Aller au contenu


- - - - -

Cannes 2000, Tournage Dancer in the Dark, Lars von Trier...

collaborateur

  • Veuillez vous connecter pour répondre
67 réponses à ce sujet

#16 Aoh

Aoh

    Medulla - Mouth's Cradle

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 771 messages

Posté 09 avril 2015 - 06:02

Charlotte Gainsbourg doit bien l'encaisser non seulement par expérience et aussi peut être parce qu'elle aime aller loin... j'en sais rien...

 

J'ai souvenir d'une interview où Charlotte Gainsbourg (pour Anorexia Nimphomania) disait le contraire. Elle stressait du manque d'indication de Lars, qui était assez distant. Et c'est par l'intermédiaire d'un travailleur plus proche de lui qu'elle a pu être rassuré. Son interprétation du rôle lui convenait tout à fait.

Après, ça reste des mots, la réalité peut être différente. (oui vous savez, le blabla "tel directeur est génial, contrairement aux rumeurs", "telle actrice est géniale" blablabli blablabla)


Modifié par Aoh, 09 avril 2015 - 06:09 .

Make the best of every opportunity. :)

#17 Guest : maries_*

Guest : maries_*
  • Guests

Posté 09 avril 2015 - 08:15

 

Il me semble que Nicole Kidman n'a pas très bien vécu la direction de Lars Von Trier non plus, et pourtant c'est certainement pas une actrice débutante ou fragile... Dans le doute abstenons-nous de minimiser le comportement de Von Trier qui a quand même l'air d'être un bon trou de balle.

 

oui assez d'accord. Il y a diriger et diriger aussi. Et la direction d'acteur ça peut être vraiment hardcore, quand on a affaire à un réalisateur qui pousse à bout pour obtenir ce qu'il veut. Et ça a l'air d'être le cas quand même assez fréquement avec LVT. Charlotte Gainsbourg doit bien l'encaisser non seulement par expérience et aussi peut être parce qu'elle aime aller loin... j'en sais rien...

 

ça me fait penser à tout ce qu'on a pu entendre sur la direction d'actrices de Kechiche au moment de la sortie de La Vie d'Adèle. Je ne sais pas si LVT harcèle ses actrices à ce point, mais quelle soit la force du résultat, ça fait chier de lire des trucs du genre "oh ben elles savent à quoi s'attendre" ou "de quoi elle se plaint elle a eu le prix d’interprétation"... Ce n'est pas NORMAL de rendre les gens malades pour l'art, s'ils ne sont pas consentants...

 

C'est vrai que Lars von Trier est connu pour etre dur sur les tournages mais j'ai lu des interviews de Catherine Deneuve qui critiquait le comportement de Bjork sur le tournage...

 

Et je n'ai pas dit "de quoi elle se plaint elle a eu le prix d’interprétation" mais j'ai dit qu'elle avait l'air radieuse au moment de présenter le film à Cannes et de recevoir son prix, ce qui contraste avec ce qu'elle dit avoir vécu sur le tournage.



#18 Le Gamin Bizarre

Le Gamin Bizarre

    Vespertine - Aurora

  • sofftchevaliers
  • PipPipPipPipPip
  • 958 messages

Posté 09 avril 2015 - 08:35

Et je n'ai pas dit "de quoi elle se plaint elle a eu le prix d’interprétation" mais j'ai dit qu'elle avait l'air radieuse au moment de présenter le film à Cannes et de recevoir son prix, ce qui contraste avec ce qu'elle dit avoir vécu sur le tournage.


Mais c'est 20 000 ans après avoir tourné. Et un tournage de film ne ressemble pas à un festival de cinéma.
Je viens de Saulcy sur Meurthe, dans les Vosges. Je n'en parle pas sur mon blog :

tumblr_nl5bujYYhb1qgguxdo1_500.gif

#19 yohann

yohann

    Volta

  • sofftchevaliers
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 762 messages
  • Genre : Homme
  • Lieu :Paris 11°/Avignon

Posté 09 avril 2015 - 08:39

 

Il me semble que Nicole Kidman n'a pas très bien vécu la direction de Lars Von Trier non plus, et pourtant c'est certainement pas une actrice débutante ou fragile... Dans le doute abstenons-nous de minimiser le comportement de Von Trier qui a quand même l'air d'être un bon trou de balle.

