais pas si le tourisme est une solution pour l'Islande, la nature est si fragile, et la notion d'éco tourisme me parait suspecte, cependant c'est un secteur qui n'est pas trop meurtri même si certaines compagnies se sont plaintes des effets de la crise.

    Les Islandais apprennent à moins consommer ce qui est à double tranchant car certain secteur qui déjà subissent des difficultés du fait du taux d'échange de la couronne ont de surcroit moins de clients, les bancroutes bien que moins nombreuses continuent.

    Concernant la politique d'emprunt du gouvernement, elle est complètement irréaliste et risque de meurtrir profondément mais le parti au pouvoir Samfylgingin vendrait la culotte des grand mères et les grands mères avec pour pouvoir entrer dans l'UE et l'UE fait du chantage à l'Islande : paie tout et plus et dit merci si tu veux nous rejoindre, les verts de gauche Vinstri graeni lui vendrait son frère pour rester au gouvernement alors bien que dans leur programme ils refusaient l'adhésion à l'UE et les modalités/la hauteur des remboursements d'icesave.

    La population est assez fatiguée, le chômage est quelque chose de neuf dans le pays et beaucoup ne peuvent plus se permettre de s'arrêter pour penser car il faut payer les emprunts et pour cela travailler plus et trouver de nouvelles facons d'économiser. Il n'y a plus de réelle opposition en Islande, le parti du mouvement citoyen borgarahreyfing issu des manifs de l'hiver passé c'est cindé, et la seule opposition par principe sont les partis à l'origine de la crise, notamment sjalfstaediflokkurinn.

    Concernant un projet de boutique sur laugavegur, pourquoi pas mais je pense qu'il faut que cela soit un projet bien ficelé sinon il tombera avant même d'avoir débuté, le marché islandais est très différent du marché français, la médiatisation est importante, tout marche par effet de mode, le tout est de rester à la mode, cela peut être une idée de se faire supporter par la communauté étrangère, notamment francaise (via alliance francaise, etc mais aussi en prenant des contacts avec les gens sur place). Il y a quelques années un super restaurant tenu par une famille francaise c'était installé dans klappastigur, très central aussi mais le père cuistot a voulu suivre la méthode francaise du bouche à oreille, or il faut trouver les bonnes bouches et oreilles pour que cela fonctionne, et bien que la nourriture et le service aient été excellents il n'a pas tenu un an! Quel dommage :o(

    M'enfin la crise n'empêche pas l'ouverture de nouveaux commerces, tout pleins de boutiques sont apparues récemment il faut seulement être sur de son projet et prévoir un médiatisation au moins via facebook/myspace etc. puis les journeaux voire la télé via les émissions islandaises.


  7. En effet, émission très intéressante, j'ai bien aimé le grand flic barbu, enfin son comportement face à sa situation...

     

     

    sinon, un article récent sur l'avenir du cinéma en Islande L’Islande proche du krach cinématographique

     

    oui tous les secteurs financés par l'état subissent des coupes à tout va et n'importe comment, puisqu'il faut payer la délinquance de leur protéger on sucre les hopitaux, l'éducation et tous les autres services publiques. Le gouvernement est venu récemment annoncer à l'administration maritime islandaise qui a reçu cette année un prix en tant que établissement modèle, qu'elle allait disparaitre pour des raisons économiques, hop hop coupes coupes, ah non pas d'études sérieuses derrière... le comité est venu expliquer qu'il fallait des économies alors pour ca ils divisent l'administration en morceaux... ou pas (ils ont pas encore tiré au sort), pourquoi? pour faire des économies! comment? en changeant! mais des chiffres ?? en changeant!

    bref il y a une sacré préparation derrière... a priori l'administration maritime va se retrouver fusionner avec l'équipement routier, non non pas avec le centre de recherche océanographique ni les gardes cotes ca serait trop intelligent, avec l'équipement parce que l'administration maritime n'a rien en commun avec l'équipement...

    bref un exemple qui montre le sérieux du travail de ce nouveau gouvernement qui pourtant se voulait si différent de l'ancien. Tout est fait dans la précipitation et n'importe comment, ce qui risque de créer une crise sociale importante sur la durée.

     

    ici un discours intéressant de David Stuckler qui envisage la crise islandaise sous l'angle de la santé publique.


