Aller au contenu


Photo
- - - - -

Björk & le féminisme : sexisme dans la musique, etc.

politique

  • Veuillez vous connecter pour répondre
116 réponses à ce sujet

#106 evika

evika

    Selma Songs - Scatterheart

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 537 messages

Posté 29 janvier 2017 - 11:07

Pour présenter sa musique, elle a toujours réfléchi en termes de personnages. Sa carrière avançant, il y a une maturation de l'idée, de ce qu'elle ose faire et des possibilités (en 1995, pour des raisons techniques, les masques pieuvres phosphorescents ne pouvaient pas exister).

 

Elle s'est toujours positionnée en tant qu'artiste protéiforme plutôt qu'en tant que chanteuse-musicienne, sans jamais pousser sa joliesse en avant. Je pense qu'elle s'en balance des rides -ce qui est aussi une forme d'assurance anti-sexiste. 

 

Qui assume la robe cygne assume ses rides.



#107 mihfolya

mihfolya

    Post - Possibly Maybe

  • Membres
  • PipPip
  • 159 messages
  • Genre : Homme
  • Lieu :Bruxelles

Posté 30 janvier 2017 - 23:10

Pour présenter sa musique, elle a toujours réfléchi en termes de personnages. Sa carrière avançant, il y a une maturation de l'idée, de ce qu'elle ose faire et des possibilités (en 1995, pour des raisons techniques, les masques pieuvres phosphorescents ne pouvaient pas exister).

 

Elle s'est toujours positionnée en tant qu'artiste protéiforme plutôt qu'en tant que chanteuse-musicienne, sans jamais pousser sa joliesse en avant. Je pense qu'elle s'en balance des rides -ce qui est aussi une forme d'assurance anti-sexiste. 

 

Qui assume la robe cygne assume ses rides.

 

Je m'attendais exactement à ce commentaire sur les rides.

 

Je trouve un peu galvaudé le concept qui dit qu'une femme anti-sexiste (ou féministe) se contrefout automatiquement des rides (ou des poils sous les bras ou sur les jambes) car elle est "au-delà de ça". C'est tout aussi cliché que le cliché de la femme "soumise au carcan machiste" et qui se fait faire des injection de botox.

 

Björk a toujours eu une grande attention à son look, et à son glamour. Elle fait un subtil mix entre beauté brute et post-punk, et glamour-pop-sexy. Dire qu'elle n'a jamais poussé sa joliesse en avant c'est faux. Elle n'a pas basé sa carrière là-dessus, ça c'est certain. C'est une musicienne avant tout. Mais re-regarde ses live et apparitions sur Debut, Post, Vespertine... Elle n'y joue pas de joliesse mais clairement de glamour et de sex-appeal. Et ça a toujours été présent dans sa musique, de son propre aveu.


Modifié par mihfolya, 30 janvier 2017 - 23:16 .


#108 Mansion

Mansion

    Biophilia - Moon

  • sofftchevaliers
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 610 messages

Posté 31 janvier 2017 - 08:51

Ça a traversé l'esprit de quelqu'un qu'elle puisse porter des masques juste parce qu'elle en a envie ? Parce qu'elle ne doit rien à son public et qu'elle ne se plie pas aux caprices de chacun ? Ou parce qu'elle utilise sa renommée pour présenter des artistes comme Merry ou les créateurs de ses tenues ? Ou des musiciens qu'elle admire dans ses DJ sets?
Mettez vous vos exigences égoïstes sur l'oreille et acceptez simplement ce qu'elle vous propose. Si vous n'etes pas satisfaits, vous passez à autre chose.

#109 evika

evika

    Selma Songs - Scatterheart

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 537 messages

Posté 31 janvier 2017 - 10:31

 

Pour présenter sa musique, elle a toujours réfléchi en termes de personnages. Sa carrière avançant, il y a une maturation de l'idée, de ce qu'elle ose faire et des possibilités (en 1995, pour des raisons techniques, les masques pieuvres phosphorescents ne pouvaient pas exister).

