Jump to content
forum.bjork.fr
Sign in to follow this  
benjicok

Cosmogony

Recommended Posts

c'est marrant quand j'ai écouté Solar System Song la 1ere fois, je l'entendais presque chanter "in such, a silent, as I know…" (de sonnets Unrealities) et elle a chanté Cosmogony exactement comme je l'imaginais, la même mélodie que dans Sonnets !

J'ai l'impression de retrouver d'avantage de Medulla que de Vespertine dans tout ça ! (c'est fou ce besoin qu'on a de comparer avec les albums précédents !)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Autant ce que j'ai entendu des concerts m'enthousiasme plutôt, autant les textes de cet album m'inquiètent un peu, celui-là en tête.

Tout m'a l'air tellement premier degré, on dirait qu'elle s'est retrouvée au milieu d'un atelier d'écriture, qu'on lui a filé des thèmes (les cristaux, les virus la création du monde...) et qu'elle a eu une heure pour tout torcher.

C'est plat, sans aucune poésie (si ce n'est en l'occurrence celle que contiennent les mythes en eux-mêmes, sans valeur ajoutée par Björk) et finalement complètement cucul la praloche comme le disait Keke.

Heureusement il y a pour le moment deux ou trois autres textes (Moon et Thunderbolt en particulier) qui ont un peu plus d'âme, j'espère qu'ils seront finalement majoritaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

moi j'aime bien :rouge:

je m'attaque aux textes restants ce soir ^^

 

thunderbolt a l'air plus personnelle , mais alors je ne capte RIEN à ce que ça veut dire ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je trouve qu'il sonne à fond "Roi Lion" ce morceau, ce qui lui rajoute une dimension pompo-comique assez délicieuse

 

 

bien joué, quelle culture! (j'précise qu'il n'y a pas d'ironie)

et dans une mythologie (inuit, scandinave ou russe), hein? :)

 

Oui enfin j'avais pas à aller bien loin, c'est son livre le plus connu et j'imagine que bcp de fans ont eu la curiosité de lire Sjon ;)

 

Et du coup suite à ta question (bonjour j'adore fouiller des questions à la con) j'ai ouvert pour la première fois mon petit livre "Dieux et Mythes Nordiques" à la recherche d'un truc sur le Renard Polaire, et sur quoi je tombe? Un chapitre entier intitulé "Cosmogonie, Théogonie, Anthropogonie et Cosmologie des Eddas". On dirai que mémé non plus n'a pas cherché très loin. Je lis ça et je reviens! :lol:

 

Sinon, Wikipedia nous apprend que le renard polaire est la seule espèce originaire d'Islande, donc j'imagine qu'elle doit avoir une place à part dans le folklore!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

en même temps s'appelle la cosmogonie ce qui est relatif aux mythes de création du monde, ça n'est pas forcemment théologique, les mythes de création sont apparentés à bcp de religions qui se les partagent. L'oeuf qui représente le monde et dont s'échappe l'oiseau fabuleux, les deux bouts de coquilles qui forment la voute céleste et terrestre, le monde qui se crée et se détruit chaque soir, l'ocean primitif et chaotique, c'est un melt de mythologie celte, grecque, babylonienne etc...

pour le renard c'est par là :

"Le renard argenté est considéré comme un héros créateur par les Indiens de Californie centrale. "

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah oui, le texte n'a rien de théologique pour moi. C'est en effet simplement le constat des différentes croyances dans la création du monde, jusqu'à la théorie du big bang comme dernière "croyance" en date.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L’œuf me fait penser à la cosmogonie orphique chez les grecs, avec Éros qui sort de l’œuf cosmique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et du coup suite à ta question (bonjour j'adore fouiller des questions à la con) j'ai ouvert pour la première fois mon petit livre "Dieux et Mythes Nordiques" à la recherche d'un truc sur le Renard Polaire, et sur quoi je tombe? Un chapitre entier intitulé "Cosmogonie, Théogonie, Anthropogonie et Cosmologie des Eddas". On dirai que mémé non plus n'a pas cherché très loin. Je lis ça et je reviens! :lol:

bah, pas si con alors!

de mon côté je regarderai, mais pas avant le mois prochain, dans le livre Mythologie Générale (qui au passage n'est pas trop mal malgré l'époque, 92, et à part quelque "jugement" de l'auteur ici ou là)

 

pour le renard c'est par là :

"Le renard argenté est considéré comme un héros créateur par les Indiens de Californie centrale. "

as-tu des sources? ou références de livres, si tu veux bien on passe par mp :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y'aurait-il du Sjón là-dessous ?

effectivement :)

 

Avez-vous participé à l’écriture des paroles ou de la musique ?