 

ça me fait penser à tout ce qu'on a pu entendre sur la direction d'actrices de Kechiche au moment de la sortie de La Vie d'Adèle. Je ne sais pas si LVT harcèle ses actrices à ce point, mais quelle soit la force du résultat, ça fait chier de lire des trucs du genre "oh ben elles savent à quoi s'attendre" ou "de quoi elle se plaint elle a eu le prix d’interprétation"... Ce n'est pas NORMAL de rendre les gens malades pour l'art, s'ils ne sont pas consentants...

 

Où ne sont-ils pas consentants?

Un couteau sous la gorge avant une prise?

 

Il y a des réalisateurs infâmes voire cons et LVT en fait très certainement parti, ça c'est sûr, ça transpire dans ses films!

Maintenant je ne vais pas plaindre les pauvres petits acteurs qui sont censés se renseigner un minimum sur l'aventure dans laquelle ils s'embarquent et il y a souvent des compromis à faire et des étapes sacrément douloureuses il parait.

 

Quand à Kéchiche... Bon il faut voir qui s'est principalement plaint de la direction d'actrices. Comme de par hasard c'était la fille à papa habituée à un confort de malade et qui n'a qu'à lever son petit doigt de merde pour que tout se mette en place... Non...

Adèle la bouclait davantage peut-être consciente du travail et de l'effort que nécessitait un tel rôle pour un tel film et que le résultat valait bien quelques douleurs.

Léa chérie aura eu le rôle de sa vie et ça ne se représentera certainement pas pour elle un tel film. 


Modifié par yohann, 09 avril 2015 - 08:40 .


#20 benjicok

benjicok

    Sweet Sweet Intuition

  • Admin
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 11 749 messages

Posté 09 avril 2015 - 08:43

Adèle est au début de sa carrière, elle n'a probablement pas voulu se griller...

#21 Guest : maries_*

Guest : maries_*
  • Guests

Posté 09 avril 2015 - 08:52

Je pense qu'il y a une responsabilité des deux côtes : Lars von Trier sans doute assez sadique à voir souffrir son actrice, et Björk, qui n'a pas supporté d'être dirigée et de ne pas avoir le dernier mot sur sa manière d'interpréter Selma.

 

Mais au bout du compte le film est là : une expérience unique et indéniablement réussi.



#22 yohann

yohann

    Volta

  • sofftchevaliers
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 762 messages
  • Genre : Homme
  • Lieu :Paris 11°/Avignon

Posté 09 avril 2015 - 09:08

Adèle est au début de sa carrière, elle n'a probablement pas voulu se griller...

Bien entendu.

 

Mais le nom de famille de Léa c'est Seydoux et ça en dit long sur le petit confort de princesse auquel elle devait être habituée...

Quand tu joues dans un film comme ça, c'est la chance de ta vie, ça ouvre d'inestimables portes, une couverture médiatique immenses, des applaudissements qui foisonnent et la moindre des choses c'est une forme de reconnaissance.

Le tort de Léa est de cracher dessus au moment où.

Les revendications des techniciens c'est autre chose évidemment.

 

 

Dans un autre genre, Sandrine Bonnaire n'a pas forcément eu de bons rapports avec Agnès Varda sur le tournage de Sans toit ni loi.

Varda était dure, pas très agréable. Bonnaire tournait dans le froid, la crasse et l'inconfort total de son personnage antipathique.

Elle n'en a jamais parlé à la sortie du film et a au contraire énormément défendu ce film trop consciente que ce rôle et ce film était trop importants pour déballer ses états d'âmes pendant le tournage.

Des années après, elle a moins ménagé Varda en avouant que c'était franchement tendu etc.

Au passage Varda et Bonnaire se fréquentent encore régulièrement et sont reconnaissantes l'une envers l'autre encore 30 ans après grâce à ce respect préservé POUR le film.

 

Seydoux a fait tout le contraire en sabotant un peu le film avec des petits scandales de gens du métier autour de Kéchiche. Je trouve ça puéril et con.



#23 aifol

aifol

    Vulnicura - Quicksand

  • Admin
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 062 messages

Posté 09 avril 2015 - 09:13

Où ne sont-ils pas consentants? Un couteau sous la gorge avant une prise?

Nan mais c'est un peu plus complexe que je filme/ tu joues ou pas, lorsque tu t'engages dans un projet qui implique toute une équipe, des investissements humains et financiers et qu'au fur et à mesure du tournage des tensions apparaissent, ou des comportements de pervers voyeuristes se mettent en place, tu as la force de prendre sur toi (rarement tu claques la porte) et après tu te confies plus ou moins aux médias pour raconter (ou pas) la dureté de ton expérience.

