Aller au contenu


Photo
- - - - -

Björk et le sexisme, rôle de productrice, crédits

politique

103 réponses à ce sujet

#91 Joapagan

Joapagan

    Drawing Restraint 9 - Pearl

  • sofftchevaliers
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 024 messages
  • Genre : Homme
  • Lieu :Paris

Posté 23 décembre 2016 - 00:00

Je pense que ceux qui vont voir le DJ set de Björk, pour la plupart, sont au courant de ce qu'ils vont voir et entendre.

 

Autant, un concert, je peux comprendre qu'on puisse être surpris, autant je ne pense pas qu'il y'a ait beaucoup de gens qui viennent par hasard au DJ set. Aussi, ils savent à quoi s'attendre : une Björk camouflée et des sons atypiques, mixés par une compositrice ET une esthète musicale, non par une DJ de profession. 

 

Je suis d'accord sur le fait que ce show devrait s'appeler comme au Québec, "la sélection de Björk", et en même temps, Björk tripe bien en faisant ça, et assume tout à fait ses maladresses. Qu'on la laisse mixer à sa sauce.

 

Une fois encore, on incendierait pas les Daft punk s'ils se lançaient dans une soirée DJ un peu plus chelou et casse-gueule (ce qu'ils ne font pas de toute façon) ; on dirait qu'ils ont juste été plus ambitieux. Et hop, c'est parti pour les compliments.


Modifié par Joapagan, 23 décembre 2016 - 00:01 .

"La musique, virement des gouffres et choc des glaçons aux astres" Rimbaud voyant la musique de Björk

#92 stocka

stocka

    Homogenic - Alarm Call

  • Membres
  • PipPipPip
  • 352 messages
  • Genre : Homme
  • Lieu :Paris

Posté 23 décembre 2016 - 07:37

Non mais vraiment? On incendierait pas les daft punk?
Qu'est ce que t'en sait?

Ça devient facile ce genre de réponses..

#93 bjon

bjon

    Vulnicura - Quicksand

  • Admin
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 089 messages

Posté 23 décembre 2016 - 09:03

par contre, le point de départ m'intéresse, les retours négatifs des journalistes (?) surtout, à mon avis, une partie du public (sur les réseaux ?), suite aux DJ set de Houston.
 

but some media could not get their head around that i was not "performing" and "hiding" behind desks

 

 

j'imagine que c'est ce genre de commentaires dans la presse 

 

houston.culturemap.com :

Biggest WTF?, Part 2: Björk Digital
The biggest question of the weekend, many speculated what we would see from the Icelandic luminary, so much that the crowd surged towards the Blue Stage to catch a glimpse of her Sunday set. Sadly, no one saw much of anything, as Björk played sound collages of Native and Spanish folk songs amongst a screen of foliage — yes, you read that correctly — dimly lit by blacklight and a neon LED costume. Any truly devoted fan would chalk it up to Björk being Björk. It left everyone else scratching their heads.

 

 

 

glidemagazine :

The garden-themed stage camouflaged Bjork leaving many wondering if she had even showed up yet, and the screens around her were all turned off which did not seem intentional. I respect Bjork’s dedication to push boundaries in the music medium but her set did not open my eyes to the genius that I seem to be missing.

 


bjork.fr sur facebook / twitter / tumblr


#94 aifol

aifol

    Vulnicura - Quicksand

  • Admin
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 833 messages

Posté 23 décembre 2016 - 09:12

Tu parles de manque de respect, mais elle reste tout de même la "meilleure du monde". C'est fort en chocolat. :D En fait, ca témoigne aussi d'une des difficultés du débat, elle est toujours, aux yeux de certains, une idole, l'objet d'un culte, "on vient voir Bjork, son visage, et ensuite on s'intéresse au son". Un exemple, il suffit de comparer le nombre de participations entre les sujets photos et playlist...

#95 innerwatch

innerwatch

    Medulla - Oceania

  • sofftchevaliers
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 639 messages

Posté 23 décembre 2016 - 09:44

Voilà, je pense aussi qu'une bonne partie des gens qui y sont allés ne la connaissent pas si bien que ça / ne savaient pas trop ce qu'ils allaient voir. Ils sont allés voir un nom sur une affiche.