ND : Non, toutes les paroles sont de Björk et Sjón, et la musique de Björk avec d’autres ingénieurs du son et musiciens.

 

dans les questions au Dr. Dibben

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cosmogony est la chanson qui me touche le plus parmi celles déjà sorties.

Elle me projette tout à fait au Tao de la physique de F. Capra, que j'ai lu assez récemment. En fait, pour ne rien cacher, je crois que ce livre a un peu chamboulé ma vision des choses. Dans ce livre, l'auteur met en parallèle les découvertes des mystiques orientaux et celles des physiciens du 20ème siècle. En particulier, il explique que l'Univers n'est plus un grand "vide" avec des éléments parfaitement distincts (planètes, galaxies, arbres, chats, enfin ce qu'on veut) mais que microscopiquement, tout est lié, uni dans une "danse cosmique" (il fait le parallèle avec la danse de Shiva, le dieu hindou).

Tous les concepts fondamentaux hérités de Newton, soit le fait d'imaginer que nous sommes "construits" avec des briques élémentaires distinctes, et qu'il en va de même pour l'Univers, s'envolent avec les observations des physiciens du 20ème siècle et celle des mystiques d'asie (bien avant eux, mais avec un processus très différent).

En somme, l'Univers n'est qu'un immense mouvement qui se perpétue. Et l'homme perpétue ce mouvement avec l'Univers : selon l'époque, l'ethnie, l'évolution des mentalités, l'homme pense successivement (et/ou simultanément !) que l'Univers vient de la chanson d'un renard argenté, d'un dieu sorti d'un oeuf ou même d'une détonation gigantesque. A dance eternal... Je ne sais pas si Björk a eu ce genre d'idée avec cette chanson (on pourrait même étendre cette idée à Biophilia je pense), mais c'est très parlant pour moi.

Ah franchement, lisez le Tao de la physique! :)

C'est accessible en plus, y a pas d'équation, rien ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

déjà un grand salut à vous tous! Voila je possède un Ipad avec l'app de Biophilia. Et je voudrais savoir comment je peux faire pour récuperer la piste du morceaux Cosmogony qui se trouve dessus. En effet j'ai remarqué une grande difference de qualité entre le mix de Serban Ghenea et celui sur l'app. J'ai pensé à enregistrer le morceau par la sortie casque, mais ça ne me parrait pas la meilleur solution pour preserver la qualité de l'original.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je déterre parce que je suis tombée sur un bouquin au supermarché (comme quoi) qui s'appelle Grand Nord, magie du monde polaire aux éditions Mondo (et qui m'a coûté 4€)

 

à propos du fameux renard pour ceux que ça intéresse encore :

 

"les saamis, habitants du Grand Nord scandinave, évoquent un renard géant qui court ventre à terre dans les montagnes enveloppées d'une neige fraiche cristalline. Dans son élan, de sa queue gonflée par le froid glacial, l'animal projette vers la lune ronde des traînées de flocons, étincelles blanches qui, à la lumière des cieux, s'enflamment de couleurs intenses. Rouges, vertes ou bleues, elles repeignent en quelques instants la voûte céleste, plongée dans l'obscurité hivernale. En souvenir de cette belle légende, les finlandais désignent les aurores boréales par le mot "revontulet" (le feu du renard).

Il suffit de siffler, dit-on, pour que l'onde se torde, se déforme, mouvante comme une rivière qui glisse entre les doigts ; elle semble s'approcher, comme si on l'appelait. Pour mieux capturer cette évanescence, les saamis la peignaient parfois sur leurs tambours sacrés, ceux qu'utilisaient les chamans poru communiquer avec le monde des esprits - esprits, qui, croyait on, se révélaient ainsi au monde.

Tous les peuples du Nord, animistes, ont été subjugués ou inquiétés par la beauté incandescente de ces stries colorées envahissant leurs cieux. Beaucoup ont associé les aurores aux âmes des disparus dansant pour le svivants, voire même à leur sang s'écoulant du firmament. Au Groenland, on les attribuait plus précisément aux enfants morts en bas âge, dont la ronde sans cesse renouvelée venait rappeler l'existence passée. La plupart des populations inuit affirmaient que les "selamiut", les esprits des défunts morts en héros, soucieux de guider leurs frères vers un même trépas auréolé de gloire, agitaient des torches dans l'étroit passage menant au séjour éternel. Les craquements et les chuintements parfois entendus lorsque se manifestent les aurores n'étaient autres que leurs voix, leurs chuchotements. Pour se distraire, ces fantômes jouaient à la balle avec une tête ou un crâne de morse."

  • I like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.