  8. Sais-tu ce que vaut Phillippe Mer? Je suis en train de lire un bouquin assez général de lui qui est plutôt pas mal fait, et il a l'air d'avoir écrit quelque textes sur l'économie Islandaise aussi... et vu que l'économie n'est pas ma grande passion, je vais tenter de rester sur des trucs généraux (par contre la politique me botte).

    Veux tu parler de Jacques Mer (ex ambassadeur d'Islande)?? et son Portrait de l'Islande? Je pense que ce bouquin est pas mal intéressant mais mériterait maintenant une bonne mise à jour.

    Sinon tu peux simplement suivre les articles du grapevine (le journal gratuit en anglais) sur leur site internet, ils font souvent des articles intéressants sur la société islandaise.


  9. (cf icesave et réaction de la Grande Bretagne).

    euuu c'est quoi cet accord ? on en a parlé ailleurs dans le topic ? si non faut expliquer :P

     

    Pour faire court, Icesave était une filiale de landsbankinn (banque islandaise) travaillant via internet et permettant aux individus et collectivités de placer leur argent à haut taux d'intérêt, elle opérait à l'étranger (=hors Islande), notamment en Grande-Bretagne et Pays-Bas et (évidemment je voudrais dire) elle a été la première à être touchée quand la crise mondiale a éclatée, entrainant avec elle la maison mère landsbankinn. Lorsque les dépositaires (britanniques) d'Icesave se sont retrouvés face à cette situation sans réponse de la banque et du gouvernement islandais. Le gouvernement britannique a déclaré la compagnie landsbankinn terroriste et ainsi utilisé sa loi anti terroriste contre l'Islande, arrêté le flux d'argent vers l'Islande (ex. le poisson était bien mangé mais plus payé) et gelé les biens d'autres grosses compagnies islandaises en GB (tel Kaupþing et le groupe Baugir causant leur effondrement).

    Bref après bien des pressions et la chute du gouvernement islandais, un petit groupe de parlementaires s'est précipité à Londres pour signer les yeux fermés un accord qui dit en gros que les Islandais vont tout payer (et non seulement le minimum prévu par les accords internationaux) en prenant un crédit auprès de la GB et des Pays-bas avec un taux d'intérêt insensé, en plus de cela l'Islande ne pourra pas demander réparation devant la Justice pour les torts (énormes) causés par la GB. L'accord Icesave signifie l'hypothèque de la société islandaise sur des décennies, des coupes énormes dans tout ce qui éducation, santé, culture, etc. (déjà en cours) et un recul pour la société entière en terme de niveau de vie de plusieurs décennies.

    La grande majorité des Islandais ne connaissait même pas l'existence de ses comptes Icesave, compte à taux d'intérêt aberrant et donc évidemment à haut risque et voilà qu'il leur faut payer la naïveté (la bêtise?) d'investisseurs étrangers, le laisser aller et la corruption des 3 gouvernements (islandais, britannique et néerlandais), et la criminalité de quelques leaders financiers islandais qui pour la plupart s'en sortent avec de beaux bonus et des comptes bien protégés à l'étranger. :furieux:


  10. Quelqu'un pourrait éclaircir la position des Islandais sur cette canditature ? Ils seraient plutôt pour ou contre ?

     

    Je pense qu'ils sont plutôt contre. En effet, les débuts des négociations pour l'adhésion à l'ue a été voté au parlement, de justesse, 33 pour, 28 contre et 2 blancs (http://www.mbl.is/mm/frettir/esb/2009/07/16/missti_aldrei_truna/) or il ne s'agissait que de voir ce que les négociations avec l'UE donnerait, quels seraient les termes de l'entrée dans l'UE.

    La population décidera par référendum d'adhérer ou non.

     

    Globalement, il n'y a qu'un seul parti samfylgingin (équivalent du ps français j'aurais tendance à dire) qui se positionne fermement pour l'UE, Johanna, la première ministre est de ce parti, mais leur collaborateurs vinstri græni se sont eux positionnés fermement contre l'ue lors des dernieres elections et les partis conservateurs (sjálfstæðiflokkurinn) et centriste (framsoknaflokkurinn) défendent plus generalement les interets des plus riches, ici encore les pecheurs, qui n'auraient absolument aucun intérêt à voir l'Islande rejoindre l'UE.

