Jump to content
forum.bjork.fr

chti.mouton

Söfftchevaliers
  • Content Count

    220
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by chti.mouton

  1. benicassim c'est le plus merveilleux de tous les festivals du monde : alors berlinrocks faut pas minauder ou cracher dans la soupe et dire " y aura trop de monde, j'vé me mélanger". Vas-y ! dors au camping ! près des poubelles et des chiottes si possible pour que des gens viennent pisser sur ta tente et sentir de bonnes odeurs pendant que tu mangeras tes saucisses sous-vide ou un sandwich à 8€ et là enfin, tu vivras ton "aventure humaine" totalement.
  2. le single est assez entêtant mais j'ai aussi accroché moins que MELODY AM et en live à belfort, ils ont repris POOR LENO et EPLE deux ou trois fois pour bien marqué le coup et que les gens de partent pas. Les mélodies perdent bcp en tout cas et on privilégie les gros sons dansants ... ///// mitigé donc ////
  3. je l'ai vu hier soir à strasbourg. concert très très bon mais ça n'aurait rien perdu dans une salle "rock" plutot que dans un "palais des congrès" où il est interdit de gigoter, de fumer, et où on est calé dans des fauteuils cosy pour l'anecdote, le présentateur de l'émission dialectale tea'theim de france 3 alsace était dans la salle ... en plus la place était chère ... mais je ne regrette rien et apparement il a fait les mêmes blagues tous les soirs
  4. tu pourras aussi voir Nine Inch Nails aux eurocks (1-2-3 juillet 2005). Quelques noms sont tombé hier ou aujourd'hui : emilie simon, kraftwerk, amadou&mariam, interpol, queen of the stone age, the killers ... a suivre
  5. faudrait ouvrir une sous-partie "björk 1977" pour être vraiment complet
  6. chti.mouton

    Juliette

    j'arrive peut-être un peu tard, l'album étant sorti y a qqs semaines déjà mais si vous ne l'avez pas écouté n'hésitez pas. ci dessous un interview provenant de Radio France et la setlist de Mutatis Mutandis (que ce qui doit être changé soit changé) et les dates et lieux de concert à venir. À peine un an après sa première compilation et ses concerts sous les ors de la prestigieuse salle Gaveau, Juliette s'affiche de nouveau sur les murs de Paris pour annoncer sa prochaine aventure scénique, au Grand Rex en mai, et surtout la sortie de Mutatis Mutandis, nouvel album aux couleurs chatoyantes, aux textes savants et farceurs, aux arrangements riches et audacieux. Entre duos inattendus (avec les acteurs François Morel pour la comédie et Guillaume Depardieu pour la tragédie) et grands numéros de chanteuse-comédienne, sortilèges de l'alexandrin et musique de chambre, splendeurs orchestrales et programmations techno réalisées par l'artiste elle-même, c'est un disque singulier, dont le titre antique a suscité une des adaptations les plus curieuses de la chanson française : Franciscae meae laudes, mise en musique du seul texte en latin des Fleurs du Mal du poète Charles Baudelaire. Et, tout en travaillant à ce disque singulier, Juliette n'a pas perdu de vue ses autres devoirs : chaque samedi, elle présente une émission radio sur France Musiques. "Pendant une heure, je fais ce que je veux: je passe un morceau d'Hendrix et, juste après, un extrait de Mozart", explique-t-elle. Rencontre avec une gourmande de musiques. RFI Musique : Voici votre premier album écrit toute seule, paroles, musiques et arrangements. Une aventure aisée ? Juliette : Oh, je bosse ! Je me donne du mal pour écrire des chansons. Il y a des choses qui viennent toutes seules, d'autres qu'on malaxe beaucoup. Ce qui est plus difficile, ce n'est pas tant l'écriture en soi, mais avoir une idée qui tient la route... C'est pourquoi je m'inspire souvent de choses déjà écrites, comme Il s'est passé quelque chose, qui vient d'une nouvelle de Dino Buzzati. Là, le scénario est déjà écrit, c'est comme un remake. En fait, on n'invente jamais rien, toutes les histoires ont déjà été racontées depuis toujours. La question est de savoir où on va poser sa caméra, comment on va disposer les acteurs. Vous écrivez à la main ou à l'ordinateur ? À la