Aller au contenu


evika

Inscrit : 27 nov. 2007
Hors-ligne Dernière activité : mai 23 2017 12:15

#179477 Björk - 34 Songs for Piano, Organ, Harpsichord and Celeste

Posté par evika - 21 mai 2017 - 09:10

 

(on dirait pas un peu que sa créativité est derrière elle, et qu'elle nous laisse son héritage/oeuvre de son vivant ?)

Stop it now.

 

Je préfère la différence entre "recherche fondamentale" et "science appliquée" pour penser le travail de Björk.

Elle a fait beaucoup de musiques qui ne m'ont pas emballé sur les derniers albums. Sans que je les trouve dénuées d'intérêt pour autant, loin de là.

Björk a fait de la recherche fondamentale. C'est plus lent, plus chiantou, et il faut probablement un autre artiste derrière pour faire "de la science appliquée" et faire un succès commerciale à partir des pépites qu'elle a trouvé.

 

blabliblu

Spoiler

 

 

D'ailleurs, ce principe de "science appliquée", elle l'a expérimenté elle-même au début de sa carrière solo: énormément avec les remix, mais aussi sur Debut et Post, en introduisant dans une musique pop et populaire des éléments de musiques électronique et concrète, jusque là souvent confinées dans leurs champs respectifs.

 

Son passage vers la recherche tient aussi à l'expérience gagnée, l'assurance qui en découle, à la maturation et la maturité. Quand tu te sens capable d'avancer seule, quand tu réalises le long parcours que tu as déjà effectué, tu ne ressens plus le besoin de séduire ou de prouver quoique ce soit. C'est déjà fait. Tu peux te concentrer sur ce qui te semble vraiment fondamental.




#178903 Disparition de Mika Vainio

Posté par evika - 14 avril 2017 - 15:00

Le compositeur, musicien et producteur Mika Vainio a disparu hier 13 avril à 53 ans. Il avait remixé Headphones pour Björk sur Telegram. C'était un grand, très grand de l'électronica minimaliste.

 

http://pitchfork.com...nio-dead-at-53/

 

https://www.thewire....ainio-1963-2017

 

 

Mika Vainio - Cargo 

 

Headphones - Mika Vainio Mix




#178759 Ceremonia à Mexico, 2 avril 2017

Posté par evika - 07 avril 2017 - 12:08

Et bien justement: enfin un bootleg (issu de cette vidéo).

 

http://gudmundsdotti...l-mexico_6.html




#178756 Ceremonia à Mexico, 2 avril 2017

Posté par evika - 07 avril 2017 - 09:25

A défaut d'un bootleg: le show en entier sur Youtube (son pas trop dégueu en plus):

 




#177866 "Immortal" de W. Du Preez et N. Thornton Jones, projection Notget VR

Posté par evika - 25 février 2017 - 18:56

Cest clairement Evil Bjork pour moi.

 

Dans la vidéo, l'être masqué aux ailes noires et au corps androgyne que Björk incarne est très inspiré des représentations du diable dans la peinture flamande. Un exemple avec Hans Memling (mais il y en a d'autres) 

 

disturbung-art-pieces-hell.jpg

 

(pour comparer):

 

sddefault.jpg

 

5437d9cb647a4e05fe32b5db47220ed9.jpg




#177387 Björk & le féminisme : sexisme dans la musique, etc.

Posté par evika - 31 janvier 2017 - 10:31

 

Pour présenter sa musique, elle a toujours réfléchi en termes de personnages. Sa carrière avançant, il y a une maturation de l'idée, de ce qu'elle ose faire et des possibilités (en 1995, pour des raisons techniques, les masques pieuvres phosphorescents ne pouvaient pas exister).

 

Elle s'est toujours positionnée en tant qu'artiste protéiforme plutôt qu'en tant que chanteuse-musicienne, sans jamais pousser sa joliesse en avant. Je pense qu'elle s'en balance des rides -ce qui est aussi une forme d'assurance anti-sexiste. 

 

Qui assume la robe cygne assume ses rides.

 

Je m'attendais exactement à ce commentaire sur les rides.

 

Je trouve un peu galvaudé le concept qui dit qu'une femme anti-sexiste (ou féministe) se contrefout automatiquement des rides (ou des poils sous les bras ou sur les jambes) car elle est "au-delà de ça". C'est tout aussi cliché que le cliché de la femme "soumise au carcan machiste" et qui se fait faire des injection de botox.

