Aller au contenu


Photo
* * * * - 2 note(s)

[HBO] True Blood

hbo

  • Veuillez vous connecter pour répondre
92 réponses à ce sujet

#91 Ganyman

Ganyman

    Selma Songs - Scatterheart

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 535 messages

Posté 02 septembre 2014 - 13:16

Depuis la saison 2, ça n'a été qu'une descente en enfer cette série. Ils ont même réussi à louper la fin...

 

 

Pour ma part, si effectivement la qualité baisse au fil des saisons, c'est surtout à partir du départ d'Alan Ball à la fin de la saison 5 que la série a connu une grosse chute qualitative. Quant à la saison 7, c'est une catastrophe. Même les acteurs n'y croient plus tellement les dialogues sont insipides. Toutes les répliques de Pam tombent même carrément à plat !

 

Et puis, terminer sur une fin aussi mielleuse alors que l'un des points forts de la série était son côté provoc' et subversif...



#92 Joapagan

Joapagan

    Drawing Restraint 9 - Ambergris March

  • sofftchevaliers
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 103 messages
  • Genre : Homme
  • Lieu :Paris

Posté 02 septembre 2014 - 17:54

Ne me dites rien, j'ai pas fini !! :)


"La musique, virement des gouffres et choc des glaçons aux astres" Rimbaud voyant la musique de Björk

#93 Joapagan

Joapagan

    Drawing Restraint 9 - Ambergris March

  • sofftchevaliers
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 103 messages
  • Genre : Homme
  • Lieu :Paris

Posté 17 septembre 2014 - 22:09

Fini ! Eh bien, on m'avait parlé d'une descente vers la médiocrité... oui et non. 

 

Certes, l'humour disparaît totalement. La seule personne qui me fait rire à chaque fois et jusqu'au bout, c'est Ginger et ses cris hystériques (je suis bon public).

 

Certes, c'est de plus en plus classique, de moins en moins osé niveau scénar' et ça se transforme en série de moeurs sur fond de sexe et de sang.

 

Certes, décidément, y a des personnages et des intrigues dont je me fous éperdument et qui on l'air d'être là pour combler les trous (Les Loups Garous, franchement, ça marchait pour quelques épisodes dans la saison 3, mais bon, par la suite, ils squattent le scénario, c'est tout.

 

Je continue de penser que le format 50 min ne marche pas et qu'il aurait fallu faire du 40 min (comme Desperate Housewives) : True Blood manque sérieusement de rythme dans le scénario, ce qui met à mal le dynamisme de l'histoire.

 

MAIS ! Il y a des points positifs. Et le premier, c'est que si je me suis ennuyé pendant les saisons 3 à 5, je ne me suis pas du tout ennuyé pour les deux dernières saisons (ou très peu). Peut-être est-ce parce que ça s'enchaîne plus, que le plus gros des intrigues est moins étalé. Dans la saison 5, l'histoire au sein de l'Autorité dure sur quasiment tous les épisodes : j'avais envie de me tirer une balle avec le huis clos spirituel de cinglés. Mais dans la saison 7, l'histoire des infectés ne dure que 5 épisodes je crois.

 

Ce qui m'a plu durant les deux dernières saisons, c'est aussi une sorte de retour à Six feet under (en moins puissant bien entendu). Les épisodes reposent davantage sur les dialogues métaphysiques sur la mort, l'immortalité, la maladie, etc. Bref, retour aux sources bienvenu ! 

 

L'embêtant, c'est que quand je fais l'état des lieux, sur tous les personnages de la série, seules, Eric, Pamela, Ginger et Jessica m'ont touché et/ou emballé. Les autres, beaucoup moins, c'est dire comme j'ai pu trouver le temps long. Et comme Nate dans Six feet Under, Bill dans True Blood a réussi à me gonfler sévèrement avec sa quête spirituel et la sorte de statut christique qu'il prend la série. 

 

En un mot, dommage que le côté génial de la série soit noyé sous un amas malheureusement médiocre pour un en dire du bien avec le coeur serein.


Modifié par Joapagan, 17 septembre 2014 - 22:13 .

"La musique, virement des gouffres et choc des glaçons aux astres" Rimbaud voyant la musique de Björk





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : hbo

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)