Jump to content
forum.bjork.fr

Verandi

Membres
  • Content count

    784
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

654 Excellent

5 Followers

About Verandi

  • Rank
    Unison

Profile Information

  • Genre
    Non précisé

Björk

  • Favorite LP
    Vespertine
  • My gigs
    30.06.2012 - Les Nuits de Fourvière - Lyon
    20.07.2015 - Les Nuits de Fourvière - Lyon
    ---

Recent Profile Visitors

3,458 profile views
  1. Vos derniers coups de coeur

    Nouveau titre (enfin), et c'est un grand oui (encore): Au Pop up du label le 26 février !
  2. Fever Ray - Plunge, le 19 mars 2018 à l'Olympia

    Et le meilleur pour la fin :
  3. C'est exactement ça qui me pose problème avec tout ce nouveau projet pour l'instant : ça me laisse de marbre. Je ne peux pas dire que ce soit mal produit, que les morceaux soient mauvais, ou que les vidéos soient mal réalisées, mais je trouve ça fade, sans saveur, et surtout sans une identité très marquée. Je ne me suis jamais autant ennuyé devant des clips de Jonna. Même si j'avais moins accroché sur blue, l'ensemble était quand même beaucoup plus percutant je trouve. Je crains que ça ne devienne (voire soit déjà devenu?) qu'un énième projet électro-pop scandinave un peu mièvre, avec toute la fanbase homosexuelle brésilienne en sus.
  4. Fever Ray - Plunge, le 19 mars 2018 à l'Olympia

    Et une autre couv', cette fois-ci pour Crack Magazine ! + une interview, fort intéressante, rythmée par des citations des morceaux de l'album, et quelques infos sur le positionnement queer de Karin, ainsi que la production de l'album.
  5. Björk au Primavera Sound 2018

    CE LINE UP !!!
  6. Bonne nouvelle, elle refait une date à Paris le 10 février au Petit Bain !
  7. les films de 2017