 

— Tu viens samedi ? Y'a BJORK en DJ !!

— Trop bien ! J'ai adoré The Dancer in the Dark !

 

Et en sont sortis en disant que oui, c'est encore une cinglée déguisée et que ce qu'elle fait n'a rien d'extraordinaire et qu'elle le fait pas super bien d'ailleurs, qu'elle retourne au Groenland etc. Je peux comprendre aussi ceux qui connaissent un peu plus et qui y étaient, je crois pas qu'elle soit si souvent que ça à Houston et qui se faisaient un plaisir d'aller la voir..


Modifié par innerwatch, 23 décembre 2016 - 09:46 .


#96 aifol

aifol

    Vulnicura - Quicksand

  • Admin
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 833 messages

Posté 23 décembre 2016 - 10:45

Merci bjon pour les trouvailles des critiques ! Glidemagazine reste poli et parle du set.

 

houston.culturemap.com c'est une autre paire de manches : "on vient voir la CALLAS."

 

Non mais vraiment? On incendierait pas les daft punk?
Qu'est ce que t'en sait?

Ça devient facile ce genre de réponses..

j'en sais que Daft punk remplit des salles immenses, rameute des milliers de festivaliers, et personne ne s'agace sur le fait que le duo se produit masqué, sur scène ou à la télé : on trouve ça cool des robots, la recherche d'anonymat, blabla... alors que si Björk, face à son public transi, lorsqu'elle révèle à peine le bout de son nez cachée derrière des fougères : il y a l'expression concrète d'une frustration, je t'invite à les lire les commentaires sur les réseaux (j'ai la flemme de faire des copier-coller). Alors oui, il y a une différence : les Daft punk se cachent depuis le début de leur carrière (sauf rares exceptions), mais tout de même, il y a une partie du public, fans de Björk qui vient voir avant tout sa personne, car une femme artiste avant de transmettre un message/ une émotion / un contenu reste d'abord, avant tout, une idole à admirer. Voir réaction du journaliste plus haut : "on n'a rien vu" et sa réaction justifiée :

 

“(…) certains médias n’arrivent pas à comprendre que je ne fasse pas une ‘performance’ et que je me ‘cache’ derrière mes tables de mixage (…) Contrairement à mes homologues masculins. Je crois qu’il s’agit de sexisme.

 

 

 

je crois pas qu'elle soit si souvent que ça à Houston et qui se faisaient un plaisir d'aller la voir..

Toutafé, les dates récentes aux US pour Vulnicura : uniquement NY en mars 2015, autrement dit, elle ne franchit pas le périph ou à l'échelle des États-unis, le 8e arrondissement.

 

Je dégaine les stat : Sud des États-unis, la dernière date remonte à la tournée Biophilia en 2013, à 12h de route de Houston. Oui j'aime bien me mettre à la place de l'américain.e moyen.ne trumpiste :P.

 

Tiens, on devrait lui fournir des statistiques de visites sur une carte, d'après la page concerts !

Alerte SMS : "Attention ! tu n'as pas mis les pieds dans cet état depuis 9 ans..." les gens vont être chauds bouillant.

 

Bref, Björk redécouvre les charmes de l'esprit du Texas... :lol:

 

bon je m'attèle à une news... "SEXISME A HOUSTON : LES PHOTOS EXCLUSIVES ;)"



#97 play me like a fiddle

play me like a fiddle

    Selma Songs - I've Seen It All

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 514 messages
  • Genre : Homme
  • Lieu :Marseille

Posté 23 décembre 2016 - 11:33

putain, la nana elle veut kiffer à faire des sélections et des mixes façon DJ (je la crois volontiers quand elle dit qu'elle passe des heures à mélanger des sons qu'elle aime!), qu'on la laisse.

si elle veut se cacher derrière des masques ou des plantes, changer de paradigme scénique, se décaler d'un pas par rapport à son rôle habituel, à sa représentation, à son rapport au public...etc. qu'elle le fasse ! idem si elle veut aborder la musique sous un autre angle.

heureusement qu'avec une carrière pareille derrière, elle peut faire ce qu'elle veut et simplement se faire plaisir, s'essayer à de nouvelles choses, voire même prendre les choses... à la légère !