 

Elle s'est toujours positionnée en tant qu'artiste protéiforme plutôt qu'en tant que chanteuse-musicienne, sans jamais pousser sa joliesse en avant. Je pense qu'elle s'en balance des rides -ce qui est aussi une forme d'assurance anti-sexiste. 

 

Qui assume la robe cygne assume ses rides.

 

Je m'attendais exactement à ce commentaire sur les rides.

 

Je trouve un peu galvaudé le concept qui dit qu'une femme anti-sexiste (ou féministe) se contrefout automatiquement des rides (ou des poils sous les bras ou sur les jambes) car elle est "au-delà de ça". C'est tout aussi cliché que le cliché de la femme "soumise au carcan machiste" et qui se fait faire des injection de botox.

 

Björk a toujours eu une grande attention à son look, et à son glamour. Elle fait un subtil mix entre beauté brute et post-punk, et glamour-pop-sexy. Dire qu'elle n'a jamais poussé sa joliesse en avant c'est faux. Elle n'a pas basé sa carrière là-dessus, ça c'est certain. C'est une musicienne avant tout. Mais re-regarde ses live et apparitions sur Debut, Post, Vespertine... Elle n'y joue pas de joliesse mais clairement de glamour et de sex-appeal. Et ça a toujours été présent dans sa musique, de son propre aveu.

 

 

Oui, mais on peut être à la fois anti-sexiste, féministe, glamour, féminine, sensuelle et aimer porter des mini-jupes.

 

C'est juste une question de perspective. D'ailleurs, je crois qu'on peut être anti-sexiste et adepte de la chirurgie la chirurgie plastique. La différence tient dans l'idée de le faire juste pour soi (ce qui rejoint le post de Mansion), et pas pour correspondre à un critère de beauté prédéfini. 

 

Le fait que Björk, au début de sa carrière, ait apprécié d'être jolie et féminine sans le camoufler soutient, pour moi, cette idée: elle voulait imposer une conception musicale pointue et aurait eu d'autant plus de facilité à s'affirmer avec une image plus élitiste -plus en conformité avec l'image de la scène électronique d'alors. Il suffit de se rappeler les dénominations que ça lui a valu: lutin, reine des neiges, jolie esquimaude...

 

Oser être féminine peut aussi être une forme de résistance contre les clichés.

 

Il me semble que c'est l'une de ses grandes qualités et forces tout au long de sa carrière: être qui elle voulait être au moment où elle le désirait, indépendamment de toute attente extérieure. 



#110 mihfolya

mihfolya

    Post - Possibly Maybe

  • Membres
  • PipPip
  • 159 messages
  • Genre : Homme
  • Lieu :Bruxelles

Posté 31 janvier 2017 - 11:51

Ça a traversé l'esprit de quelqu'un qu'elle puisse porter des masques juste parce qu'elle en a envie ? Parce qu'elle ne doit rien à son public et qu'elle ne se plie pas aux caprices de chacun ? Ou parce qu'elle utilise sa renommée pour présenter des artistes comme Merry ou les créateurs de ses tenues ? Ou des musiciens qu'elle admire dans ses DJ sets?
Mettez vous vos exigences égoïstes sur l'oreille et acceptez simplement ce qu'elle vous propose. Si vous n'etes pas satisfaits, vous passez à autre chose.

 

 

Ohlala

 

On peut encore dire ce qu'on ressent par rapport à sa propre sensibilité, sans proférer des "exigences égoïstes", non? J'exige rien de Björk (haha quelle phrase absurde). Mais j'ai le droit d'aimer/moins aimer des trucs et de la partager sur un forum dont c'est le sujet et qui est, par définition, fait pour s'exprimer? Non? Une pensée critique = passer à autre chose?

 

"Acceptez simplement ce qu'elle vous propose". J'ai trop d'estime pour l'artiste Björk que pour ne pas avoir un minimum de distance critique envers ce qu'elle propose. Positivement ou négativement. Admirer un/e artiste c'est avaler sans broncher tout ce qu'il/elle propose? Quelle belle conception de l'art...