    Je viens enfin d'aller le voir, et j'avoue que je suis comme vous vraiment déçu... Pour moi dans sa globalité, le film est typiquement une interprétation sauce production cinématographique américaine. Je n'ai absolument pas retrouvé là-dedans l'esprit Christie, qui pour le coup transparaît plus que jamais dans ce roman en particulier. Il y a plusieurs choses qui m'ont gêné. D'abord, le jeu de Branagh en Poirot. Je suis peut-être un peu trop habitué à l'interprétation (fabuleuse) de David Suchet, mais pour le coup je n'ai pas du tout aimé sa façon de le jouer ; je me raisonnais même à me dire que ça pouvait aussi venir de la direction d'acteurs, jusqu'à ce que je me rappelle que c'était lui le réalisateur aussi... Le personnage tel qu'il est présenté est beaucoup trop impulsif, chaleureux et sujet à ses émotions. Dans les bouquins, Poirot ne fait pas de grandes embrassades, ne rigole pas à gorge déployée, ne se lance pas dans des courses-poursuites après les criminels ; il est beaucoup plus tatillon, imbu de sa personne et globalement assez irritant... Le film lui a fait perdre toute sa saveur, son caractère, en y rajoutant une pseudo-romance complètement superflue qui ne sert absolument pas le propos. Ensuite, comme l'a dit @Riri, la présentation des autres personnages. Pour moi, ce qui fait la force des romans de Christie et notamment avec Poirot, ce sont ces portraits d'une société très aisée, tout dans l'apparence, qui lorsqu'on creuse se révèle être bien plus glauque et hypocrite qu'elle n'y paraît. Les personnages de ce roman ont tous une personnalité très marquée, que Poirot remarque avant le meurtre, et certains ne sont même apparus qu'après. Pourtant, tellement de potentiel avec Dafoe, Cruz ou Sergeï Polunin ()!! Bref, de grosses occasions manquées. Et puis enfin, les écarts avec le livre dans la narration qui n'ont pas du tout servi l'histoire.Déjà le fait que les personnages sortent du train : la tension de l'histoire est beaucoup plus accentuée par l'effet de huis clos qui se prolonge jusqu'à la résolution du meurtre. Avec cela les pseudo-scènes d'action, comme s'il y avait une injonction à forcément en intégrer dans la dernière partie du film pour satisfaire le public, alors qu'elles ne servent à rien. Et dans la résolution du crime, le rapprochement avec l'affaire Armstrong et la résolution des indices, la question des personnages énigmatiques (la femme au kimono, le petit bonhomme moustachu) est complètement bâclée ... ça va tellement vite qu'on a même pas le temps d'y réfléchir nous-mêmes, ce qui fait à mon sens le propre d'un bon policier. Sans parler de la fin moralisatrice, avec un gros dilemme éthique qui devient une affaire de conscience pour Poirot, alors que ça n'a rien à voir avec le livre. Etant un grand fan de Christie, et de ce roman que j'ai lu au moins 5 fois, mon avis puriste est sûrement biaisé, mais je trouve dans l'ensemble, avec les moyens à leur disposition et ce casting, que cette réalisation était un vrai gâchis. Je ne suis pas contre les écarts dans l'adaptation, mais quand ceux-ci apportent à l'histoire et donnent une certaine dimension au propos ; là c'était vraiment pas top. J'ai entendu qu'ils prévoyaient déjà d'adapter Mort sur le Nil, ça promet...
  8. Le début du teaser me fait pas mal penser à Virgin Suicides... Bon. J'aime bien la vidéo et l'esthétique globale, même si certains plans font très cliché "artiste-pop-electro-indé-scandinave-un-peu-mystique". Ca me fait bizarre de la voir porter des vêtements "normaux", haha. Je pense que les autres vidéos seront de qualité, ce serait bien si on restait au même niveau que ce qui avait été amené par Samaritan ; le partenariat avec CDG laisse supposer une meilleure production visuelle donc à voir. Niveau musique, l'instru est cool, rien d'incroyable. Ca fait très musique-de-bande-annonce-de-film-indé, donc on reste cohérent. Après effectivement, j'avais été moi aussi hyper emballé par le trailer de blue et notamment par la musique, pour avoir été déçu de blue blue finalement. Bref, je suis quand même curieux de tout ça! Je me demande comment va se dérouler la sortie, si toutes les vidéos vont être publiées en même temps que l'album, ou si ce sera échelonné... Pour l'instant j'ai pas vraiment compris la narration (s'il en est?), mais j'espère que les titres et clips inédits vont permettre de connecter les points!
  9. Söfft Music Awards 2017

    Mieux vaut tard que jamais : TOP ALBUMS 2017 TOP EPs 2017 TOP TITRES 2017 TOP CONCERTS 2017
  10. Söfft TV Show Awards 2017