 

ceux qui ne sont pas contents de sa prestation en tant que DJ (transitions, visibilité...) ne se feront pas avoir une deuxième fois, basta ! par contre il ne faut pas confondre ses propres exigences (fondée sur l'image/l'attente qu'on a de bjork... etc.) avec des critères absolus auxquels elle devra toujours toujours répondre.

 

de tous les lives DJ set divers que j'ai pu voir, j'ai pas souvent pu bien voir la tête du DJ. d'ailleurs, en prenant quelques images de onetrix... lors du même festival, on y voit pas grand chose non plus.

moi je rêverais pouvoir danser sur un gros beat de rabit avec la voix d'avida parveen qui arrive. et ça, c'est pas souvent dans un "DJ set"


Modifié par play me like a fiddle, 23 décembre 2016 - 11:33 .


#98 mika

mika

    Biophilia - Moon

  • Admin
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 606 messages
  • Genre : Homme
  • Lieu :Paris

Posté 23 décembre 2016 - 12:08

une autre piste à envisager est peut être le contexte musical / festivalier :

 

il semblerait qu'il y ait un début de petite scène électronique à Houston,

rabit, qu'elle joue beaucoup lors de ses sets habite là bas, il en parle un peu dans cette interview

 

et c'était le day for night festival, le ticket d'entrée n'était pas donné, surtout pour ceux venus uniquement pour elle (et le public d'un festival...qui était à la fois là pour voir Björk la chanteuse et ceux qui n'étaient pas là pour elle, c'est le pire contexte possible?)

 

je comprends le parallèle masque / mise en scène Daft Punk (même si je doute fortement que leur public soit prêt à écouter autre chose que du Daft Punk) mais musicalement ça n'a pas vraiment de rapport

 

en revanche, qui était l'autre tête d'affiche de ce festival? Aphex Twin, qui a fait un dj set le soir d'avant et ça faisait combien de temps qu'il était pas passé au Texas? 8 ans 

musicalement parlant,  il n'est pas difficile d'imaginer les comparaisons abonder plus facilement entre ces deux là et pour le coup il a adopté une mise en scène assez classique de dj (en tshirt seul caché derrière les machines, avec un light show, des écrans et les mains en l'air)

(le soir même elle passait entre Liars et SOPHIE...)

 

sachant son accointance pour la musique d'Aphex Twin depuis fort longtemps, c'est peut être une analyse de comptoir hasardeuse... et peut être n'a-t-elle n'a pas voulu entrer sur le terrain des dj masculins ou même d'Aphex Twin mais en faire un message plus généraliste et donc plus porteur

 

concernant Volta et Biophilia, je ne pense pas qu'elle parle véritablement de la couverture médiatique qui a été plutôt bonne effectivement

je pense en premier lieu qu'elle n'aime pas Vulnicura et sachant, détachée de tout contrat chez des majors, en gérant son business elle même, elle a bien dû remarquer nettement un engouement du public plus massif (et ses retombées financières) au contraire des deux autres et vu qu'elle se considère une artiste pop, l'objectif c'est de toucher le plus grand nombre



#99 pierro

pierro

    Drawing Restraint 9 - Bath

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 213 messages

Posté 23 décembre 2016 - 12:17

Le journaliste qui s'est senti visé a publié un droit de réponse

http://houston.cultu...-sparks-debate/

 

 

 

She blasted critics who didn't like her performance, claiming they are sexist.

 

Voilà, fallait bien que ça arrive. 


bannierefinale.jpg


#100 aifol

aifol

    Vulnicura - Quicksand

  • Admin
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 833 messages

Posté 23 décembre 2016 - 13:34

Le journaliste qui s'est senti visé a publié un droit de réponse

http://houston.cultu...-sparks-debate/

 

 

 

She blasted critics who didn't like her performance, claiming they are sexist.

 

Voilà, fallait bien que ça arrive. 

 

ouais mais il se prend encore une fois les pieds dans le tapis :

 

She was one of biggest names at Day For Night, both for her interactive art installation – which received high praise – and as a performer. It’s not unfair to say many people bought a very expensive ticket to see her and were left disappointed when they really couldn’t see anything at all.

