Jump to content
forum.bjork.fr

Fistuline

Söfftchevaliers
  • Content Count

    2,126
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Fistuline

  1. Voilà ... je suis d'accord avec tout ce que tu dis. Je vois ici une injustice ... Et à la fois je ne vois pas de solution. Le coup de XX/XY ne règle rien puisque tu peux très bien avoir un gène SRY foireux, ou un autre problème gonosomal comme tu le décris. On a également parlé de tester les taux de testostérone, ce qui ne veut rien dire non plus et est trop fluctuant. En fait, on règlerait bien des problèmes en éliminant les compétitons anéfé. Ou ... la connerie. Un peu de lucidité de la part des athlètes trans, et militer pour, peut être, la création de catégories dans certains sports ? Comme les sports de combat ?
  2. C'est bieeeeeen Stephen est trop chouette! Dans un tout autre registre que la merveilleuse Baglaens qui passe encore en boucle chez moi ... Grand grand hâte!
  3. Voilà une idée saugrenue ... et intrigante. Peut être que ça va rattraper le coup ?
  4. Je suis assez surprise de lire cela. Le chiffre le plus couramment avancé pour les personnes intersexes est de 1,7 % . Tiens, j'en profite pour recoller le lien vers le reportag Je l'ai lu dans un article écrit justement par des personnes intersexes... je n'arrive pas à remettre la main dessus là. Mais ça aussi, ça se discute, donc c'est un chiffre hasardeux. Parce qu'on en base la définition sur la biologie des organes, souvent, alors qu'à mon sens, ça devrait être défini par la biologie des gamètes, si la masculinisation n'a pas eu lieu et est ambigüe. Puisque c'est bien à ce niveau que se situe la dichotomie homme/femme, au niveau de ce qu'on peut transmettre à un descendance, c'est même la définition de l'existence, pour toute créature vivante, et mâles et femelles ne transmettent pas le même patrimoine génétique. Justement, les concernées ont des avis très divergents, et je trouve ça bien qu'on en parle, qu'on leur donne la parole ... Il y a quelques spokespersons ici, qui sont invitées régulièrement dans les débats, avec des avis pour le moins différents mais qui arrivent très bien à discuter et échanger. Je suis pas mal ce que dit Debbie Hayton, femme trans, que je qualifierais de "lucide" (je suis une femme, mais pour autant je suis mâle). Toute cette exposition a commencé à avec Martina Navratilova, qui a déclaré que selon elle, laisser les femmes trans participer aux compétitions féminines, c'était de la triche. A ce moment là je me disais qu'elle déconnait, même si techniquement, elle a raison. On l'a obligée à s'excuser. Et c'est là que j'ai découvert Debbie Hayton et que je me suis posé des questions en voyant que des femmes trans, elle-mêmes, se rangent du coté de Navratilova. Il y a à présent une campagne qui s'appelle FairPlayForWomen.
  5. Aoh, comme on l'évoquait plus haut dans ce sujet, il existe des définitions très différentes (et divergentes) à un tas de concepts et là, je trouve que tu amalgames un peu le tout de façon hasardeuse ... Dans ce que j'évoquais dans mon dernier message ici, ne touchait pas du tout au genre ... Chacun son genre, avec son évolution au cours de sa vie, sa fluidité, son choix de binarité ou non ... Et si on s'attache uniquement au genre, et à la remise en cause des rôles de genres, évidemment qu'on ne peut qu'encourager les femmes trans à appartenir aux mêmes groupes que toutes les femmes, y compris en sport ... Mais je parlais de biologie ... et c'est là que tu fais erreur. Non. Idée de genre mise à part, au sein de notre espèce, le sexe est binaire. Dans 99.98% des cas. Mêmes dans des cas comme Klinefelter (XXY), à partir du moment où on a un chromosome Y portant les gènes SRY et leurs promoteurs, il y a sexualisation masculine. Et ça se produit très tôt, in utero, avec effets irrémédiables sur le développement cérébral et certaines parties de l'anatomie. (après, on peut se raconter des petites histoires façon india moore, pour se faire plaisir)
  6. Brit Marling est un génie !
  7. Superbement produit, très inventif sans jamais faire "pouet pouet edgy". Beau et super énergie. Je suis sous le charme. Un album sans faute. Hâte de voir ça en concert.
  8. Je ne sais pas si on en parle en France mais ici chez les grands bretons le débat fait rage ... https://www.theguardian.com/society/2019/mar/03/sports-stars-weigh-in-on-row-over-transgender-athletes les femmes trans qui remportent tous les prix sportifs dans les compétitions sportives. En tout cas dans les domaines dans lesquels les attributs masculins confèrent un avantage: force, endurance. A part créer une catégorie supplémentaire dans laquelle il y aura peu de compétitrices, ça parait être un problème difficile à résoudre. Pour autant, les laisser intégrer les compétitions avec les femmes cis est tout à fait injuste. Ce n'est QUE du sport mais en attendant ça nuit a tout le monde, en remettant un coup de bad press sur les trans, et en empêchant les femmes cis de participer à des compétitions loyales...
  9. Roma méritait également Best Picture et Actress leading ET supporting roles !!
  10. Fistuline

