Jump to content
forum.bjork.fr
Crazy Diamond

Brigitte Fontaine - Prohibition

Recommended Posts

vu à lille vendredi soir aussi.

pour ma part la 1ère partie m'a un peu saoulé, je m'en serai passé, mais il est vrai qu'une partie du public 'a pas été très sympa avec lui.

très longue attente entre les deux sets, et je pense que brigitte devait avoir un problème de santé; d'autant plus que j'ai remarqué qu'elle avait quand même amputé la setlist de plusieurs chansons, ainsi que les rappels. j'étais à côté du son, et j'ai vu la setlist avant le début du concert.

voilà, sympa de revoir brigitte, de bonnes versions live de certaines chansons, son personnage et son duo avec arezki toujours ausi hilarant, mais pas le meilleur concert que j'ai vu d'elle ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et Grace Jones ne sera pas au Palace mais Katerine probablement. J'aurais préféré l'inverse mais bon...

 

Et Brigitte sera invitée au Pont des artistes demain soir sur Fr Inter!

Share this post


Link to post
Share on other sites

comme Ivor Guest m'a dit

I'm off to see Brigitte play at Le Palace in Paris on Monday- really looking forward to it. Grace was going to make a surprise appearance, but she can't now, which is a shame. Some other time...

Share this post


Link to post
Share on other sites

bon, aucun invité au final.

concert sympathique, mais il serait bien qu'elle se mette un peu plus en danger, côté setlist: à part ragilia :wub: et genre humain (et les nouvelles chansons bien sûr), ce concert ressemblait à de nombreux autres concerts des tournées précédentes. alors oui, j'adore patriarcat, la machine infernale, comme à la radio... et ça me fait toujours plaisir de les réentendre (par contre j'en peux plus de la chanson qu'areski nous chante toujours avant le retour de brigitte sur scène, c'est drôle une fois, mais au bout de 4 ou 5 fois :closedeyes: ), mais elle a tout de même un répertoire assez conséquent, c'est dommage de se limiter toujours aux mêmes chansons (surtout qu'elle ne risque pas grand chose avec un public ultra acquis comme hier soir).

 

allez un petit effort. :snif:

 

(à part ça, organisation franchement merdique de la part du palace aussi, elles sortaient d'où les places numérotées?? )

Share this post


Link to post
Share on other sites

BOn, et bien bilan du concert : même set-list qu'à Massy, mais avec "Partir ou rester" en moins (Katerine n'est pas venu, et elle n'a pas jugé utile de la chanter quand même :angry: , Grace Jones était prévue il y a un certain temps mais c'était tombé à l'eau ). Elle a quand même changé de robe entre les 2 sets, ce qu'elle n'avait pas fait à massy (La robe Rouge de la pochette est très belle en vrai...)

 

Sinon, plutot forme moyenne vocalement, mais c'etait assez inégal, finalement, selon les chansons. Et toujours ce gros problème de rythme qu'elle a (ses musiciens se recalent avec beaucoup de talent, d'ailleurs). Et hier elle n'est jamais vraiment rentrée dans le concert et elle a eu ces soucis de rythme tout du long. Ce qui est rare, d'habitude elle foire un peu les 2 premières chansons, et zou !

 

Par contre, pour revenir sur Areski, autant le vent d'automne passe plutot bien pour moi, même au bout de 6 fois ^^, sa chanson lourdingue avec métaphores de cul pourries a toutes les rimes, merci bien...

 

Le public etait très très chaud et réactif (standing ovations a tout rompre, très bonne ambiance, contrairement aux clichés sur le public parisien :DS . Par contre, annoncer un placement libre, pour en fait réserver les 10 premiers rangs (numérotés??) aux invités, c'est super énervant :angry: . Et se faire placer par une ouvreuse (qui ose dire qu'il y a eu une vente parallèle de billets numérotés.. genre !) en placement libre, c'est un comble. (et y'a aussi eu des placements libres mal placés par les ouvreuses, qui ont occupé des places invités, d'où énervement dans tous les coins... )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas de photos trouvées pour ma part en tout cas...