machine. Et à la main aussi parce que je joue tout le temps. J'avance systématiquement tout ensemble : la musique qui me donne une idée de texte, le texte, les arrangements... Souvent, je commence les musiques avec un faux texte. La Fantaisie héroïque est en alexandrins parce qu'au début la musique était calée sur la scène de l'aveu de Phèdre. Je m'étais dit que j'allais faire du Jean Racine avec du drum'n'bass, puis j'ai préféré ne pas être feignante et écrire un texte. Beaucoup de vos chansons évoquent le passé, comme Une lettre oubliée, qui se passe pendant la Première Guerre mondiale. Un goût pour l'histoire ? En fait, j'avais pensé, au début, à une période historique plus proche. Peut-être les camps de concentration. Mais il fallait qu'il se soit écoulé un long laps de temps avant que la fille, dans la chanson, ne relise la lettre et se demande qui l'a écrite. Je voulais parler de la mémoire, qui fonctionne de manière très sélective : elle a peut-être oublié cet amoureux parce qu'on oublie des choses très importantes, traumatisantes. J'ai été très touchée par les lettres des poilus, ces types de vingt ans qu'on envoyait à la guerre et qui allaient mourir. Comment s'est fait le choix de Guillaume Depardieu pour chanter avec vous en duo sur cette chanson, Une lettre oubliée ? Comme un casting de cinéma. Au départ, ce n'était pas un duo mais quand j'ai fait écouter la maquette de la chanson, tous mes proches m'ont dit qu'on ne comprenait pas la chanson si je chantais seule la voix du passé et celle du présent. Dès qu'on m'a suggéré de faire un duo, j'ai dit que je ne voulais pas le faire avec un chanteur. Même avec ceux que j'aime et qui ont des belles voix - comme Marc Lavoine -, il y a trop de connotations variées. Donc : un acteur. Mais toutes les voix très reconnaissables au cinéma sont celles d'hommes mûrs, et il fallait une voix assez jeune. J'ai pensé à Vincent Cassel mais, avec son personnage au cinéma, il est du genre à revenir de la guerre. Et puis sa nana ne l'oublie pas, sinon il lui file deux marrons ! (rires) Quand on m'a parlé de Guillaume Depardieu, il s'est imposé comme une évidence. Je le trouve très beau, c'est un impeccable comédien, hyper sensible. Et puis, il connaît bien une certaine lignée de la chanson, il a fréquenté Barbara, a écrit un titre pour elle. De lui, j'avais la même image que tout le monde : un enfant terrible vu à la télé, de temps en temps dans la rubrique des faits divers, un type très rock'n roll. Quand il est venu en studio, il s'est passé quelque chose d'incroyable. Il était tétanisé et, à sa première prise, tout le monde dans le studio était en larmes 1. Le sort de Circé 2. Les garçons de mon quartier 3. Maudite Clochette 4. Le congrès des chérubins 5. Il s'est passé quelque chose 6. Une Lettre Oubliée (avec Guillaume Depardieu) 7. L'ivresse d'Abhu-Nawas (nouvelle version) 8. La Braise 9. Memere dans les orties (avec François Morel) 10. Franciscae meae laudes 11. Fantaise Héroïque Concerts : 24 Mars - Bordeaux 13 Avril - Nancy 11 Mai - Paris 13 Mai - Caen 14 Mai - Nantes 18 Mai - Chalon sur Saone 19 Mai - Marseille 28 Mai - Roubaix 04 Juin - Evian site : www.juliettenoureddine.com
  7. albums ++ PJ Harvey - Uh Huh Her Brigitte Fontaine - Rue Saint Louis en L'Ile Marianne Faithfull - Before the Poison Under Byen - Det et mig der holder traenne sammen Daniel Darc - Crève Coeur Interpol - Antics Nancy Sinatra - Nancy Sinatra Nick Cave - Abattoir Blues-The Lyre of Orpheus concerts ++ PJ Harvey - Eurockéenes de Belfort Robots In Disguise - Laiterie, Strasbourg Brigitte Fontaine - Laiterie, Strasbourg Under Byen - Laiterie, Strasbourg Spektrum - Ososphère, Strasbourg Dresden Dolls - Laiterie, Strasbourg Lou Reed - Foire aux Vins - Colmar films ++ Wilbur, Lone Scherfig Old Boy, Par Chan-Wook Kill Bill, Quentin Tarantino Caterina va en ville, paolo virzi déceptions en tout genre Björk - Medulla Tokyo Sex Destruction à la Laiterie Julie Doiron à la Laiterie Tropical Malady de ... les heureuses découvertes spektrum andrew bird vive la fête!
