Jump to content
forum.bjork.fr
Sign in to follow this  
Francesco

Amiina, quatuor islandais

Recommended Posts

Hop ! voilà c'est fait, la première production de Amina (je rapelle, groupe composé de Edda Rún Ólafsdóttir, Hildur Ársalsdóttir, Maria Huld Markan Sigfúsdóttir et Sólrún Sumarliðadóttir (pour ceux qui connaissent...)) est sortie (depuis une 12aine de jours) et sur mon bureau (depuis 4 heures). AnimaminA que ça s'apelle !

 

*D'abord : je trouve que c'est un CD non pas a acheter les yeux fermés, mais plutot à écouter les yeux fermés.

*Pof* iTunage de la chose, re-*pof* iPodage de la chose.

 

41.jpg

 

Il fait gris, le ciel est bas, ma chambre est blanche. Ecouteurs calés, position alongée, fermeture des yeux ; PLAY

Bon, alors qu'est ce que ça donne ??

 

La première chanson fait entrer doucement l'ambiance : on est à coté d'un feu, il fait nuit noire. Des petites notes de marimbas, accompagné par un petit xylophone s'enchainent mais ne se fondent pas. Des verres sont caressés. L'ensemble, sur un rythme très posé mais serieux, ils viennent nous confirmer que la nuit, est belle et bien noire. Un peu inquietant, ces notes ne derogent pas, et continuent, et continuent... c'est pesant, c'est beau.

 

Viens la seconde : le feu crepite encore, un contrebasse viens introduire la chanson, s'en suit une sorte de banjo mais joué tout aussi posément et serieusement, melé à la contrebasse. Petit a petit, des maracasses et des violons s'invitent... la melodie prends forme, et decolle (ben ça tombe bien, on est alongé...). Du country new age ?

 

On passe à la suite : on est trop haut pour entendre le feu... le ciel ? Pourquoi pas... Bleu nuit, et petits points blanc ; des violons et des percussions. ça resonne. Le violon est triste (ça tombe bien, ici, le ciel est gris...). Jusqu'a ce que le soleil se lève. Doucement. Plus un bruit

 

La fin : on le sait, mais on y pense pas. Le matin est orange, il est timide. Il est triste et lent... toujours ces violons.

 

Apres : plus rien, et c'est justement là qu'on se dit que le voyage a marché !

Cet album est beau, doux, simple et sombre.

Personellement, un gros coup. Un gros coup, c'est finalement simple ; il ne va pas se compliquer la vie : pas de voix, des instruments simples, minimaux, des melodies rigoureuses mais qui sonnent juste, un peu de douceur (feminine qui plus est), et 18 minutes tout nu (et là on se demande : pourquoi faire plus... gourmandise ?)... bref, j'ai vraiment accroché !

 

Bien joué les filles... à quand le petit frère ?

 

amina-hordursveinsson1.jpg

 

Infos : ici

Site officiel : là (pas encore ouvert)

Vous faire plaisir : là bas (5£)

Edited by Francesco

Share this post


Link to post
Share on other sites

YopYop,

Ben dis donc ça a l'air de t'avoir bien plu ;)

L'article sur le site de SigurRos fait envie aussi, par contre le site officiel de Amina est... comment dire... assez vide :rolleyes:

Allez je vais me commander ça pour le début d'année.

A ++

 

Sig

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, le site n'est toujours pas fini/fait (le sera t il un jour ?) J'updaterai quand il y aura du changement.

Par contre, je ne sais pas si je l'ai dis : il ne faut pas s'attendre à une ENORME CLAQUE ; AnimaminA, c'est juste une petite gourmandise musicale, c'est bon et ça fait bien plaisir en cet hiver 2004/2005 ! voilà tout ^_^

A écouter au coin du feu...

 

*nb : j'ai aussi acheté un T-Shirt au shop Sigur Rós (le Ágætis byrjun bleu)... pour ceux qui ont peur du e-shopping niveau vetements, je peut juste preciser que le t-shirt qui est arrivé chez moi est impecable : bien foutu (taillé), beau comme un camion... rien à dire de ce coté là. 15£. Voilà pour ceux qui hesitaient.

Edited by Francesco

Share this post


Link to post
Share on other sites

--- Le site est ouvert --- Pas encore bien fourni, mais des infos pour ceux qui voulaient en savoir plus sur le groupe.

 

*petit tip navigation : le scrolling horizontal n'étant pas top ici, je ferai remarquer que 7 numéros aident à la navigation en haut (pour les 7 "pages" principales)...

 

En attendant du dense et du concret... ! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'aime bien, mais ça manque un peu de voix pour moi, -c'est dommage, je suis sûr qu'elles ont de très jolies voix-

faut -il fumer une substance illicite avant, pour rentrer encore plus profondémment dans le disque ? :ange:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hier les quatre filles étaient en concert à Reykjavik.

Première partie d'Ólöf Arnalds, l'une des nouvelles chanteuses/violoniste de Múm (en tout cas il me semble que c'est elle que j'ai vu au concert des Sugarcubes). Guitare-voix, autant dire le truc qui m'ennuie le plus dans le monde musical. J'aime pas trop la guitare, j'étais pas fan de sa voix, je me suis un peu ennuyé. Elle a réussi à regagner un peu de mon intérêt juste quand elle se plantait dans son texte...

