Jump to content
forum.bjork.fr

Fistuline

Söfftchevaliers
  • Content Count

    2,126
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Fistuline

  1. Clairement la révélation au grand jour de tout ça est un véritable progres. C'est dingue parce que du coup ça m'a ramené. J'avais oublié tout ça mais je m'en souviens bien à présent, j'avais Twitter à l'époque et ce troupeau de beaufs était très visible et je m'en tenais à distance parce que ça me mettait mal à l'aise. Je suivais assez assidûment Florence Porcel et je me souviens à présent qu'elle était souvent la risée d'une petite communauté. Mais pour ce qui est de l'explication, le patriarcat et l'accès à des responsabilités, je trouve que ça ne suffit pas. Ça n'explique pas ce tribalisme et cet engrenage des pairs. Mais l'explication simpliste est bien plus agréable à ingérer et permet de canaliser l'indignation sans trop se poser de questions.
  2. Ici aussi, intéressant de constater le traitement par les médias ... la "ligue" comprenait des femmes, elles disparaissent du traitement médiatique (invisibilisation!!!! ) et les victimes comprennent pas mal d'hommes, aux histoires à peine évoquées. Recap de l'affaire unanime : les hommes contre les femmes. C'est très bien cette simplification, ça permet d'apporter plein de réponses sans jamais se poser de questions.
  3. C'est pas mal mais je ne trouve pas ça satisfaisant du tout. Le bridge est assez marrant.
  4. Ah merde ! Un endorsement avec Greenpeace peut être ? ca fait peur, du coup par curiosité mal placée j'ai hâte ! J'espere qu'elle fait ses tournées en voiture électrique amphibie.
  5. J'ai cru à une blague sur le mode de la parodie LEL on va voir si entre temps elle a appris à utiliser un deesser.
  6. Je ne remets absolument pas tout ça en cause. Je déplore qu'il y ait moins de femmes en STEM. Pour avoir passé 5 ans en fac de sciences, je peux dire que ce paradis des mecs hétéros, j'aimerais bien le voir cramer. De même, je sais bien que la visibilité des hommes est bien plus importante. L'histoire l'a prouvé à maintes reprises, les découvertes des hommes en sciences sont toujours plus importantes dans les medias qui celles des femmes (je pense à Rita Levy Montalcini, l'une des plus importantes découvreuses en médecine du 20ème, que personne en dehors de la communauté scientifique ne connait - son livre absolument formidable) et aussi à toutes les découvertes de femmes qui ont été attribuées aux hommes, voir volées par ceux-ci (tendre pensée pour Mileva Einstein meskina). Ce que je voulais dire que c'est que ... non, les choix des hommes et des femmes ne sont pas les mêmes et que le marketing en profite. C'est tout. Et je trouve important de le savoir et se le rappeler, pour voir tout ça sous un angle plus objectif et en comprendre les rouages. Le vrai message à faire passer c'est que tout le monde peut accéder à tout, faire ses propres choix, avec davantage de visibilité des femmes en STEM. L'égalité n'est pas la parité mais l'accès à chances égales. Oui ben ça, ça va demander encore un peu de temps pour changer cet état de fait. Ce n'est pas la société qui a créé ça mais bien la biologie et l'évolution. Je ne dis pas que c'est bien, c'est tout à fait déplorable, même, mais ce n'est pas la responsabilité du marketing, il faut arrêter de se raconter des petites histoires. Le marketing pourrait en revanche sans doute aider à démonter ça, s'il s'y prenait autrement. Non, c'est une boutade pour dénoncer le fait que les professions de l'encart vert de droite sur la pub sont moins rémunératrices.
  7. Ca reste du marketing, donc effectivement, utilise des clichés qui parlent aux gens. On sait à présent que plus les personnes ont le choix (et moins une société est sexiste et permet aux femmes de baser leurs choix sur des facteurs non socio-économiques mais sur leurs préférences) plus le choix de filière est disparate entre F et H avec, en effet, plus d'H s'orientant vers sciences et techniques, et plus de F vers sciences humaines, santé, professions artistiques. Ici, ou Ici pour les détails. Les hommes parlent souvent de "femmes vénales" mais on voit bien ici que les hommes courent bien plus après le pognon que les femmes qui s'en foutent bien davantage et préfèrent faire ce qui leur plait.