 

Björk a toujours eu une grande attention à son look, et à son glamour. Elle fait un subtil mix entre beauté brute et post-punk, et glamour-pop-sexy. Dire qu'elle n'a jamais poussé sa joliesse en avant c'est faux. Elle n'a pas basé sa carrière là-dessus, ça c'est certain. C'est une musicienne avant tout. Mais re-regarde ses live et apparitions sur Debut, Post, Vespertine... Elle n'y joue pas de joliesse mais clairement de glamour et de sex-appeal. Et ça a toujours été présent dans sa musique, de son propre aveu.

 

 

Oui, mais on peut être à la fois anti-sexiste, féministe, glamour, féminine, sensuelle et aimer porter des mini-jupes.

 

C'est juste une question de perspective. D'ailleurs, je crois qu'on peut être anti-sexiste et adepte de la chirurgie la chirurgie plastique. La différence tient dans l'idée de le faire juste pour soi (ce qui rejoint le post de Mansion), et pas pour correspondre à un critère de beauté prédéfini. 

 

Le fait que Björk, au début de sa carrière, ait apprécié d'être jolie et féminine sans le camoufler soutient, pour moi, cette idée: elle voulait imposer une conception musicale pointue et aurait eu d'autant plus de facilité à s'affirmer avec une image plus élitiste -plus en conformité avec l'image de la scène électronique d'alors. Il suffit de se rappeler les dénominations que ça lui a valu: lutin, reine des neiges, jolie esquimaude...

 

Oser être féminine peut aussi être une forme de résistance contre les clichés.

 

Il me semble que c'est l'une de ses grandes qualités et forces tout au long de sa carrière: être qui elle voulait être au moment où elle le désirait, indépendamment de toute attente extérieure. 




#177372 Björk & le féminisme : sexisme dans la musique, etc.

Posté par evika - 29 janvier 2017 - 11:07

Pour présenter sa musique, elle a toujours réfléchi en termes de personnages. Sa carrière avançant, il y a une maturation de l'idée, de ce qu'elle ose faire et des possibilités (en 1995, pour des raisons techniques, les masques pieuvres phosphorescents ne pouvaient pas exister).

 

Elle s'est toujours positionnée en tant qu'artiste protéiforme plutôt qu'en tant que chanteuse-musicienne, sans jamais pousser sa joliesse en avant. Je pense qu'elle s'en balance des rides -ce qui est aussi une forme d'assurance anti-sexiste. 

 

Qui assume la robe cygne assume ses rides.




#172127 Vulnicura, annonce du titre et teaser

Posté par evika - 25 avril 2016 - 07:42

The moth and vocal chord mask...

 

Chez Björk, tout est lié, tout a un sens (car tout est poésie). Ça m'a rappelé une série d'interviews données à l'occasion de la sortie de Post, où elle parlait d'un papillon de nuit (moth) trouvé sur son col. C'était pour elle une période de doutes, et elle avait vu dans ce papillon un message lui intimant de ne pas chercher à tout comprendre.

 

Comme dans cette interview pour Details: http://www.bjork.fr/Details

 

“So I’m lying there, really trying to make sense out of this,” she recalls. “So I said, Okay, if you mix your record for six weeks and you only sleep for four hours every night, is there a lover with a big ribbon around him when you come home ? No.” And with that thought, she glanced down, and sitting on her nightshirt was a moth. Anyone else might have run for a can of Black Flag. But Björk called her old friend, Sjón, an Icelandic poet, to discuss the metaphysical implications of her new bug friend.

“We got stupid silly, like you do in the morning, and we made up this nonsense about how the moth is coming from the Unexplained. And it’s telling you, Don’t even try to understand it ! It’s the reverse of Pinocchio—you know, what’s his name, Timity Tricket ? He was trying to make Pinocchio be sensible, and this is the other way around.” So that this theoryzing shouldn’t go to waste, she asked Sjón to write lyrics for a tune she hadn’t yet recorded for Post. Then she collected the moth, picked up her favourite doll, and headed off for the day’s photo shoot.




#172077 [nouvelle sortie ? ] Impulse (26 mai) CD et vinyl

Posté par evika - 21 avril 2016 - 09:21

Les descriptifs Amazon...

 

Sur Amazon.fr, on trouve des exemplaires du coffret du Moma sous le nom de Bjeork. Si on clique sur la page auteur:Bjeork, on découvre qu'elle a aussi publié un livre de géo-politique intitulé: "Ridding the world of Landmines: The Governance of Mine Action", traitant des mines antipersonnel. J'attends impatiemment qu'un journaliste en manque de buzz trouve cette page et fasse la relation avec sa campagne pour la création d'un parc naturel en Islande.

 

https://www.amazon.f...t=relevancerank




#172029 Pronostics de sortie, souhaits & desideratas

Posté par evika - 18 avril 2016 - 09:50

Oh hé c'est pas la même ambiance hein, et puis le paradis islandais c'est déjà fait sur homogenic non ?