 

POUR EN REVENIR AU PROPOS

 

J'exprimais donc le fait que ces masques parfois me coupent d'une certaine expressivité de son geste scénique. Je trouve les masques souvent sublimes. Mais je suis content qu'ils soient moins "chargés" dernièrement. Car j'exprimais que son "jeu" en concert participe beaucoup à me faire rentrer dans sa musique. Björk a cette singularité d'être, avec son corps, le point d'entrée/sortie de toute cette musique. Elle EST sa musique. C'est très clair dans la manière dont ses concerts sont mis en scène et dans sa manière de chanter. Je trouve juste que certains masques qui la cachent complètement altèrent quelque peu cette expérience car on perd le regard qui, pour moi, est super important. Pas LE PLUS important (cela reste la musique) mais bien un POINT D'ENTREE important.

 

Et donc par là je pouvais rejoindre certaines critiques de gens qui ne sont pas aussi familiers que moi avec le travail de Björk, qui ne suivent pas tous ses concerts et ses tenues.

 

"Rejoindre" ne veut pas dire accepter totalement leurs critiques. Et je ne remets pas en question l'acte "politique" posé par ces masques à l'heure de la sur-médiatisation via l'image, des selfies etc. En fait en DJ set je trouve ça bien punk qu'elle se cache complètement. C'est différent en concert.

 

Et donc je trouve la réaction de Björk à la critique du gars un peu exag'. Genre on ne peut rien dire car toute critique serait du sexisme. Le gars pointait une démarche tout de même un brin provocatrice de sa part (qui est de cacher intégralement son visage). Je viens de le dire: je trouve ça fun qu'elle se soit couvert le visage. Mais qu'elle ne vienne pas accuser le gars qui réagit à ça en parlant uniquement de sexisme. Elle eut été plus fine en parlant aussi de relation à l'image, aux medias, à ce besoin de "voir en vrai". A remettre en question la démarche du journaliste: "tu es venu pour la musique ou pour assouvir une curiosité?". Et par là glisser "ça serait pas aussi un peu sexiste?". Voilà. C'est tout ce que je voulais dire.

 

Et un peu de pensée critique (aussi superficielle soit-elle) ne me fera pas passer à autre chose. 



#111 HöShI

HöShI

    Volta - Wanderlust

  • sofftchevaliers
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 883 messages

Posté 31 janvier 2017 - 11:58

Ah si si Lise Bourbeau (<3) les masques et tout ;)
194807159875Sanstitre1.jpg

#112 play me like a fiddle

play me like a fiddle

    Selma Songs - 107 Steps

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 595 messages
  • Genre : Homme
  • Lieu :Marseille

Posté 31 janvier 2017 - 12:17

mihfolya:

c'est vrai que le communiqué sur le sexisme est parti de cet article du journaliste, mais je pense que c'était plutôt un prétexte qu'elle a saisi pour parler d'un sentiment plus général dû certainement à une accumulation de faits similaires (sentiment qu'elle a déjà communiqué quelques fois par ci par là en itw ou autre). donc je sais pas si on peut parler d'exagération ("exag'"), ce serait pas très fidèle à son intention et le faisceaux de faits qu'elle invoque explicitement ou implicitement.

 

concernant les masques, je te rejoins sur les symboles (et moi-même en concert je préfère voir sa tête dans l'idéal), même si au final elle fait ce qu'elle veut et je m'en tape, je profite quand même des jolis masques et je défends l'idée !

par ailleurs, si j'étais une star, moi aussi je mettrais des masques. haha. un peu plus dark cela dit.



#113 Thib

Thib

    Post - Enjoy

  • Membres
  • PipPip
  • 122 messages
  • Genre : Homme

Posté 31 janvier 2017 - 16:43

 

Et donc je trouve la réaction de Björk à la critique du gars un peu exag'. Genre on ne peut rien dire car toute critique serait du sexisme. 

