Jump to content
forum.bjork.fr
Fistuline

Björk adopte le paiement par monnaie décentralisée avec Blockpool

Recommended Posts

http://musically.com/2017/11/02/bjork-blockchain-cryptocurrency-rewards/

 

 

Voilà bien la meilleure nouvelle liée à cet album.

Quel meilleur album qu'un album utopique pour la mettre profond au système bancaire et aux gros bonnets de l'industrie musicale ? (je me permets cette grossièreté en référence à LA photo du nouveau shooting et sa symbolique ... :happy crying: )

 

 

Elle n'est pas la première à le faire, mais il est bien que l'idée se répande ...

Même spotify commence à s'intéresser au blockchain, comprenant que s'ils veulent être à la page, il va falloir s'y mettre.

 

La révolution est en marche. Et elle vient de l'art et des pays du tiers monde, qui sont en train de développer une toute nouvelle forme d'économie ... sans banques.

 

 

Eh bien je m'en vais acheter Utopia avec mes petits Ethers.

  • I like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

“People have done things with crypto and artists before, but this is the first time a global artist has done anything like this.

 

 

ok j'essaye de bien comprendre, c'est comme payer en Bitcoin ? avec une couche supplémentaire ?

 

La blockchain est justement un moyen de décentraliser le pouvoir financier aux utilisateurs. Elle leur permet d’agréger de nouvelles informations aux données existantes, sans établissement bancaire, ni intermédiaire, ni tiers de confiance. Tout cela est offert par la puissance du système de cryptage mis en œuvre et les règles employées pour le déployer ; règles visibles potentiellement par tous mais impossibles à changer sans l’accord global de tous les utilisateurs. Bref, ce sont les mathématiques qui sont garantes de l’intégrité du système et de son aspect démocratique, non détournable par une minorité. +++

 

 

pour dire simplement, j'échange des euros contre pièces "virtuelles" (appelées comment ? ether ?), et avec je paye, de façon sécurisée, directement à l'artiste sans passer par la banque ?

  • I like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

“People have done things with crypto and artists before, but this is the first time a global artist has done anything like this.

 

 

ok j'essaye de bien comprendre, c'est comme payer en Bitcoin ? ave une couche supplémentaire ?

 

 

 

 

La citation est incorrecte. La première fois, c'était celle-ci.

Mais peu importe.

 

Tu peux payer en bitcoin. Mais pas que. Il existe une infinité de monnaies virtuelles. Le bitcoin va sans doute finir ses jours très bientôt parce que ce n'est pas une monnaie pérenne. D'autres, comme l'ether, sont imaginées pour durer.

Bjork a l'air de se tourner vers l'audiocoin, une monnaie dédiée aux transactions musicales.

Mais si elle veut, elle peut créer le bjorkcoin, l'utopièce, le arcasou ... :ange:

 

Là, ce qu'elle fait, c'est encourager les gens à utiliser les monnaies virtuelles. Et c'est très malin son affaire puisqu'en le faisant, les fans se voient attribuer un porte monnaie avec quelques audiocoins dedans. Donc ça va kickstarter l'utilisation de cette monnaie, les gens vont commencer à l'utiliser de façon plus systématique.

 

 

 

 

La blockchain est justement un moyen de décentraliser le pouvoir financier aux utilisateurs. Elle leur permet d’agréger de nouvelles informations aux données existantes, sans établissement bancaire, ni intermédiaire, ni tiers de confiance. Tout cela est offert par la puissance du système de cryptage mis en œuvre et les règles employées pour le déployer ; règles visibles potentiellement par tous mais impossibles à changer sans l’accord global de tous les utilisateurs. Bref, ce sont les mathématiques qui sont garantes de l’intégrité du système et de son aspect démocratique, non détournable par une minorité. +++

 

 

pour dire simplement, j'échange des euros contre pièces "virtuelles" (appelées comment ? ether ?), et avec je paye, de façon sécurisée, directement à l'artiste sans passer par la banque ?

 

 

En gros c'est ça. Tu peux soit gagner des monnaies virtuelles d'une manière ou d'une autre (je vais y revenir plus bas) soit échanger des monnaies de banques contre des monnaies virtuelles puis les utiliser.

 

Tu paies en effet de façon sécurisée puisqu'une transaction sur un blockchain est absolument infalsifiable. C'est même la seule transaction infalsifiable au monde.

Techniquement c'est un peu compliqué mais en gros : chaque utilisateur qui participe au blockchain possède l'intégralité du blockchain sur sa machine. Et parmi les millions d'utilisateurs, chaque transaction est vérifiée par 3 différentes machines à des endroits totalement choisis au hasard dans le monde. Quand les 3 machines ont conclu à l'intégrité du blockchain, alors la transaction est validée.

