Jump to content
forum.bjork.fr

innerwatch

Söfftchevaliers
  • Content Count

    2,093
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

1,289 Excellent

2 Followers

About innerwatch

  • Rank
    My Juvenile
  • Birthday 11/11/1982

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Lieu
    Paris

Björk

  • Favorite LP
    Vespertine
  • My gigs
    26.08.2007 - Rock-en-Seine - Saint-Cloud
    27.02.2013 - Le Cirque en Chantier - Boulogne-Billancourt
    11.07.2018 - Jazz Festival - Gand

Contact

Recent Profile Visitors

10,584 profile views
  1. On est assez gâtés pour cet album non ? 6 "singles" dont 5 mis en clip d'une qualité bonne à excellente même pour Crave. Je me rappelle de Confessions qui avait fini par Jump limite filmé sur fond vert avec des scènes de parkour (parce que ça saute ) insérés dedans. Batuka est ma chanson préférée de l'album (je l'ai déplacée en ouverture dans ma playlist Madame X), alley une petite dernière pour Come Alive / Faz Gostoso? et cet album sera au top de mes albums préférés en terme d'exploitation commerciale/artistique en ce qui me concerne.
  2. J'ai la "comète" sur toutes mes versions, la version album, celle qui est sur le best of, j'ai même regardé le clip à nouveau et elle y est aussi ? On l'entend aussi à 1:46 et 2:17. Tu as changé de casque ? edit : on l'entend plus à droite qu'à gauche, peut-être que tes réglages de sortie audio sont différents et t'empêchent de bien l'entendre
  3. ... entre autres. Les 150 copies dédicacées sont parties en 20 min C'est pas beau ce violet The Knife mais si tous les autres albums re-sortent effectivement ça peut valoir le coup ?
  4. Pitchfork a publié une critique de l'ost d'Ocarina Of Time et lui a attribué plus du double de la note de Madame X. edit : des infos/trouvailles sympa telles que : edit : j'aurais dû poster ça dans le topic OST, si quelqu'un veut le déplacer... sorry
  5. Elle passe à la vitesse supérieure (huhu) dans le clip de Foreign Car, en apportant ce qui manquait dans le rnb indé : moins de sérieux. Réalisé dans le 95 à la Roche-Guyon, making of :
  6. Les visuels des nouveaux morceaux sont bien, mais les bonhommes Michelin verts de HBHG ça fait dix ans qu'ils les essorent. Ça rend pas mal mais de loin ça fait projection de vidéos avec des spots par-ci par là... Je vais peut-être me laisser tenter par la Seine Musicale pour enfin voir ce qu'elle vaut. Ça aurait été sympa qu'ils invitent Aurora sur leur tournée (elle a une actu aussi) pour chanter en live mais ça n'a jamais été leur truc.
  7. Nouveau titre, ZENIT Flûtes de pan + gros cuivres + choeurs d'enfants, j'hésite entre l'adhésion totale ou la faute de goût (quand je ferme les yeux je visualise un clip de Woodkid ). Description (via google trad parce que c'est plus drôle) :
  8. Du coup, un clip est apparu aujourd'hui : Je ne sais pas pourquoi la version album (proche de 7 minutes) dispose d'un fade-out déjlasse alors que celui-ci se termine proprement (mais on perd le break et la montée de fin).
  9. 4 ans et demi plus tard, Hot Chip revient avec un 7è album (si je m'en réfère à mon post du dessus), A Bath Full Of Ecstasy. Deux singles sont déjà sortis, Hungry Child et Melody Of Love. L'album est assez gnangnan/culcul, une direction qu'ils ont prise depuis plusieurs albums déjà. J'ai toujours un peu de mal à aimer leurs albums en entier et le nombre de titres que j'aime bien se réduit à chaque sortie. Il y a un titre qui ressort quand même pour ma part sur ce dernier, Spell, qui semble être le 3è single puisqu'il dispose d'un edit. J'ai quand même pris ma place pour l'Élysée Montmartre en décembre (7 complet, nouvelle date le 8) parce que je les aime bien sur scène.
