Aller au contenu


Riri

Inscrit : 29 oct. 2015
Hors-ligne Dernière activité : hier, 19:36

Mes messages

Dans le sujet : Vos derniers coups de coeur

hier, 19:38

huhu Amanda <3 bisous 


Dans le sujet : les films de 2017

16 juin 2017 - 18:25

Okay, je ne fais juste pas de différence. Proposer à une meuf indépendante et costaude de rejoindre un modèle patriarcal en devenant la dinde amoureuse d'average Pine, c'est de la fétichisation (elle arrête d'être elle-même pour devenir une personne exploitable, son corps devient utile et utilisable, soit ce qu'on attend d'elle entre couilles). Même combat pour l'antagoniste. J'ai vraiment du mal à voir où tu places la nuance mais on répète les mêmes choses.


Dans le sujet : les films de 2017

16 juin 2017 - 18:01

Du coup, ce que je cite plus haut n'existe pas et le personnage n'est pas sexualisé ? 


Dans le sujet : [Netflix] Orange Is The New Black

16 juin 2017 - 17:38

Ouch, j'avais pas vu la com  :hallu:


Dans le sujet : les films de 2017

16 juin 2017 - 17:35

Tu y mets quand même pas mal d'énergie pour un film pas très bon  :biggrin: Pas sexualisée ? J'ai du mal à voir la nuance entre fétichisation du corps des femmes dans ce genre de navets, aka qu'elle soit bonne, pas trop farouche bien que totalement étrangère aux codes en question, et open au bout de 6 minutes pour le premier mec qui passe, et "prescriptions hétéronormatives habituelles de ces films". C'est pas comme si le mec en face lui parlait de la taille de sa bite régulièrement, ou qu'un autre, la voyant se battre, balançait un "ça m'effraie et ça m'excite" juste pour que le spectateur se sente lui aussi la permission de bander. Ah oui, mince, c'est le cas dans le film. Vivement un autre blockbuster pour voir Scarlett Johansson nous dire qu'elle mouille sa culotte en voyant Hulk botter des culs.  :P