     

    En regardant les groupes sur facebook, le groupe qui evolue le plus et qui est de loin le plus gros est "Ísland ekki í ESB" soit "Islande pas dans l'UE", par ailleurs une pression est faite de la part de l'UK et des Pays Bas pour imposer la signature de l'accord Icesave (complètement injuste et qui ruinerait le pays sur plusieurs décennies), ce que la majorité de la population refuse, ainsi que la majorité parlementaire (en opposition sur ce sujet avec Johanna et Steingrimur les deux tetes du gouvernements).

     

    Je connais quelques personnes qui pensent être accueilli rapidement au sein de l'UE avec autant de dispenses que voulu mais je pense le resultat des negociations risque de les faire déchanter, beaucoup d'Islandais confondent (encore) politique et amour, et pensent que vu qu'ils sont tres mignons, personne ne peut leur vouloir de mal, donc on leur donnera les meilleurs conditions d'entrée. L'education politique a été très négligée pour les nouvelles générations, elle se fait progressivement, par coups de poings dans la figure (cf icesave et réaction de la Grande Bretagne).


  11. oui enfin je pense qu'il y a plus de difference entre l'Islandais et l'Allemand qu'entre le Français et l'Espagnol, et menntaskóli n'inclut pas vraiment ce qu'on appelle les classes prépa en France puisque le diplôme de sortie de cette école permet d'entrée en première année d'université uniquement, cependant menntaskóli a des filières beaucoup plus spécialisées que le lycée français. Il est également possible de commencer une troisième langue la dernière année de grunnskóli, et le choix se fait souvent entre allemand, espagnol et français (ou une troisième langue scandinave).


  12. Pour ceux qui sont facebookés il y a tout plein de groupes sur ce sujet et notamment des groupes islandais (malheureusement pour ceux qui ne parlent pas islandais), comme

    • "Ísland ekki í ESB!" (Islande pas dans l'UE) et
    • "Við neitum að borga skuldir sem við berum ekki ábyrgð á!" (Icesave-málið) ( Nous refusons de payer une dette qui n'est pas la nôtre (problème Icesave))

    Par ailleurs un groupe de supporters étrangers envers les Islandais ("Foreign supporters of Iceland") qui se prennent la crise de plein fouet vient de se monter :pompom: et attend un max de supporters, commentaires etc. (peut-être yerno et fraise magique vous en ont-ils parlé...)

     

    Facebook est une interface particulièrement fréquentée par les Islandais, les groupes à contenu politique peuvent avoir un impact important sur la société et les prises de décision en Islande...


  13. Ca a été la coqueluche des medias et des artistes islandais ces deux dernieres années au point que cela en devenait enervant. Je suis allee a son premier concert a nasa il y a deux ans pour la sortie de cet album et tout le monde dans la salle lui etait indifferent (personnellement je trouvais cela bien sympathique) et puis il a fallu que quelques artistes en vogue causent d'elle pour que cela devienne la folie. Je suis passée a un stade de saturation.


  14. ça craint pour l'Islande mais comme ils ont joué à fond la carte de l'ultralibéralisme... C'est un peu logique que ça leur retombe sur la gueule de cette façon.

    ahhh c'est difficile de parler d'ultra libéralisme l'etat islandais est tout de même bien present. Il existe un systeme de sante et de retraite pas si loin du systeme français et les syndicats sont des structures importantes. Cependant il y avait un gros problème de copinage politique et de corruption au sein des pouvoirs politiques en place, c'est ainsi que david oddsson (l'ancien indetronable premier ministre) s'est retrouvé à la tete de la banque centrale islandaise sans savoir une chose de la finance.

     

    Si certaines compagnies connaissent des soucis c'est le plus souvent du fait des filiales localisées à l'étranger, comme Icesave (filiale de Landsbankinn) en Grande Bretagne et en Hollande. Il est difficile de reprocher à la population et a l'état islandais de n'avoir pas été vigileants concernant ces compagnies dont les activites ne se trouvent pas dans le pays.

     

    Je pense que les Islandais ont vraiment besoin de sentir que les Europeens ne leur crachent pas a la figure, le traitement de la situation par les medias anglais est violente a leur encontre et reellement injuste. Les Islandais qui se pensaient les amis des Europeens et des americains se sont vus refuser des prets de tout cote et bien souvent un bras d'honneur se lisait dans la reponse. On peut blamer la population d'avoir ete trop naive quand les banques leur ont dit que les prets a l'etranger étaient les plus surs et avantageux mais c'est tout. Allez laisser des messages de soutiens sur les blogs islandais ou bien les sites comme icenews icelandreview ou bien encore sur le site de la BBC sur les articles concernant l'Islande.