 

sinon pour la blague, le figaro a rapporté aussi l'info, mais a mis "sexisme" entre guillemets.

ahahaha je les aime pour leur précaution d'usage <3



#101 sofftchevaliers

sofftchevaliers

    Medulla - Show Me Forgiveness

  • équipe de modération
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 307 messages

Posté 23 décembre 2016 - 13:36

Enquête exclusive :

http://www.bjork.fr/...gital-a-Houston

 

toutes corrections sont les bienvenues, si c'est dit gentiment. ;)



#102 Verandi

Verandi

    Selma Songs - 107 Steps

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 606 messages
  • Genre : Homme

Posté 10 janvier 2017 - 03:12

Je réagis un peu à retardement mais j'ai trouvé le message de Björk discutable donc ça m'intéresse bien de voir ce qu'on en a pensé ici.

 

Je loue toutes les prises de positions de Björk contre le sexisme et je les trouve on ne peut plus pertinentes en lien avec cette "vague" de changement dont elle parle au début ici, mais je pense que la confusion et les dissensus que provoquent ce message facebook viennent surtout du fait que tout s'est un peu mélangé dans un magma de coup de gueule général. 

 

Parce qu'en effet, elle réagit à la réception critique (inévitable) du DJ set, mais il faut aussi considérer là-dessous le fait que manifestement ceux qui s'intéressent à son travail n'ont pas tous encore compris qu'elle ne fait plus que des concerts mais qu'elle mixe aussi, et par extension ceux qui l'apprécient sans suivre non plus de très près ses derniers projets viennent la voir surtout pour 2 choses en général : 1.entendre sa voix et 2. la voir en vrai, ce qui signifie pour beaucoup la reconnaître par son visage, donc forcément ils ressortent déçus. 

Evidemment, pour nous qui avons suivi Vulnicura, sa tournée et l'après-tournée, tout ce setting ne nous surprendrait pas de Björk en 2016, mais tout son public à cet événement n'était pas aussi au fait de ses dernières actualités manifestement, et a fatalement déchanté. D'ailleurs, je me souviens avoir entendu lors de son concert à Fourvière en 2015 plusieurs personnes se plaindre qu'elle soit masquée ; il ne me semble pas que cela lui ait été reproché par la presse pendant sa tournée cela dit (?). 

 

Mais du coup la déception du public serait peut-être davantage aggravée par un manque/une erreur de communication des orgas sur la performance de Björk dans ce cas? La question serait donc plutôt de savoir si on peut vraiment rabattre toutes les critiques auxquelles elle réagit sur le compte du sexisme, et dans quelle mesure le fait que Björk soit une artiste féminine puisse être dissocié de la frustration des journalistes et du public, haha. Je m'interroge vraiment là-dessus parce que le débat que ça soulève est hyper intéressant, et notamment au niveau de la starification de l'artiste... Comme l'a souligné aifol, les artistes féminines suffisamment célèbres pour devenir des "stars" deviennent souvent les sujets d'un culte, prennent le rôle d'idoles qui dépassent leur production artistique. Mais finalement est-ce que les gens qui se plaignent de ne pas voir son visage et de ne pas l'entendre chanter sont frustrés parce qu'ils veulent voir d'abord l'artiste, la star, la femme, ou les 3? 

Björk n'est pas la première à apparaître masquée sur scène, quand Karin Dreijer Andersson pour Fever Ray le faisait, ou même Gazelle Twin, il ne me semble pas qu'on ait jamais utilisé cela contre elles... Ce parce que l'on critiquait immédiatement l'artiste derrière, et non la femme, ou la star, puisque ces deux femmes en question étaient/sont bien moins médiatisées et célèbres que Björk. Ils auraient d'ailleurs mis Karin à la place de Björk en DJ set ce soir là avec un masque, ça m'étonnerait fort qu'on en eusse fait tout un foin comme ça, principalement parce qu'il s'agit de deux artistes qui n'ont pas la même envergure ni la même notoriété.