  8. Quelqu'un a-t-Il une alexa connectée à Apple Music ? Par défaut amazon ne le permet pas mais je suis sûr qu'il doit y avoir un moyen. Tip du jour : On m'en a offert une pour noël, je n'y trouvais aucune utilité ... jusqu'à ce que je découvre qu'on peut la mettre en mode québécois ! C'est un délice. Elle ne connaît que l'histoire du Québec, des chanteurs québécois, des films québécois. Avoir une québécoise obsessionnelle de compagnie, c'est assez cocasse.
  9. Je suis heureux d'être passé à côté parce que ça terni un peu le tableau.
  10. Et personne ne remettra ça en cause. Un pesticide, par nature, a une action toxique. Donc, potentiellement, un impact sur le métabolisme d'autres formes de vie. C'est sa nature, c'est sa fonction*, déstabiliser des métabolismes pour se débarrasser de certains organismes. Le fond du problème n'est pas la toxicité mais la dose et l'utilisation. Rappel: le café est à peu près 10 fois plus toxique que le glyphosate. Pourtant, pas mal de gens en consomment assez régulièrement. En quantité pas suffisamment élevées pour les tuer. (il faudrait boire 10 litres de round up par jour pour obtenir le même effet qu'une tasse de café par jour, pour une personne normalement constituée). Il en va de même de tout un tas de choses que l'on peut trouver dans la cuisine. Le glyphosate, pour être vraiment utile, s'utilise entre les cycles de culture, donc entre les floraisons, donc au moment où les pollinisateurs ne sont pas actifs. Donc, a priori, très peu de chance pour que ceux-ci entrent en contact avec la molécule. Et comme celle-ci se dégrade très vite, elle a disparu au moment de la floraison. Le problème n'est pas le glyphosate mais sa surdose et une mauvaise utilisation. Je confirme qu'il est une aubaine, parce qu'il permet, pour très peu d'effets négatifs, de préparer des champs de culture sans avoir à labourer, ce qui est un impact majeur positif pour l'environnement. C'est un peu comme tout quoi ... le risque/le bénéfice. Il s'agit de réussir à rationaliser. Il est impossible, en 2019, d'envisager une agriculture sans pesticides pour nourrir tout le monde. Par contre, il est tout à fait possible d'évoluer vers une meilleure utilisation de toutes les molécules d'intérêt. D'ailleurs, même en permaculture le glyphosate est utilisé, à présent. Encore une fois ... à bon escient. (*il faut aussi souligner que ce n'est pas l'homme qui a inventé la toxicité! C'est bien l'évolution. La nature est capable de produire des agents toxiques phénoménaux, pour permettre aux espèces de se disputer le territoire. Notamment chez les champignons, c'est machiavélique dans la stratégie, et à coté, le glyphosate, c'est de l'eau pure en terme de pouvoir toxique.) autre sujet connexe évoqué ici : non les abeilles ne disparaissent pas. Il n'y a jamais eu autant d'abeilles sur Terre. Oui, des populations massives d'abeilles sont ravagées chaque année (pesticides, climat, pathogènes) mais si les chiffres sont si impressionnants c'est parce qu'il n'y a jamais eu autant de ruche parce que la demande en miel n'a jamais été si élevée. Bête histoire de statistique. Qui plus est, comme dans toutes les populations, plus elles sont importantes et denses, et plus les fléaux les atteignent, les maladies se répandent plus vite, etc ... Quant à la soit disant citation d'einstein du genre "il nous reste 10 ans à vivre si les abeilles disparaissent" c'est absolument faux, puisque l'on sait que sans les abeilles, on perdrait entre 3 et 6% de la flore, ce qui est infime.