    Liens divers

    https://www.23andme.com/ Qui a déjà fait un de ces tests ? Il en existe plein de marques (celui-ci et myheritage semblent avoir pignon sur rue). Outre la découverte de nos origines individuelles et le potentiel lien de parenté avec des inconnus, je trouve formidable que les kits identifient également des profils génétiques liés à des pathologies. Notamment tous les gènes BRCA1, 2 et PALB, responsables de cancers du sein et des ovaires, quelle chance de pouvoir savoir et agir avant d'être en danger. Ou des gènes comme ceux responsables de la mucoviscidose, autant faire le test avant de procréer. Et tout ça pour 50 balles. On vit une époque formidable.
  11. Je l'écoute à donf au soleil. j'aime, j'adore.
  12. Fistuline

    Russian Doll

    J'ai beaucoup beaucoup aimé. Une idée très simple, très bien exécutée, beaucoup de délicatesse, de symbolisme. J'ai envie de le reregarder pour creuser. Ca m'a rappelé cet épisode de Buffy, qui repose sur la même idée, dans lequel buffy se retrouve piégée en elle-même dans une boucle, dont elle n'arrive à s'extirper qu'en faisant face à ce qui a généré cette boucle, dans son enfance.
  13. C'est justement l'heure de faire du tri, ça profitera à tout le monde ... (vous vous souvenez de la "loi famille" du PS, censée améliorer la vie de TOUTES les familles ? ) les parents ne sont pas nécessairement les représentants légaux, on peut avoir deux parents mais avoir été adopté par un beau-parent pour tout un tas de raisons, c'est très courant. Remplacer père/mère par parent1/parent2 ça ne fait qu'ajouter à la confusion, ça n'a aucun sens, et ça apporte de l'eau au moulin des obsédés de la filiation. Bon ben ça faisait initialement partie de la loi famille... ne pas remettre en cause la filiation avec les "parents" (pour éviter de se raconter des petites histoires) tout en protégeant la famille et en consacrant ses liens juridiques sous toutes leurs formes, avec les formes d'adoption qui en découlent. 2019 : retour à la case départ.
  14. Je pense que la distribution est inclue dans le package mastering, je n'ai pas approfondi. ici on utilise amuse pour tout, ça marche bien et ils sont sympas et ils aident quand on a besoin. Et c'est totalement gratuit. Par contre ils ne collectent pas les droits mécaniques. Faut se demerder avec un éditeur.
  15. Landr est désormais distributeur. en 3 clicks > mastering et distribution sur toutes les plateformes, c'est intelligent.
  16. Merci pour tout ça ... j'ai appris plein de trucs. Le monde du culturisme m'est, je dois l'avouer, totalement étranger. Je sais juste que je vois régulièrement des témoignages de culturistes vegans, de plus en plus. Qui font du bien. Alors qu'autour de moi, je vois des gens qui courent avaler une boite de thon des qu'ils sont aller courir 20 minutes, parce que "quand on fait de l'exercice, faut des protéines". C'est aussi un phénomène fascinant, le clampin lambda, persuadé d'être un athlète ...
  17. Oui oui je suis d'accord, on peut douter de la pertinence de cette étude. Il n'existe d'ailleurs pas encore de cohorte d'études sur le sujet. Je trouve ça simplement intéressant comme je l'avais évoqué plus haut. (qui plus est, une étude "psychologique" ne sera JAMAIS une étude scientifique, tout au plus une piste de réflexion) Tout à fait d'accord aussi. Mais également, comprendre les fonctionnements issus des processus évolutifs, c'est JUSTEMENT, utile (absolument nécessaire, à mon sens) pour se déconditionner. En revanche, même si là on peut douter de la pertinence, il existe pléthore d'études montrant que plus les hommes sont "woke" moins ils sont attirants sexuellement, ce qui pourrait, en partie, expliquer que les gens baisent de moins en moins. Et on peut légitimement se demander si ce ne serait pas le cas avec ce sujet précis également. Par contre, là où je pense que tu fais erreur, c'est qu'à mon avis, les facteurs sociaux ne polluent pas les résultats d'une étude mettant en perspective des traits évolutifs. Mais le contraire. On a tout un tas d'études sur un tas de sujet, en psychologie et dans les ... "humanités ... qui présentent des résultats en écartant totalement les facteurs génétiques et évolutifs. Alors qu'ils devraient y être introduits pour apporter de la pertinence à n'importe quelle étude dans le domaine. Il n'existe aucun "social construct" qui soit élaboré par la société sans se nourrir d'un terrain évolutif. On sait à présent que les facteurs génétiques, notamment, prévalent sur l'environnement et l'éducation dans un tas de domaines : intelligence, résultats scolaires, traits de personnalité en général. Ce qui explique les disparités au sein des fratries (RIP Judith Rich Harris, pionnière dans le domaine) et est le rempart ultime contre l'idée de race : la disparité génétique entre deux individus est toujours plus grande que la disparité moyenne entre deux populations. Mais je m'égare, ce que je voulais dire, c'est que s'il existe une telle fierté du mangeage de viande, ce n'est pas qu'un fait de la société. On parle aussi beaucoup de racines profondes du cannibalisme lié à la compétition intra-sexuelle. Ton rival t'a piqué ta femme ? Bouffe-le pour t'en débarrasser, ET absorber sa force. On est ce que l'on mange, "manger des grosses bêtes pour être une grosse bête puissante". (Et ça se poursuit même en ne mangeant pas de viande ... mais des grosses boiboites de protéines pour avoir des gros muscs et impressionner le chaland sur instagram.) J'en suis bien conscient parce qu'il m'arrive très souvent de le constater. D'ailleurs, j'en suis fort aise, même si la sensation n'est pas toujours agréable, et, souvent, fatigante. Je pense que justement, c'est en le constatant qu'on peut le délégitimer. Parce qu'on n'est pas obligé d'être une bête, en fait. Combien de fois j'ai entendu des gens me dire "mais enfin, on a toujours mangé de la viande, depuis TOUJOURS". Ce n'est pas parce qu'on l'a toujours fait qu'on devrait toujours le faire. Parce que notre espèce ne répond plus du tout aux pressions de selection Darwiniennes (bon anniv, Charlou, 210 ans aujourd'hui <3), on peut d'autant plus assimiler ce qui nous a conduit là pour bifurquer.
  18. Is meat sexy? Meat preference as a function of the sexual motivation system une étude toute neuve confirmant ce que je disais il y a quelques posts plus haut dans ce sujet ... la fierté de manger de la viande, c'est une stratégie de Jean-Michel pour épater la gueuse. Ce n'est pas nouveau et c'est un critère de sélection sexuelle, puisque les hommes qui mangent de la bidoche sont plus attirants pour les femmes. Bon, on est en 2019, jean-Michel ne chasse plus mais achète du poulet en barquette au Franprix. Il est donc temps de passer à autre chose. Edit: ca vient de me rappeler cette théorie totalement fumeuse... qui essayait d'expliquer que les femmes étaient plus petites parce que les hommes leur volaient tout le bifteck ici, il semble se confirmer que plus les femmes sont "sexuellement motivées" et moins elles mangent de viande parce qu'elles ont d'autres atouts que la barbarie.
  19. Fistuline