 

Mais heureusement, nos Amiina sont arrivées et ont éclairé la scène de leur présence. Egales à elles-mêmes, tout comme elles éclairaient les premières parties de Sigur Ros, sauf que les vedettes de la soirée, là, ce sont elles. Un concert qui s'étend plus en longueur, on savoure davantage la musique d'Amiina, parce que c'est une musique qui s'écoute dans la longueur, dans la lenteur, c'est un univers dans lequel il faut entrer, se laisser bercer, comme si on s'endormait sur un confortable canapé, le feu crépitant dans la cheminée, des bougies dispersées dans la pièce, et la neige qui tombe dehors. Amiina, c'est mélancolique et lumineux à la fois, les filles font toutes timides et n'en sont que plus attendrissantes. Elles maîtrisent à la presque perfection leurs joyaux d'instruments, et quand par hasard une fausse note vient se glisser dans leurs compositions simples mais efficaces, ce n'est que pour leur donner plus d'âme.

Leur myspace annonce la sortie du premier album pour le printemps 2007. J'ai vraiment hâte.

 

En attendant, vous pouvez vous procurer le nouveau single "Seoul" et toujours l'EP "AminaminA".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un petit message pour dire que l'album "Kurr" est sorti en Islande (il devrait sortir bientôt en Europe si ce n'est déjà fait... je crois que c'est prévu pour d'ici une dizaine de jours), je suis présentement en train de l'écouter et... bon, pas de doute, c'est du Amiina, pas de gros choc, mais alors y'a pas à dire c'est toujours aussi agréable. Je suis définitivement amoureux de ce quatuor. Non seulement elles ont l'air adorable (je reviens tout juste d'un mini concert dans une librairie de Reykjavik qu'elles donnaient à l'occasion de la sortie de l'album, c'était irrésistible même si bien trop court - 5 ou 6 chansons).

 

Il est trop tôt pour détailler l'écoute, mais c'est un très bon album en tout cas :) Quelques surprises malgré tout dans les instruments utilisés, comme dans "Lóri" ou "Bláfeldur". Ca manque un petit peu de chant, mais les morceaux où elles prêtent doucement leurs voix n'en sont que plus précieux !

En bref, une merveille de subtilité et de beauté, Amiina tout simplement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour l'info Yerno ! Après verifictaion sur Sandbag, le CD est bel et bien dispo pour tout le monde...

 

Kurr

 

61.gif

 

Tracklist :

 

1 - Sogg

2 - Rugla

3 - Glámur

4 - Seoul

5 - Lúpína

6 - Hilli

7 - Sexfaldur

8 - Kolapot

9 - Saga

10 - Lóri

11 - Bláfeldur

12 - Boga

 

Je me suis laissé tenter... Impressions à venir. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le vynil Animamina est trop tentant :hypo:

Même si j'ai rien pour lire les vynils, l'objet en lui-même quoi ^^'

 

Pour l'instant ma préférée est Rugla, rien qu'en live elle me transportait à chaque fois, je suis très heureux qu'elle figure sur l'album.

 

A noter aussi un joli documentaire de 10 minutes sur ce site ouvert depuis peu (et vous pouvez télécharger Rugla gratuitement apparemment, juste en indiquant nom et email) : http://www.everrecords.com/amiina/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Allez, je me tente à une petite review détaillée.

 

Sogg

 

Début tout en douceur et sobriété, cordes légères et le son si étrange des verres (je sais pas trop comment le décrire). Une introduction à l'image d'Amiina, subtile mais qui nous fait plonger dans l'univers de cet album avec délicatesse.

 

Rugla

 

Guitare électrique, xylophones, synthétiseurs, et voix qui viennent se superposer peu à peu, subtilement, comme un murmure lointain. Comme j'aime ces voix ! Leur rareté ne les rend que plus précieuses. Des petits bruits viennent se glisser tout au long, également, difficile de les identifier. Ca m'évoque vaguement le bruit des doigts sur les cordes d'une guitare, lorsqu'on change d'accord.

Doux, mélancolique, mais en même temps rempli d'espoir, j'adore ce titre, probablement mon préféré de l'album, comme je l'avais déjà dit.

 

Glámur

 

Je ne peux m'empêcher de mentionner Sigur Rós tant ce début pourrait très bien faire partie de "Takk..." (il faut dire qu'elles font partie intégrante de "Takk..."). Les xylophones, les verres encore, et les cordes qui se glissent, doucement, subtilement. Je pense également à "Fjarkanistan", mon titre préféré de leur premier EP. Tous les sons se mêlent peu à peu les uns aux autres. C'est sans doute une des choses que j'aime le plus avec Amiina : l'évolution au sein même des morceaux est généralement très progressive, j'aime la façon dont tous les sons se mêlent sans jamais céder au chaos. J'aime beaucoup ce titre, encore une fois, mais il faut dire que je suis un grand fan des cordes.

