Jump to content
forum.bjork.fr
ComeToMe

Radio France : chronique sur France inter + Very good trip et La dispute sur France Culture

sofftchevaliers

Message added by sofftchevaliers

Recommended Posts

Il y a 3 heures, ComeToMe a dit :

Ce soir sur France Culture, critique d'Utopia dans la Dispute..

Souvent, OIivier Lamn est  invité chroniqueur, il devrait dire de jolies choses. (article ++ de Libé

  • Thank you ! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si vous voulez dire de belles choses aussi ;)

 

Citation

 

Commentez dès maintenant sur Facebook et pendant le direct sur le Twitter @DisputeFC avec le hashtag #ladispute !

 

 
et Hugo Cassavetti de Télérama (qui a fait l'article) .
et pas unE journaliste de disponible biensur, tssss
 
Mathilde Serrell fait sa pastille, mais à la fin.
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, aifol a dit :

Si vous voulez dire de belles choses aussi ;)

 

 
alors c'est confirmé c'est O Lamn et Hugo Cassavetti de Télérama (qui a fait l'article) .
et pas unE journaliste de disponible biensur, tssss
 
Mathilde Serrell fait sa pastille, mais à la fin.
 

 

Y'a plus de pastille dans la dispute depuis la rentrée. Il me semble bien qu'elle fera le match avec ces deux messieurs car en général il y a 3 critiques et pas deux.

  • Thank you ! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 05/12/2017 à 18:35, fistule a dit :

Y'a plus de pastille dans la dispute depuis la rentrée

merci  ! je n'écoute pas regulièrement :) je l'ajoute ;)

[parenthèse] Mathilde Serrell a zéro descriptif sur la page.

Spoiler

Hugo Cassavetti
Journaliste musical spécialisé dans le rock
Olivier Lamm
Journaliste musical, au service culture de Libération, spécialiste de musiques électroniques, critique pour Chronic’art et Trax, chroniqueur à « la Dispute » sur France Culture
Mathilde Serrell

à minima, journaliste sur France Culture avec un lien vers ses articles... 

exemple de sexisme ordinaire. je vais être obligée de sortir ma plume d'oie et d'écrire encore une belle lettre[/parenthèse]

 

Cassavetti  il est vraiment de l'ancien temps.

S'il a décroché à Biophilia c'est à cause de l'influence de Barney biensur.

Gala... total
et il pense que les mp3 de blissing me c'est pour Arca. 

et il appelle encore Anohni, Antony, 

bref il est super :)))

 

je continue un peu dans mon écoute féministe,

l'un d'eux a décrit la pochette comme étant un dieu (répété 3 fois) personne pour lui dire "déesse". lien vers écriture inclusive.


Laporte a une critique constructive : regrette le temps des "chansons" qui fonctionnent seules. 
ils ont cité Joni Mitchell et Kate Bush, ça fait tjrs plaisir.


Le mec sensé surveiller les réseaux sociaux, il a notamment cité le journaliste des Inrocks. en mode renvoie d'ascenseur aha

 



 

 

  • I like 1
  • Thank you ! 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui m'a plu c'était "J'aimerais entendre ce que vous entendez", aveu de l'animateur. 

Sinon c'était une suite de références à côté de la plaque, "influence de Barney"  + pochette rebutante... Lourd. 

C'était un peu super beauf en fait. 

  • Thank you ! 2
  • Thank you ! 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beaucoup de commentaires sur la première partie de l’album jusqu’au titre Body memory sur lequel ils ont insisté mis à part une partie sur Loss et futur forever,j’ai l’impression que la seconde partie de l’album est passé à la trappe...Faut que je réécoute...Ses influences...Et bien sûr la mauvaise influence de Barney,la première trilogie qui manque. La critique sur la pochette est abominable…  une absence de mélodie... néanmoins un voyage qui peut être fascinant si on s’en donne la peine genre un album du XXII ème siecle...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, KlingKlong a dit :

C'était un peu super beauf en fait. 

oui, j'ai faillit sortir les cacahuètes.

 

aucun mot sur le féminisme de l'album.

sexualité oui, douleur oui, mais le côté politique = à la trappe.

 

Ils ont cité la référence à l'ornithologue français dont j'ai oublié le nom, Jean-Claude Roché,
Référence à Miyazaki par Sennier, pas faux, bien tenté, mais bon pas le temps de développer, elle aurait pu aussi citer "le château dans le ciel" et clip Utopia.

c'est léger, léger.

 

Il y a 4 heures, KlingKlong a dit :

"Enjoy the science fiction" j'ai ri de tristesse aussi. 

et les imitations, du louuuuuuuuuurd. 

 

edit, ps : un album produit par Arca ;)

  • Thank you ! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais l'absence du co m'a irrité aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

le programme sur france inter sur björk par michka assayas semble n'être pas terminé, il y aurait une deuxième partie à venir?

 

je croyais que ça allait être une chronique sur utopia mais ça raconte tout son parcours musical. et surtout ça ne fait que mentionner ses collaborateurs mâles à qui elle "doit" beaucoup de ses sons... et de ses arrangements de cordes... 