  8. tu l'adore peut être mais faut avouer que son dernier bouquin (antechrista je crois) est une daube... "stupeurs et tremblements" et "métaphysique des tubes" étaient largement mieux.
  9. à strasbourg, elle était sur la setlist mais elle ne l"a pas chanté... très bon concert quand même. Elle faisait des blagues à la jean roucas assises sur le trône rouge en sirotant du champagne rose
  10. jeudi 07 octobre à 23h00 sur arte : TRACKS avec Marianne Faithfull, Feist et The Libertines [email=http://www.arte-tv.com/fr/art-musique/tracks/104524.html]http://www.arte-tv.com/fr/art-musique/tracks/104524.html[/email]
  11. Je me permet de lancer un sujet sur le nouveau Marianne Faithfull qui est véritablement UNE TUERIE. Procurez vous le, rien que pour la sublime pochette glamour signé Jean Baptiste Mondino. Sinon, cinq chansons de l'album sont écrites et composées par Polly Jean Harvey, trois par Nick Cave et une par Damon Albarn ("Last Song", ma préferée). 1. The Mystery Of Love (PJ Harvey) 2. My Friends Have (PJ Harvey) 3. Crazy Love (Nick Cave, Marianne Faithfull) 4. Last Song (Damon Albarn) 5. No Child Of Mine (PJ Harvey) 6. Before The Poison (PJ Harvey, Marianne Faithfull) 7. There Is A Ghost (Nick Cave,, Marianne Faithfull) 8. In The Factory (PJ Harvey, Marianne Faithfull) 9. Desperanto (Nick Cave, Marianne Faithfull) 10. City Of Quartz (Marianne Faithfull) Elle sera en concert au Casino de Paris le 20 Novembre avant d'entamer une tournée française en mai 2005. ci-dessous un article de coop : «J'étais une rebelle...et je le suis restée» Fille de baronne, compagne de Mick Jagger, Marianne Faithfull est la belle icône des sixties. Nouvel album. Rencontre chez elle. Miguel Cid, Londres Un jour, il va falloir que j'arrête, je lesais», se lamente Marianne Faithfull de sa voix rocailleuse, tout en s'allumant une nouvelle cigarette. Lovée sur un canapé moelleux, dans l'appartement qu'elle loue à Londres pendant les représentations de The Black Rider, une pièce de théâtre dans laquelle elle incarne le diable en personne, l'icône des sixties respire pourtant la forme. Sur les planches 6 jours sur 7, elle promeut son nouvel opus, Before The Poison, un dimanche, son seul jour de repos. C'est qu'elle l'aime son métier de chanteuse, la grande Marianne. «Je ne suis pas vraiment une actrice. Cela faisait onze ans que je n'étais pas remontée sur les planches. C'est seulement lorsqu'un rôle extraordinaire se présente et qu'il m'est impossible de le refuser, que je me jette à l'eau. J'adore faire des disques et composer des chansons. C'est ça, mon vrai métier.» Voilà déjà 40 ans, que cette fille de baronne autrichienne publiait son premier single, As Tears Go By, après avoir été repérée par le manager des Rolling Stones lors d'une soirée à Londres. Deux ans plus tard, déjà mariée et mère d'un bébé, elle devenait la compagne de Mick Jagger et une égérie rebelle des années 60. Devenue héroïnomane, la jeune Anglaise finissait la décennie suivante sans abri dans les rues de Soho avant de réussir un come-back aussi surprenant que triomphal avec son album phare Broken English. Aujourd'hui, à 57 ans, Marianne Faithfull ne veut plus parler du passé ni de son extraordinaire parcours. «Il y a des gens qui pensent que les sixties sont responsables de tous les maux de notre société. Ce n'est pas mon problème. J'ai participé au meilleur de cette époque, à son aspect créatif. Mais tout ça, c'était il y a 40 ans. Je vis dans le présent.» Courtisée par tous les grands songwriters, la chanteuse, qui habite Dublin, a fait cette fois appel à PJ Harvey, Nick Cave et Damon Albarn pour composer les chansons de Before The Poison. Dans cet album somptueux aux mélodies exquises sa voix vibrante navigue entre comptines folk (The Mystery Of Love, Crazy Love) et attitudes rock (My Friends Have, Desperanto), douce mélancolie et passions urgentes. C'est toute la carrière de Marianne qu'on retrouve en concentré. A une différence