    Liens divers

    En parlant d'insectes, une étude formidable qui vient juste d'arriver ... Collective personalities: present knowledge and new frontiers
  20. Clairement la révélation au grand jour de tout ça est un véritable progres. C'est dingue parce que du coup ça m'a ramené. J'avais oublié tout ça mais je m'en souviens bien à présent, j'avais Twitter à l'époque et ce troupeau de beaufs était très visible et je m'en tenais à distance parce que ça me mettait mal à l'aise. Je suivais assez assidûment Florence Porcel et je me souviens à présent qu'elle était souvent la risée d'une petite communauté. Mais pour ce qui est de l'explication, le patriarcat et l'accès à des responsabilités, je trouve que ça ne suffit pas. Ça n'explique pas ce tribalisme et cet engrenage des pairs. Mais l'explication simpliste est bien plus agréable à ingérer et permet de canaliser l'indignation sans trop se poser de questions.
  21. Ici aussi, intéressant de constater le traitement par les médias ... la "ligue" comprenait des femmes, elles disparaissent du traitement médiatique (invisibilisation!!!! ) et les victimes comprennent pas mal d'hommes, aux histoires à peine évoquées. Recap de l'affaire unanime : les hommes contre les femmes. C'est très bien cette simplification, ça permet d'apporter plein de réponses sans jamais se poser de questions.
  22. C'est pas mal mais je ne trouve pas ça satisfaisant du tout. Le bridge est assez marrant.
  23. Ah merde ! Un endorsement avec Greenpeace peut être ? ca fait peur, du coup par curiosité mal placée j'ai hâte ! J'espere qu'elle fait ses tournées en voiture électrique amphibie.
  24. J'ai cru à une blague sur le mode de la parodie LEL on va voir si entre temps elle a appris à utiliser un deesser.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.