Jump to content
forum.bjork.fr
Sign in to follow this  
Mansion

La critique musicale au pilori

Recommended Posts

sujet d'origine Woodkid

 

 

Chronique de Telerama qui met en avant ses contradictions :

 

http://www.telerama.fr/musique/woodkid-grand-batisseur-d-une-cathedrale-vide,95595.php

 

NB : enfin un chroniqueur qui ne nous sert pas le même son de cloche complaisant de ses confrères.

 

 

... Non sérieusement rien que le titre est on ne peut plus ridicule et cliché. Vraiment.

 

-"sa musique nous laisse de bois"

 

-"Une technique indéniable, un goût affirmé pour l'emphase, une folie des
grandeurs, le tout présenté comme la réalisation d'un rêve d'enfant
fragile et tourmenté."

 

-"images léchées, forcément « lynchiennes »"

 

Il faut que je continue à les énumérer ou bien ?

 

Et celle là qui est trop drôle :

"frêle ­Pinocchio sensible mais si sûr de lui"

 

Pitié arrêtez d'accorder du crédit à Télérama niveau critique musicale. Pitié, des artistes en meurent tous les jours.

Ok c'est pas un éloge et ça change mais quand même.

Edited by mika
  • I like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

"des artistes en meurent tous les jours", tu as pas l'impression d'en faire un peu des caisses? :bouee:

 

surtout que là en plus à part la phrase sur pinocchio et le titre jeu de mots débile, je ne vois pas le "problème", ils ne font que dire des choses vraies, sans être spécialement ampoulés...

 

 

-"Une technique indéniable, un goût affirmé pour l'emphase, une folie des
grandeurs, le tout présenté comme la réalisation d'un rêve d'enfant
fragile et tourmenté."

-"images léchées, forcément « lynchiennes »"

la première partie est très vraie, et je ne vois pas le problème, le cliché c'est woodkid, pas de dire qu'il en est un...

la seconde, c'est juste ce qu'on entent partout (d'où les guillemets)...

  • I like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Arrêtons de taper sur télérama ! Contrairement aux Inrockubtibles, les critiques de télérama ont compris une chose : ils font des critiques personnelles (qui peuvent du coup être indiféremment dans ou hors mainstream) qui au fil du temps ont fait autorité parce que le magazine s'est imposé comme un culturel singulier. Il n'y a qu'à voir leurs choix de musiciens : presque toujours les mêmes.

 

Björk a fait 3 couvertures de télérama mais s'y est fait laminer avec Volta. ça prouve juste que ce sont des journalistes avec des goûts précis et non des "mouvances" qui dirigent le magazine.

 

Ce qui n'est pas le cas des inrockuptibles qui sont une machine à régler le choix du consommateur sur ce qu'il y a de plus branché (je suis peut-être un peu radical, mais c'est pratiquement toujours vrai). La démarche de télérama est beaucoup moins consensuelle. :msmile:

Edited by Joapagan

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon histoire d'artistes qui meurent c'est de l'ironie. Oui je sais ça se voit pas à l'écrit etc.

 

Pour ce qui est des images ridicules je reconnais que c'est mon goût.

Mais objectivement c'est mal écrit, c'est un style suffisant et emphatique pour plaquer des lieux communs sans sens et sans rien apporter à l'article. Et après ça on dit que c'est du bon journalisme. Moi ça me révolte. Et les inrocks c'est pas le sujet, mais ça va dans ce sens là aussi. C'est snob et hautain alors que ça vaut pas grand chose. Bref avant de plus pourrir le sujet, vous pouvez vituperer par message privé !

 

 

Ps : je suis d'accord avec le fond de l'article en plus. Beaucoup de bruit et de gueule pour pas grand chose.

  • I like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est bien tout le problème et je suis d'accord avec toi,

j'ai pas beaucoup d'estime pour les critiques de ce genre de trucs pour cette exacte raison

 

mais télérama, c'est particulier, c'est un peu comme si on imprimait ce forum en format magazine,

c'est pas que sur le fond ça dérange ou on aurait un violent désaccord

 

ça dérange de payer ça, c'est très bien qu'il ait une opinion, qu'il sache faire des synthèses de blogs et de plans promo,

mais on en attend un peu plus d'un critique, c'est quand même sa raison d'être

 

ce qu'a bien compris les inrocks, les Zola de la critique musicale, des paragraphes entiers de vent avec des mots que t'as l'impression que c'est important

 

au final, les seuls que j'aime, ça doit être tsugi, enfin anciennement trax, ils savent de quoi ils parlent, c'est jamais trop long et plutôt toujours axé que sur la musique

  • I like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur le fond :

Mon problème avec Télérama c'est vraiment la posture qu'ils ont par rapport à ce qu'ils publient. Genre "on peut se permettre ça parce qu'on est Télérama".

Mon problème avec la critique en général c'est qu'il y a aucune mesure. Soit on tombe dans du subjectif ridicule soit dans de l'objectif qui entre pas dans le sujet.

 

Sur la forme :

Ceux qui se disent/croient spécialisés emploient tous le même style (moche avouons-le) et du coup il n'y a aucune esthétique. Mais ça peut s'appliquer à la presse en général, puis aux médias de toute forme.

Là ce que j'ai mis en relief c'est le "un A, un B, un C pour un tout D", tournure vue et revue, toujours lourde et pompeuse.

