Jump to content
forum.bjork.fr

clara

Membres
  • Content Count

    111
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

24 Excellent

2 Followers

About clara

  • Rank
    It’s Oh So Quiet

Profile Information

  • Genre
    Femme
  • Lieu
    Paris

Recent Profile Visitors

3,400 profile views
  1. D'autres photos dans le Daily Mail http://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-3190237/Bj-rk-wears-bubble-dress-zany-face-mask-Wilderness-Festival.html
  2. C'est la grande classe ce kimono, qu'elle porte cent fois mieux que le mannequin !
  3. Je ne connaissais pas l'histoire derrière le clip de Pagan Poetry, touchante, encore plus maintenant http://nymag.com/thecut/2015/04/nick-knight-on-working-with-kanye-and-bjork.html Sinon, aucune news de ce mystérieux photoshoot ?
  4. Il y a des choses merveilleuses sur son site aussi http://www.nikolinelivandersen.dk/site.php
  5. Merci Jeep ! je trouve le clip globalement très paresseux (surtout la 1ère partie, interminable). Le réalisateur se repose uniquement sur la puissance métaphorique du lieu et ne fait pas grand chose d'autre. C'est tellement statique. Et du coup, par contraste, le surjeu de Bj est en effet too much. C'est un peu ce que je reproche à la chanson d'ailleurs, qui est beaucoup trop romantisme 19ème pour moi. Après, j'aime beaucoup la lave bleue et la scène de lévitation à la fin. Et elle est très très belle...
  6. Mais c'était eux en vrai ? Je croyais que c'était un fake. Klaus B. a l'air en cire
  7. J'arrive un peu après la bataille, mais je n'avais eu dans les oreilles que le mauvais leak et les extraits itunes, très très frustrants. Je suis extrêmement impressionnée par l'album, qui est fort, violent, pulsionnel. History of touches est un chef d'oeuvre pour moi, peut-être la chanson la plus littéraire de toute sa discographie et incroyablement arrangée. Je trouve Family étourdissante aussi, avec le tournis/vertige musical final. Avec le "vrai" son, je trouve l'album beaucoup moins triste et mélancolique qu'à l'écoute du leak. Elle est dans la douleur mais aussi en guerre. Je trouve que c'est musicalement très puissant du début à la fin et je suis ravie que l'album puisse presque s'écouter comme un seul morceau. Je comprends mieux le personnage de la couverture. C'est de très loin son album le plus "mystique". Et c'est vraiment émouvant que dans le contexte de la rupture, qui en devient du coup presque anecdotique, elle fasse un tel manifeste sur sa foi en la musique et dans son chant
  8. Oui avec le vieux plan thèse-antithèse-synthèse des dissertations de lycée, terrible !
  9. ou quand Björk nous dit indirectement que son expo est ratée, puisqu'elle fait exactement le contraire de ce qu'elle voulait à l'origine au passage, aussi : Bon. si elle avait pas une des pires chaines youtube de la planète, aussi... En réfléchissant un peu plus c'était quand-même possible d'exposer de la musique. Faire une expo sonore c'est franchement possible... Elle a bien valider les mannequins en cire musée Grévin dégueu avec sa tronche... Enfin bref rien à dire ils ont fait n'importe quoi et je suis choqué que bj. ait pu laisser passer cette horreur d'expo à la con qui se fait laminer par les 3/4 de ceux qui l'ont vu... Je pense que le problème c'est justement qu'elle ait été à ce point impliquée dans le processus. Si je me fie aux comptes-rendus, il semble n'y avoir aucun point de vue extérieur, aucune tentative d'objectivation et d'analyse de son travail. C'est ça qui est grave, l'absence d'élaboration "muséographique" et en dehors du cas Klaus B., c'est quand même étrange que les épuipes entières du MOMA aient adhéré à un projet aussi peu sérieux. Ceci dit, les critiques négatives publiées aux US soulèvent plein de questions passionnantes.
  10. Je ne sais pas si ça a déjà été posté http://www.theguardian.com/music/2015/mar/04/bjork-moma-review-strangely-unambitious-hotchpotch une critique (négative) intéressante et argumentée
  11. Ca me fait penser à du Jeff Koons d'il y a vingt ans mais why not...
  12. Après les derniers articles de Le Vaillant sur DSK rapport au procès du Carlton, je ne m'attends vraiment plus à rien de leur part.
  13. Oui après avoir lu l'article en entier, il y a vraiment des passages insupportables comme "Björk, de son côté, n’a jamais cessé de jouer à la folle extravertie, contaminée par des hallucinations, traversée par d’incessants cris de joie et d’horreur comme une enfant détraquée", qui se pose là au rayon paternalisme misogynie....
  14. La suite de Libé http://www.liberation.fr/culture/2015/02/27/owie-bjork-monstres-sacres_1211275 Les intertitres sont un peu réducteurs et caricaturaux par rapport au fond de l'article qui est intéressant
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.