 

Seoul

 

Le fameux single. Sans doute le morceau dont j'aime le plus l'évolution. Un simple synthétiseur auquel vient se greffer un xylophone, puis la scie musicale, et aussi cette harpe étrange, minuscule, dont je ne connais pas le nom. Mais plus que tout, c'est cette façon dont les percussions viennent se greffer harmonieusement au tout que j'aime, elles jouent presque une mélodie elles-mêmes. J'adore ce morceau.

 

Lúpína

 

Intermède chaotique. Je n'en saisis toujours pas le sens. Morceau que je zappe à presque chaque écoute. Je n'arrive pas à accrocher. Xylophones passés sous une tonne de reverb. L'effet est sympathique mais le titre est émotionnellement vide, or Amiina sans l'émotion je ne peux pas.

 

Hilli

 

Les revoilà, les voix d'ange ! Le tout sur une mélodie qui, malgré son calme et sa douceur, a un côté irrésistiblement entraînant, peut-être le fait qu'elle soit à 3 temps si je ne m'abuse. Les différents mouvements sont très appréciables, j'aime beaucoup les changements de mélodie. Et au risque de me répéter, qu'est-ce que j'aime leurs voix ! Et qu'entends-je ? Des sifflements... très discrets. Tout se mêle et se démêle, pour créer un ensemble d'une logique imparable.

 

Sexfaldur

 

Le tout début n'est pas sans me rappeler "Svo Hljótt" de Sigur Rós, encore une fois. Mais l'évolution est très différente. Morceau que j'apprécie, mais qui ne demeure pas outre mesure dans mon esprit, si ce n'est la fin, où les cordes se font plus intenses et plus rythmées.

 

Kolapot

 

Ah, une autre chanson que j'avais adoré en live ! Vraiment magnifique. Encore une fois les instruments se superposent subtilement et parviennent à créer un ensemble magnifique. Et la mélodie me touche énormément. Les variations de rythme sont surprenantes mais pas déstabilisantes. Et encore une fois, le morceau se termine par les choeurs timides des quatre membres du groupe, superbe !

 

Saga

 

Nouvel interlude, fait exclusivement de scies musicales. J'aime beaucoup la manière dont elles se répondent l'une à l'autre. On assiste à un dialogue musical des plus appréciables !

 

Lóri

 

Non, rien à voir avec notre chanteuse nationale (hin hin). Serait-ce du clavecin ? Une des petites surprises de l'album. Les percussions se font plus vivantes. J'ai l'impression de voir une boucle tourner et se retourner dans tous les sens. C'est terriblement entraînant et porteur d'espoir. Les variations se font plus intenses et moins subtiles au sein du morceau, mais c'est d'autant plus appréciable : Amiina n'utilise pas toujours le même schéma.

Ca alors, de l'accordéon, aussi ? Je n'en suis pas certain, tout est si mélangé... ce titre me rappelle un peu Múm nouvelle formation, dont j'attends très impatiemment l'album.

 

Bláfeldur

 

Difficile de ne pas penser à "Pneumonia", un titre exclusivement composé de cuivres, mais dont la mélodie est beaucoup moins répétitive et lassante. Tous les cuivres se mélangent encore une fois. Une douce cacophonie morbide, c'est assez étrange. J'ai un peu plus de mal à rentrer dans ce titre.

 

Boga

 

Début très doux, qui n'est pas sans me rappeler encore une fois Múm, "The land between solar systems". Evolution extrêmement lente, on entre timidement dans une phase nouvelle, mais comme on sait que la fin du voyage est proche... on a plus de mal. Je n'ai pas encore réussi à percer les mystères de ce morceau, sans doute cela viendra-t-il lors de mes futures écoutes.

 

Le silence revient, puis se fait interrompre par un très bref morceau de xylophones qui se mêlent, pour une dernière fois, un dernier plaisir. Le voyage s'achève, mais on a hâte de le refaire, car il y a eu tant de paysages qu'on n'a pas eu le temps de tout prendre en photo, ni même de tout garder en notre mémoire :)

 

Mesdemoiselles Amiina, merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est con à dire, mais je suis plutôt d'accord avec la review de ce cher Yerno.

J'ai bien aimé. Il y a du bon, et un peu de moins bon, mais du bon dans l'ensemble.

 

Je kiffe Seoul, Hilli, Kolapot (grave), Lóri (Mumesque, il est vrai)...

'fin du bon, quoi. Ça fait décompresser assez bien. Pas le genre de truc à écouter à fond dans la bagnole.

 

Je vais encore continuer à aller chercher du coté d'Amina (le deuxième i me reste en travers de la gorge) sur l'iTunes, donc. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est con à dire, mais je suis plutôt d'accord avec la review de ce cher Yerno.

 

Beuh eh depuis quand c'est con d'être d'accord avec moi :snif:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, mais c'est un peu facile d'avoir une grosse review au dessus et de simplement dire "en fait, ouais, j'suis d'accord"... ;)

 

*et je signale au passage que le shop en ligne d'Amiina (un sandbag) est toujours aussi rapide (plus que les grosses boutiques françaises) et peu cher (pareil que Ramazone, et moins cher que la FMAC). Que du bon, donc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.