Jump to content
forum.bjork.fr
Francesco

Vos dernières lectures

Recommended Posts

A ne pas lire

- L'alchmiste de Coelho : Fumisterie creuse

- Nos amis les humains de Bernard Werber : Tout aussi creux

 

A lire :

- L'homme Boîte de Kobe Ato : Reflexion sur art et société à travers la vie d'être humain vivant dans des boites en cartons

- Art de Yasmina Réza : Pièce de théâtre drôle et passionante

- Les Fourmis de Bernard Wereber : Passionant et ravageur

- La nuit des temps de Barjavel : Un bijou à lire et rerelire ... un grand roman

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben moi j'ai adoré lire les aventures de Benjamin malaussène, le bouc emissaire professionnel de Pennac.

Ok, c'est facile et tout le monde les a lu mais franchement je les ai tous dévorés en quelques jours sans cesser de me marrer toute seule. Ca m'a donner envie d'aller vivre à Belleville... :D Depuis je les relis régulièrement.

Et puis Nothomb bien sur. Moi j'ai commencé par lire les catilinaires, mais c pas le meilleur. Hygiène de l'assasin est excellent.

En ce moment je suis dans une phase John Irving. Je viens de lire Le monde selon Garp qui est vraiment excellent et Hotel NewHampshire.

Et puis comme d'autres l'ont dit avant moi L'Alchimiste de Coello est plutôt pas mal. Mais c le seul livre que j'ai lu de lui.

Bonne lecture!!! :top:

Share this post


Link to post
Share on other sites
et que pensez vous de harry potter?

Ben moi j'adore, et je suis en train de lire le tome 6 arrivé ce matin! :yesss: Ca commence très bien...

Share this post


Link to post
Share on other sites

En littérature non contemporaine je conseille les contes d'Hoffman, et plus particulièrement Le Vase d'or, un conte fantastique où le réel banal cotoie le merveilleux et s'y mêle intimement. En plus, c'est un conte qui appelle la musique!

Nadja de Breton est bien aussi, une petite rencontre surréaliste. Et bien sûr RIMBAUD et sa Saison en enferet les Illuminations, un vrai bonheur que l'oeuvre de ce "voyant" qui voulait inventer une langue, raconter ses visions et"opérer un dérèglement de tous les sens"pour aller vers l'inconnu...Bonne lecture !!! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben moi j'adore, et je suis en train de lire le tome 6 arrivé ce matin! :yesss: Ca commence très bien...

hermione se drogue?

harry sait jouer du piano avec les pieds?

des pinguins mi-manchots magiques mangeurs d'homme ont attaqués l'oncle de harry?

voldemort est un transexuel?

le petit roux (je sais plus comment il s'appelle) a gagné au loto????

Share this post


Link to post
Share on other sites
hermione se drogue?

harry sait jouer du piano avec les pieds?

des pinguins mi-manchots magiques mangeurs d'homme ont attaqués l'oncle de harry?

voldemort est un transexuel?

le petit roux (je sais plus comment il s'appelle) a gagné au loto????

Tout juste! Mais comment as-tu fait pour deviner tout ça?!?... -_-

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tout juste! Mais comment as-tu fait pour deviner tout ça?!?...  -_-

j'ai un très bon instinct...

Edited by my feet

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ressort ce vieux sujet pour parler des livres qui m'ont marqué ces derniers temps, avec un petit classement

 

1. Belle du Seigneur. de Albert Cohen. Magnifique et bouleversant. presque impossible à résumer si ce n'est que ça parle d'amour d'une façon très particuliere et d'un réalisme destabilisant. Un roman très beau et dur, accrochez vous pendant les premieres centaines de pages ça vaut la peine belle_du_seigneur.jpg

 

2. L'allée du roi. Françoise Chandernagor. Une biographie de la seconde épouse de Louis XIV.J'ai lu un paquet de biographie de personnages du XVII et c'est vraiment dans celle ci qu'on se sent vraiment à cet époque de plus c'est très agréable à lire mais il faut tout de même s'habituer au language au début. C'est vrai que c'est un peu un roman pour les grand mères mais c'est tellement beau, je l'ai lu 3 fois. L'adaptation avec dominique Blanc en téléfilm est particulièrement réussi, c'était pourtant un paris très risqué.9782070341214FS.gif