  11. Pas grand chose à se mettre sous la dent chez Braids en ce moment ... mais je suis tombé sur cette histoire ahurissante ... je ne savais pas du tout que braids a failli être 4. http://exclaim.ca/music/article/former_braids_keyboardist_katie_lee_speaks_out_on_departure_from_group "I'll speak with you after you take an anti oppression workshop". *only in quebec* z'ont bien fait de la virer, tiens.
  12. Comme évoqué plus haut, l'agriculture bio utilise des produits très nocifs qui anéantissent la faune invertébrée et elle s'inquiète de ne pas pouvoir s'en passer ... (Oui mais les agriculteurs bio, comme ils sont gentils, ils s'en foutent du profit, et de pouvoir faire tourner leur exploitation ? Non ?) https://mobile.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/c-est-le-pesticide-quasi-incontournable-en-agriculture-bio-faut-il-se-mefier-de-la-bouillie-bordelaise-et-du-cuivre-qu-elle-contient_3085587.html
  13. Effectivement tu n'as pas vu ce reportage. On pourrait dire que tu décris ici le but recherché ... SI l'émission cherchait à relativiser et analyser. Ce qui n'est pas le cas du tout. Donc aucune ouverture vers le débat, non. Condamnation ferme et unanime, reposant sur des idées instinctives et hasardeuses. Ce qui est tout à fait ce que l'audimat recherche. Sans l'instinctive et hasardeuse appréhension du monde naturel et de celui de l'agriculture, on ne verrait pas fleurir les coop bio qui réussissent à entuber quiconque a arrêté la bio après la 2nde et n'a plus jamais approfondi sa connaissance de la biologie. Preuve que ça ... vend, l'ignorance.
  14. Et voilà le communiqué de l'AFIS au sujet du "reportage" sur le glyphosate ... Le magazine (sciences et pseudo-sciences) de l'AFIS étant, à ma connaissance, la seule publication scientifique francophone digne de ce nom... https://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article3111
  15. Ah mais ça va, en lisant l'article on apprend que Twitter s'en est mêlé, pugilat ayant eu lieu, justice a été faite, la "personne vulnérable" est vengée.
  16. Cas d'école du jour ... https://acteursdeleconomie.latribune.fr/strategie/2019-01-24/les-fake-news-contre-l-homeopathie-et-boiron-ca-suffit-valerie-poinsot-laboratoires-boiron-805017.html vous me direz La Tribune Auvergne Rhône Alpes bon ... cette personne dans l'Itw défend son business juteux, elle peut donc dire ce qu'elle veut. mais enfin des l'en tête on lit que l'efficacité des médicaments homéopathiques est remise en cause. alors que 1. Il ne s'agit pas de médicaments (pas d'autorisation de mise sur le marché, pas d'essais cliniques) et 2. L'efficacité n'est pas remise en cause puisqu'il n'y a aucune efficacité avérée des préparations homéopathiques. en revanche l'accroche annonce la couleur : les faits scientifiques opposés à l'homéopathie, c'est des fake news. On a compris ... la science est un dogme que l'on peut opposer à d'autres croyances ? La terre est plate, l'évolution c'est un canular ... on peut décliner ça très loin.
  17. Vois l'exemple des pyrethrynes utilisés en bio ... il ne s'agit pas d'un herbicide mais d'un insecticide ... absolument terrible ! Neurotoxique pour les abeilles. Certes "naturel" mais incroyablement toxique. Et la bouillie bordelaise .... ce bon vieux sulfate de cuivre, létal à faible dose pour la faune aquatique. Ben pas de problème, c'est "naturel". Et qui ne se dégrade pas du tout, lui !
  18. Ca fait mal de le dire mais outre Le Figaro, il faut noter que quand on cherche des sources d'information fiables, on peut généralement aussi faire confiance à La Croix. Même au moment du mariage pour tous, ça m'avait étonné de le trouver parmi les plus éclairés. Il reste des journalistes pertinents, mais ce ne sont bien souvent pas ceux qui ont pignon sur rue.
  19. voilà le fond du problème, énoncé par Riester : il faudrait un code de déontologie du journalisme ... https://mobile.twitter.com/EliMartichoux/status/1087245401181376512 ca ferait tout drôle un tout un tas de journalistes du service public ça ...
