Jump to content
forum.bjork.fr
mike

Vidéo pour Arisen My Senses, disponible !

bjonker

Galerie du Making of et page pour la vidéo

bjork-2017-arisen-my-senses-1-on-set-02. - arton5956-af4e8.jpg?1513617264

Message added by bjonker

Clip Arisen My Senses, verdict ?  

89 members have voted

  1. 1. Que pensez-vous du clip Arisen My Senses ?

    • ★★★★★
      7
    • ★★★★
      17
    • ★★★
      20
    • ★★
      16
    • 23
  2. 2. Björk est déguisée en :

    • Abeille
      2
    • Mite
      8
    • Mouche (à m****)
      2
    • un insecte non identifié vivant sur Utopia
      11
    • un insecte qui parasite un autre
      1
    • osef de ce clip de gff!!$$8^)
      3


Recommended Posts

C'est très lent et contemplatif, mais il y a de jolis plans (Arca allongé dans les fleurs et l'espèce de parade amoureuse qu'ils se font tous les deux).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Mansion a dit :

C'est très lent et contemplatif

 

Comme tous les clips récents de Björk en fait (hélas ?)

 

je trouve ce clip magnifique. Je crois bien que c'est mon préféré d'utopia. J'aime bien les trucs gluants, les "aliens synthétiques", les organes à vif ça me parle beaucoup. Le côté sombre. J'adore les intéractions entre Arca et Björk, c'est exactement comme ça que j'imagine leur relation: humilité, partage et respect mutuel. Je trouve que cette vidéo exprime très bien leur rencontre et leur complicité.
Un seul problème, mais de taille: Je n'aime pas ce morceau :pirate:  Il m'a déplu dès la première écoute et ce clip n'y changera rien.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas très convaincu par ce clip, pour être honnête même un peu frustré. Déjà, je trouve que l'univers assez sombre et organique de Jesse Kanda ne colle pas trop à Arisen my Senses, si l'esthétique du clip (et de Kanda) me plaît c'est peut-être l'un des titres de l'album où je la vois le moins adéquate. Contrairement aux trois clips précédents d'Utopia, où pour le coup, l'univers visuel et le titre se mariaient très bien à chaque fois selon moi.
Le décor du début est cool, après j'y vois vraiment une juxtaposition de l'univers de Björk et de l'univers d'Arca plutôt qu'une rencontre : on ne saisit pas très bien leur lien à tous deux, ni pourquoi Arca est étendu comme ça (surtout que dans ce plan on retrouve vraiment l'esthétique de son album à lui). La scène où Björk "déploie ses ailes", où Arca se prosterne devant elle est belle, mais vraiment courte ; quand on voit l'effort mis dans toute cette mise en scène ça me laisse frustré que ce ne soit pas plus exploité. J'y aurais bien vu une petite chorégraphie, pour développer plus le côté 'parade' comme dit Mansion. La fin en plan serré sur Björk rappelle vraiment Mouth Mantra : c'est beau mais ça fait moins de sens avec ce qui a été amené avant, et ça coupe un peu court à l'histoire qui se développe au début. 
Au début du clip, je me suis dit "cool, un clip de Björk où il va se passer un truc, où elle n'est pas toute seule, où il y aura une narration un peu, ça faisait longtemps", mais du coup bof bof... Après je trouve quand même ça positif qu'elle intègre Arca dans son clip, j'espère que ce sera le cas dans d'autres vidéos de l'album. Leur relation gagne à être représentée visuellement.

  • Thank you ! 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais que c'est chou. Quelle belle déclaration d'amour et de respect mutuel. La rébellion optimiste ! Et mon dieu que Ghersi est sublime.

 

Une question sûrement déjà posée et à laquelle il y a peut-être déjà une réponse (sorryyy), est-ce que le plan sur Arca au moment des voix plus graves confirme que c'est sa voix à lui ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aime bien la première partie du clip, le moment où elle et Arca se regardent tous les deux <3

Par contre je trouve la fin vraiment décevante, je comprends pas pourquoi la dernière minute consiste en un gros plan sur le visage de Björk...

Surtout quand le reste du clip est visuellement superbe, le finir de façon aussi simpliste, je trouve ça dommage.

Mais bon, c'est mon avis.

  • Thank you ! 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, Stridulum a dit :

Comme tous les clips récents de Björk en fait (hélas ?)