 

Le paradis islandais a été d'autant plus paradisiaque qu'elle est partie enregistrer l'album au sud de l'Espagne  :surf:




#171815 Pronostics de sortie, souhaits & desideratas

Posté par evika - 06 avril 2016 - 09:02

La forme et les fioritures m'intéressent moins que la thématique du nouvel album.

 

Björk est une immense chanteuse de l'intime. Peu d'artistes pop atteignent ce niveau d'intensité dans l'expression du sentiment, que ce soit par le biais de bonbons électros comme Crying ou de litanies austères comme Black Lake.

 

Biophilia, tout en extimité, est un album musicalement excellent, et d'une ambition très belle. Pourtant je ne l'écoute quasiment jamais, car il y a quelque chose de désaffecté en lui, au sens premier du terme. 

 

Ce que j'aime chez Björk et que j'espère de cet album, c'est la simplicité, la sincérité et la profondeur. 

Après, ça peut prendre n'importe quelle forme, nouvelle ou éculée, peu importe. Même les guitares qu'elle déteste n'arrivent pas abîmer sa ferveur -comme durant son interprétation de So Broken chez Jools Holland: le frisson, quoi.

 

https://youtu.be/44Aq_z0h_yA  




#171287 Catherine Deneuve, livre et anecdote sur le tournage de DITD

Posté par evika - 15 mars 2016 - 08:12

Elle aime bien tester de nouvelles saveurs.

 

Juillet 1996: elle raconte au NME comment elle a intégralement mangé le papier et le stylo d'un fan qui insistait pour obtenir un autographe: http://www.bjork.fr/NME-20-07-1996

 

"He proffers an piece of paper and Björk takes it from him, smiles the smile of the angels themselves, crunches it up in one hand and throws it into her mouth. Munch ! Munch ! Munch ! Gulp ! She reaches over, now grinning the grin of the devil himself, leers right into his face, eyeball to eyeball, snatches his pen and bites the top off. Crunch ! Then the middle bit. Crunch ! Crunch ! And the rest. Crunch ! Crunch ! Crunch ! Gulp ! Then she swipes the pint out of his hand - Glug ! Glug ! Glug ! Down in one ! -smacks her lips with a mighty relish, hands him back the empty glass, turns her back and marches straight back onto the dancefloor. To coin her own most favoured phrase of the moment : one-nil. 

"IT WAS a pen like that," chortles the tangerine-haired Björk Guðmundsdóttir,aged 30, nodding to the next table’s Bicwielder on a cafe pavement round the comer from her home in west London."




#169444 Radiohead, A Moon Shaped Pool, tournée 2016

Posté par evika - 27 décembre 2015 - 14:56

 

 

Je suppose qu'ils sont plutôt dans le vrai. Thom et Björk s'écoutent mutuellement depuis des décennies. Même si j'ai confiance en Thom est Johnny pour utiliser les cordes à leur façon, personnelle, sur le LP9. 

 

Je ne doute pas non plus. Radiohead existe depuis 30 ans (!). Même quand il se concentrait sur une instrumentation purement rock, le groupe a toujours été novateur dans son approche même de la musique. De plus, Björk est loin d'avoir inventé l'album symphonique. Les Beatles, dans les années 60, écrivaient déjà des titres avec pour seul accompagnement des cordes. Dans ce domaine, la palette d'influences est largissime. J'attends avec impatience la contribution de Radiohead.




#169315 Sherlock - 2011

Posté par evika - 18 décembre 2015 - 11:17

Titre de l'épisode: The Abominable Bride.

Date de diffusion: le 1° Janvier, parallèlement sur la BBC et au cinéma.

I.Just. Can't. Wait.

 




#169247 Murat Palta - Minyatür

Posté par evika - 17 décembre 2015 - 09:45

L'artiste Turc Murat Palta a imaginé la rencontre entre les affiches du cinéma d'action américain et les miniatures Perses. Décalé, drôle et magnifique.

 

 

Kill Bill

 

fft99_mf2439488.Jpeg

 

 

 

Alien

 

minyatur-sanati-ve-murat-palta-2.jpg

 

 

 

Scarface

 

3.jpg

 

 

 

Terminator

 

NzFiNjNhZTYxMiMvUWpUcDBRdFpnYXZPOTZ3bng0

 

 

 

Star Wars

 

50096230569d62ee350720da.jpg

 

 

Le Parrain

 

godfather-Kopya.jpg

 

 

 

Inception

 

inception-minyatur-calismasi.jpg

 

 

 

Batman

 

bane-murat-palta.jpg