Jump to content
forum.bjork.fr
Sign in to follow this  
nick

Siginification des chansons

Recommended Posts

Salut à tous,

 

Voila depuis un moment je cherche à comprendre les chansons de Björk plus en profondeur. Comme dans la plupart des chansons de n'importe quel artiste, il a une première "couche" facile à comprendre, et une seconde "couche" plus subtile et difficile à comprendre.

 

Bien sur j'imagine que cela va de pair avec les clips qui aident souvent à comprendre le sens de la chanson, mais ceux de Björk... ils sont encore plus mysterieux que les chansons elles même !

 

Par exemple, pour Human Behaviour, on comprend vite qu'il y a une histoire la dessous, je veux dire l'ours, le chasseur, les rôles qui s'inversent, la mite géante, Björk qui est de la même taille qu'un hérisson, qui plante un drapeau CCCP (sigle qui signifie l'URSS), lorsqu'on la voit dans l'eau etc...

 

Qu'est ce que ça veut dire tout ça ?

 

Et All is full of love, au début je pensais que c'était un message de paix que Björk nous faisait passer, en mettant tout le monde au même niveau et en ne montrant que leur amour. Mais j'ai lu des théories assez... biscornues ont va dire sur un deuxième sens !

 

Je ne cite que deux chansons, mais ça s'applique bien sur à toutes les autres aussi

 

Qu'en pensez vous ? Quelles sont selon les signification des chansons ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Déjà, je pense qu'il faut pas forcément se fier aux clips pour comprendre ses chansons, c'est souvent la vision du réalisateur, pas celle de björk.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai, il y a signification et interprétation.

Je peux te donner tout ce que je comprends de chaque chanson, et une autre personne te dira autre chose ... J'adore réfléchir à ça, alors si tu veux, contacte moi et je partagerai volontiers mes pensées là dessus :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

non c'est une horreur, plein d'erreurs et de suppositions débiles de l'auteur :furieux:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mmmh, oui en effet vous avez tous les deux raison.

 

Mais pour répondre à Darkjedi, j'ai dit ça car j'ai souvent entendu dire que Björk a une grande place de décisionnaire dans ses vidéos, donc le clip doit quand même se rapprocher un peu de la vision qu'elle a, même si cela reste, tu as raison, aussi le point de vue du réalisateur.

 

Mais à vrai dire si j'ai mis l'exemple de Human Behaviour, ce n'est pas un hazard, j'ai vraiment du mal à comprendre la signification de ce clip, tellement de symbole et de métaphores que je n'arrive pas à les rassembler pour les rendre cohérents :hein:

 

J'ai même vu sur un site qui propose aux gens de donner leur interprétation des chansons qu'apparement c'est en fait le début d'une trilogie: la suite serait Isobel, puis Bachelorette, étonnant non ?

 

Mansion: je viens de te faire un mp, j'attend ta réponse avec impatience :)

Mais si tu veux n'hésite pas à les mettre ici même, le but étant que chacun donne sa propre interprétation car chacun peu apporter un bout de la signification de la chanson et au final essayer d'en comprendre le sens complet (je sais pas si je me fais bien comprendre, c'est un peu confu peut être ?)

 

Mr Personne: Il a l'air vraiment intéressant ce livre, dommage qu'il soit si cher, va falloir que j'attende un peu :/

EDIT: apparement Benjicok le déconseille, j'essaierai de passer à la fnac pour le feuilleter histoire de voir. Tu as pu le lire Benjicok ?

Edited by nick

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui je l'ai même acheté , et c'est un des pires livres sur bjork que j'ai lu ... Si tu veux en savoir plus, tu peux acheter le livre de Nikki Dibben (en Anglais), c'est le seul que j'ai trouvé à la fois informatif, documenté et intéressant (tu peux l'acheter via ce lien, en plus ca rapporte un peu à bjork.fr pour payer l'hébergement :)

 

http://www.amazon.fr/Bjork-Nicola-Dibben/dp/0253220653/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1315262873&sr=8-1

 

Et oui, Human Behaviour, Isobel et Bachelorette forment la trilogie d'Isobel, pour Björk.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai le fameux lire que benjicok déconseille ! Mais bon n'étant pas une " pro " sur Bjork ( surtout sa vie personnelle ) je ne sais pas trop quoi en penser car j'ai aimé le lire mais sachant que pas mal de chose sont fausses ... Ça casse un peu l'effet du livre :/ !

