Jump to content
forum.bjork.fr

ju_mouse

Membres
  • Content Count

    11
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

3 Neutral

About ju_mouse

  • Rank
    Crying

Recent Profile Visitors

1,865 profile views
  1. Concert très moyen pour ma part hier soir. Elle a assuré le minimum syndical sur scène (j'avais déjà ressenti ça en 2009 à l'elysee montmartre mais je mettais ça sur le fait qu'elle n'avait qu'un album à son actif à l'époque). Alors oui, Santigold est souriante, sympa et a la pêche. Ça n'empêche que j'ai eu l'impression d'assister à la tournée du premier album avec deux ans de retard plus qu'à la présentation du nouvel opus comme c'était annoncé partout. La miss n'a joué que 4 ou 5 nouveaux morceaux dont "Go". Dur effectivement de se faire un avis. Rien de révolutionnaire à priori, on est clairement dans la continuité. Un des nouveaux morceaux dont je ne connais pas le titre était une tuerie (celui joué juste avant le "rappel"). Les autres m'ont laissé un peu plus indifférents. Le premier album a été joué dans sa quasi intégralité. Absolument aucune surprise. Les morceaux très courts s'enchainent dans des versions totalement identiques aux versions du cd et à ceux de la tournée 2009. C'est simple j'avais l'impression d'écouter l'album sur mon canapé. Concernant les featurings ("Get it up", Hold the line"...)les versions scéniques durent parfois à peine une minute trente puisqu'elle ne chante que les couplets-refrains dans lesquels elle intervient. Logique mais frustrant.. Le rappel ressemblait quant à lui à un gros foutage de gueule : à peine 2 minutes du morceau B.O.O.T.Y (que j'adore pourtant) et c'est tout. Un peu léger!! Le dispositif scénique n'a absolument pas évolué depuis trois ans. Les deux danseuses aux lunettes de soleil sont toujours là, toujours très bien et meublent parfaitement le temps pendant que Santigold se change (trois fois en 55 minutes c'est pas un peu too much!!?) Elle a refait le coup de faire monter une partie du public sur scène pendant "Creator". Moment qui pourrait être festif mais qui était finalement assez pathétique, chacun étant occupé à se scruter le nombril et à faire son show (ça m'a rappelé "Paper Planes" pendant le concert de M.I.A). Enfin, j'ai peut-être halluciné, mais il m'a semblé qu'une grosse partie du concert était en playback (ça m'a rappelé M.I.A bis!!!). Seule petite surprise(et mauvaise), l'apparition d'un cheval en peluche géant pendant "Hold the line" (on est pas au concert de Mika merci!). Bon je suis peut-être un peu dur car ça reste sympa, dansant etc mais ça manque clairement d'ambition sur scène et la déception est à la hauteur des grosses attentes suscitées par le premier album... J'ai peur pour la suite...
  2. ju_mouse

    Londres

    Non, j'ai fait un break d'un an justement pendant que j'etais a Londres.
  3. ju_mouse

    Londres

    Salut!! Bon je ne sais pas si je vais pouvoir beaucoup vous aider mais je viens de passer une année a Londres. J'ai eu un vrai coup de cœur pour cette ville, il y a un an et demi et ai finalement tenté l'expérience la bas. Effectivement, côté musique, la France a un grand train de retard par rapport à l'Angleterre (un simple coup d'oeil au top single français suffit pour s'en rendre compte: pas de "Bébé lily", "Kidtonik" ou "William Baldé" dans le top uk!!!) Je me suis vraiment régalé pendant un an à ce niveau (M.I.A. Santogold, Diplo, Spanck Rock, Klaxons, Peaches, MGMT...) Côté installation à Londres, la principale difficulté vient du coût de la vie. Mieux vaut partir avec une grosse réserve d'argent et trouver un job rapidement (si on est pas trop compliqué c'est relativement facile, j'ai trouvé un job de vendeur en 3 jours a covent garden, avec un anglais plus que basique. Les anglais sont ouverts et accueillants, d'autant que Londres est une ville très touristique et parler français devient vite un atout dans le monde du travail.). Ils ont une approche assez différente de la notre. Tous les entretiens que j'ai passés étaient très relax, ils privilégient généralement la personnalité, l'expérience et sont moins regardants sur les diplômes. Après je suppose que c'est certainement différent si on veut travailler à la City, dans le monde des affaires!! Trouver l'appart n'est pas vraiment compliqué (je suis passé par gumtree, un site internet gratuit). La majorité des jeunes vivent en collocation par facilité. Je payais quand même plus de 650 euros par moi une chambre dans un appartement partagé avec 3 autres personnes, à 45 minutes du centre. Le plus dur a certainement été de réunir les 6 semaines de caution (les loyers sont souvent à la semaine!!) mais l'expérience en valait vraiment la peine!! J'ai eu l'impression de revivre "L'auberge espagnole" mais version estonienne-américaine-polonaise-française!!! Autres étapes nécessaires: - l'ouverture du compte banquaire, qui peut s'avérer compliquée (Dans certaines banques, il est nécessaire d'avoir un job et une adresse fixe sur Londres, or pour trouver un job et un appart il est parfois nécessaire d'avoir un compte en banque anglais!!!!!), mais bon... on finit toujours par s'en sortir!! - Acquérir l'insurance number, une sorte de "numéro de secu" qui permet d'être moins prélevé sur son salaire (il faut juste se rendre dans un job center, après avoir trouver son premier job). voilà, ce ne sont que certains éléments de réponse concernant l'installation. Ça parait assez lourd et compliqué mais tout se fait petit a petit. Et cette année a Londres a été de loin la meilleure de ma vie (j'espère y retourner une fois mes études finies!!). Je retiens particulièrement les rencontres de divers horizons, le scène musicale et la nuit londonienne, les fringues et tenues (enfin une ville ou on peut être soi même sans être jugé!!), le vie culturelle (grands musées gratuits, expos etc..). Mes seuls points noirs concerneraient peut être les horaires de travail (42h par semaine, jamais de jours de congé fixe et des horaires très bizarres, mais ça dépend des jobs et de toute façon, on se rapproche de plus en plus de cela en France!!) et les transports (je passais facile 15h dans les transport par semaine et le prix est exorbitant, mais c'est peut être la même chose lorsque l'on vit à Paris)!! Désole c'est long mais quand je suis lancé sur Londres, j'ai du mal à m'arrêter!!! Si vous avez besoin d'autres infos, n'hésitez pas à m'envoyer un MP!!
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.