Duuu couuuup petite question d'ouverture : La célébrité opprime-t-elle la liberté artistique? Vous avez 4 heures.  :biggrin:

 

Quoi qu'il en soit, même si Björk nous pond dans cinq ans un album entier avec la même note soufflée au gazou pendant deux heures et demie, sa participation à des événements tels que celui-ci attirera toujours du monde parce qu'elle a son nom et sa carrière qui la précèdent. Dans ce qu'elle a écrit sur facebook, je vois surtout en réalité une critique plus générale d'une sorte de 'police' associée à son nom, comme si elle était une marque avec un cahier des charges à remplir en quelque sorte : je vais voir Björk donc je veux voir ceci et cela, et pas autre chose sinon c'est hors sujet. Quant à sa mention des albums, certes Vulnicura a été plus médiatisé et loué que Biophilia, mais comme l'a dit benjicok on ne peut pas négliger que c'est la qualité musicale de l'album qui soit entrée en jeu pour sa 'full acceptance', et pas simplement le fait qu'elle y ait parlé d'amour et de rupture. Je trouve ça certes très bien qu'elle souligne ces choses-là, puis c'est quand même elle et son propre travail que ça concerne en premier lieu, mais pour autant ça reste très difficile de vérifier le poids d'une misogynie ordinaire là dedans. C'est pour ça que je me demande pourquoi ce coup de gueule, bien que justifié, s'attaque surtout au sexisme alors que pour moi c'est un peu l'arbre qui cache la forêt (dans ce cas précis, of course) ; en attente d'une réponse dans son prochain communiqué pour le solstice d'été?  :rolleyes:



#103 aifol

aifol

    Vulnicura - Quicksand

  • Admin
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 833 messages

Posté 10 janvier 2017 - 17:27

Quant à sa mention des albums, certes Vulnicura a été plus médiatisé et loué que Biophilia, mais comme l'a dit benjicok on ne peut pas négliger que c'est la qualité musicale de l'album qui soit entrée en jeu pour sa 'full acceptance', et pas simplement le fait qu'elle y ait parlé d'amour et de rupture.

Ca se discute. ok avec toi : il ne faut pas négliger la force artistique de Vulnicura, mais il faut aussi garder en tête le pouvoir du "storytelling".

 

La preuve, le choix du titre des articles du Monde (non ce n'est pas Closer, je le jure)

- Je vais beaucoup mieux

- Björk soigne ses blessures amoureuses

 

ça reste très difficile de vérifier le poids d'une misogynie ordinaire là dedans

Ce n'est pas les qualités de l'album qui sont mis en avant, c'est bien Björk en tant que (ex)sujet amoureux.

Alors ok ce n'est qu'un titre, fait pour accrocher, mais ça va dans son sens :

i shared a heartbreak i got full acceptance from the media

 

 

 

concernant Volta et Biophilia, je ne pense pas qu'elle parle véritablement de la couverture médiatique qui a été plutôt bonne effectivement

je pense en premier lieu qu'elle n'aime pas Vulnicura et sachant, détachée de tout contrat chez des majors, en gérant son business elle même, elle a bien dû remarquer nettement un engouement du public plus massif (et ses retombées financières) au contraire des deux autres et vu qu'elle se considère une artiste pop, l'objectif c'est de toucher le plus grand nombre

 

oui tu as raison. Avec Vulnicura, Björk a pris conscience qu'avec un album 100% "storytelling", sur le fond et la forme, appelons-le pack "amour, rupture, "solde de tout compte", cela fonctionnait très bien ... (trop facilement ?) avec au revers de la médaille le risque d'enfermement.
 

you froze edith piaf and maria callas in it

 

 

en attente d'une réponse dans son prochain communiqué pour le solstice d'été?  :rolleyes:

aha ! oui, en attente du prochain album pour voir quelle forme elle va lui donner... ce qui est rassurant c'est qu'elle se refuse à faire la même recette.

 

lets make 2017 the year where we fully make the transformation !!!

 

yeah !



#104 batabid

batabid

    Vespertine - Pagan Poetry

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 857 messages

Posté 11 janvier 2017 - 13:38

Elle a une alliée de taille : Solange, la soeur de Beyoncè qui l'interview dans le dernier "Interview"; où elle cite Bjork comme référence à propos du sexisme.

 

A lire ici : http://www.interview...music/solange#_







Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : politique

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)