 

3. L'abyssin. Ruffin. Encore au XVII siecle mais en Egypte cette fois, un petit roman bien reposant mais qui m'a tenu fort en haleine, impossible de dormir sans avoir pu lire la suite. Voyage d'un medecin Français jusqu'en Ethiopie. En plus on apprend des tonnes de trucs, je me demandais parfois comment c'était dans ces pays à cette époque. Mais c'est surtout l'intrigue et l'aventure qui est passionnante dans ce bouquin.41QD1DP9ZKL._SL500_AA240_.jpg

 

4. Les cavaliers. de kessel. Encore de la littérature juive. En afghanistan une magnifique mais pressurisante épopée.Une description époustouflante des paysages des personnages attachants parfois trop.Ils se prennent un peu trop la tête jusqu'à la folie et se donnent une grosse pression, mais c'est le caractère des afghans. Ca m'a trop donné envie dy retourner (oui car j'y suis déjà allé et c'était trop bien(mise a part la monstrueuse chiasse)).cavaliers.jpg

 

 

 

mon top bad:

L'Elégance du hérissons.de Barbery. Fallait que je le lise pour pouvoir en parler à ma belle mère mais c'était un séance de torture. du bouquin comme je le déteste, une écriture cinique, des mots inutilements compliqués utilisés dans le seul but d'impressionner le lecteur qui croit alors lire de la haute litérature, alors que ces phrases auraient pu être largement simplifié. Tout ça pour dire quoi? les bêtes méchants riches et les gentils pauvres?

Les personnages ne sont pas attachants, l'écrivain n'en respecte aucun. Pourtant tout le monde l'a adoré. Pour moi....nul ça vole pas haut

 

et le pire pour la fin:

Le Montespan. de jean Teulé. Le pire bouquin de ma vie. une biographie du mari de Madame de Montespan, la maitresse de Louis XIV. Une compilation de clichés que l'on peut se faire sur l'époque.Les marquis et les duchesses qui petent rote et défèquent en public. Louis XIV en infame tyran, petit et moche, des dialogues bêtes à pleurer, une vulgarité inutile, on se retrouve parfois avec des phrases du genre "dit la marquise les pattes écartées" ou bien "la duchesse tire une pipe à louis XIV". Toujours aussi cinique que l'élégance du hérisson mais avec un vocabulaire d'une pauvreté afligeante, et tout d'un coup des personnages qui se mettent à parler comme un livre d'histoire. On aurra évidemment compris que l'auteur dans tous son génie n'a fait que bêtement recopier de la documentation parfois au milieu de scène de cul.

Et pourtant les critiques sont enthousiastes et il a même remporté le prix de la litérature. Un beau cadeau que ma fait ma grand mère, jai du vite l'engloutir.

Je vai me lire un barbara cartland tient pour faire passer cette indigestion.

Edited by pierro

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest guest_24

Merci pierro pour cette sélection :) ça m'a bien donné envie de lire Les Cavaliers; j'aimerais avoir un aperçu de la vraie culture afghane derrière ces clichés atroces qu'on a en Occident...

 

 

De mon côté, le roman qui m'a le plus marquée depuis bien longtemps : The God of small things d'Arundhati Roy ("Le dieu des petits riens" en français) :wub:

godsmallthings.jpg

Un roman construit comme un tableau impressionniste; des histoires entremêlées qu'on ne comprend complètement qu'à la fin, des personnalités qui révèlent progressivement toute leur profondeur... Au delà de l'intrigue principale, on a une vraie vision tendre et amère de l'humanité. Et de plus, le tout est construit grâce à l'appropriation que l'auteur se fait du langage : elle joue avec les mots, pour mieux représenter la conscience...

Bref, un roman grandiose qui se referme sur une fin en apothéose.