 

 

Et donc, oui, ça va directement dans la poche de l'artiste. Une monnaie virtuelle fonctionne exactement comme du liquide physique. Ça se met dans un porte monnaie sur une machine donnée, ordinateur, iphone, clef usb. Ça n'est qu'à un endroit à la fois. Tu peux envoyer de l'argent depuis ce porte monnaie et en recevoir dedans. Plus aucun intermédiaire. Raison pour laquelle ça se développe à toute vitesse dans le tiers monde (et que leur révolution économique est en marche) parce que pas besoin de compte bancaire, de distributeur, de carte bancaire. Tu vends un truc à ton voisin, avec son portable, il t'envoie un bout de monnaie virtuelle vers ton portable. Pas besoin de wifi, ni même de 3g, puisqu'il existe un système de transaction par textos. Et même directement bluetooth entre deux appareils jusqu'à validation lorsqu'un réseau est présent.

 

Là, bjork en est à accepter le paiement en monnaie virtuelle pour son album. C'est un immense pas en avant. Mais imagine le jour où, au lieu de mettre des années à collecter, calculer, redistribuer des royalties aux artistes, la SACEM se mettra au blockchain. Chaque écoute et utilisation d'un morceau enverra instantanément son petit bout de royalties à l'artiste en question.

Et alors à partir de là, on peut imaginer toutes les utilisations que ça peut engendrer. Bjork elle-même a l'air de vouloir utiliser ces transactions pour d'autres usages. Même pour le live.

 

 

Par exemple, il y a un système que j'utilise et que je trouve génial, c'est protip.

C'est un add on pour Chrome. Chaque semaine, je peux y mettre un petit bout de bitcoin et à la fin de la semaine, ça le distribue aux artistes dont j'ai visité les pages et qui ont affiché leur clef blockchain sur leur page. C'est un peu comme quand tu donnes 10 balles à spotify, sauf qu'ils le distribuent de façon obscure. Là, si tu donnes 3 euros par semaine en bitcoin et que tu as visité 6 artistes dans la semaine, ils touchent tous 50 centimes. Et ce n'est pas que pour la musique, puisque je rétribue aussi des photographes dont j'ai visité le tumblr, des djs dont j'ai visité le soundcloud, des dessinateurs dont j'ai visité le deviantart ... etc ... Ça permet par exemple à des dessinateurs d'avoir des revenus qu'ils n'auraient jamais puisque ne publiant qu'en ligne.

En gros, grâce au blockchain, des industries créatives vont fleurir, nourrissant l'espoir que les artistes n'aient plus besoin de boulots de subsistance, à un moment donné et puissent simplement faire ce qu'ils font.

 

 

 

Une dernière note (désolé, c'est long mais ça me passionne) : la question qui vient ensuite est "que fais-je de mes monnaies virtuelles, faut-il les échanger pour ensuite les utiliser".

Eh bien on peut ... Mais je trouve qu'on ne devrait pas. On devrait plutot prendre exemple sur les pays d'afrique qui achètent et vendent avec les monnaies virtuelles. C'est le but, s'affranchir de la banque.

A londres, il y a des cafés qui permettent de payer en bitcoin. C'est pas grand chose, mais c'est un début. Et je suis certain que paypal va s'y mettre bientôt aussi.

Edited by Fistuline
  • I like 7

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est l'utopie quoi ! elle est très très forte.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça me semble un poil compliqué mais très intéressant

Share this post


Link to post
Share on other sites

Prenez ça OLI et les pré-commandes encaissées pour boucher les trous dans la compta !

  • I like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça me semble un poil compliqué mais très intéressant

 

 

En vérité, c'est déconcertant de simplicité.

Mais c'est tout le concept de décentralisation auquel nous ne sommes plus habitués, qui est très perturbant au début.

 

En fait, c'est, quelque part, un retour au troque et à l'échange de monnaie de la main à la main. Sauf que maintenant, avec nos réseaux informatiques, on peut échanger de la monnaie avec quelqu'un à l'autre bout du monde.

Les banques avaient décidé qu'elles s'en chargeaient. Les artistes vont les en décharger!

  • I like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

[j'ai fait ES mais je suis nul en éco]

 

Mais du coup c'est quoi la différence avec les points/coupons/cagnottes en tous genres que des commerçants te distribuent quand tu achètes chez eux ? (si tu reçois 2 Utopicoins quand tu likes une photo par exemple ou 100 quand tu achètes l'album comme c'est dit dans l'article) Les miles Air France, les Smiles Monop (ok ça existe plus), etc qui ne sont pas de l'argent mais servent quand même à un certain type de transaction (en gros, des réductions) ? Ou alors avec l'argent dématérialisé dans les festivals ? Les points de fidélité UGC à échanger contre du pop-corn? Que tu ne peux pas réutiliser ailleurs et qui donc n'a qu'une valeur relative ?