Chacun vit le truc à sa façon, Nicole Kidman a dit : oui clairement ce LVT est un personnage particulier, c'est difficile... mais moi je suis un actrice, j'assure (à dire avec l'accent australien). Björk s'est retranchée en mode autiste dans sa caravane avec ses proches pendant des jours. D'où les critiques de Deneuve parce qu'elle empêchait clairement le film de se faire.

 

le résultat valait bien quelques douleurs.

Le mythe de l'actrice/acteur qui doit souffrir.
 

 

Mais personne ne l'a forcé à jouer après...

Tu n'as pas du tout saisi l'entourloupe de LVT. À l'origine, il lui dit : "tu ne feras que les chansons". elle écrit les titres et ensuite il lui balance: "il faut que ça soit toi qui joue le rôle de Selma, sinon ça n'a pas de sens". Donc pour sauver des mois de taf, son art, elle accepte le rôle. C'est tout de même plus compliqué que 'tiens, lis le scénario", "ah ok je m'engage !". C'est ce que j'ai retenu des divers articles que j'ai pu lire à l'époque.
 

Léa chérie aura eu le rôle de sa vie et ça ne se représentera certainement pas pour elle un tel film
 

c'est Seydoux son nom, pas chérie... :flower:

Ne mélangeons pas tout  LVT/ Kechiche...

À un moment, au lieu de parler pour les protagonistes, ça serait bien de retrouver des extraits d'interview.
 

 

Quand j’ai dit à Lars que j’allais interpréter Selma, la première chose qu’il m’ait dite, c’est de ne pas jouer, parce qu’il n’aime pas les actrices. Il ne voulait pas que j’aborde le rôle d’une façon technique. Ça m’allait puisque, de toute façon, j’aurais été incapable de jouer. Je ne pouvais que ressentir. J’aime Selma, je suis devenue Selma.

 

 

 

 

Alors, j’ai décidé de dire oui à Lars, mais il n’était question alors que d’écrire la musique du film. (...)
Pendant l’année où j’écrivais les morceaux de musique avec Lars, il n’arrêtait pas de me dire que j’étais la seule qui pouvait interpréter le rôle principal. Je lui répondais : « Tu fais chier, je ne suis pas actrice. » Après un an de travail, il finit par me dire que si je ne jouais pas Selma, il ne ferait pas le film

 

 

ça s'appelle du chantage tout simplement, donc oui elle le fait. mais la base de leur relation n'est pas saine et Björk clairement n'a pas l'expérience pour gérer le rôle.

Spoiler



#24 evika

evika

    Selma Songs - Scatterheart

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 530 messages

Posté 09 avril 2015 - 09:15

 

 

Lars von Trier sans doute assez sadique à voir souffrir son actrice

 

Non, quand même Maries, aller jusqu'à dire que Von Trier aime voir souffrir ses actrices...

Quand tu lis les qualificatifs dont on l'affuble dans ce sujet (sadique, infâme, con, trou de balle) on croirait qu'il a tué quelqu'un. 

 

Notons juste que cette réputation de sadique est née avec Dancer in the Dark et les interviews de Björk. Ni avant ni après, aucune de ses actrices (ou acteurs) ne s'est déchaîné sur lui de cette manière. C'est vrai, Kidman a parlé d'un tournage exigeant (ce qui est différent de sadique), mais a déclaré être restée proche de lui et tout à fait prête à retourner avec lui. Kirsten Dunst a toujours pris sa défense, y compris sur sa manière de diriger, notamment dans cette interview donnée à Première: http://www.premiere....n-Trier-2866918  

 

 

Il traîne derrière lui une réputation de directeur d’acteurs très manipulateur. Craigniez-vous de travailler avec le grand méchant Lars ?

(Rire.) Je m’étais renseignée auprès de mon amie Bryce Dallas Howard, qui avait travaillé sous sa direction (dans Manderlay). Je savais qu’elle n’allait pas me raconter de salades et elle m’avait affirmé avoir vécu une expérience géniale. Bryce adore Lars alors que c’est quelqu’un d’ultrasensible, je pouvais donc lui faire confiance... Il ne peut pas soutirer de telles performances à des actrices sans être lui-même vulnérable. Je ne me suis jamais sentie manipulée. À la fin de la journée, il obtenait ce qu’il voulait, c’est sûr, mais ce n’est pas pour autant un Machiavel qui tire sournoisement les ficelles.

