Jump to content
forum.bjork.fr

thion

Membres
  • Content Count

    73
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

23 Excellent

About thion

  • Rank
    Post
  • Birthday 08/09/1973

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Lieu
    Paris

Recent Profile Visitors

3,459 profile views
  1. Je viens ENFIN de recevoir le vinyle... Le comble pour moi, c'est pas tant qu'il manque un titre, mais qu'il n'y ait pas de code de téléchargement pour une version numérique !!! Un picture disc vinyle n'a jamais été fait pour écouter de la musique. Déjà que la qualité du vinyle chez OLI est réellement déplorable depuis quelques temps (le String est une catastrophe dans le mastering et la qualité du pressage, à croire qu'ils n'écoutent pas les tests pressing...), alors un petit download code, ça aurait été le minimum !!!
  2. La première attaque sur le sexisme n'était certes pas argumentée pour un sou. Et le fait pour moi de prendre Sufjan en exemple n'était absolument pas sur la base d'une opposition masculin/féminin mais sur le fait qu'il a également sorti cette année un album extrêmement intime et douloureux. Je ne vois d'ailleurs pas en quoi le fait qu'il passe à pleurer sur scène (et si tu as lu ma critique sur GMD, tu remarqueras que je le souligne fortement) appuie ton argumentation. Merci de ne pas extrapoler. Enfin, au regard de la communication qu'il y a eu sur ces annulations, et sur la o combien douloureuse maïeutique à l'origine de l'album, les supputations sur les causes de ces annulations étaient tout à fait recevable. Est menteur quelqu'un qui connait la vérité et qui la nie. Je ne connaissais pas la vérité, ma seule faute est d'avoir chercher le sous-texte à une communication extrêmement et volontairement vague.
  3. Euh, sexisme ?... Euh bah euh. là j'avoue que c'est du niveau du "t'aimes pas les remixes" de darkjedi comme argument. J'ai plus rien à répondre à ça...
  4. Oups pardon, c'est vrai, elle avait oublié son cours de water-poney qu'elle avait réservé sur son gogole agenda. Infos mensongères ? Je veux bien qu'on qualifie mes dires de supputations, mais je récuse le terme mensonger tant l'annulation d'un concert 10 jours avant sa date pour "contraintes d'agenda" parait stupide et, pour le coup, mensonger.
  5. Je vous adore les gars, mais je vous prierais de ne pas penser à ma place. Cependant, devant une argumentation aussi poussée, je ne peux que rétorquer. J'adore les remixes quand ils ont des choses à dire : je surkiffe le Fantomas Remix de Where is the Line, le Mood Swing Remix de Hunter, le Black dog de Anchor Song, la version Sigsworth de All is full of love, celle de Funkstörung, le Army of me de Lunamoth, Human Behaviour par Underworld, la version live de Violently Happy avec l'intro à l'orgue, isobel par Goldie, le MTV unplugged est une tuerie, je tuerais père et mère pour vivre le concert Union Chapel, la version Olympia de Hyperballad est à tomber, celle de Cover me qui pastiche Messiaen par Jonas Sen, le New Puritan Remix de Mutual Core, les deux versions d'I miss you par Dobie, la version "Audition" de Triumph of the heart, même les eurodance de Modeselektor sur Dull Flame of Desire, le Wanderlust par Ratatat ou les remixes french touch d'Alarm Call me font bien rire. Je vous demanderais donc de ne pas juger les personnes en face de vous sans les connaitre, simplement parce qu'elles ne sont pas d'accord (ça s'appelle le procès d'intention ça, le jugement ad hominem en sophistique, et c'est pas hyper-respectable comme procédé argumentatif) : désolé de ne pas être béat devant tout ce que la miss pond et d'avoir ma capacité de jugement personnel. Je trouve ce disque foutrement chiant (et je peux argumenter mon propos musicalement, techniquement), et je trouve que le délire mercantile que déploie OLI sur cet album (les remixes sur des vinyles monofaces, le remix en string, le live en picture disque vinyle limité - et dieu sait combien la qualité sonore d'un picture vinyle est terriblement mauvaise) dessert complètement le propos si intense, intimiste et cohérent de l'album : en bref, comment dépecer un concept-album de toute beauté pour en tirer un max de thunes, surtout après le mini psychodrame des annulations de concerts de cet été, sous-entendant que l'intensité émotionnelle était trop difficile à supporter sur scène (on comparera avec Sufjan Stevens qui assume lui sa tournée mondiale sur un album tout aussi intime et émotionnellement fort avec un set sublimement mémorable d'intelligence et de