Jump to content
forum.bjork.fr

Vertige

Membres
  • Content Count

    428
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

12 Good

About Vertige

  • Rank
    Vespertine
  • Birthday 04/05/1990

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Lieu
    Lille
  1. N'avait-il pas eu non plus quelques problèmes techniques ? Sur ses trois micros j'avais l'impression que celui du milieu ne fonctionnait pas ou fonctionnait en alternance, et j'avais la sensation que le son était réglé trop fort pour les trombones, une sorte de saturation (mais est-ce même possible ?). À part ça et Sufjan malade, c'était sympathique, par contre c'est vraiment dommage qu'on ne retrouve pas vraiment ces envolées lyriques sur l'album, ça atténue le grandiose du projet et du concept...
  2. Je vais ajouter un commentaire vraiment utile. J'ai trouvé l'album très passable au départ et je l'adore à chaque nouvelle écoute, il y a un changement léger qu'on sentait déjà sur Habitat: une électro un peu plus brutale, expérimentale. Le son évolue, et pas en mal, ce qui n'est pas reprochable. L'année musicale commence bien. (Et le vinyle rouge transparent est trop beau )
  3. Mikhael Paskalev - Witness Il a perdu la moustache mais il a gagné des yeux charbonneux.
  4. Va t-on découvrir que les personnes qui sont interviewées ne sont pas les personnes qui vivent les évènements mais qu'ils ont vécu exactement les mêmes choses ? Ou alors je dis n'importe quoi. En tout cas... va peut-être falloir qu'ils arrêtent cette série qui ne propose plus rien d'intéressant depuis trop longtemps.
  5. L'album est formidable. Ma place est prise pour le concert.
  6. On remarquera que Ben Crompton est dans le clip, de Game of thrones à Metronomy il n'y a plus qu'un pas.
  7. Vertige