 

Il y a peu, on discutait modération, peut-être Lars Von Trier mérite t-il, lui aussi, d'en bénéficier. 



#25 aifol

aifol

    Vulnicura - Quicksand

  • Admin
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 062 messages

Posté 09 avril 2015 - 09:36

Il y a peu, on discutait modération, peut-être Lars Von Trier mérite t-il, lui aussi, d'en bénéficier.

Ce qui est remarquable, c'est qu'après Dancer in the Dark, il n'a plus travailler qu'avec des actrices ayant de la bouteille, si je puis dire. Leur disait-il qu'il préférait qu'elles ne jouent pas, qu'il n'aimait pas les actrices ?

On peut aussi avoir un avis sur le traitement de ses personnages féminins, sans faire du LVT bashing.
Quand tu embauches quelqu'un qui n'es pas armée pour prendre du recul sur son rôle, qui s'identifie trop à son personnage. Tu m'étonnes qu'elle se rebelle et refuse de voir son personnage traité de la sorte.

C'est idiot de chercher à savoir si c'est la faute d'untel ou untel, car chaque intervenant est responsable.
Sauf Catherine D. biensur, elle est parfaite en tout point.

 




 



#26 benjicok

benjicok

    Sweet Sweet Intuition

  • Admin
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 11 749 messages

Posté 09 avril 2015 - 09:40

y'a tout, rive gauche

 

deneuve-bon-marche.jpg-1493.jpg

 

:coeur:



#27 aifol

aifol

    Vulnicura - Quicksand

  • Admin
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 062 messages

Posté 09 avril 2015 - 09:47

Revenons à la base, laissons parler Cathou, la voix de la sagesse et de la raison :
 

 

Björk n'est pas une actrice. C'est ce qui a d'ailleurs été sa grande souffrance, sur le tournage : elle ne jouait pas, elle "était" son personnage. C'était très dur pour elle, moralement et physiquement.

 

[sur les rapports entre Björk et Lars von Trier]
Ce sont des personnes très entières, très douces comme ça en apparence dans les contacts, mais l'un et l'autre ont en eux une grande violence contenue. Ce sont des artistes très déterminés, à la personnalité très forte ; c'est normal que ce soit compliqué pour eux de collaborer. Alors, parfois, il y a eu des clashes, des étincelles, comme des décharges électriques…

 

Je ne suis pas l'ange gardien de Björk. Simplement, dès qu'elle était là, un sentiment de protection s'installait. Elle n'avait pas d'expérience d'actrice et je voulais lui éviter des douleurs inutiles. +++


#28 evika

evika

    Selma Songs - Scatterheart

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 530 messages

Posté 09 avril 2015 - 12:30

 

Il y a peu, on discutait modération, peut-être Lars Von Trier mérite t-il, lui aussi, d'en bénéficier.

Ce qui est remarquable, c'est qu'après Dancer in the Dark, il n'a plus travailler qu'avec des actrices ayant de la bouteille, si je puis dire. Leur disait-il qu'il préférait qu'elles ne jouent pas, qu'il n'aimait pas les actrices ?

On peut aussi avoir un avis sur le traitement de ses personnages féminins, sans faire du LVT bashing.
Quand tu embauches quelqu'un qui n'es pas armée pour prendre du recul sur son rôle, qui s'identifie trop à son personnage. Tu m'étonnes qu'elle se rebelle et refuse de voir son personnage traité de la sorte.

C'est idiot de chercher à savoir si c'est la faute d'untel ou untel, car chaque intervenant est responsable.
Sauf Catherine D. biensur, elle est parfaite en tout point.

 



 

 

 

C'est ça, on n'est pas obligé de détruire l'un et d'excuser l'autre (et inversement) pour essayer de comprendre ce qui s'est joué durant le tournage de ce film. D'autant plus que dans cet affrontement, il y a forcément des finesses qui nous échappent - de ces facteurs très fins et impalpables qui influent autant sur une situation que le problème posé de manière évidente.

 

Yohann trouve que l'infamie et la connerie de Von Trier transpirent dans ses films: je crois que c'est important d'éviter de faire l'amalgame entre un cinéaste qui travaille sur les dérèglements du caractère humain et un déréglé lui-même -de faire l'amalgame entre sa relation avec Björk et l'intégralité de son travail de cinéaste.

