Jump to content
forum.bjork.fr
medullobaptman

Une note pour Volta ? (3,56/5) maj 11/2017

Volta  

261 members have voted

  1. 1. votre première impression

    • je kiffe ma race ! 5/5
      44
    • très bon album 4/5
      74
    • bon mais inégal 3/5
      48
    • bof bof, seuls quelques titres à sauver 2/5
      20
    • très décevant 1/5
      10
    • une grosse daube 0/5
      5


Recommended Posts

Pas lu. On peut avoir un copié coller, ou peut-être se rendre sur le site du mag ? Ils disent quoi en gros ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vous recopie une partie de la critique de Rock&Folk (qui est assez juste, je trouve)

« Björk refait de la musique. « Volta » possède en effet un avantage considérable sur les précédents « Vespertine et « Medulla ». L’auditeur qui pense (à tort ou à raison) qu’il est de bon ton de posséder chaque disque de l’islandaise ne sera plus contraint, cette fois-ci de se forcer à l’écouter sans parvenir à l’aimer (pour les plus honnêtes) ou d’en dire du bien en société sans l’avoir décellophané . Bref, Björk a arrêté de confondre expérimentation et autisme, travail sur la voix et narcissisme. »

et la fin : « Avec classe, Björk entre ici au club finalement très fermé des artistes qui, après avoir passé une décennie au top, parviennent encore à surprendre et à se réinventer »

 

Il y avait aussi une interview de bjork dans le numéro du mois dernier ou elle disait qu’elle trouvait avec le recul qu’elle aurait pu améliorer plein de choses sur vespertine. Du coup, le journal se félicitait du fait qu’à l’époque, rock&folk était à peu près le seul journal français à l’avoir démoli puisque finalement, plusieurs années plus tard, bjork elle même leur donne raison. -_-

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si on les dégages les grands axiomes, ça donne :

 

1) Personne ne peut honnêtement apprécier Vespertine ou Medúlla ; ceux qui l'affirment ne sont que des menteurs éhontés qui pensent impressionner la galerie de bobos qui leur sert d'amis ;

 

2) En effet, Vespertine et Medúlla sont purement inécoutables, créés dans une intention narcassique par une musicienne autiste qui ne pense qu'à satisfaire sa petite personne - le résultat ne pouvant être, dans ces conditions, qu'affreux ;

 

3) Volta, en revanche, est de toute évidence très ouvert et moins égocentrique, il est donc bien sûr de meilleure qualité que les précédents, puisque Björk se réinvente enfin et fait maintenant de la musique ;

 

4) Si Björk pense que Vespertine aurait sûrement été mieux réussi si elle l'avait fait maintenant, avec l'expérience qu'elle a gagné depuis 2001, c'est donc qu'elle pense qu'en définitive Vespertine c'est de la merde et que les journalistes de Rock&Folk avaient finalement raison au-dessus de tous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

mouai....lool

en tout cas c'est un album que j'apprecie chaque jour un peu plus! au départ j'écouté toujours les memes EI WANDERLUST DI ISWYA ET VbV mais now la seule que je n'écoute pas c'est pneumonia! les autres je les adore! même hope qui au début ne me plaisait pas plus que sa, je me la met plusieurs fois d'afilé....

par contre peu être que j'hallucine ou que je n'étais pas encore bien réveillé mais j'ai écouté l'album alors que j'étais encore dans mon lit et j'ai enfin entendu que c'etait un "voyage en bateau"! en entendant la fin de EI et le début de wanderlust "i'm leaving this harbor" je voyais un bateau qui quittait l'afrique de EI, qui entammait un voyage à travers le globe.une traversée sympatoch au départ avec wanderlust, un petit bout de chemin a la "titanic" (j'exagere)avec dull flame, un petit moment de folie pour débarquer en chine avec i see you who are.jusque là c'est vraiment super! un voyage fabuleux! mais sa se corse avec une tempete en mer avec VbV puis le beau temps, enfin...une mer calme du moins avec pneumonia pendant un long moment ( si la mer avait été plus mouvementée ça ne m'aurait pas dérangé...bien au contraire!) Débarquement en amérique du sud avec hope.petit moment tranquillou, bien sympathoch pour finalment arrivée au groenland (sans doute inspiré par les propos de björk concernant la chanson DI). un moment électrik, plein de rage de fureur....enfin le gros bordel quoi et enfin elle rentre au bercail tranquillement (ou je ne sais pas mais elle y va, c'est sur en pensant à son fils...estce qu'elle a bien fait de partir sans lui? a t il fait le ménage dans sa chambre? lol)

 

c'est désormais les images qui me viennent lorsque je l'écoute...je sais pas ce que vous en pensez mais pour moi c'est très clair: un voyage en bateau all around the World...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je te suis tout à fait, mais c'est quoi le rapport avec l'Amérique du sud sur Hope ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

je sais pas pour moi hope a des sonorités espagnoles, bien latines peut être que je me trompe mais en tout cas dés la première écoute j'ai eu cette impression là! donc j'ai dit l'amérique latine en pensant à l'argentine vu le traget qu'elle avait fait c'etait plus logique qu'elle aille en amérique latine plutot qu'en espagne! lol

voilà... :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai mis 3/5

 

Volta est un album qui me plaît dans l'ensemble. Certes, la voix de Björk est par moments désagréable mais il y a quelque chose de primal que j'adore. C'est un cliché de dire que c'est un album très terrien et en même temps avec quelque chose de cosmique, de tribal aussi, avec un côté engagé.

 

"Earth intruders" fait commencer l'album sur de hautes cimes, notamment dans la production, bien que je ne sois pas un fan de Timbaland, par rapport à ce que je connais de son travail pour d'autres artistes.

 

"Wanderlust" est un titre très intéressant, même si la production n'est pas ce que je préfère mais j'aime beaucoup les passages avec "wanderlust" dans le texte justement.

 

"The dull flame of desire" est mon coup de cœur du disque. Tant pour la manière de chanter le texte poétique chez Björk et pour la voix de Hegarty/Anhoni (je me suis intéressé à "Antony and the johnsons" et à son album en solo dernièrement car je rappelle que s'il avait son nom d'homme à l'époque, c'est une artiste femme et trans). J'adore les cuivres dans cet album, la superposition de plusieurs pistes vocales du côté de Björk, assez propre à toute une partie de son travail.

 

"Innocence" est dans la même lignée évidemment que "Earth intruders", comme le producteur est le même mais je préfère le premier titre.

 

"I see who you are" est un titre beaucoup plus doux et le côté accompagnement par la luthiste chinoise me séduit.

 

"Vertrebae by vertrebae" avec ses cuivres, ses bruits évoquant le vent notamment me séduit également.

 

"Pneumonia" et son bruit de pluie, ses cuivres là encore, son côté mélancolique est le deuxième titre après "The dull flame of desire" que je préfère.

 

"Hope" me séduit également, avec un côté très rauque chez Björk, une musique sonnant orientale.

 

"Declare independence" est très bourrin dans la production et j'ai plus de mal.

 

"My juvenile" est un titre touchant, là encore avec une production rappelant l'orient.

 

 

Il ne bouleverse pas mes préférences tout de même dans la discographie de Björk mais je réécouterai certains titres régulièrement avec grand plaisir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.