près. «Pour la première fois, je ne suis pas seule sur la pochette d'un de mes albums. Je me sens désormais très entourée dans ma vie.» Before The Poison, Musikvertrieb. Qui êtes-vous, Madame Faithfull? «Ni ange ni démon», bien au contraire Heureuse. «J'ai commencé ma vie si seule. Aujourd'hui je suis proche d'une foule de gens. Mes amis, ma famille, les musiciens avec lesquels je collabore. Je suis heureuse et je ne connais plus la solitude.» Keith Richards. «J'ai toujours voulu enregistrer un album avec Keith Richards. Mais il nous faudrait 12 ans pour synchroniser nos emplois du temps. Il est sans doute trop tard!» Rockeurs généreux. «C'est rare de renconter de grandes rock stars généreuses. Pourtant, j'en ai rencontré beaucoup.» Pas de retraite. «Je ne vois pas pourquoi un artiste devrait s'arrêter de travailler. Tant que je serai en bonne santé et que j'aurai toutes mes facultés, je continuerai. Je crois même que je me bonifie avec l'âge.» Rebelle. «J'étais une rebelle. Je le suis toujours. Je n'ai pas changé.» Portrait. «Je ne suis ni ange ni démon. Je suis juste un être humain.» Epoque idéaliste. «Les années 60 étaient en réalité très innocentes. Surtout par rapport à l'époque actuelle. Je n'ai jamais participé à une orgie! C'était une époque idéaliste qui s'est effondrée probablement à cause de la drogue.» et ça s'écoute là : www.beforethepoison.com
  12. chti.mouton

    [Film] 5 X 2

    la musique est pas mal, surtout le titre de paolo conte, "sparring partners". Quand au film, il m'a ennuyé ... histoire plate, le fait de tourner les scènes à l'envers n'apporte pas grand chose je trouve. On reste vraiment sur sa fAim. Décevant par rapport à l'excellent "goutte d'eau sur pierres brulantes".
  13. "y a des zazous", je l'avais trouvé au cora à l'époque pourtant ...
  14. et moi je serais à strasbourg le 15, qui d'autre ? son site officiel s'est fait relooké, on peut même y voir ses premiers clips : www.brigitte-fontaine.com j'ai vu dans rocknfolk, où y a un interview de brigitte fontaine en dernière page qu'il existait un maxi ou 2 titres du nougat. Qqn l'a vu, y a des chansons inédites dessus ou simplement des remixes un peu nazes comme sur "y a des zazous" d'il y a trois ans ? Extrait de l'interview : Rencontrez vous toujours des éléphants nougatomes sous la douche ? Hélas, oui. Pas tous les jours mais souvent. D'ailleurs on va faire une photo sur le dos d'un vrai éléphant avec Mouss et Hakim de Zebda, avec lesquels j'ai fait la reprise du "Nougat". Ma maison de disque m'a donné un budget désolant pour faire mon disque mais, par contre, pour la promo ils mettent le paquet. Photos, films et une fête sur une péniche avec un sosie de moi qui fait du ski nautique sur la Seine, c'est n'importe quoi. être kéké, est ce une forme de contestation ? Oui, mais une contestation inconsciente. On ne devient pas un kéké, on naît kéké. Les gens qui viennent voir mes concerts sont très kéké et on s'amuse bien. Mon public est à la fois concentré et rigolo. J'aime bien les salles rock'n roll où les gens peuvent fumer et gigoter. Quelle est la chose la plus Rock'n Roll que vous ayez faite dans votre vie ? Un vendredi saint, je suis rentré dans une église et j'ai craché sur l'autel. C'est rock'n roll ? Rassurez nous, êtes vous toujours conne ? Natürlich ! Et même plus conne de jour en jour. Une pauvre tache. C'est pas important mais c'est comme ça.
  15. voilà la pochette de l'album en concert à strasbourg le 15 octobre et aux folies bergères pendant une semaine en octobre
  16. Danièle Gilbert C'est la ferme CD single Expédié sous 24h 5,03 € fnac.com qu'est ce que j'avais dit dans deux semaines elle présente le vingt heures et dans deux mois elle fait la première partie des JO ... oh et y a ça aussi j'allais oublier
  17. y avait un reportage sur araki dans TRACKS sur arte samedi. C t trop tard pour vous prévenir, y aura peut être des redifs ...
  18. excusez moi, là ça doit être bon.
