Jump to content
forum.bjork.fr

Search the Community

Showing results for tags 'netflix'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Björk
    • Utopia
    • Forum général
    • Paroles & Traductions
    • MàJ bjork.fr
  • Autres thèmes
    • Musique
    • Cinéma | Séries TV | Médias | Arts
    • Islande
    • Zone geek
    • Bazar

Group


Lieu


Centres d'intérêt


My gigs


Site


Blog


Facebook


Twitter


Instagram


Spotify


Deezer


Soundcloud


Last FM


Favorites links

Found 15 results

  1. Mindhunter

    Netflix sera omniprésente ce mois ci avec une dizaine de nouvelles saisons ou nouvelles séries proposées. Vendredi prochain, mise en ligne de la saison 1 de Mindhunter la série produite par David Fincher (réalisateur de quelques épisodes également). Une série sur les premiers profilers du FBI à la fin des années 70.
  2. [Netflix] 13 Reasons Why

    Je viens de commencer les 2 premiers épisodes, c'est assez intrigant mais il y a un truc aussi auquel j'accroche pas, mais je n'arrive pas exactement à savoir quoi... peut-être déjà le coup des cassettes... et la lenteur du héro pour les écouter (une par épisode jusque là).
  3. G.L.O.W

    G.L.O.W, Gorgeous Ladies of Wrestling la série sur les catcheuses des années 80 va bien voir le jour par Jenji Kohan
  4. A Series of Unfortunate Events

    La série Netflix adapte l'intégralité des romans contrairement au film sorti en 2004, a raison de deux épisodes par livre (le film ne couvrait que les 3 premiers)... Au niveau du ton la série se rapproche plus de quelque choses comme Pushing Daisies (également réalisé par barry Sonnenfeld, d'ailleurs). Très gros effort concernant la direction artistique. Certains plans puent un peu le numérique c'est dommage car c'est suffisamment rare pour que ça ressorte au milieu de la majorité des épisodes... Les point forts : - la réalisation . Sonnenfeld revient a son haut niveau - pushing daisies ou la famille addams, plus que son dernier film avec Kevn spacey en chat... ) - la direction artistique, fabuleuse - la distribution : neil patrick harris qui maîtrise à la fois le grotesque, le stupide et le vraiment terrifiant, Patrick Warburton qui joue lemony Snicket le narrateur avec un mélange de mélancolie, de gravité et d'humour a froid qui fonctionne tellement bien, et aussi les guests qui sont la pour un épisode ou deux : Joan Cusack, Alfre Woodward, Catherine OHara, ainsi que Will Arnett and Cobie Smulders ) Les Points faibles : - une légère repétitivité (mais apparement les premiers livres l'étaient aussi) - le fait que les 2/3 de la saison aient déjà été traités dans le film et font un peu redite je recommande, et j'espère que les saisons 2 et 3 seront tournées...
  5. Nouveautés 2017

    J'ai commencé Dirk Gently. Ça me plait bien. C'est noir et loufoque. Ça me rappelle un peu les (bons) films de JP Jeunet (la cité des enfants perdus, delicatessen) dans l'atmosphère. C'est foutraque mais ... "tout se recoupe toujours". On dirait un peu doctor who ... mais en bien ! Et la musique est super. Hâte de voir où ça va ...
  6. Santa Clarita Diet

    Santa Clarita Diet avec Drew Barrymore et Timothy Olyphant encore des zombies, mais format comédie intrigant pour le ton décalé et gore 13 épisodes à voir sur Netflix le 03/02
  7. [Netflix] The OA

    J'ai commencé à regarder lorsque je me suis aperçu que c'était de/avec Brit Marling ... Et j'avais adoré en tous points son Another Earth. On retrouve la même ambiance, ici. Je n'ai pas encore fini. C'est assez prenant, jonglant avec la SF sans jamais aller trop loin pour que finalement ça ne devienne jamais vraiment surnaturel. Son personnage pourrait aussi bien être une folle furieuse (d'ailleurs, on la diagnostique folle, étant petite). Du coup c'est assez addictif ... on se demande tout le temps où ça va aller ... Je serais même très déçu si, à un moment donné, on nous révélait un gros truc bien mystique, SF-surnaturel, parce que ce n'est pas le but du tout. Et si tel était le cas, ça ferait penser à des histoires foireuses spirituelles-new age à la bernard werber. Hâte de voir où ça va.
  8. [Netflix] 3%

    Je viens de commencer cette nouvelle série Netflix qui cette fois est Brézilienne ! (c'est très agréable à l'oreille ce joli accent) Le thème est assez classique (un peu à la Hunger Games, sans la violence) "3% nous plonge dans une société dystopique divisée en deux : dun côté les riches (3% de la population) et de lautre les pauvres. Pour pouvoir accéder à la plus haute strate, les participants nauront le droit quà une seule chance et se départageront autour dépreuves. Mais seulement 3% dentre eux arrivera au bout"[/size] [/size]
  9. [Netflix] The Get Down