    Cinéma russe

    Je te conseille Elena aussi, du même réalisateur que Le Leviathan, My Joy de Sergei Loznitsa, et n'importe quel Tarkovski (tous absolument sublimes, Stalker est, je pense, son plus connu). J'entends régulièrement parlé de Sokourov, j'ai juste vu Le Soleil, et je n'ai pas plus accroché que ça, mais le film a une esthétique très particulière, ça devrait être autre chose ailleurs (son Faust m’intéresse beaucoup). Récemment j'ai réussi à obtenir Ivan le terrible d'Eisenstein et ça a l'air complètement fou !
  8. Je ne sais pas si je fais partie de ces "propos similaires" et si j'utilise ce "ton". Je ne me sens personnellement par agressé, je n'ai pas l'impression d'agresser en retour. Et je ne vois pas en quoi le ton décrédibilise le propos s'il est logique, et c'est même plutôt rassurant de voir des gens tenir à des idées à l'heure actuelle où tout doit se valoir. Mais c'est un autre débat. Je suis tout à fait d'accord sur le fait qu'on doit concevoir notre alimentation au delà des labels très modes du moment. L'alimentation est un rapport au goût, à la conception de la vie et d'une certaine manière à l'être humain, évidemment que les propos s'enflamment à un moment. On n'a pas parlé de plaisir face à la nourriture parce que tout le monde a essayé de tenir un propos logique et scientifique où le goût personnel ne devrait pas jouer. Mais personnellement en tant que végétalien, j'ai un immense plaisir à manger (je n'ai jamais de ma vie découvert autant de goûts, de saveurs, de textures qu'en devenant végétalien -et j'ai pourtant toujours aimé faire à manger). Je ne suis pas anxieux vis à vis de mon alimentation, mes amis le vivent très bien, mes sorties sociales également. Tout le monde dans ma famille même pas végétarienne est content aujourd'hui de goûter cette pizza et cette tarte. Je ne réfléchis pas en nutrition quand je conçois mes repas, bien au contraire, c'est très mal me connaître mais c'est logique, on ne se connait pas (et quand je passe à Paris je vais là, et là, pas forcément à SaladAndCo). Je ne me prive pas, jamais, car mes goût ont changé et me permette d'associer végétalisme et plaisir, on aime ce qu'on mange pas l'inverse. De plus, j'ai bien prouvé qu'on a pas besoin de se casser la tête vis à vis des protéines, et globalement en mangeant varié et végétalien, on ne risque pas grand chose. De plus, les sites végétariens parlent beaucoup des protéines parce que c'est ce qui flippe les gens, c'est bien souvent les premières questions qu'on me pose "et tes protéines tu fais comment ?". A l'heure actuelle, je vois plus des blogs parler des huiles, des fibres, des sucres complets. Personnellement mon gyrophare s'active quand on considère que les lobbys sont une inventions de déments, quand des pubs comme celle-ci passe à la télé, et n'ont pour seul but de vendre du bœuf (et de la viande), non pas une marque, pas Charal ou je ne sais quoi, mais de vendre le "principe" de manger de la viande; qu'on ne viennent pas me dire qu'il n'y pas dans notre société un lobby de la viande. Idem pour les produits laitiers. On remarquera que ces deux pubs ne travaillent exclusivement sur l'approche sociale et sensorielle de ces produits. (Après il est vrai que les habitudes et la cultures sont tenaces mais ça ne veut pas dire qu'elles ne changeront pas). On pourra très bien me sortir les conneries de manger-bouger, 5 fruits et légumes par jour. Je rappelle que c'est un programme national qui essaie finalement d'avoir une population en meilleure santé (la sécu vous remercie), contrairement aux deux autres pubs qui rassemblent l'industrie du lait ou de la viande. Et je n'ai jamais dit que tu avais dit qu'on devait manger 50kg de viande par jour, ni moi ni personne d'autre. D'ailleurs tu avoues qu'il n'est pas biologique de manger de la viande mais qu'on peut quand même en manger quelques fois par semaine. C'est contradictoire. Les protéines complètes peuvent être pratiques. Mais les problèmes qu'elles apportent le sont moins. Et puisque souvent on assimile protéines force masculinité besoin indispensable. La Grande Bretagne vient de rendre obligatoire la prise de vitamine D, tout le monde ne travaille pas dehors, tout le monde ne vit pas en méditerranée. C'est une obsession nouvelle, je l'accorde, mais qui est bien plus légitime que le délire sur le gluten, qui n'est que de la connerie venue de Los Angles. Quant aux boutiques bios, évidemment qu'ils vendent pleins de produits transformés, comme le fait n'importe quel supermarché, le leur reprocher, c'est leur reprocher de ne pas être un marché. Pour finir, je comprends parfaitement qu'on s'énerve dès qu'on ressort les nouvelles lubies sur les cancers / viande / lait, les diabètes / sucres farines raffinés. Il faut avouer que ce sont des problèmes de santé contemporains de plus en plus importants, et qu'on se demande pourquoi. Certain essaie de comprendre et on se rend compte qu'au lieu d'inventer des plantes qui produisent de l'insuline on ferait bien d'arrêter de bouffer ce qui produit le diabète. Malheureusement cela va en contresens de l'industrie alimentaire actuelle et du mode de vie des gens. Bref, on parle plus d'OGM mais le débat parle de nutrition donc bon, on est pas si éloigné. Pour conclure: . J'ai rien contre les omnivores, j'aime juste pas qu'on massacre des animaux qui n'ont rien demandé par milliards alors que ça sert à rien.
  9. Je vais pas rentrer précisément dans le débat, je pense qu'il n'a pas besoin de moi, mais quelques précisions sur les protéines. Il est vrai que les légumes - et les légumineuses- ne contiennent pas l'ensemble des acides aminés indispensables dans un même légume (sauf soja et quinoa), mais ce n'est pas du tout un problème, si on mange suffisamment (on est pas en pleine famine) on ne peut être pas carencé en protéine dans ce cas, c'est absolument impossible (avez-vous vu vous quelqu'un dans votre vie qui a déjà été carencé en protéine ? j'ai personnellement vu des gens en manque de B12, de vitamine D ou de fer... mais des protéines... cherchez toujours). Même si on n'associe pas légumineuse et céréale à chaque repas, notre corps gère parfaitement les apports de tel acide aminé ou tel autre. D'ailleurs cette obsession des protéines est tout à fait grotesque, l'industrie de la viande nous a bien lavé le cerveau, même les végétaliens connaissent des excès de protéines. Et ce sont les excès de protéines qui posent vraiment problème, les protéines sont fatigantes à digérer, et en excès cela empêche nos intestins d'absorber des vitamines ou minéraux. Bref, il y a pléthore d'articles complets et scientifiques sur le sujet en anglais comme en français - j'ai personnellement la flemme d'aller les retrouver. Je laisse la vidéo du Dr Bernard-Pellet grand grand spécialiste de la nutrition végétarienne/lienne en parler. Je conseille également de voir son débat avec le Dr Cohen -une perle sur le sujet. Pour en revenir aux OGM, le problème de la santé peut et doit se poser mais c'est aussi beaucoup plus complexe, c'est avant tout un problème économique et biologique: une société veut vendre chère (parce que payante, les paysans ont toujours eu pour habitude de réutiliser les graines qu'ils faisaint pousser) une graine miracle qui n'en est pas. C'est le même cas pour le riz doré, au lieu de produire une sorte de riz pour apporter du béta carotène, il aurait peut-être mieux vallu cultiver des légumes qui en contiennent déjà beaucoup (patate douce, carotte, tomate etc) . La solution existe déjà, le riz doré produit moins que le riz normal, donc il faut produire plus et c'est le début d'un nouveau problème... Les OGM n'apportent que des problèmes: biodiversité, utilisation de plus en plus grande de pesticides, plantes inadaptées à l'environnement, problèmes sur la santé connus / inconnus / on sait pas. Ce ne sont pas des plantes miracles, bien au contraire. Et si on est pas convaincu il suffit de regarder le travail effectué par Vandana Shiva. Quelqu'un avait parlé de révolution et de solution pour nourrir l'humanité, ce n'est ni par les OGM ni par les openfields qu'on nourrira la planète, les openfields produisent moins qu'on ne le pense: le blé jardiné (produit sur des petites surfaces dans des potagers) est deux fois plus productif que le blé d'openfield. Désolé pour la référence elle est dans un bouquin que je n'ai plus: Permaculture, guérir la terre, nourrir les hommes. (Au passage on voit dans la permaculture, un très savant mélange de nature et de science: comprendre la nature le plus précisément possible, le plus scientifiquement possible pour la rendre plus vivante et donc plus productive). J'ai retrouvé, c'était Fistuline qui disait ça: Je ne ferai pas de commentaire sur la logique du propos (ouais, là, je suis un peu condescendant ) On a pas besoin des OGM, dangereux ou pas, ils sont absolument inutiles, on a des solutions pour produire plus, mieux, mais problème majeure: cela s'oppose à la société ultra capitaliste actuelle -zut. Les problèmes d'insectes, de maladies, de productivité sont des problèmes d'openfields. J'en connais des agriculteurs qui produisent ainsi, ils pensent avant tout à la quantité d'argent qu'ils vont se faire. Nourrir les gens ne les intéressent pas, d'ailleurs ce sont des gestionnaires avant tout. On peut nourrir l'humanité facilement et durablement, sauf que ça ne va pas enrichir les multinationales alors bon...
  10. Et ce petit tremolo dans la voix, absolument irrésistible. Bon dieu Sufjan !
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.