  20. J'aime particulièrement la partie sur le jury populaire qui a décrété le lien entre glyphosate et cancer ... c'est assez savoureux, en terme de travail d'enquête ... ils s'enfoncent et la SDJ apporte "tout son soutien" ... plutot que de défendre des gens, ne devrait-on pas, quand on est journaliste, s'attacher à chercher la vérité ? (Encore un spoiler : non, car elle n'intéresse pas grand monde).
  21. Il n'est nullement question ici de "casser la gueule à une femme". "des baffes qui se perdent" c'est une expression populaire, et tu noteras que j'ai bien fait attention de parler de cette PERSONNE comme d'une journaliste et pas de manière sexiste en aucune manière. Je sais que tout détourner au profit de l'oppression de la sororité, c'est la mode. Mais je m'emploie à ne pas apporter d'eau à ce moulin, tu pourrais le reconnaître. Quant a la sous raclure de journaliste, ça me parait approprié et ça a trait à son travail, en rien au fait que ce soit une femme, la non plus. C'est tout pour moi, bonne journée.
  22. Toute une émission sur les dangers du glyphosate, les dangers pour la santé, les dangers pour l'environnement .... tout ça sans à aucun moment expliquer la différence élémentaire entre danger et risque. C'est surréaliste et c'est un principe de base de ... Ben tout dans la vie, en fait ! Le danger, ça fait vendre. La réflexion, pas. On a plus intérêt à ce que les gens aient les jetons plutôt qu'ils se posent des questions.
  23. Le problème est que ce n'est pas la première fois pour elle ... ce n'est pas juste une petite erreur de jugement de sa part sur un sujet. C'est une source de sensationnalisme et d'intox. Et donc, parce qu'elle est moins pire que JPPernaud, ça passe ? Non, un journaliste qui fait des émissions entières sur des choses non factuelles et détournées de la vérité n'est pas un journaliste. Point. Maintenant, elle a tout à fait le droit de se rattraper et changer d'avis sur ce qu'elle fait, c'est déjà arrivé à des gens très bien et repêcherait son honneur. Publier un correctif, expliquer en quoi elle s'est trompée, à invité les mauvaises personnes pour parler de certains sujets en escamotant les faits. Je doute sincèrement que ça arrive, parce que les conspiros la traiteraient de vendue, et elle a trop besoin de leur part de marché.
  24. Ducros, toujours au top. Au passage ... "Monsanto est une entreprise qui est, à raison, controversée. Elle met souvent les agriculteurs dans une situation de dépendance à ses produits, ce qui n’est jamais bon. " cet argument me fait toujours marrer ... on en veut à Monsanto de créer une dépendance à ses produits ... parce que ce n'est pas du tout ce que font tout un tas de multinationales et le but de n'importe quelle entreprise dans un monde capitaliste ? allez au pif .... euh ... Apple ? Si les gens faisaient la queue devant les Apple store des la sortie d'un appareil parce qu'ils sont dépendants à des joujoux high tech, ca se saurait ? Apple qui produit des jouets ultra polluants, pleins de terres rares non recyclables dont on estime la disparition à la surface de la terre à 2022, le tout fabriqué dans des usines pratiquant des méthodes proches de l'esclavage. Une société qui marche contre Monsanto mais fait la queue devant les Apple store, c'est déprimant. S'il intéresse quelqu'un d'en savoir davantage sur le glyphosate, son utilisation, les bonnes pratiques et son intérêt dans ce cadre, un bon papier, écrit par un agriculteur: Without Glyphosate, What Would Farming Look Like? spoiler : utilisé correctement, c'est une aubaine, pour la production et pour l'environnement, parce qu'il permet de ne plus avoir à labourer. Protégeant la faune bactérienne des sols, essentielle à leur fertilité et détruite par les labours.
  25. Fistuline

    Lamb - 5

    Sympa sans plus, pour moi. Mais ils choisissent toujours les morceaux passe-partout pour singles. Je suis confiant. Surtout très hâte d'aller danser comme une petite folle au concert.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.