 

j'espère qu'il va renverser la vapeur dans la deuxième partie?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement, la discussion sur La Dispute m'a prouvé qu'ils sont à peu près tous passés à côté de l'album, voire de Björk en général. Je suis vraiment déçu.
Déjà commencer la présentation en axant immédiatement sur sa vie personnelle, en la posant tout de suite en victime "manipulée" par MB qui se serait "servie d'elle" était à la fois totalement réducteur et absolument pas nécessaire compte tenu du temps passé à parler de la musique en elle-même. Parler de Björk et MB en duo, comme un tandem m'a vraiment dérangé : « ce tandem qui a produit des choses magnifiques mais aussi où c’est parti un peu n’importe où " du coup DR9 ils le situent dans quelle catégorie? Je ne vois pas trop, outre cette collaboration, à quoi ils feraient référence. A entendre ça on croirait que Barney a été son manager et son producteur pendant tout le temps où ils ont été ensemble, comme si elle avait vendu son âme au diable. Rien à voir, donc. Cette nécessité de faire une psychologie de Björk pour parler de sa musique est assez insupportable. On peut évoquer sa vie sans être obligé d'en faire une chronique de people et d'établir des liens de cause à effet pour tout.

 

Les commentaires sur l'artwork, je ne m'attarderai pas dessus. « Poupée arty moche » -> ça se passe de commentaires. 

 

Bon et puis Arca, évidemment, présenté comme « producteur » et non comme co-producteur, annoncé comme la relève de Mark Bell comme pour asseoir une fois de plus l'idée que ce sont les producteurs qui font des merveilles de la voix de Björk. Arca le "tisseur de matières qui fait passer de l’analogique au numérique » : c'est une jolie expression, et c'est assez vrai en effet, si seulement Björk n'était pas celle qui gérait en priorité son mixage et ses arrangements. 

 

Le débat chanson/pas chanson, pop/pas pop, est intéressant mais n'a mené à rien. Qu'est-ce qu'une chanson aujourd'hui? Ils auraient pu creuser ça au lieu d'asséner que Björk n'était plus capable d'en écrire. Et lorsque Laporte dit que Björk préfère « se faire plaisir d’abord à elle avant de penser à l’auditeur », ça me confirme bien qu'on a pas la même conception de la musique. Comme si un·e artiste se devait de remplir un cahier des charges, de cocher des cases pour satisfaire les attentes de son public et privilégier cela dans sa démarche créative. Encore heureux qu'elle puisse chanter ce qui la satisfait ELLE quand il y a son nom dessus! Ils/elles sont d'ailleurs de plus en plus rares à le faire.

 

Finalement, je crois que seule Mathilde Serrell avait l'air d'avoir des commentaires pertinents sur Utopia, dommage qu'ils n'aient pas été plus entendus. Je salue ses références à Debussy et à Miyazaki, que je partage, et regrette qu'elles n'aient pas été plus développées.

 

Il y a 20 heures, aifol a dit :

Le mec sensé surveiller les réseaux sociaux, il a notamment cité le journaliste des Inrocks. en mode renvoie d'ascenseur aha

 

C'est un pote, je lui en parlerai ;)

 

  • I like 1
  • Thank you ! 3
  • Thank you ! 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Verandi a dit :

C'est un pote, je lui en parlerai ;)

 

oh non, j'ai trollé sur facebook. j'espère qu'il a fait un petit pipi dans son slip :P

 

Il y a 16 heures, Verandi a dit :

la discussion sur La Dispute m'a prouvé qu'ils sont à peu près tous passés à côté de l'album

Le plus rageant c'est de savoir que 3/4 l'ont aimé, ils sont passés complètement à côté de leurs chroniques :) 
Je ne veux même pas imaginer la boucherie si la majorité n'avait pas aimé.


Je refais une dernière fois le match :
Manque de préparation : c'est prouvé par l'absence de texte sur la page de l'émission (depuis des citations sympas ont été ajoutées). si l'un·e d'eux avait bossé sa chronique, il aurait posté au préalable le descriptif (comme pour james holden et l'album de hip hop), là ils sont arrivés les mains dans les poches en s'appuyant sur le fait que deux d'entre-eux avaient fait de (longs) articles sur l'album. 

 

Je rajoute le passage camembert :  Conquet (je crois) qui balance les crédits en mode cocorico : "c'est un français l'ornithologue hein" bah ouais mais tu nous parles du son ? ou juste sa nationalité suffit aha


On peut les remercier, C'est un bel exercice pour analyser comment - presque tous - les hommes journalistes parlent des artistes femmes, en résumé :

- s'attacher à leur représentation physique avant le fond : de (trop) longues minutes sur la pochette
- les rattacher aux hommes, par n'importe quel moyen : "manipulée par Barney", "album produit par Arca"
- les caricaturer/ moquer : Teletubbies, Chucky, Poupée arty moche, imitation de sa voix x 3 "bjorkisme" - Cassavetti (décidemment je l'adore) a employé l’adjectif "exaspérante"
- invisibiliser leur travail et leur identité de femme. efficacement du message politique, "dieu" à la place de "déesse", pas un mot sur les flûtistes islandaises.
 

Il y a 16 heures, Verandi a dit :

dommage qu'ils n'aient pas été plus entendus.

et aussi dommage qu'elle ne sache / n'ose pas s'imposer pour les calmer direct. 
et pourtant elle a écrit article sur le féminisme... bref 

Y A DU BOULOT :D 

 

Il y a 18 heures, mihfolya a dit :

je croyais que ça allait être une chronique sur utopia

moi aussi, un peu rapidement ! je ne sais pas pour l'épisode 2.

  • Thank you ! 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.