Jump to content
forum.bjork.fr
benjicok

Features Creatures

Features Creatures, de quelle "team" êtes-vous ?  

32 members have voted

You do not have permission to vote in this poll, or see the poll results. Please sign in or register to vote in this poll.

Recommended Posts

très bien.

 

je me suis longtemps posé la question si elle parlait de Robin Carolan ou de Matthew Barney (retrouver des réminiscences de ses ex dans la rue et se sentir réagir par reflexe pavlovien..) , parce que ca marche un peu avec les deux, comme @Sanguine  demandait...

 

 

  • Thank you ! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah oui, je n'avais pas vu la question.

Pour moi c'est clairement Robin Carolan car : 

- on est plutôt dans une tonalité amoureuse ("five minutes from love") et

- s'il y en a un entre les deux dont la barbe est un trait physique caractéristique, c'est bien lui (MB l'a rarement portée me semble-t-il). Et même pour l'accent : dans le paysage sonore quotidien de Björk, j'imagine que s'il y a un accent qui sort du lot ce sera plus l'accent londonien de Carolan que l'accent américain de Barney. 

 

 

Et puis globalement si tu croises ton ex sur qui tu viens d'écrire un album super vénère chez le disquaire, je pense pas que tu restes plantée là à googler mentalement ses traits. TU TE CACHES DERRIERE TA PROPRE PLV FISSA :biggrin:

 

[/mode commère off]

Edited by Crazy Diamond
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

je connaissais pas l'existence de Robin Carolan, j'ai oublié d'acheter voici cette semaine :P

 

je venais juste ici pour dire que j'adorais précisément comment elle disait "peculiar"

 

et venait questionner la sagesse collective :

outro de la chanson, elle fait un petit montage vocal en disant "his orifice" ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

"his orifices"

 

En fait c'est une boucle de la chanson d'après, Courtship. À 2min10 tu peux l'entendre 

 

J'imagine que c'est une sorte d'enchainement et ou intro 

Share this post


Link to post
Share on other sites

je reviens sur mon questionnement, beaucoup de critiques que je lis depuis la sortie qui parlent de la chanson la prennent aussi comme des flashs du passé (i.e/ Barney), je suis vraiment le seul à penser comme ça sur ce forum? :o 

  • I like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour "his orifice" on dirait bien que le même sample est utilisé dans courtship oui !

 

sinon pour ton interprétation benjicok, après avoir encore relu ce texte, je me dis que ça ne doit pas être des flashs du passé (donc barney), sinon elle dirait pas qu'elle est à 5 minutes from love. selon mon interprétation, elle voit chez d'autres des caractères qui lui rappellent un mec, et se demande si elle est pas amoureuse de ce mec vu qu'elle voit des features de lui un peu partout. je suppose que si elle parlait de barney, cela la renverrait à des sensations moins agréables que "5 minutes from love" ... donc plutôt amour naissant.

 

c'est quoi qui te fait penser que c'est des rappels d'un amour perdu?

 

edit: cette chanson est magnifique

Edited by play me like a fiddle

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah comme je disais plus haut, voir des choses chez certains mecs qui lui rappellent ce ex ca la fait réagir de manière automatique/pavlovienne aux moments de leur histoire où ca se passait bien ou même aux moments où elle est tombée amoureuse de lui. Ca me l'a déjà fait aussi, sans avoir eu des ruptures aussi violentes que la sienne, ca me semble très humain en fait. Et comme je n'ai lu la version carolan que sur ce forum, je trouve ca marrant, comme on peut projeter tant de choses différentes :) 

  • Thank you ! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

The CD/download edition of Utopia then leads into the cerebral, spare, hypnotic “Features Creatures,” an unusual song about the bizarre feelings evoked upon meeting strangers with similar features to a past lover – whether an accent, or a beard, or height

https://glidemagazine.com/197547/insiders-perspective-bjorks-10th-album-utopia/

 

 

Citation

the idea that your heart’s muscle memory — triggered perhaps by the sight of a beard, or a silhouette in a record shop - can cause a flood of old, mostly comforting emotions to swarm your brain.

http://www.bjork.fr/i-d-everything-bjork-s-utopia-will-make-you-feel-think-and-do-track-by-track

 

voyez ? :P 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais je comprends toujours pas quel indice textuel permet de comprendre qu'on parlerait d'une relation passée.