Ouais. A vrai dire, ça me gêne pas dans les formats plus resserrés (comme Utopia ou le bout de Family), ou quand c'est bien mené (The Gate). Mais j'avoue m'être emmerdé sur Mouth Mantra ou Black Lake. Alors que Kanda a fait Reverie et Anoche pour Arca, qui sont merveilleux (mais plus courts) dans le genre contemplatif.

J'ai un peu le même problème avec Arisen my senses ; j'aime bien la mélodie de base d'Arca, et les petits bouts de couplets, mais quand ça commence à s'époumoner je zappe aussitôt. Du coup le clip m'est moins supportable à cause de la chanson elle même.

Les visuels d'Utopia sont ses meilleurs à mon goût depuis Vespertine (en ignorant blissing me). Dommage que je ne sois pas dans la barque pour apprécier l'album sur tous les plans.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Grosse déception pour ma part.

Ce morceau, avec Loss,  est surement mon préféré de l'album. Le côté très "explosif" du morceau est mis de coté par le clip.

Je trouve l'ensemble hyper brouillon et grossier ( les langues... :/)

Finalement, j'ai eu l'impression d'avoir vu une version longue du teaser... et Arca fait vraiment de la figuration...

 

Je vais faire un comparatif, mais le premier album de Fever Ray était un chef-d’œuvre niveau clip. L'ambiance liée au personnage de sorcière Voodoo scandinave était exploitée à chaque fois et par différents points de vue : l'ado possédé de When I Grow Up, la vielle campagnarde de Seven ou bien l'esprit errant du manoir hanté de Stranger By Kindness... Quand je regarde les différents clips d'Utopia, j'ai du mal à comprendre l'homogénéité du propos... 

De plus, même si j'adore réellement le travail du talentueux James Merry, je commence à un peu me lasser de la Björk masquée... J'avais repris gout à Björk à la sortie d'Utopia mais là, je commence à faire une petite overdose...

 

 

 

Edited by Ashtrayboy
  • Thank you ! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un peu déçu aussi, en fait on avait tout vu avec le teaser et les images... là comme ca j'ai un sentiment de clip très accessoire. Même remarque que d autres, ce titre est très lumineux, c'est l'éther ! Là je ne retrouve pas ça, le plan seré à la fin rappel Mouth mantra oui, il n'y a plus de rouge à lèvres sur les dents, c'est que tout vas bien haha. 

  • Haha 1
  • Thank you ! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, est-ce que je peux rêver d'une vidéo de Nick Knight pour Loss où elle s'arrache sa robe de perles cousue dans sa peau ? :D

  • I like 3
  • Haha 1
  • Thank you ! 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mmm quel étrange choix cette première partie. Un long plan-séquence, des mouvements super lents pour Bjork et Arca.

 

Bref, je trouve que la deuxieme partie , avec des plans beaucoup plus courts et une caméra un peu plus agitée est mieux va mieux avec l'énergie de la chanson. Et j'aime la fin avec Bjork qui sort sa langue ^^.

 

Les clips de Utopia sont quand meme tres bien pour l'instant, et beaucoup mieux que ceux de Biophilia (à part 'Mutual Core c'etait la catastrophe) et meme Volta (Innocence, Dull Flame of Desire)

 

*Je crois encore qu'Arisen My Senses est le titre le plus faible de Utopia (oui je suis allé là ! ), donc tant mieux si nous avons déja eu le video. On peut maintenant attendre celui de 'Loss' en paix.

 

il y a une heure, Riri a dit :

Mais que c'est chou. Quelle belle déclaration d'amour et de respect mutuel. La rébellion optimiste ! Et mon dieu que Ghersi est sublime.

 

Une question sûrement déjà posée et à laquelle il y a peut-être déjà une réponse (sorryyy), est-ce que le plan sur Arca au moment des voix plus graves confirme que c'est sa voix à lui ?

 

Je pense que cest seulement la voix de Bjork 'down pitchée' d'une octave. 

Edited by Freddy77
  • Kiss 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Honnêtement, je suis plutôt déçu. La vidéo est belle, les images sont belles, à la fois repoussantes et fascinantes, un peu comme ce qu'on a l'habitude de voir avec Jesse Kanda quoi, mais je trouve que c'est d'une lenteur qui rendrait presque le clip ennuyant. La musique m'évoquait vraiment une explosion, un feu d'artifice (ndlr : notamment grâce à ce qu'elle avait dit de la musique dans ses interviews), comme beaucoup l'ont dit précédemment, et là, bah... Je sais pas, c'est imprévu, mais pas au sens "chouette chouette trop bien c'est innovant et génial", plutôt au sens "ah ben... ok".
Après, ça reste très bien fait techniquement, mais c'est vraiment vide, et ça m'amène du coup à me demander si Jesse Kanda serait pas mieux en tant que créateur de visuels et d'images marquantes que réalisateur de clips, donc plus un creative director, par exemple.

