Jump to content
forum.bjork.fr

Sanguine

Söfftchevaliers
  • Content Count

    1,481
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

380 Excellent

5 Followers

About Sanguine

  • Rank
    Midvikudags

Profile Information

  • Genre
    Femme
  • Lieu
    Amsterdam

Recent Profile Visitors

9,944 profile views
  1. $75 à $295????????????? c'est quoi ces prix????????
  2. je serai justement à new york pendant la première date, je pense bien que je vais prendre mes billets!
  3. je l'ai trouvée vachement en forme vocalement sur courtship! par contre anchor song beaucoup moins, heureusement les flûtes rattrapent le coup c'est iris van herpen sa robe?
  4. oh mon dieu ce line up.......... les places vont partir en combien de temps vous pensez? EDIT: j'ai mes billets. lol
  5. c'est curieux, moi je trouve au contraire que features creatures est l'une des chansons qui sonne le moins "improvisée" de tout le disque. la mélodie m'a marquée dès la première écoute, je la trouve très intéressante/surprenante (dans le sens où beaucoup de notes sont situées en dehors de la tonalité du morceau, c'est légèrement dissonant tout en étant très maîtrisé). c'est aussi la seule chanson qui me reste en tête et que je fredonne. pourtant j'aime généralement pas ses chansons trop dépouillées (genre pneumonia / moon / solstice), va savoir.... (et quand elle pousse la voix sur le deuxième "feaaaTUUUUUURES" ca me fout les poils de ouf )
  6. en plus c'est juste faux... Vespertine est un hommage à son amour pour Matthew Barney et pourtant je ne pense pas que @feedme le considère un album inégal. et la "rechute" (lol) d'Utopia montre bien qu'il n'y pas de corrélation.
  7. Sanguine

    8. Losss

    je comprends pas l'engouement pour Losss. après une dizaine d'écoutes j'arrive toujours pas à me souvenir à quoi cette chanson ressemble
  8. euh.. peut-être le plus écouté en ce moment ouai
  9. ouais, elle a perdu le goût du rythme depuis un moment
  10. la critique de l'Independent est dure mais en même temps je comprends très bien qu'on ressente les choses comme ca c'est pas faux...
  11. J'en suis à la cinquième écoute à peu près et je crois que je n'ai pas autant aimé un album de Björk depuis Medúlla. Je suis RAVIE. En vrac, les points forts: - les flûtes, comme dit @destroythemalesex ca fait très classique / baroque (ex. sur Utopia), ce qui est surprenant et détache l'album de la pop, et c'est ma foi aussi très joli et rafraichissant - la harpe / les choeurs, ca fait partie de mes péchés mignons instrumentaux - les overdubs de sa propre voix de partout (même si je sais pas comment elle va se démerder avec ca sur scène) - les beats d'Arca, j'adore, always and forever - les ptites poussées soprano (!!!) - la richesse des chansons : elles sont foisonnantes, fourmillantes (Arisen My Senses, Utopia, Body Memory, etc.) - la diversité émotionnelle: joyeux (Utopia, Saint), rêveur (Blissing Me), sombre (The Gate), puissant/solemnel (Body Memory), vénèr (Sue Me) - cet album a une identité sonore propre très marquée (pas comme Volta ou Biophilia, ahem), et très inédite (pas comme Vulnicura...) - et en plus elle parle de cul (!) et elle dit fuck tout le temps (!!). mais que demande le peuple Je connais pas encore bien les chansons, mais gros coup de coeur pour Feature Creatures (j'adore la ligne mélodique vocale + elle me rappelle Medúlla), et l'envolée à 3.00 putain chanson parfaite. Bref je trouve qu'elle a réussi (alors que personnellement je n'avais des attentes que très modérées, depuis à peu près dix ans) à faire un album qui est musicalement riche, surprenant, et cohérent. 10/10
  12. [commère] et donc elle parle de matthew barney ou robin carolan?
  13. oui et son undercut super queer, on en parle ?? ahaha
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.