  19. personne en parle de l'édition 2004 ou quoi ! voici le merveilleux programme : VENDREDI 2 JUILLET 2004 LUKE - MEMBRANE - NO ONE IS INNOCENT - TWO TONE CLUB - AN PIERLE - AVRIL - I AM - BROKEN SOCIAL SCENE - FRANZ FERDINAND - JR EWING -M- ZERO7 - !!! - BEN KWELLER - PLACEBO - LYRICS BORN - LIFESAVAS - CAPLETON - MONO - TV ON THE RADIO - RALPH MYERZ & THE JACK HERREN BAND - JAMAICAN SOUNDSYSTEM SAMEDI 3 JUILLET 2004 DREY - ELISTA - A.S DRAGON - SHRINK ORCHESTRA - GIRLS IN HAWAï - HERMAN DüNE & INVITES - DANIEL DARC - SEEED - TIM PATIENCE WATCH - BUCK 65 - PJ HARVEY - AUTOMATO - ALAIN BASHUNG - GRANDBUFFET - BLANCHE - YOUNGBLOOD BRASS BAND - THE PIXIES - SCISSOR SISTERS - RJD2 - AGORIA - SLUDGEFEAST - THE PERCEPTIONISTS DIMANCHE 4 JUILLET 2004 AN ALBATROSS - SEROTONINE - X-VISION - BLONDE REDHEAD - DOCTOR L - SVINKELS - THE DILLINGER ESCAPE PLAN - ANTIBALAS AFROBEAT ORCHESTRA - LUST - LE PEUPLE DE L'HERBE - AMP FIDDLER - THE CAT EMPIRE - BELLE & SEBASTIAN - THE CAT EMPIRE - WANG LEI - SHETOU - HIGHTONE - SLIPKNOT - GROOVE ARMADA- KORN - THE RAPTURE site : http://www.eurockeennes.fr/eurock2004/ alors, qui qui vient ?????
  20. 57ème FOIRE AUX VINS D’ALSACE COLMAR du 6 au 15 août 2004 avec cette année entre autres MASSIVE ATTACK ARCHIVE LOO REED BENABAR STEPHANE EICHER ALAIN BASHUNG plus d'infos sur les concerts : http://www.foire-colmar.com/concerts.html
  21. Trois ans après Kékéland, retour de l’étonnante Brigitte Fontaine. Son nouvel album, qui emprunte son nom à la rue où réside l’artiste, s’intitule Rue Saint-Louis-en-l’Ile. Mis à part quelques duos et collaborations, il a été réalisé l’année dernière, presque entièrement dans son propre home-studio. C’est son vieux complice et compagnon Areski Belkacem qui a majoritairement écrit la musique : "C’est l’anarchie totale, dans le bon sens, le sens populaire", nous confie-t-elle. Musicalement, l’album "est très varié, au moins autant que Kékéland. On a fait un morceau avec Gotan Project, qui s’appelle Rue Saint-Louis-en-l’Ile. Moustaki a retrouvé dans ses archives une partition originale du grand auteur de tango argentin Astor Piazzolla, sans paroles. Il me l’a donnée, j’ai écrit des textes. Le plus beau est que Piazzolla a écrit le morceau dans l’appartement où j’habite, rue Saint-Louis-en-l’Ile. On a aussi repris Le Nougat (chanson de 1990) avec Zebda, des types formidables." Même liberté de ton pour les textes : "Ils sont très variés : des trucs trash, des trucs marrants, des trucs terribles, de la poésie, comme on pourrait me le reprocher. Un morceau s’appelle Le Voile à l’école. Du langage savant, du langage rigolo ; tout le monde a tort et tout le monde a raison, mais ça se termine sur ces mots de Rabelais, "Fays ce que voudras." Soit la devise de l’école idéale de Pantagruel…" L’album sortira le 21 août. (07 mai 2004) source : les inrockuptibles
  22. gamin ! je te rejoindrais quand danièle sera partie aussi.
  23. excusez moi mais j'ai trouvé votre ton hautain et prétentieux, pourquoi vouloir assimiler bjork à tout, c fatiguant. sous prétexte qu'on aime sa musique, on aurait d'autres "bagages" ou je sais pas quoi ? guillaume EH Toc Danièle Gilbert est régisseuse !!! (je suis sûr qu'elle va nous sortir un single à la fin de ce truc, elle va peut être même prendre la place de flavie flament, j'ai toujours cru en elle).
  24. et après les colocs, j'attends les commentaire de mistersims sur la ferme de tf1 ! (youpi c'est le retour de danièle gilbert )
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.