 

 

sinon, à propos de son prochain ouvrage, "Le bon peuple du sang", un message de Benoït Mouchard

 

Bonjour,

 

Le prochain livre de Brigitte est très différent de ce qu'en dit "France-Soir".

 

En voici les premières pages, pour vous donner une idée du ton de l'ouvrage :

 

"Entre la télé et le rouquin, en d’autres temps entre l’absinthe et les grands-messes, entre la poire et la Vache-qui-rit, entre terre et ciel, entre chien et loup, entrez, je vous en prie, enlevez le journal et le tablier et prenez place sur la vieille chaise.

 

Je vais vous entretenir des anciennes communiantes, des musettes, des ginguettes, des robots de ménage qui cassent tout dans les taudis surchargés, de l’ombre qui règne dans les petites pièces sales et tristes et, oui, de la tristesse, du désespoir, de la rage et de la mort qui ne vient pas malgré tout ce qu’on fait pour elle.

 

J’aimerais mieux vous entretenir de tapis cramoisis et de lustres, de statues qui portent des torches, de jardins d’hiver plein de mimosas et de jasmin, de rocking-chairs moelleux avec le bruit délicat de la fontaine entre les vitres, de précieux joyaux qui ruissellent, de jaguars luisantes glissant la nuit dans les capitales luxueuses, de voitures volantes pour les gros en haut-de-forme ; vous entretenir de luxe et de volupté, de joie, d’allégresse, de brouhahas où les rires aigus tintent au milieu des rires graves animés, mais ce n’est pas à l’ordre du jour.

 

Ô vous les innocents exécutés, les crachats de grabuge, les petites femmes qui ont froid dans des hardes sales, les enfants tristes, les bagnards martyrisés, les jolies poupées cassées, les lampes brisées, les amants abandonnés, les arbres noircis par la foudre, givres pâles inconsolables, petites fées savantes chassées par les Celtes, Tiers-état miteux, romances qui font pleurer : je vous garde dans mon cœur, chaud et noir mais pourri, foutu, c’est tout ce que je peux faire, maigre cadeau, piteux abri ; il vaudrait mieux de vastes grottes au fond de l’océan, éclairées par des lucioles et chauffées par des pierres de soleil, mais je fais ce que je peux…

 

Peuples fiévreux, peuples affamés par les monstres, peuples crispés, peuples humiliés, peuples saignants et sanguinaires, peuples moyens, limites, peuples inimaginables, raffinés, faméliques, peuples malades, est-ce qu’un jour viendra où nous serons tous frères et sœurs ? Je ne parle pas bien sûr des peuples de robots qui prennent tout pour eux, hypocrites, bigots ou ogres francs ; quoique…

 

Anges dégringolés, mineurs de jadis entre la mort et l’assommoir, chair à canon, orchidées éclaboussées de rouges, chats jetés du haut des murailles fortifiées, gredins légitimes et ratés, bagnards, taulards, colonisés offensés, écrabouillés, jeunes SDF gelant, enfants cancéreux, vieux ne gagnant pas assez pour payer leur logis, pas d’énumération, nous connaissons, et les sans-papiers, les immigrants mourant dans les bateaux, et cetera, énumérations, hordes, comme toujours, depuis toujours, toujours velours en loques, sans fin, couvert de sang, d’ossements d’enfants, de cafards et de mouches vénéneuses, avec quelques pétales de roses, quelques jambons pleins d’eau de javel pour qu’on ne puisse pas les manger, pantins et poupées chauves, toujours toujours partout.

 

Les gens ne veulent pas entendre parler de ça, je sais bien, mais c’est nécessaire et si je ne le fais pas, qui le fera ? Ils parlent tous de leur vie sexuelle, de leurs partouzes, de leur coiffeur, de leur répondeur, de leur lavabo, du dentifrice et des orgies, de la jalousie, autobiographie, moi moi moi je, et les autres alors ? Ils s’en foutent des autres, ils n’aiment pas les pauvres, les vieux, les malades, les autres. Ils n’aiment pas l’amour, ils n’aiment rien, ils sont happés par les traficotages (j’emploie à dessein ce mot sans attrait), les magouillages, les peoples qui font rêver les peuples et les pauvres, ils sont tous toujours occupés, ils ont des dîners, des guillemets, des massages, des manucures, des psys, des réunions.