Seul bémol : je n'arrive pas à imaginer à quoi ça ressemble en version traduite... en tout cas en anglais je l'ai trouvé excellent :)

 

 

Un autre bouquin que j'ai adoré : Reservation Blues de Sherman Alexie ("Indian blues" pour le titre français)

1060048.jpg

Je pense que ce roman plairait à Björk d'ailleurs :D En effet, ça parle à la fois d'un peuple oppressé depuis des siècles (les Indiens d'Amérique, la tribu Spokane plus précisément), et de l'univers de la musique.

De l'humour, de la poésie, un vrai message engagé... excellent roman en somme :)

Et celui-là je l'ai lu en VF (trouvé par hasard), donc je peux garantir que même traduit il est bien ^_^ Evidemment, je suppose qu'en VO c'est encore mieux, je le relirai donc en anglais un jour...

Edited by Masha

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci pierro pour cette sélection :) ça m'a bien donné envie de lire Les Cavaliers; j'aimerais avoir un aperçu de la vraie culture afghane derrière ces clichés atroces qu'on a en Occident...

 

Le roman échappe de lui même aux clichés car il a été écrit bien avant la guerre avec les Russes et l'arrivée des Talibans. celà dit, je te conseille d'avoir une carte d'Afghanistan sous les yeux et de te renseigner un peu sur les différents peuples afghans car ce n'est pas toujours expliqué et tu risques de t'y perdre un peu.

J'ai lu ce bouquin du retour de mon voyage en Afghanistan et ce qui m'a marqué, c'est que j'ai reconnu exactement le caractère des afghans. Ils aiment donner une incroyable pressions psychologique rien qu'avec le comportement, un combat impitoyable auquel je ne m'étais pas préparé sur place, on en sort unis comme des frères.....ou morts :ninja: on peut dire que je l'ai échappé belle :biggrin:

Tu apprendra certe pas ma de choses sur l'afghanistan, mais l'intérêt du bouquin selon moi, c'est ça, une aventure, une grosse pression psychologique sous des payasages magnifique, faut avoir le coeur accroché.

 

De mon côté, le roman qui m'a le plus marquée depuis bien longtemps : The God of small things d'Arundhati Roy ("Le dieu des petits riens" en français)

 

Un roman construit comme un tableau impressionniste; des histoires entremêlées qu'on ne comprend complètement qu'à la fin, des personnalités qui révèlent progressivement toute leur profondeur... Au delà de l'intrigue principale, on a une vraie vision tendre et amère de l'humanité. Et de plus, le tout est construit grâce à l'appropriation que l'auteur se fait du langage : elle joue avec les mots, pour mieux représenter la conscience...

Bref, un roman grandiose qui se referme sur une fin en apothéose.

Seul bémol : je n'arrive pas à imaginer à quoi ça ressemble en version traduite... en tout cas en anglais je l'ai trouvé excellent

 

Quelle coïncidence :biggrin: ma tante me l'a justement offert à Noel il y a 2 ans, il attend depuis dans ma table de nuit d'être lu. Il va donc falloire que je m'y mette. Je l'ai en français par contre, et j'ai beaucoup de mal avec les romans traduis. En tout cas ça donne envie :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Eric-Zemmour-002_b.jpg

Cette photo indique que j'ai le droit de me montrer insupportable dans ma critique :lol:

 

Alors voilà, je viens de finir ce roman que tout le monde m'a conseillé car j'adore l'Afghanistan:

 

37293394.jpg

 

Je n'ai pas aimé du tout.

 

en Afghanistan, une femme s'occupe de son mari paralysé par une balle reçu dans le coup, elle va en profiter pour lui dire tout ce qu'elle a sur le coeur.

Déjà, réduire l'Afghanistan à la guerre et les femmes opprimées , ça m'énerve, mais il paraît qu'en occident on aime ça.

Des effets de style facilement poétiques et à 2 balles "aucune voix, aucune voie" etc… une bonne dose de vulgarité et de sexe qui m'ont donné la nausée :vomi: ajoutons à cela de forts relents féministes qui m'ont bien saoulé.

Et ça se lit aussi vite que ça a dû être écrit, heureusement, le récit est ponctué de petites histoires et contes qui relèvent un peu le rythme laborieux.

