Jump to content
forum.bjork.fr

doron

Membres
  • Content Count

    218
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

6 Followers

About doron

  • Rank
    Hunter
  • Birthday 10/24/1985

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Lieu
    montreuil

Björk

  • Favorite LP
    Vespertine

Contact

  • Twitter
    traumsmith
  • Instagram
    traumsmith

Recent Profile Visitors

6,189 profile views
  1. je les ai en finnois avec sous-titre danois ou suedois si ça te dit
  2. cela me rappelle qu'il y a quelques années mylène farmer (oui bon... ) avait participé à la BO de l'adaptation ciné d'un autre dessin animé intergalactiquement connu - les razmoket ; si en question était plus "gentillet" que l'essentiel de sa discographie de l'époque, il me semble qu'il ne discréditait pas son auteure, et qu'elle avait écrit des paroles dans lesquelles ses fans (avides de cochoncetés intellectuelles, comme on le sait) pouvaient lire un sens caché, histoire de ne pas être trop déçus ; en l'occurrence je ne pense pas que björk risque de se fourvoyer dans une telle entreprise, ni qu'il puisse en résulter un morceau d'une trop grande nunucherie, les Moumines étant un dessin animé vraiment beau et poétique, et à mon sens beaucoup moins débile (et donc potentiellement honteux) que les razmokets ou autres spygirls et cie ; et comme le dit le post d'origine, assez proche, finalement, de la philosophie un peu naïve et païenne que distille björk au fil de ses interviews (à la sortie de volta par exemple). "The comet song" où le Manifeste du Paganisme Naturo-Björkéen...
  3. si je puis me permettre, à ta place, je perdrais plutôt mon temps à expliquer à ces personnes de ton entourage que l'electro n'est pas du bruit. ça leur ouvrira certainement plus l'esprit que de leur donner une liste de course pour orchestre symphonique
  4. en ce qui me concerne je suis parti à l'entracte (après ne m'être pas même goinfré de leurs immondes petites boules de foies gras recouvertes de sésame mou), je suis encore "sous le choc" et "gravement affecté" par la nullité époustouflante de la programmation et surtout de l'absence radicale d'intérêt des productions qui ont été récompensées. je comprends pourquoi björk et matmos ont préféré rester chez eux. c'était tout simplement affligeant, rétrograde, un authentique étalage d'inculture fière d'elle, bref, ça fait vraiment mal au cul de voir où s'engouffrent 'nos' impôts. et l'organisateur de conclure son discours d'inauguration en hurlant "vive l'underground" ? avec un peu de chance, le cirque aura pris feu après la fin de la cérémonie, pour qu'une telle insulte aux cultures électroniques ne se reproduise plus jamais.
  5. le pire, ça reste les horripilanteset absurdes métaphores géologiques, cf "björk, un petit volcan féérique brillant sur la banquise" ou encore "björk, la fée-flocon-de-feu des icebergs en fusion" ou même "björk, un geiser parmi les lutins"
  6. tiens c'est amusant, matthew barney a drôlement changé
  7. j'avais vu ses installations au MAM de paris, il y a un peu plus d'un an et demi... reconstitution d'un paysage volcanique, ambiances claustrophobes, constructions de légo systems, travail sur les déformations de l'image... l'exposition manquait fermement de cohérence mais restait assez impressionnante
  8. je vous recommande vivement l'achat du petit guide assimil l'islandais de poche que j'avais appris par coeur dans mes premiers temps de fanatisme bjorkien ;D
  9. and the winner of the award for the best video is... sigur ros ! :
  10. je n'en pense pas moins... déjà lors de ses interviews post-family tree box ses tenues frisaient le mauvais goût, mais là c'est franchement laid. elle devrait aller faire un tour du côté de quelques jeunes créateurs, ses favoris fatiguent, de tout évidence... dommage :- beuuurk
  11. le responsable du livre m'avait proposé de distribuer des flyers devant bercy pour sa sortie, et je n'ai pas reçu de nouvelles depuis, si ce n'est que sa sortie etait annoncée comme "imminente" il y a presque deux mois... :
  12. j'ai préparé quelques photos prises pendant les concerts entre deux chorégraphies improvisées avec monster munch et aifol... björk : radiohead :
  13. à mon tour 8) je viens de rentrer, un peu épuisée (moins qu'aifol qui a conduit toute l'après-midi), mais vraiment ravie : le concert de björk m'a plu (à partir de la 6eme chanson cependant, la première partie etait assez eh bien euh... chiante), plus que celui du 17 qui m'avait ennuyée à mourir; nameless est la chose la plus magnifique que j'aie entendu depuis des années (suivie de très près par where is the line): j'ai trouvé ces chansons beaucoup plus puissantes en plein air -la première sus-citée, surtout, qu'en salle, les voix démultipliées venaient mourir sur le public -globalement- hyponotisé, après avoir traversé les arbres, les fumées et les filtres des machines : leila est un génie. mireille etait un peu ivre (de joie, probablement ) et se confondait en remerciements en toutes langues, se plantait majestueusement dans les paroles et se prenait les pieds dans les fils des micros -à l'immense satisfaction de mon appareil photo ;D. et contrairement à ce à quoi je m'attendais, j'ai adoré l'ambiance "festival", le public hétéroclite (ah ! ces flamands - hihi merci lily) connaissant à peine bjork à part bachelorette pour la plupart respectant autant que possible son hum originalité.. celui de radiohead m'a un peu moins charmée, c'etait la première fois que je les voyais en concert (la seconde, en réalité, mais c'est une histoire compliquée : et j'ai passé les quatre premières chanson à 200 mètres de la scène, jusqu'à cet improbable instant miraculeux où deux pochards sans vertu on décidé, bières à la main, de pousser à l'aidez de force crachats tous les membres du public un à un pour se rendre au premier rang plus aisément. je suis suis discrètement accrochée à la poche arrière du dernier, et me suis retrouvée téléportée juste devant la scène. j'ai trouvé le concert globalement très bien, sauf peut-être au niveau des chansons de hail to the thief, que le public ne s'est pas encore vraiment approprié, et que le groupe a interprété de façons très différentes de celles de l'album : c'etait donc un peu déstabilisant. le reste etait parfait, surtout les titres de kid a. et pendant underworld je mangais des macaronis avec une cuiller en bois (cependant l'album est génial ).
  14. aha genial :D en éclaircissant davantage peut-être pourrait-on reconnaître salura windowlicker et dodo ? :-[ ;D (merci :-*)
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.