Surtout que son "log-fire of love", encore une fois, c'est très bisou-l'amour, pas très compatible à mon sens avec une relation terminée (et terminée d'une façon assez rude puisqu'on connaît un peu le contexte).

  • Thank you ! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

clairement : aucun. ca a été pour moi un ressenti immédiat

(1 - je connais ce sentiment, et 2-  et la musique qui est tout sauf cucul la praloche rend pour moi cette chanson assez creepy). et c'est pas spécialement "odd" et "peculiar" de voir son mec partout quand on est amoureux, non, c'est même plutôt banal et tarte :P. Elle décrit plus des bouffées de sentiments inattendues et contradictoires quand elle voit des bouts de quelqu'un qu'elle reconnait , pas juste quand elle croit reconnaitre son cheri... 

 

il y a 9 minutes, Crazy Diamond a dit :

"log-fire of love",

ca plus son refrain sur l'amour ca me fait direct penser à Björk qui tente de l'humour pour désamorcer la sensation étrange  (elle dit partout que cet album est plein de petties blagues ou de privates jokes sur ce que ses potes et elles se disent...)

 

après je ne cherche à imposer ça à personne, je trouve ca assez étonnant que sur ce forum personne ne soit parti sur cette intepretation comme tant de critiques presse (je suis à me demander si y'a pas un un dossier de presse qui orienterait cette hypothèse, mais pas que je sache) 

  • I like 1
  • Thank you ! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tes arguments se tiennent (l'ambiance spectrale, le lexique choisi) et il n'est pas dérangeant de superposer deux lectures. Au contraire, un texte à sous-texte, j'adore Ça.

 

- Une lecture où elle s'adresse à son mec actuel dans un romantisme noir / ironisé. (Il écoute ses chansons, il est dans le jeu)

 

- une lecture oú elle admet être troublée à la vue d'un homme qui lui rappelle son bonheur passé avec l'homme qu'elle a longtemps aimé. (Sue me montre que la relation avec mb n'est pas apaisée mais quand on a aimé quelqu'un, ce n'est pas improbable). Ce qui irait dans ce sens c'est qu'elle ne décrit pas ses hommes dans ses chansons, mais comme par hasard, dans cocoon, son homme à une barbe...

 

- on peut donc même y voir une troisième lecture, réunissant les deux premières, alliant une allusion à son ex et une pointe d'ironie et de scary.

Share this post


Link to post
Share on other sites

non vraiment en lisant le texte, c'est assez lumineux.

"i literaly think i am 5 minutes away from love" "warming my heart on this log-fire of love"

je sais pas si on se sent "au bord" de l'amour quand on parle d'un amour du passé mal terminé qui nous revient en fantôme.

 

non, selon moi c'est résolument quelque chose tourné vers le futur.

voir des traits de son ex chez un autre, au hasard d'une rue, je suis pas sûr que ça warme le coeur comme un feu de cheminée, surtout quand celui-ci t'a trompé, trahi, veut te poursuivre en justice, casse ton triangle d'amour, etc.

 

parler de barney ici serait, selon moi, assez incohérent avec les textes de vulnicura, où elle lui en veut un peu quand même, et ceux de utopia qui abordent la question barney, où elle semble assez émancipée, et sûre d'elle vis-à-vis de lui et leur histoire.

 

enfin bon j'admets, comme tu dis joapagan, que y'a peut-etre une petite allusion creepy où elle joue un peu avec l'ambiguité, effectivement. même si en googlant barney (2015, 2016 et 2017) il y a une majorité de photo où il est rasé d'assez près ^_^

 

  • I like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens j'avais complètement raté la deuxième page du sujet ! C'est très curieux parce que ça me semble tellement évident.. je suis 100% d'accord avec benji, c'était mon tout premier ressenti et il n'a pas changé, pour moi c'est clairement Barney.

 

- je trouverais vraiment bizarre qu'elle fasse cette chanson si c'était pour parler de son gars actuel, pour moi elle parlerait directement de lui ou de leur relation comme dans blessing me, pas de types qui lui ressemble... 

 

- l'argument "barney était souvent rasé" ... ^^ elle n'a jamais dis "la même barbe que tu portais h24" il l'a quand même bcp porté et comme l'a signalé Joapagan (merci) elle l'évoque bien dans cocoon. 