En gros c'est pour les "bobos bien pensants" :biggrin:

 

L'écrivain est bizzarement un afghan qui a fuit son pays dans les années 80 à cause des invasions russes je suppose (son livre se passe plutot pendant la guerre civile dans les années 90), donc ce monsieur qui croit tout savoir des femmes (surtout les clichés) est sensé connaître son sujet, pourtant j'ai l'impression que c'est écrit par un français qui ne connait de l'Afghanistan que ce qu'il a vu à la télé.

Un petit 3/10 et encore je suis gentil.

 

 

 

En revanche, un autre livre que j'ai kiffé :

 

en-afghanistan-stew.jpg

Donc c'est un écossais qui parle de son voyage en Afghanistan, une longue marche entre Hérat et Kaboul en 2002, un très beau voyage, de belles rencontre, des anecdotes cocasses, des péripéties, on apprend beaucoup de choses sur ce magnifique pays, d'autant plus qu'il a un regard assez neutre, ce qui évite d'alourdir le récit de ses jugements. Résultat, on a l'impression de marcher à côté de lui, on se demande toujours où il va dormir ce soir, si des talibans vont le choper…..bref j'ai adoré. Et je le conseille fortement

7,5/10 (mais c'est parce-que j'ai mis 8,5/10 aux Cavaliers de Kessel).

 

Et pour finir:

51ERX3G8PQL.jpg

Mouais le voyage intéressant d'un couple français qui sillonne l'Asie centrale à cheval (Kazakhstan, Kirghizstan, Tadjikistan, Ouzbékistan). Sympas, des anecdotes et des rencontres sympatiques des descriptions de paysage à couper le souffle, des situations critiques où on se demande comment ils vont s'en sortir, de l'humour, ouais.

 

PAR CONTRE contrairement à Rory Stewart, leur jugement de bobos je m'en tape, mais ils nous le font savoir quand même.

Par exemple :Ils sont tristes de constater que dans ces pays des jeunes écoutent de la technos: et alors, ils s'attendaient à quoi? de la musique bio avec des tambours en peau de bête? ils se plaignent de la polution: ben évitez les villes et arrêtez de râler, c'est pas parceque vous êtes au tadjikistan que tout le monde devrait rouler en cariotte.

Et ils se laissent toujours bêtement coincer par des flics corrompus, car leur bonne conscience leur interdit de céder au chantage du bakshish. Ben moi je leur racontais une blague, je leur offrait une clope française et ils me faisaient pas chier, j'aurai du écrire un livre, tient.

Bref, de vraies caricatures de touristes français, j'avais envie de leur foutre des baffes, surtout qu'ils cassent le rythme du bouquin en récitant des extraits de récits historiques dés qu'ils croisent un minaret.

Je met 6/10 pour l'effort et parce-que j'ai quand même passé un bon moment, et puis, bon on apprend plein de truc quand même sur des pays qui méritent d'être connus.

 

 

C'est chouette d'avoir rien à faire :pompom:

 

C'est peut-être le moment de lire le Dieu des petits rien :rouge: attention guest_24 je serais impitoyable :boxe: .

Edited by pierro

Share this post


Link to post
Share on other sites

ajoutons à cela de forts relents féministes qui m'ont bien saoulé.

Ho mon dieu du féminisme, quelle horreur :vomi: et pourquoi pas du fascisme tant qu'on y est ?? :pirate:

Share this post


Link to post
Share on other sites

ajoutons à cela de forts relents féministes qui m'ont bien saoulé.

Ho mon dieu du féminisme, quelle horreur :vomi: et pourquoi pas du fascisme tant qu'on y est ?? :pirate:

 

J'ai dit que je me donne le droit d'être insuportable :biggrin: .

je veux pas lancer un débat sur le féminisme, mais sous prétexte que c'est un mouvement juste, on peut se permettre tous les excès comme "les femmes sont toutes de pauvres victimes opprimées par ces infâmes tyrans que sont les hommes".

Et de toute façon, les partis pris dans les romans quels qu'ils soient, ça me gonfle. J'aime qu'on me raconte une histoire, pas qu'on m'expose ses opinions.

 

Björk n'a-t-elle pas dit que les féministes l'ennuient?

Edited by pierro

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les féministes sont souvent au moins aussi connes que les gros machos <_<

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.