Le livre en anglais jaimerai bien le lire mais ... L'anglais et moi ça fait 10 000 ... Grrrrr !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelqu'un sait-il comment Bjork travaille avec Sjòn ? Compose-t-elle une musique sur laquelle il écrit ou l'inverse ? Lui donne-t-elle le ton, le thème ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

en général, quand c'est une collaboration, elle a un tas de carnets remplis de brouillons et il fait le ménage et améliore le tout. après il lui arrive de bosser tout seul sur le texte

Share this post


Link to post
Share on other sites

en général, quand c'est une collaboration, elle a un tas de carnets remplis de brouillons et il fait le ménage et améliore le tout. après il lui arrive de bosser tout seul sur le texte

 

Merci pour l'info.

 

C'est vrai qu'on parle souvent des collaborateurs instrumentaux et visuels et peu de ceux avec qui elle travaille le texte. Sans être une chanteuse à texte (quoique, de plus en plus peut-être), elle donne à cela une importance.

 

Sur Vestertine, Medulla et Volta, elle a repris d'anciens poèmes (Sun in my mouth, Sonnet, Dull Flame of desire). C'est bien qu'elle ait une sensibilité à la langue elle-même, et pas seulement aux sons (dont elle se dit obsédée).

 

C'est tout bête mais la chanson a ça d'extraordinaire qu'elle peut relier les deux pour les magnifier. Et Björk, contrairement à d'autres qui choisissent, prend le parti de ne pas en négliger l'un au profit de l'autre (mis à part ses "top of the mountain" :sournois: qui paraissent être son lalala des pages blanches).

 

ça m'intéresse aussi, je suis en Lettres ! :pirate:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis d'accord, mais je pense qu'elle a toujours donné de l'importance à ses textes, peut-être moins dans Debut (et encore) mais Possibly Maybe, par exemple. Elle lie les deux, et la reprise de poèmes est toujours réussie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai qu'elle est douée dans la mise en musique de poème. Même si on peut "déploré" qu'elle le fasse toujours pour les musiques les plus "consensuelles" sur chaque disque.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et All is full of love, au début je pensais que c'était un message de paix que Björk nous faisait passer, en mettant tout le monde au même niveau et en ne montrant que leur amour. Mais j'ai lu des théories assez... biscornues ont va dire sur un deuxième sens !

 

La plupart des gens sont : ''oh mon dieu c'est mon chanson préféré l'amour blabla (lire ca avec un accent anglais de préférence) mais j'ai toujours trouvé les paroles très triste et amères... pas mal dans le même courant que 5 years.. Si j'étais Goldie (si je me fis à mon MERVEILLEUX livre "Björk entre les ligne, l'histoire cachee derriere les chansons" la chanson s'adresse à lui), j'hallucinerais d'entendre cette chanson parler d'un con qui n'est même pas capable d'aimer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"All is full of love",

1/ si j'écarte les paroles, la chanson me parle de guérison et d'harmonie, d'apaisement et d'ouverture.

Après on peut extrapoler que pour être guéri il faut avoir été blessé, et que l'harmonie demande une forme de dénuement qui peut être vue comme une vulnérabilité

On n'est pas dans un "oui, la vie est belle, super youpla boom", plutôt dans quelque chose de doux et rassurant et consolant. Le cachet d'analgésique plutôt que la bonne tassé de café.

2/ Et dans les paroles, il y a ce personnage qui "you just aint receiving (...) your phone is off the hook (...) your doors are all shut".

 

Alors je comprends, Freddy, ton rapprochement avec "five years", et que tu trouves les paroles très tristes et amères, parce que je pense aussi qu'elle y parle encore d'un amour qui n'a pas pu existé. On a été blessé et l'autre s'est perdu. Mais je lui trouve quand même quelque chose d'universel et de puissamment optimiste.

 

 

Si Benjicok dit que tel livre n'est pas bon, il ne vaut mieux pas l'acheter. Je fais une grosse différence entre deux démarches : l'une honnête, et l'autre malhonnête.

La démarche honnête, c'est d'avoir fait un gros travail documentaire (avoir bien recadrer la vie de Björk à telle époque, et ce qu'elle disait dans les interviews), avant de se livrer à une interprétation forcément personnelle de ces faits. Une interprétation qui assume sa marge d'erreur.

La démarche moins honnête, c'est un auteur qui présente son interprétation subjective comme la vérité, et qui réinterprète les événements pour dire qu'il a raison.

 

A la fin, on a le droit de penser que le sens d'une chanson c'est la somme de toutes les interprétations divergentes des auditeurs. Il y a des délires qui sont très intéressants. (même s'ils finissent souvent par en dire plus long sur leur auteur que sur Björk ^_^!)

Mais comme il y a autant de sens que d'auditeur, c'est quand même mieux de garder en tête les faits qui ont existé avec ce qu'a dit Björk, pour dire quelque chose d'assez pertinent.

 

Un livre trop documenté peut être très indigeste. Toutefois quand vous êtes un passionné, les faits vous commencez à les connaître par coeur, vous pouvez passé directement à l'interprétation donnée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.