    Le Bronx en 1977. Le disco règne sur les pistes de danse et les ventes de disques, mais une nouvelle musique, une nouvelle tendance est en train d'émerger des bas fonds des quartiers les plus pourris de New York. Cette musique n'a pas encore de nom, cela deviendra le hip hop puis le rap. Baz Luhrmann a écrit la série et a lui même réalisé le pilote de 90 minutes. Plus gros budget de Netflix a ce jour, 120 millions de dollar pour les 12 épisodes. Netflix n'a mis en ligne que 6 des 12 épisodes tournés, le reste sera pour début 2017 (ce genre de diffusion d'une saison en deux temps commence à se multiplier). La trame est très proche de la série échec de HBO "Vinyle". Musique, industrie du disque, jeunes talents, politique, criminels... On y trouve aussi des artistes réels, les pionniers du genre, Grand Master Flash, Kool Herc... En dehors de la musique, le graff a aussi une bonne place, dans des quartiers qui ressemblaient en 1977 à Alep en Syrie de nos jours. Mais où Vinyle s'est planté, The Get Down a relevé le défit haut la main. Les jeunes acteurs blacks et portoricains sont convaincants, le mélange d'images d'époque s'intègre parfaitement dans l'histoire, les scènes de danse dans les clubs ou les caves sont magistrales (spécialement dans le pilote de Baz Luhrmann, même si on pourra trouver qu'il en fait un peu trop, comme dans ses films, mais ça reste flamboyant). Dans les acteurs plus âges, on retiendra les deux frères joués par Jimmy Smits (NYPD Blue, The West Wing, Sons of Anarchy) et Giancarlo Esposito (Gus Fring dans Breaking Bad). Bon il faut ne pas être trop réfractaire au hip hop / rap pour voir ça mais pour moi enfin une bonne surprise pour 2016.
  10. Ca ressemble à un espèce de mélange entre les films Amblin des années 80 et ça emprunte un peu a Carpenter et Stephen King. La nostalgie 80's fonctionne parfaitement pour l'instant sans faire complètement artificiel, et les acteurs sont tous très convainquants. La musique fait très Carpenter et je la trouve très bien. 2 épisodes regardés pour l'instant je suis accro. Les critiques semblent dire que la fin est bien Et puis il y a Winona Ryder <3
  11. [Netflix] Making a Murderer

    Je voyais tout le monde en parler, la presse s'exciter sur Making A Murderer, diffusée sur Netflix Voir tout le monde s'exciter dessus m'a intrigué, parce que sur le papier ca ressemble à un espèce de Faites entrer l'accusé mélangé à une enquête, avec ce qu'il y a de sensationaliste, suspense, clifffhangers. j'ai regardé le premier épisode, et j'ai été scotché. Et pour l'instant je n'arrive pas à identifier ce qui m'a happé, parce qu''effectivement le côté thriller/histoire vraie me pose un poil souci sur le principe (le sensationalisme n'est pas loin et le cliffhanger à la fin de l'épisode est assez perturbant), et en même temps la forme est vachement impressionnante (le nombre de documents présentés de manière claire et intéressante, et surtout leur qualité et leur exhaustivité) . il y a un mélange étrange de froideur procédurale et d'empathie profonde pour ces gens, une espèce d'etude sociologique de l'amérique profonde... a suivre
  12. [Netflix] Sense8

    https://www.youtube.com/watch?v=E9c_KSZ6zMk https://www.youtube.com/watch?v=TT-bpE9Tr8g
  13. L'après 30 rock pour Tina Fey, que je trouve vraiment excellente, avec quelques réserves. (nootament un personnage coréen traité vraiment de manière super limite) .. Je trouve que justement, au bout d'un moment, on n'utilise pas vraiment jusqu'au bout le postulat de départ (la fille qui a vécunhors du monde pendant 15 ans)... Certes, ca permet d'eviter l'abus les blagues en mode "Les visiteurs", mais du coup on a finalement juste un personnage principal qui est naif et un peu niais et super enthousiaste sur tout (on a est à deux doigts d'un personnage super relou, mais c'est contrebalancé par une noirceur qui surgit par moments, heureusement, et par un humour qui va assez loin parfois) . Et Ellie Kemper est tellement bien qu'elle n'est jammais emmerdante Elle emménage avec une espèce de stéréotype de gros übergay noir sassy (là aussi ca m'a fait super peur) mais qui est joué avec suffisemment de rentre dedans pour que ca passe. Et elle est embauchée par une riche new Yorkaise complètement tarée comme femme de ménage/nounou./esclave pour s'occuper de sa baraque et de ses deux gamins. C'est Jane Krakowski (<3) qui la joue et c'est vraiment génial (on est proche de jenna Maroney, mais c'est pas tout a fait pareil :D ) Je ris beaucoup, on retrouve vraiment vite la patte 30 rock dans un format un peu différent, mais le ton, les trucs vraiment BIZARRES et drôles, la musique même , on est en terrain connu, mais c'est de qualité. Et des super guest stars partout <3 ce genre de repliques aurait eu sa place dans 30 rock, et c'est tout aussi débile/génial/drôle Il y a des chansons, aussi :D Et c'est re,nouvelé pour une deuxième saison, donc c'est pas du temps investi pour rien <3 ca va permettre de développer les personnages
  14. Orange is the new black créée par Jenji Kohan, un mélange drame/comédie un peu comme Weeds mais sur un format 50 minutes une sorte de Oz féminin en beaucoup moins glauque (mais quand même, c'est la vie carcérale) une bonne brochettes de personnages attachants et LA bonne idée, c'est l'utilisation de flashbacks lhéroïne fait grave penser à Nancy Botwin et l'humour à la Weeds est aussi bien présent je suis déjà accro une saison 2 est d'ores et déjà prévue
  15. J'ai commencé "Black Mirror", un série ultra courte de 2 saisons de 3 épisodes chacune. Le premier épisode est excellent. http://www.youtube.com/watch?v=d0TmXRrDpP8 (le trailer qui sert à rien...)
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.