musicalité ; il en fait pas toute une crise lui...) Autant les albums précédents proposent des chansons qui peuvent avoir leur vie propre et peuvent être rejouées dans tous les sens (même le concept de Biophilia, pourtant hyper cohérent et très intellectuel, laisse les chansons avoir leur autonomie propre), autant l'intégrité de Vulnicura, sa tragédie humaine et la progression dramatique (dans le sens théâtral) du disque rend toute entreprise de remix, de reprise suspecte, voire systématiquement destructrice. Sinon, toute la mise en scène du disque (3 mois avant, 6 semaines après...) devient caduque, superficielle et décorative, ce que je ne crois pas qu'elle soit... Comme le disait Poplife 3 messages plus haut : aucun intérêt de rejouer l'album sans les beats. J'appelle pas ça un remix, j'appelle ça de la fumisterie.
  6. Son en mono certes, mais les arrangements sont creux, mais d'un creux.... Où est passé l'Union Chapel ???? Je pensais pas qu'on pouvait trouver "plus" pire et plus inutile que Telegram. Ou Bastards... (oui, j'assume le "plus pire"). Bah là, c'est fait je pense... Défiguration complête de l'album, d'un ennui colossal... Next
  7. Pour ma part, c'est pas tant l'absence de beat pour cacher les poussières qui me gênent que la persistance d'une fréquence liée au frottement du sillon (notamment sur la face A, moins voire pas du tout sur les autres) qui a l'air de s'estomper vers le centre du disque, mais très présente sur les bords - à moins qu'il ne s'agisse d'une accoutumance de l'oreille. Et qu'on ne vienne pas me rétorquer que c'est ma platine, ma Rega est parfaitement réglée.
  8. Tu sais ce qu'il te dit le quadra manchot ?
  9. Vous trouvez pas que Quicksand ressemble beaucoup à "I'm living in a suitcase" ??
  10. ALLO OUI ? D'ACCORD merci pour la précision, ma culture catho est très très limitée. Elle ne te sera pas nécessaire puisqu'il parlait d'une icône orthodoxe. Orthodoxe pour la référence à l'icône, mais le sacré coeur est un culte d'abord catholique, même si on le retrouve dans certaines icônes orthodoxes. Bon je vais arrêter de répondre à toutes les "interprétations" de chacun Pas facile facile d'être un leader d'opinion
  11. ALLO OUI ? D'ACCORD merci pour la précision, ma culture catho est très très limitée. douceur, don de soi, sacrifice. En effet, chacun voit ce qu'il veut.... Je me répète, je trouve ton interprétation de la couverture très orienté vers les clichés du féminin c'est-à-dire la passivité, je ne vois pas de don, mais une renaissance essentiellement... et la douceur, malgré la dégradé, j'ai du mal à la saisir face à un corps blafard, le thorax ouvert, mais il est vrai que le latex c'est plutôt doux et désolée de pas avoir dit mot de la suite, c'était simplement une réaction à chaud sur l'introduction en effet, mais c'est bien qu'on puisse en parler. MAINTENANT TU LA VOIS BIEN LA TEU-CHA ? Je suis un féministe convaincu et militant, dans mon métier comme dans la vie de tous les jours, et nulle part je n'ai voulu induire dans mon article une forme de passivité liée à la féminité (tu vois, toi aussi tu peux avoir des interprétations particulièrement capilotractées ). J'ai pourtant parlé de Zen dans mon article, et je le pensais dans le sens originel, bouddhiste (j'ai tendance à utiliser les mots de vocabulaire dans leur vrai sens, et non de les galvauder ). Et là, rien de passif. Bien au contraire. Le Zen n'a rien à voir avec de la résignation ou la passivité, mais la profonde acceptation d'un présent, de la fugacité, voire de la futilité de nos émotions présentes face à l'avancée du temps. Pour moi, cette photo est la synthèse d'une expérience profondément traumatisante, mais où point la volonté de la digérer, d'avancer, de grandir, de façon apaisée. Pour ce qui est de la teucha, c'est normal que je ne l'ai point remarquée : j'en ai jamais vue en vrai Et j'avoue que ça fait peur représenté comme ça : ça donne pas envie Enfin, la place sur ces articles étant limitée, je ne pouvais pas développer plus avant ce que j'y voyais, la musique étant le principal... D'ailleurs, je sais toujours pas ce que vous avez à en dire sur les 90% restants
  12. ah mais no problemo Je voulais juste signaler que vous vous acharniez sur même pas 10% du texte, et que vous zappez totalement le reste, qui est le plus important... Et ça n'empêche que j'ai le droit d'y voir une figure religieuse, avec toute l'imagerie de "béatitude" qui va avec, même si je suis profondément athée.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.