Edited by arrorsivik
  • Thank you ! 2
  • Thank you ! 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, arrorsivik a dit :

Après, ça reste très bien fait techniquement, mais c'est vraiment vide

 

J'ai l'impression qu'on peut appliquer cette phrase à toute l'ère Utopia: c'est beau, c'est très bien produit...mais c'est creux. C'est contemplatif, il ne se passe pas grand chose. Il n'y a pas de tension pour nous maintenir en haleine.

 

Je mets 3 étoiles (tout comme j'ai mis 3  étoiles à l'album)

  • Thank you ! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Stridulum a dit :

J'ai l'impression qu'on peut appliquer cette phrase à toute l'ère Utopia: c'est beau, c'est très bien produit...mais c'est creux. C'est contemplatif, il ne se passe pas grand chose. Il n'y a pas de tension pour nous maintenir en haleine.

 

T'as pas tort, mais j'ai l'impression que c'est bien plus marqué sur celui-là que les autres. The Gate me semblait bien plus complexe en termes d'enchaînement des plans, là y'a juste 3/4 plans principaux dans lesquels ça bouge un peu, et voilà... Le peu d'utilisation de la 3D fait que du coup ça semble encore plus vide qu'Utopia, selon mon point de vue, et Blissing Me était aussi très très vide mais les mouvements de caméra/de Björk arrivaient à me le faire oublier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Franchement elle restera toujours aussi imprévisible, le morceau le plus joyeux et lumineux elle nous pond un clip lugubre et sombre. Sa période biogoth n'est toujours pas finie dis donc ! Quand à la métaphore de la transformation de la chrysalide en papillon à laquelle arca aurait été une sorte de catalyseur c'est pas très innovant.

Bref assez déçu car ce morceau est vraiment beau ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'esthétique est bonne mais un peu déroutante dans le sens où le clip est énigmatique, un peu comme un puzzle dont il manquerait quelques pièces essentielles. Je pense qu'il s'agit d'une métaphore à plusieurs lectures possibles. Cela aurait pu être mieux mais cela aurait pu être pire... Je me souviens qu'à la découverte "It's in your hands", j'avais été horriblement déçu parce que ce n'était pas du tout ce que j'avais imaginé à travers le ressenti au fil des écoutes. 

Le premier point à soulever, c'est que ça prend l'écoute à contrepied de ce qu'on a pu ressentir. Au moment de la découverte de l'album, ça sonnait assez lumineux, un peu comme les rayons du soleil qui aveuglent la vue après une longue obscurité, mais curieusement, le seul élément lumineux de ce clip vient de la chrysalide dans laquelle se retrouve Bjork, la journée semble naissante ... Enfin c'est plutôt crépusculaire à mon goût avec des rayons post apocalyptiques dans le fond. La confusion entre la naissance et mort évoquée sur we transfert est bien exploitée : La mort de la vie d'avant est peut-être celui d'une vie nouvelle.

Le second point assez flou, c'est le fait que Bjork se trouve dans une chrysalide face à une autre qui ne s'illumine pas (ça me fait plutôt penser à deux chenilles face à face), un peu comme si cette dernière était morte. Pourtant il y a ces deux langues qui sont en interaction avec le milieu puis plus loin, sur la fin, une fois sortie, sa langue continue de chercher l'autre sauf que celui-ci n'est jamais né (peut-être qu'il est mort). Erreur ou pas, le masque n'est pas le même que celui de sa naissance...  S'agit-il finalement de l'être qui se trouvait dans la seconde chrysalide, où plutôt celui qui devait naitre, un peu comme s'il y avait deux Bjork ? 

Le troisième point à éclaircir c'est la relation avec Arca. A première vue, ça semble inutile si on pense directement à la vision artistique du producteur sauf que Bjork et Arca semblent se réveiller et se découvrir en même temps. Faut que je revisionne la vidéo mais il me semble qu'il y a un cordon ombilical qui relie les deux quand le plan dévie vers Arca. J'ai bien aimé la scène où ils se saluent, ça illustre parfaitement l'ouverture de l'album et au  contraire je pense qu'une danse ou quelconque célébration aurait été hors sujet. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.