 

 

Quand la critique est systématiquement faite à l'encontre des femmes, là où on ne relève quasiment pas de critiques -voire pas du tout- envers les hommes sur le même sujet, oui c'est bien de sexisme dont il s'agit. Comme lorsque l'on s'en prend à Madonna qui dévoile son corps "à son âge", alors que ça ne semble pas poser problème quand Iggy Pop ou Mick Jagger en font autant.

 

Et prêter à ces masques un but de dissimulation plutôt qu'artistique ou d'accessoirisation me semble aller dans ce sens. D'autant qu'on a déjà vu que l'intéressée n'a rien a cacher sur des clichés tels que celui pris lors de The Artist Is Present, ou un selfie d'il y a quelques années.

 

Après je peux comprendre que l'on recherche une espèce de connexion en allant la voir sur scène, mais quiconque a assisté à quelques uns de ses concerts pourra dire qu'elle est parfois moins "dedans", et que dans ces moments elle semble carrément fermée, avec ou sans masque, là ou sur une autre date elle fera passer beaucoup plus, même masquée.



#114 mihfolya

mihfolya

    Post - Possibly Maybe

  • Membres
  • PipPip
  • 159 messages
  • Genre : Homme
  • Lieu :Bruxelles

Posté 05 février 2017 - 01:18

 

C'est éreintant de lire pour la 453ème fois "wai cé bien mais dommage qu'elle porte un masque on voit pas son visage, elle cache ses rides" On a beau répondre sous plusieurs angles, c'est toujours la même chose, c'est purement subjectif et ça se tient autant que ça se discute. Mais rapporter une lecture féministe sur le glamour et les rides pour se donner de la contenance, permettez moi de me gausser.

 

 

Gausse-toi donc. Mais ce que tu résumes de ma pensée n'est pas du tout l'argumentaire que j'ai développé. Relis ce qui est écrit et pas ce que tu crois voir.



#115 mihfolya

mihfolya

    Post - Possibly Maybe

  • Membres
  • PipPip
  • 159 messages
  • Genre : Homme
  • Lieu :Bruxelles

Posté 05 février 2017 - 01:37

le sujet vire vers "du pour ou contre le chant masqué"  ;)

 

suite de la conversation +++



#116 aifol

aifol

    album sans titre - The Gate

  • Admin
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 381 messages

Posté 19 mai 2017 - 11:07

I really noticed it when Beyonce’s album came out, and around the same time, Donald Trump was trying to grill Hillary Clinton for Bill Clinton’s affairs, which is obviously ridiculous. I think it’s a generational thing. I think 10 or 20 years ago, that would have been the woman’s fault. I think it’s a big improvement that Beyonce has been a big part of. Now, if the guys fuck up, they fuck up. It’s not the women’s fault. We’re not swallowing that anymore. Guys just have to take the blame for what they do and be responsible for their shit, and we’ll be responsible for our shit. But we can’t be responsible for our shit and their shit, that’s not going to happen anymore. (La Weekly, mai 2017)

 

bim boum :loupe:



#117 Mansion

Mansion

    Biophilia - Moon

  • sofftchevaliers
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 610 messages

Posté 19 mai 2017 - 11:29

 
It’s not the women’s fault. We’re not swallowing that anymore.

"True love brings salvation back into me, and my torturer became my remedy"
- Beyoncé, 2016.
 
 
(Je trolle un peu sur les bords)


Je cite la ligne la plus "polémique", à mon sens, dans Lemonade. J'en profite pour faire un petit écart du coup. Lemonade est un album très très bien construit, et je suis de ceux qui préfèrent y voir une création qu'un compte rendu réel. Je veux pas savoir si machin a trompé truc avec bidule. L'essentiel de l'album c'est l'évolution de la situation, et elle est plus que féministe dans le sens où la femme trompée n'est pas du tout passive ni culpabilisée (comme le fait Trump).
Sauf dans l'avant dernière chanson, All Night où (résumé à l'emporte pièce) elle dit que pas grave l'amour est plus fort donc je pardonne. Ca doit être mon esprit de monstre froid benjcokien qui comprend pas ces choses là... je trouve que ça casse le mouvement de l'album.
 
Rien de dramatique dans le fond !





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : politique

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)