 

Mais les prêtres-ouvriers, les clochards ou les bêtes martyrisées, qui va en parler ? Et les guerres, les guerres civiles, le sida en Afrique noire et ailleurs, les peuples opprimés, massacrés, les femmes emprisonnées même dans leurs vêtements, les femmes saignantes que l’on ne soigne même pas – pas touche –, les Dédés « malheureux » aux urgences, les prisons pleines de petits délinquants qui se font violer, taper, insulter, humilier par leurs codétenus, par leurs gardiens ou parfois par le directeur et qui ressortent donc bien plus dangereux qu’avant, les poulets en batterie, aucune vie, les loups, les renards libres et fiers dans l’air glacé, pur, enivrant, que l’on tue pour leurs fourrures – pardon, pas de pardon –, les chatons jetés dans les poubelles, va encore falloir que je m’occupe de ça ? De ça, et des mongoliens si adorables, des autistes enterrés vivants, des malheurs de Sophie et des infortunes de la vertu – je n’ai rien oublié ?"

 

La suite en librairie le 11 février...

 

Bonne journée,

 

Benoît

Share this post


Link to post
Share on other sites

Brigitte Fontaine nous fait sa maryline en souhaitant un joyeu anniversaire au président; vraiment excellent (je l'aime cette brigitte)i

 

Edited by aka-digitus

Share this post


Link to post
Share on other sites

Brigitte Fontaine - Les Plus Beaux Genoux du Quartier (Rue89.com)

 

Ceux qui ne voient Brigitte Fontaine qu'en belle poétesse allumée ont tort. Et voici le livre qui le prouve. « Le bon Peuple du sang » paraît mercredi. C'est une réponse littéraire à la pseudo « France d'en bas » et à La Marseillaise. Qui prouve, dans un style peu vu chez elle, un regard social et historique profond. Et un cœur bien à gauche. Rencontre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

via Benoit Mouchard / Facebook des Adorateurs de Brigitte Fontaine

 

Bonjour,

 

L'éditeur de Brigitte Fontaine, Guillaume Robert, a la gentillesse de nous préciser le planning médiatique de Brigitte Fontaine autour de la sortie du "Bon Peuple du Sang" :

 

TPS Star, « Star Mag », le 19 février.

France 2, « Les mots de minuit », le 26 février.

Europe 1, Michel Drucker, le 23 février.

France Culture, « Tout arrive », le 26 février.

 

J'ajoute que Brigitte est passée lundi après midi sur France Culture dans l'émission "À plus d'un titre" de Tewfik Hakem (podcast téléchargeable) :

 

http://web2.radio-france.fr/chaines/france...fusion_id=81579

 

Bonne soirée,

 

Benoît

 

Je précise que le podcast n'est pas "téléchargeable", mais "écoutable". Et sur iTunes, on ne peut que trouver celui du jour.. donc celui de lundi n'est plus dispo.

 

 

Sinon, le bon peuple du sang est très bon. Un peu inégal, forcément, vu le nombre de petites histoires, toutes ne sont pas mémorables... :) Alternance de petits textes très noirs, parfois très droles, mais toujours sombres, sur les miséreux, les laissés pour compte...

 

Et au passage Une de ces histoires raconte une partie de la vie de Fontaine, même si elle ne le précise pas. On peut l'identifier au "elle ne va pas me claquer entre les doigts, la garce" (qu'on retrouve dans Comme à la radio) et elle y évoque ses premières amours et ses nombreux avortements à l'époque où c'était encore clandestin et illégal

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les mots de minuits le 26??

C'est le mercredi soir en général et ce soir elle ne semble pas être annoncée?!

J'aimerais bien ne pas rater ce passage...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.