 

Paradoxalement, c'est aussi à cause de cette confusion que je suis d'accord avec Yohann quand il déplore la manière dont Björk a développé un peu partout ses problèmes relationnels avec Von Trier. Depuis, beaucoup de spectateurs ne font plus la différence entre la personnalité et le travail créatif de Von Trier, et ses propositions artistiques et intellectuelles sont souvent dépréciées au rang de simples expressions de sa perversion personnelle. Bien sûr, ce n'est pas la faute de Björk si les gens aiment faire des raccourcis (parce que le vrai problème est là), mais c'est quand même dommage. 



#29 yohann

yohann

    Volta

  • sofftchevaliers
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 762 messages
  • Genre : Homme
  • Lieu :Paris 11°/Avignon

Posté 09 avril 2015 - 12:53

Voilà ce que je repproche le plus à Björk-au-coeur d'or et à Léa Chérie c'est de laver leur linge sale en public quelque part.

C'est un peu désagréable de constater qu'elles puissent "cracher" sur une chance en or, avoir la tête d'affiche d'un film qui subjugue public et critiques.

 

Si le film découvert est un navet, c'est quand-même différent.

 

 

 

Aifol, on peut comparer les deux cas, on a deux actrices qui ont des revendications concernant les méthodes de mise en scène de leur film respectif en plein pendant la promo de celui-çi.

 

Après je distingue à 10 000km LVT de Kéchiche.

LVT peut être un gros gros con et plus ça va, plus je le trouve petit.

Kéchiche est un réalisateur en or bien plus précis que LVT qui en fait quasiment tout le temps des caisses pour pas grand chose.

 

 

 

Quand au mythe de l'acteur et du metteur en scène qui doivent souffrir, je le déplore d'une certaine manière mais je constate continuellement comme tout le monde qu'il faut bien admettre que souvent il faut y laisser des plumes.

#vulnicura


Modifié par yohann, 09 avril 2015 - 12:54 .


#30 aifol

aifol

    Vulnicura - Quicksand

  • Admin
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 062 messages

Posté 09 avril 2015 - 14:10

arrête de l'appeler chérie, c'est relou.
 

Aifol, on peut comparer les deux cas, on a deux actrices qui ont des revendications concernant les méthodes de mise en scène de leur film respectif en plein pendant la promo de celui-çi.

Je n'ai pas dit qu'on ne pouvait pas les comparer. j'ai essayé de recentrer le débat sur LVT, car ce ne sont pas les mêmes personnalités, histoire de ne pas mélanger les affaires.. Et puis déjà, depuis quand le bad buzz est quelque chose de mauvais ? Au contraire, les histoires de bataille entre réalisateur et leurs acteurs sont souvent le lot du cinéma.

un exemple en tête, Coppola/ Brando sur le tournage d'Apocalypse Now (tiens encore une Palme d'or)
 

C'est un peu désagréable de constater qu'elles puissent "cracher" sur une chance en or, avoir la tête d'affiche d'un film qui subjugue public et critiques.
 

 
Donc le succès devrait suffire à taire les critiques et les procédés employés ? (par contre si c'est un navet on a le droit de "cracher dans la soupe") drôle de façon d'envisager la liberté de parole.
 
 

je constate continuellement comme tout le monde qu'il faut bien admettre que souvent il faut y laisser des plumes.
#vulnicura

Rien à voir, elle choisit de mettre en scène son histoire, sa souffrance. Elle écrit et pilote.
L'acteur met son corps, son esprit au service de la vision d'un-e réalisateur-trice. Ce n'est pas du tout la même chose.
 

C'est ça, on n'est pas obligé de détruire l'un et d'excuser l'autre (et inversement) pour essayer de comprendre ce qui s'est joué durant le tournage de ce film.

On peut prendre en compte la personnalité complexe de LVT sans tomber dans l'insulte facile, on est d'accord.
 

Bien sûr, ce n'est pas la faute de Björk si les gens aiment faire des raccourcis (parce que le vrai problème est là), mais c'est quand même dommage.

Franchement, il n'a pas eu besoin de l'épisode promo Dancer in the Dark pour que sa psyché laisse des traces artistiques et médiatiques et s'il ne se tirait pas tout seul une balle dans le pied, cf. Cannes 2011, ça serait plus facile aussi...







Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : collaborateur

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)