  10. Cette critique est une caricature de Pitchfork. Je ne dirais pas que Madame X est un chef-d'œuvre mais 4.8 me paraît totalement injustifié, d'ailleurs en lisant la critique on se demande comment il ne s'est pas ramassé un zéro, on se demande d'où sort le 4.8 (ils ont aimé l'intro de Medellin, c'est peut-être ça?). Surtout que les deux-tiers du texte ne parlent pas de Madame X mais de Madonna. Cette critique est un brûlot anti-pop. Quand Madonna utilise des sonorités africaines ou portugaises c'est une sale impérialiste qui vampirise les cultures exotiques pour faire jeune (encore 5-6 lignes sur son âge) ; quand c'est Björk (au hasard) qui le fait, c'est une passeuse, une guide qui élargit nos horizons musicaux d'une manière totalement avant-gardiste. Quant à la remarque sur les paroles, on sait que Madonna est capable de sombrer dans le niais le plus effarant/touchant de naïveté (je me rappelle sur un DVD quand elle lit un poème qu'elle venait de composer en tournée et qui était tout naze, ça faisait poème de petit enfant pour la fête des mères), et les prendre au pied de la lettre dans cette critique c'est tellement facile. C'est son #jesuisXXX et c'est tout. Pitchfork n'en est pas à sa première critique polémique pour faire des vues, Madonna est une proie facile pour ça et je ne vois pas pourquoi ils s'en priveraient. Tout le monde a le droit d'avoir son opinion mais être de mauvaise foi en balançant une critique rédigée avec un dictionnaire des synonymes sous le coude ne rend pas forcément plus crédible. edit / tout ce que cette critique aura réussi c'est de me faire réécouter l'album pour la 3è fois de la journée
  11. Les détails sur le coffret sont là : https://www.batforlashes.com/browse/music-glue-bat-for-lashes/products/lost-girls-boxset-with-signed-sunrise-edition-vinyl
  12. Elle passera à Paris le 8 novembre.... au ZENITH.
  13. J'ai mis ★★★ parce que ça me paraissait un bon compromis, sur 18 titres j'en garde quand même 12 (parce que quelque soit le nombre de titres j'élague à 10 ou 12) (c'est comme ça), il y a à prendre et à laisser, mais tant mieux. Je l'ai écouté dans toutes les configurations possibles, au calme chez moi, dans le bus avec des enfants qui vivent crient, en découpant des courgettes, au casque, en enceinte bluetooth. C'est un album qui ne se laisse pas approcher très facilement (justement en raison du grand nombre de titres) et il y a beaucoup de sonorités qui m'échappent un peu mais je l'aime bien. Mes chansons préférées (parmi les nouvelles) sont : - God Control (les choeurs, les violons, le fauxrap "people think that I'm insane" qu'elle s'amuse à faire que avec mirwais — cf "i'm drinking a soy latte" & "my mo-ther died when I was five", l'ambiance gay icon song but make it gayer) - Come Alive (les trompettes choupettes et les choeurs, les percussions qui me font penser à des petites boîtes de morue sardines qu'on cogne) - Batuka et ses relents MIAesques, une production vraiment aux petits cebolas. Je l'ai déplacée en ouverture d'album. - Et je garde la bonus track Ciao Bella qui me rappelle finalement plus Confessions que n'importe quelle autre sur l'album. - Je garde Medellin parce que je trouve les mélodies jolies, mais vire violemment Bitch I'm Loca (le gloussement dégueu beauf de Maluma à la fin signe toute fin de relation avec lui en ce qui me concerne, je retrouve la raison) - Et Crave que je trouve toujours aussi mignonne mais je vais virer la personne qui rappe un de ces quatre. J'ai pris la version booklet deluxe (photo guitare) mais ai aussi viré la photo dans iTunes pour la fausse frida kahlo que je trouve la plus réussie.
  14. (3 millions de vues en moins de 24h) Disponible en streaming. Et bien parti pour faire mieux que son EP Avec la bénédiction de Trent Reznor :
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.