    Alors, pour ma part je retiendrais de cette année : - The Handmaid's Tale Sans nul doute pour moi LA série de 2017, extrêmement bien réalisée, bien interprétée, et importante par les temps qui courent + une très belle photographie. Rien à redire, les 10 épisodes sont impeccables, avec une intrigue qui tient particulièrement en haleine. On parle beaucoup d'Elisabeth Moss, et à raison, mais je tiens à saluer l'interprétation magistrale de Yvonne Strahovski qui joue Lady Waterford ; dans le genre femme froide et sans pitié à la Cersei Lannister, elle est particulièrement convaincante. - Big Little Lies Grande découverte avec ce casting aussi génial que surprenant. J'ai adoré cette série, où l'on pourrait facilement s'attendre à une construction dans le sillon de Desperate Housewives, mais qui en fait n'en prend pas du tout le chemin. L'écriture est très juste, sans être bourrée de clichés, et le jeu des actrices principales lui rend vraiment justice : toutes incarnent à la perfection leur personnage. Je reste curieux suite à l'annonce d'une deuxième saison, la série aurait tout aussi bien pu s'arrêter là comme c'était prévu initialement. - Sense8 Cette série joue avec mes nerfs et mes sentiments... J'ai trouvé la deuxième saison plus bordélique et confuse que la précédente, mais pour autant elle est efficace. On arrive tout de même à suivre le fil de l'histoire, et à encore plus apprécier les 8 personnages (certains plus que d'autres, comme Sun ). Et puis, terminer le dernier épisode avec un tel cliffhanger est d'une frustration... Je suis curieux de voir comment ils vont clore tout ça en deux épisodes. - Black Mirror Une très bonne quatrième saison ! Les épisodes sont, comme d'habitude, de grande qualité, et tous très différents les uns des autres. Contrairement à la saison précédente, je n'ai pas trouvé certains épisodes en dessous des autres, pour moi ils se valent tous. On a présenté cette saison comme moins sombre et apportant plus d'espoir, mais à part un ou deux "happy ending" dans les épisodes, je ne la trouve pas spécialement moins pessimiste que les précédentes. Mention spéciale à l'épisode réalisé par Jodie Foster. - Dix pour Cent J'ai eu un peu peur avec le premier épisode de la saison, mais le niveau est vite remonté avec ceux d'après, et la série prend un tournant très intéressant finalement. La plupart des personnages sont plus étoffés, leurs personnalités plus creusées, et c'est une bonne chose. C'est vraiment agréable de voir s'affirmer une bonne série française, bien réalisée, bien jouée et originale. - Game Of Thrones Une saison mi-figue mi-raisin pour moi, avec une intrigue ramassée et condensée dans 7 épisodes, où toute l'action qu'on attendait depuis 6 saisons se succède dans un rythme très intense assez improbable, voire parfois ridicule. Si ces tournants servent l'histoire, on en perd un peu la qualité des dialogues et des scènes de complot, d'anticipation qui font la force de GOT selon moi. L'écriture manque sérieusement de finesse par rapport aux saisons précédentes, mais là encore, c'est aussi sûrement lié au nombre d'épisodes et à la planification des dernières saisons. Je retiens quand même de très bonnes scènes, notamment dans le dernier épisode. Et heureusement que Lena Headey et Peter Dinklage sont encore là !
  11. Agnes Obel - Citizen of Glass

    Beau concert, bien qu'un peu court ; les nombreuses parties instrumentales fonctionnent très bien dans un espace comme la Philharmonie, et c'est fort bien joué. Ca me fait regretter de ne pas y avoir été !
  12. Smerz - nouveaux titres

    En boucle sur leur dernière depuis deux semaines, je trouve leurs titres de mieux en mieux. Vivement l'album
  13. AHHHH pourquoi Ibeyi et Jorja Smith ne passent-elles pas le dimanche?
  14. Vidéo pour Arisen My Senses, disponible !

    Je ne suis pas très convaincu par ce clip, pour être honnête même un peu frustré. Déjà, je trouve que l'univers assez sombre et organique de Jesse Kanda ne colle pas trop à Arisen my Senses, si l'esthétique du clip (et de Kanda) me plaît c'est peut-être l'un des titres de l'album où je la vois le moins adéquate. Contrairement aux trois clips précédents d'Utopia, où pour le coup, l'univers visuel et le titre se mariaient très bien à chaque fois selon moi. Le décor du début est cool, après j'y vois vraiment une juxtaposition de l'univers de Björk et de l'univers d'Arca plutôt qu'une rencontre : on ne saisit pas très bien leur lien à tous deux, ni pourquoi Arca est étendu comme ça (surtout que dans ce plan on retrouve vraiment l'esthétique de son album à lui). La scène où Björk "déploie ses ailes", où Arca se prosterne devant elle est belle, mais vraiment courte ; quand on voit l'effort mis dans toute cette mise en scène ça me laisse frustré que ce ne soit pas plus exploité. J'y aurais bien vu une petite chorégraphie, pour développer plus le côté 'parade' comme dit Mansion. La fin en plan serré sur Björk rappelle vraiment Mouth Mantra : c'est beau mais ça fait moins de sens avec ce qui a été amené avant, et ça coupe un peu court à l'histoire qui se développe au début. Au début du clip, je me suis dit "cool, un clip de Björk où il va se passer un truc, où elle n'est pas toute seule, où il y aura une narration un peu, ça faisait longtemps", mais du coup bof bof... Après je trouve quand même ça positif qu'elle intègre Arca dans son clip, j'espère que ce sera le cas dans d'autres vidéos de l'album. Leur relation gagne à être représentée visuellement.
  15. Vos derniers coups de coeur

    + dans un univers similaire à Smerz, n'oublions pas SASSY 009, leur EP est !!! Définitivement dans mon top 2017.
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.