 

Je n'arrive pas à visualiser l'aspect révolutionnaire dans tout ça. Si les crypto-devises sont de toutes façons échangeables en argent 'réel' et par conséquent reliées aux banques en quoi pourraient-elles s'en affranchir définitivement ?

Edited by innerwatch

Share this post


Link to post
Share on other sites

[j'ai fait ES mais je suis nul en éco]

 

Mais du coup c'est quoi la différence avec les points/coupons/cagnottes en tous genres que des commerçants te distribuent quand tu achètes chez eux ? (si tu reçois 2 Utopicoins quand tu likes une photo par exemple ou 100 quand tu achètes l'album comme c'est dit dans l'article) Les miles Air France, les Smiles Monop (ok ça existe plus), etc qui ne sont pas de l'argent mais servent quand même à un certain type de transaction (en gros, des réductions) ? Ou alors avec l'argent dématérialisé dans les festivals ? Les points de fidélité UGC à échanger contre du pop-corn? Que tu ne peux pas réutiliser ailleurs et qui donc n'a qu'une valeur relative ?

 

 

 

Tu soulèves un point intéressant, parce qu'en effet, aux yeux de la loi, les monnaies virtuelles sont (pour le moment) traitées comme les coupons de réduc dans plein de pays.

Ici, on parle malgré d'une monnaie qui a la même valeur partout et qui n'est pas comme les points ugc, elle ne sert pas qu'à acheter un album de bjork. Elle permet d'acheter n'importe quelle autre musique, n'importe où dans le monde. Et elle est échangeable contre d'autres monnaies virtuelles.

 

 

 

 

Je n'arrive pas à visualiser l'aspect révolutionnaire dans tout ça. Si les crypto-devises sont de toutes façons échangeables en argent 'réel' et par conséquent reliées aux banques en quoi pourraient-elles s'en affranchir définitivement ?

 

Justement c'est ce que j'expliquais au bout de mon (trop) long message, le but, à un moment donné, est que tout le monde en ait et qu'on puisse commercer avec.

Là, elle encourage les gens à se créer un porte monnaie virtuel et fait gagner quelques sous sous forme d'audiocoin. Le but étant que les gens en aient et qu'ils se mettent à les utiliser.

Quand on s'aperçoit qu'on peut payer avec, se faire payer, etc .. l'échange en argent bancaire et national n'a plus d'intérêt.

  • I like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Notez que j'utilise l'expression "monnaie virtuelle" parce que je n'ai pas de bonne traduction pour cryptocurrency.

Monnaie virtuelle ne convient pas puisque ça n'a rien de virtuel. Ça s'échange avec d'autres personnes et peut s'utiliser pour payer, les transactions n'étant pas virtuelles, la monnaie non plus.

Dématerialisé ne convient pas non plus, puisque l'argent que nous avons tous sur nos comptes bancaires et tout à fait dématérialisé également.

crypto-monnaie ?

  • I like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Flouze-équitable-mange-tes-morts-les-traders ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

(bonjour ici thésarde en économie)

 

Effectivement environ 96% de l'argent dans les pays développés est "virtuel". On appelle ça "monnaie scripturale" (écrite sur un compte en banque, ne correspondant à aucun support matériel genre pièces ou billets). En fait, depuis l'abandon de l'étalon-or (première guerre mondiale) et l'abandon du système de Bretton-Woods (système où le dollar était convertible en or, et toutes les autres monnaies convertibles en dollar) au début des années 70, toutes les monnaies sont "virtuelles" au sens où elles ne reposent que sur la confiance.

 

Du coup, "monnaie décentralisée" ça me plaît comme nom pour caractériser tout ce qui est à base de blockchain.

En effet, normalement une des caractéristiques de la monnaie, c'est qu'elle est assurée par l'État. (ou une zone monétaire qui est un consortium d'états, comme la zone €uro ou le franc CFA) C'est ça qui fonde la confiance en la monnaie : c'est l'État qui fait que l'Euro a cours légal (légalement, personne ne peut refuser un paiement en euros en zone euro), et l'État collecte ses taxes en Euros.

 

Du coup, de mon point de vue, pour les monnaies-blockchain c'est l'aspect décentralisé qui est radicalement différent des monnaies habituelles, et pas l'aspect virtuel !

  • I like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci ! Décentralisée, ça me plait. Et c'est le pivot central de cette nouvelle économique.

 

Il n'y pas une personne ni une organisation, ni un état, pour gérer cette monnaie.

  • I like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ohlala explosion dans mon cerveau, merci pour vos explications 👍

  • I like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour les explications aussi ! Mais je n'ai toujours pas compris comment c'était créé. Concrètement dans le cas de Björk pour Utopia, comme va-t-elle générer, émettre cette monnaie décentralisée ?

  • I like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.