 

- c'est pas parce que tu te sépare de qlq un (même violemment) que tu n'as plus aucuns bons sentiments envers cette personne (même si je pense que ce n'est pas le sujet, j'y viens), surtout quand la séparation vient (à priori) de l'autre et pas de toi. Les choses sont plus complexe que ca, alors oui croisé qlq un qui te fais penser à ton ex dieu sait si c'est douloureux... au début, mais tu n'es pas éternellement dans la peine. Je pense vraiment qu'elle est sortie de cette phase, les bons souvenirs remontent (ya 13 ans de vie commune hein). En plus Barney en a déjà pris pas mal pour son grade dans Vulnicura (et encore un peu dans Utopia) je pense qu'elle a très bien pu vouloir faire un titre à contre courant de ça (même si ce n'est pas de la pitié hein). Pour moi quand elle parle d'un sentiment curieux c'est sa manière de faire référence à cette contradiction. 

 

- aussi l'instru est plutôt inquiétante, elle fait plus "je parle de mon ex et du coup c'est un peu étrange" que "je parle de mon nouvel amour" (le contraste avec le style de blissing me est assez clair) 

 

- Mais en faite je pense qu'il n'est pas tellement question de bon sentiments ou d'une quelconque déclaration d'amour "malgré tout" envers Barney: pour moi dans cette chanson elle le démystifie en disant qu'elle voit des éléments qui sont les siens chez d'autres (elle lui enlève un peu son individualité, il n'est pas unique) en fait elle parle plus d'elle que de lui, comme si être separé de lui lui permettait de se rendre compte de ses gouts en matière d'hommes (après 13 ans, tout à coup, elle voit les autres hommes, elle "découvre presque" les éléments qui la séduisent (elle les connait déjà bien sur mais c'est le sujet du morceau quoi)) limite on s'en fou de Barney... ELLE PARLE D'ELLE.

 

- Et cette phrase: "goes to same record stores" elle n'y rajoute pas de "as you" pour moi c'est la seule phrase ou elle sous-entend "as me" (je ne suis pas d'accord avec la traduction du coup, vous mettez un "que toi" qui n'y est pas, je ne suis pas sur a 100% mais gardons l'ambiguïté) je veux dire: elle s'en fiche qu'un gars aille au même disquaires que son ex (ou même que Carolan) ce qui la touche c'est quand elle voit un gars aller aux mêmes disquaires qu'elle.

 

- après le fait que dans la presse on puisse lire majoritairement que cette chanson parle de barney ne veut rien dire, certains fans ici n'ont jamais entendu parler de Robin, j'imagine que les journalistes encore moins, donc la question ne se pose pas (tout comme des gens on cru que Blissing me parlait d'arca... la seule différence est que pour moi ils ont quand même raison, il s'agit de barney. En tout cas c'est ce que je préfère penser. :)

Edited by HöShI

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, HöShI a dit :

je trouverais vraiment bizarre qu'elle fasse cette chanson si c'était pour parler de son gars actuel, pour moi elle parlerait directement de lui ou de leur relation comme dans blessing me

Non rien de bizarre là dedans, lorsque tu es amoureux, en début de relation ou pas -  tu peux voir ton amoureux/se partout, le/la retrouver dans les autres et c'est merveilleux et perturbant à la fois, surtout s'il y a éloignement temporaire (et aussi si tu flashes souvent sur le même profil). oui ça sent le vécu :biggrin: 

Je suis #team Carolan


Genius a choisi, le même camp, en tous cas :P

Citation

This song describes the strange feeling of seeing someone who looks similar to your lover, and feeling like you could fall in love right then and there.

 


Mais je reposte mon message macroniste "en même temps", parce que tant que bjork ne tranche pas en itw, c'est de l'ordre de l’interprétation et les deux sont possibles.
Comme ils se ressemblent physiquement (elle affirme ses goûts, avec l'âge :P), elle peut parler de l'un ou l'autre, ou des deux à la fois.
et dans tous les cas, cela fait aussi un effet étrange. :ange:
ça ne remet pas en question la traduction, les différentes interprétations restent possibles, selon aussi l'optimisme/ pessimisme et attachement ou non au passé de l'auditeur.


à fouiller dans itw et pas article (les journalistes focalisent sur Barney et oublient Carolan)
 

  • I like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.