  15. En fait je vis toujours en Islande où je travaille, nous sommes d'ailleurs un bon petit groupe de français à résider plus ou moins de façon permanente. Moi je conseille un an, quatre mois cela fait court et les premiers mois sont souvent foufous, les groupes se forment font la fête. Un an ça permet de se poser vraiment, d'avoir un réel aperçu de la vie en Islande. Je connais pas mal d'erasmus venu seulement pour le semestre qui regrettaient de partir, parce qu'ils commençaient à peine à faire la connaissance d'islandais et qu'ils n'étaient pas sortis de leur groupe erasmus. Sinon le logement c'est souvent la galère mais l'université te donne un coup de main et si tu te prends à l'avance tu peux demander une chambre étudiante à studentagarðar.

     

    Si je peux me permette, d'après son profil cette personne n'est pas passé ici depuis 2004

    c'est vrai que je ne passe plus aussi souvent qu'avant, mais 2004 c'est l'année de mon inscription aux soft ;)


  16. Si vous voulez voir quelques images rendez-vous sur visir.is, vous pourrez regarder une courte vidéo en cliquant sur "Horfa á myndskeið með frétt".

    Le feu a été signalé à 3h dans la nuit et il a fallu 15 min aux pompiers pour l'éteindre. Comme on peut voir sur les images le feu ne semble pas avoir pris dans le bâtiment central, mais dans un bâtiment de la cour.


  17. Comme chaque année, ce 31 janvier les artistes islandais se sont prêtés à une compétition serrée durant laquelle ont été attribués les prix musicaux de l'année. Lay Low (Lovísa Elísabet Sigrúnardóttir) a été la vedette de la soirée.

     

    419972A.jpg

     

    Voici donc les prix qui ont été remis :

     

    Variété

     

    Chanson de l'année:

    Ghostigital: Not Clean - www.myspace.com/ghostigital

     

    Interprète de l'année :

    Björgvin Halldórsson

     

    Pop - Disque de l'année

    Hafdís Huld: Dirty Paper Cup

     

    Dægurtónlist (musique actuelle???)- Disque de l'année

    Baggalútur: Aparnir í Eden

     

    Rokk & jaðar - disque de l'année

    Pétur Ben: Wine for my Weakness

     

    Musique "variée" - disque de l'année

    Skúli Sverrisson: Sería

     

    Chanteur de l'année

    Bubbi Morthens

     

    Chanteuse de l'année

    Lay Low - www.myspace.com/baralovisa

     

    JAZZ

     

    Chanson de l'année

    Einar Valur Scheving: Líf

     

    Interprètes de l'année

    Útlendingahersveitin

     

    disque de l'année

    Jóel Pálsson: Varp

     

    AUTRES PRIX

     

    Video clip de l'année

    Trabant: The One

    Auteurs de la vidéo: Reynir Lyngdal og Trabant

     

    pochette cd de l'année

    Lay Low: Please Don´t Hate Me

     

     

    Espoir

    Elfa Rún Kristinsdóttir, violoniste

     

    Musique classique et contemporaine

     

    Oeuvre de l'année

    Áskell Másson: concerto à cordes

     

    Interprete de l'année

    Víkingur Heiðar Ólafsson pianiste

     

    disque de l'année

    Þorlákstíðir

    Interprètes: Voces Thules.

    Source : mbl.is

     

    Vous pouvez retrouver la cérémonie retransmise sur RUV.IS


  18. Je n'ai pas dit que c'est du danois mais le danois et le norvégien sont deux soeurs quasi jumelles. Je connais un peu le danois, alors une traduc un peu bancale et rapide donne ceci.

     

    Vendredi le label Smekkleysa, ou bien Bad Taste en bon norvégien, fêtait ses 20 ans. Le label a été créé à cette époque par un groupe d’artistes et musiciens, parmi lesquels Björk, et a ensuite joué un rôle important pour la pop islandaise : Sigur Ros, Mum et les Sugarcubes sont juste un apercu des groupes qui ont été propulsé par Bad Taste.

     

    Les medias islandais ont déjà rapporté que les préparations du concert ont dépassé toutes attentes. Le bassiste d’origine norvégienne Sigtryggur Baldursson explique au journal gratuit The Reykjavik Grapevine que les premières semaines de répétition se sont déroulées étonnement bien.

