Jump to content
forum.bjork.fr
Guest cosmogony

Tanya Tagaq - Retribution

Recommended Posts

Guest cosmogony

tanya+tagaq+shaman+animism+CD+first-play

TANYA TAGAQ - Animism

Tagaq (Ancestors, Drawing Restraint 9) à sorti ce 27 Mai, Animism, le successeur de Anuraaqtuq.

Disponible chez Six Shooter Records, iTunes, Amazon, eMusic & Zunior (j'ai opté pour ce dernier en premier lieu, proposant le FLAC)

Tracklisting :

1. Caribou
2. Uja
3. Umungmak
4. Genetic Memory
5. Rabbit
6. Tulugak
7. Howl
8. Flight
9.Fight
10. Damp Animal Spirits
11. Fracking








A noter également, Tagaq a participé au projet The Bush de Diego Buongiorno avec la chanson
"7 Deadly Sins" ainsi qu'au projet Mugaritz avec "Cocido De Carrilleras Y Tripas De Bacalao".

https://soundcloud.com/diegobuongiorno/track-13-7-deadly-sins?in=diegobuongiorno/sets/diego-buongiorno-the-bush

Dans la veine de Auk/Blood, il y a vraiment de quoi se régaler.

Edited by aifol

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest cosmogony

251321Sanstitre2.png

- Groupie on - OWWWWWW


- Groupie off -

Share this post


Link to post
Share on other sites

à propos de Tanya Tagaq

Friends of Björk’s happened to be attending the festival, and a couple of weeks later Tagaq got a call from the artist’s manager, who wanted to fly her to New York to work with Björk. On arriving in the city for the first time, “I was so touched at the accomplishments of humanity,” Tagaq said. “And to this day I get touched. I see someone behind the counter where I’m buying my water, and I’m like, ‘You’re fucking awesome!’ ”

Björk took Tagaq on tour with her. “It was wonderful,” Tagaq said. “But I didn’t know the world yet. I got pregnant from a man I met onstage and moved to the Basque country, and when my baby was four months old Björk flew me to the Canary Islands to record ‘Medúlla,’ ” Björk’s sixth album.

 

http://www.newyorker.com/magazine/2015/02/02/free-6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je découvre juste ce dernier album, est le trouve la chanson "Uja" géniale !

 

:coeur:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui l'album est génial, je l'écoute depuis un petit moment et mes favorites sont Umingmak, Rabbit et Flight.

 

Je n'ai pas vraiment trouvé l'ambiance propice à l'écoute de cet album : le calme serein ? la fête ? Le repas familial ? Le ménage ? Le boulot ? en marchant dans la rue ? Pour s'endormir ?

 

Rien de tout cela ! Ce n'est pas très apaisant, c'est même parfois un peu anxiogène. Mais c'est... recentrant. (Je ne trouve pas de mot plus juste, des idées ?)

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça c'est du teaser

 

 

 

tanya.jpg

Retribution le 21 oct.

 

 

« Retribution » trace le portrait d’un monde violent en crise et au bord de la destruction. Il s’agit d’un album complexe et exaltant, d’un cri de protestation grâce auquel l’artiste fait le pont entre les droits bafoués des femmes, les désastres subits par la planète et le non-respect des droits des peuples autochtones. Retribution est un album qui célèbre la force des femmes, tout en rejetant le masculinisme militaire et toxique qui a pris d’assaut le monde entier depuis l’avènement du capitalisme industriel occidental. La même doctrine qui menace notre survie, en entrainant des changements climatiques engendrés par la pollution ; ou comme Tagaq le souligne dans la surprenante pièce titre de l’album : « Money has spent us. » (« L’argent nous a dépensés ».) +++

:mellow:

  • I like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

 

« Retribution » trace le portrait d’un monde violent en crise et au bord de la destruction. Il s’agit d’un album complexe et exaltant, d’un cri de protestation grâce auquel l’artiste fait le pont entre les droits bafoués des femmes, les désastres subits par la planète et le non-respect des droits des peuples autochtones. Retribution est un album qui célèbre la force des femmes, tout en rejetant le masculinisme militaire et toxique qui a pris d’assaut le monde entier depuis l’avènement du capitalisme industriel occidental. La même doctrine qui menace notre survie, en entrainant des changements climatiques engendrés par la pollution ; ou comme Tagaq le souligne dans la surprenante pièce titre de l’album : « Money has spent us. » (« L’argent nous a dépensés ».) +++

:mellow:

 

:top:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh on dirait le plateau d'une émission de Sophie Davant, un peu effet repoussoir...

elle raconte quoi ? 1h30 c'est long, si qqn a le courage de tout voir et de faire un court résumé...

 

sinon, c'est à 1:12:47 la mini performance throat singing/beat boxing (pas mal, mais très 2004 ! :rolleyes: )

et j'ai écouté un court extrait de la collaboration avec Fucked up, on dirait vraiment qu'ils baisent tous les deux aha, merci bien au programmateur d'avoir choisi cet extrait.

 

https://youtu.be/Ment_Db5oLg?t=453

 

LA REACTION DE LA PRESENTATRICE

radio-tanya.jpg

MAGIQUE

 

 

je ne suis pas très pudique mais c'est un peu gênant tout cela...

 

tanya.jpg

 

ahaha la pauvre

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
“She might be one of the nicest people I have ever met. She’s very, very, very down-to-earth. I know the media likes to paint her as this eccentric, and of course as artists we are eccentric – but by what standard ? I find anyone who gets up and stands behind a desk at a bank for eight hours a day weird. The thing that surprised me the most about Björk was that she could switch from producer mode to creative really quickly. She’s just very much a genius. And she’s a great cook. She’s the type of person that if your wine glass is getting empty, she’ll come and fill it up. I’ll defend her to the death – if anyone has a bad word to say about her they’ll get an earful from me.”

 

via factmag

  • I like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hihi, c'est mignon, le discours de la garde rapprochée.

 

La chanson du teaser est assez folle, 8 min intense, en position 2 sur l'album.

Y a des percus et guitares bien dark, chant diphonique sur la 3e (et sur la 7), elle installe une ambiance lourde, puis d'un coup sur la 5, un featuring qui l'emmène vers le hip hop, contre pied qui la sort de l'auto-caricature, c'est bien joué. et puis re-8 min pour remonter progressivement. Tu le sens arriver comme dans un grand 8...

 

et final avec reprise, à contre emploi, de Nirvana... :o

 

 

Elle passe fin janvier à Bruxelles, Londres et Berlin, j'ose espérer une date en France...
je vais mailer l’ambassade canadienne et le label. aha

#psycho

Share this post


Link to post
Share on other sites

ah je ne savais pas pour le clash au sujet de la photo avec le phoque et les réactions des "putains de connards californiens".

 

« Se libérer de la peur, de son corps, être libre de l’enfermement, être libre de la claustrophobie, être libre de toutes les angoisses, se libérer de l’amour même, la paix totale, voilà ce que je ressens à chaque fois sur scène. Je me lâche complétement et je laisse le son m’emmener là où il veut. »

:headbang:

Mais, j'ai bien peur qu'elle ne passe pas par Paris. :arg:

 

à partir de 9 min... -> fin

youhouu

j'aime bien la broderie derrière elle... Lizabeth Keyoaya (plus joli en contexte avec éclairage) :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.