Autre chose insupportable "le + adjectif + titre de la chanson/album" qui donnerait "le sublime Vespertine". Non, ça va pas grammaticalement et dans la syntaxe non plus.

 

BREF. Je me suis permis de lâcher le puriste en moi étant donné qu'un sujet à part a été créé. Sur ce, comme disait Lady Gaga dans son sublime Bloody Mary : "I'm ready for their stones".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah c'est à dire que si ils ont une vraie crédibilité en terme de critique des médias/critique cinématographique, la musique a toujours été la dernière roue du carrosse chez télérama et leurs choix sont effectivement très souvent discutables. C'est juste pas un magazine de musique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La même chose ! C'est comme lire les critiques cinéma de la croix ...

Et je milite pour la critique parfaitement subjective et assumée :D

  • I like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

"critique" et "subjective" sont antinomiques, non ? Voire même un pléonasme.

Edited by Quinethssence

Share this post


Link to post
Share on other sites

antinomique ou pléonasme, faudrait savoir :blblbl:

 

mais je vois beaucoup de gens qui ralent contre les critiques "pas objectives", alors que pour moi c'est le minimum :drop:

  • I like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah pour moi l'idéal d'une critique c'est la bonne mesure. Je ne dénonce personne en particulier dans ce qui va suivre. Mais on voit trop souvent un mec blasé fan de rock faire une critique atroce d'un artiste électro et vice versa. Donc si, il faut mettre de côté certains préjugés et goûts qu'on a pour faire une bonne critique. Il faut dire des généralités, parler de la conception, la composition etc. Quand on est doué d'intelligence (mon dieu j'en demande beaucoup) on est capable de reconnaître qu'un album est bon sans l'aimer forcément. Rien que ça je ne l'ai JAMAIS vu. Alors faire du subjectif pour se rapprocher soit-disant du lecteur. Laisser moi rire et me taper les cuisses.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je suis pour la critique qui revendique un avis personnel. Et le télérama assume parfaitement cette pratique. Après, l'usage d'expressions toutes faites, c'est autre chose, c'est plus au rédacteur qu'au critique qu'il faut s'en prendre. (Je fais la distinction entre les deux). La rubrique musicale est minoritaire chez Télérama, certes. N'empêche que j'y ai découvert des artistes qui me sont restés (Soap&skin en tête). Ils ne brassent pas toutes les sorties musicales et c'est leur parti pris qui reste intéressant, le fait de sélectionner ce dont ils ont envie de parler. Mais ce qu'il y a de bien dans notre monde/ruche d'aujourd'hui, c'est que nous pouvons piocher un peu partout nos aspirations, nos découvertes, nos coups de coeur. Et rien de mieux que des magazines divers et variés qui, plutôt que de parler de la vidéo youtube qui a fait le plus de bruit, écrivent selon leurs goûts.

  • I like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

Bah pour moi l'idéal d'une critique c'est la bonne mesure. Je ne dénonce personne en particulier dans ce qui va suivre. Mais on voit trop souvent un mec blasé fan de rock faire une critique atroce d'un artiste électro et vice versa. Donc si, il faut mettre de côté certains préjugés et goûts qu'on a pour faire une bonne critique. Il faut dire des généralités, parler de la conception, la composition etc. Quand on est doué d'intelligence (mon dieu j'en demande beaucoup) on est capable de reconnaître qu'un album est bon sans l'aimer forcément. Rien que ça je ne l'ai JAMAIS vu. Alors faire du subjectif pour se rapprocher soit-disant du lecteur. Laisser moi rire et me taper les cuisses.

 

non , le subjectif ne rapproche pas du lecteur, c'est juste que quand je lis les inrocks (flagelle moi), je sais que quand je lis une critique ciné de jean marc Lalanne ou de jacky goldberg, je connais leurs gouts a force de les lire et j'ai ma grille de lecture de leurs critiques , en fonction...

c'est beaucoup plus riche et intéressant comme ça qu'une critique vaguement neutre et passe partout qui contentera tout le monde mais ne dira rien. La conception, la composition, c'est bien gentil mais c'est pas une critique que tu veux, c'est une fiche wikipedia avec une note à la fin?

Après, l'usage d'expressions toutes faites, c'est autre chose, c'est plus au rédacteur qu'au critique qu'il faut s'en prendre. (Je fais la distinction entre les deux).

:clap:

  • I like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exactement et d'ailleurs quand je veux me faire un avis sur un album je vais sur sa page Wikipédia puis sur le lien Metacritic. Même si c'est toujours discutable (shakira plus haut que vespertine par exemple). Je suis pas pour la critique simplement parce que l'avis des autres ne m'intéresse pas beaucoup en général. Sur ce forum j'aime bien la section musique, le rapport est moins distant et je connais virtuellement certains de vos goûts qui me guident. Dans un journal il y a une distance nécessaire on est d'accord, mais c'est cet air pompeux qui me gêne. Pour moi c'est la critique écrite par le premier débile venu et il adopte un style de prêcheur et de voix de la raison. Même le 20minutes fait de meilleures critiques que les inrocks je trouve. Enfin je pense qu'on ira pas plus loin dans ce pseudo-débat !

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui, là après ta phrase sur 20 minutes, je ne pense pas qu'on puisse aller plus loin :drop:

  • I like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.