     

    Rien ne pouvait nous dissuader

    Mercredi, deux jours avant le concert, le groupe s’est rencontré pour une rencontre avec la presse au bar Sirkus, juste en face du local appartenant à Bad Taste dans le centre de Reykjavik.

     

    Il n’y avait rien qui pouvait nous dissuader à prendre part à la réunion. C’était une décision que nous avons tous prise ensemble racontent björk et Þór Eldon le guitariste.

    - Nous en avions parlé à plusieurs reprises, mais il n’y avait jamais d’occasion, pas avant aujourd’hui, pour ainsi dire.

     

    Pas de regret des Sugarcubes

    Nous sommes rester attaché à Bad Taste plus longtemps encore qu’au label ou à Sugarcubes. Sûrement pendant 25 ans. Et nous continuons toujours le groupe ensemble et on se rencontre chaque semaine aussi longtemps que cela est possible. Sugarcubes était juste un hobby long de 5 ans et était juste une petite partie de Bad Taste, raconte Björk.

     

    Aussi quand nous lui demandons si son ancien groupe ne lui a pas manqué, avance t elle qu’elle n’y a pas pensé.

    -Non. On se voit malgré tout. Et il y a eut tellement d’autres choses, sourit la star mondiale d’un air malin.

     

    Le groupe n’a pas manqué non plus à Þór. Il raconte enthousiaste tous les projets qu’il a mené depuis que les Sugarcubes a été dissous. Il a travaillé²sur un documentaire et un film musical. Et actuellement il est, entre autre actualité musicale, sur un disque poétique.

     

    Tout le revenu des ventes de billets ira directement dans de nouvelles productions du label Bad Taste. Ou bien comme explique Baldursson à Grapewine :

     

    Concert exclusif

    Le but du le concert est de remplir les caisses afin de pouvoir continuer de promouvoir la fantastique musique islandaise comme un serveur non nécessaire in big bucks. Afin de pouvoir continuer à perdre de l’argent à la vitesse de la lumière. C’est notre devise.

     

    Avis aux amateurs de correction et peaufinage en tout genre...


  19. -- ceci est un message de fraise magique qui a oublié de se logger :

     

    Oui mais bon, björk elle regardais que moi aussi....

    bah dis donc je viens de voir la vidéo et le cour passage sur le public, on ne voit quasiment que la french connexion de reykjavik :D sauf darthy qui était parti nous chercher des cocas :drop:

     

    Sinon le public -assez calme par rapport à un public français- à énormément aimé Regina, c'est surtout pour cette chanson que les paroles ont été reprises et que l'islandaise qui était à coté de moi s'est mis à sauter dans tous les sens me donnant au passage quelques coups de coudes.

    Einar Örn a vraiment été très bon, super pêche, petits regards staracadémiciens avec bjôrk pendant les chansons, grosse provoc des étrangers qui étaient un milliers à peut près à s'être déplacé (morgunbladid).

     

    J'ai beaucoup aimé Mum dont les chanteuses dansaient comme des écureuils et dont les instruments étaient des plus hétéroclites. Je pensais que ça allait pas être terrible vu que j'étais assis dans l'avion a côté du chanteur de Mum et que j'ai bien cru qu'il allait vomir tellement il était pâle et arrêtait pas de soufler. Quand je lui ai demandé si ça allait, il m'a dit qu'il était juste énoooormément fatigué. (à ce moment là j'ai pensé : "ben ça promet pour ce soir")

     

    Mike t'es parti trop tôt y'a plein de neige là :P sinon björk n'est pas allé au sirkus (qui a été pris d'assault par moult fans en délire) ensuite, mais au Rex. :hype:


  20. En fait seuls les éclairages publics ont été coupés, mais toutes les maisons sont restées éclairées, du coup dans la rue on ne voyait plus rien mais nos regards avaient tendance à se focaliser sur toutes les sources de lumière proches du sol, phares de voiture, maisons, et dans le ciel, il y avait pas mal d'avion et un hélico qui se baladait. Des rigolos ont lancé des fusées et se sont amusés avec des lasers verts du type discothèque essayant d'attirer du monde.

    Bof, c'était festif et cela nous a donner une occasion supplémentaire de se faire une petite virée nocturne...

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.