Jump to content
forum.bjork.fr

aifol

Admin
  • Content Count

    8,190
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by aifol

  1. John Tiffany, metteur en scène de théâtre... fautra peut etre s'attendre à du kitchou tout de même :D elle sera bien habillée c'est déjà ça :D sinon, pour info, 1.250 spectateurs assis ou 2.700 debouts. c'est pas bien grand, même si le batiment a l'air fou. https://batinfo.com/actualite/un-nouveau-lieu-artistique-de-new-york-va-porter-le-nom-du-proprietaire-de-lom_9631 https://virtute.io/the-shed-culture/
  2. Setlist sans surprise, avec tout de même Anchor song en islandais. Son parfait. Je l'ai trouvé appliquée, concentrée, attitude parfois même un peu grave, et qlq moments de fatigue vocale, notamment sur human behaviour. Elle est allée, discrètement par trois fois, boire à la paille de la tisane planquée dans les fougères. Instant modasse : très belles chaussures *rouges*, habituels talons compensés, dont l'une avec bordure dorée et l'autre argentée, robe latex blanche, très "poupoupidou" de dos. Globalement, l'ambiance était très posée, théâtrale, compte tenu de la configuration du lieu. Le cadre est magnifique, l'acoustique : RAS. Première partie : Elle a fait parfois qlq impro à la fin des morceaux, j’hésite entre dire que c'est du meublage facile ou vraiment une prolongation justifiée... dans tous les cas, ça m'a fait tendre l'oreille telle une louve en chasse un jour de pleine lune. :p Moment chair de poule : elle était très très en forme sur tabula rasa... je ne sais pas si c’est parce que le titre est plus lent, donc moins noyé dans beats et flûtes, mais passage très prenant, surtout la fin (sa façon de répéter " you're strong" bcp plus frontalement que sur l’album), je fouillerai en ligne pour vérifier si c’est le champagne qui parlait ou non. À mes oreilles, le moment phare de la setlist, dans le sens où elle s'implique *vraiment* émotionnellement. Passage Swedish woman, cœur avec les doigts : les quelques réactions du public aux paroles féministes étaient un bonus agréable. Sur scène : Björk se déplace un peu difficilement avec sa tenue, et avec le sol tournant, j’ai eu parfois le sentiment de la voir autant de fois de dos que de face aha, ou alors cette gaine envoie du rêve... et reste imprégnée dans la rétine :p Les musiciennes font une chorégraphie très "vaginesque" à un moment... je n’avais pas vu/ remarqué la première fois à WLG. Mais le tout reste un peu figé... Sur certains titres, il y avait un écran, bien pratique pour observer de près ses mimiques, elle était très appliquée, mais fatiguée. Un peu le sentiment d'une patineuse, qui compense les moments compliqués, par un coup d'éclat. Elle a pinté quelques paroles, mais c’est tjrs rigolo de la voir mouliner après. Et vas-y que que je te secoue le micro en l'air comme si de rien n'était. :D Globalement, le concert est hybride, avec tous les défauts de ses ambitions : mêler show visuel et discours politique tout en étant "fin", il peut en sortir une petite frustration musicale, si l'on ne se laisse pas faire pour s immerger dans les visuels : les cygnes/oies ? qui courent sur l'eau, grand moment lolesque tout de même aha et le sens des paroles (fallait peut-être y aller carrément et les afficher ?), bref on peut passer à côté. Parce que la première partie manque de rythme, et trop peu de tubes pour compenser. J'aimerai la voir sur la prochaine tournée avec moins d'artifice : bandes vocales trop présentes. Et certaines flûtes sont déjà sur les bandes (entendu au soundcheck). Une configuration où l'on sent moins qu'elle porte tout le poids du projet, dans le sens où elle ne choisit pas la facilité, il y a une forme d'inconfort : se caler sur sa propre voix, sur les bandes... j’aimerai qu'elle se (re)donne plus de liberté, peut-être en s’entourant et en s'appuyant sur des musiciens qui la portent, au lieu de la suivre.
  3. aifol

    Concert au festival Northside - Danemark 7 Juin 2018

    google trad ahaha spectatrice :
  4. aifol

    Concert au festival Northside - Danemark 7 Juin 2018

    ah mais cette robe !!! ahlalalala D'autres photos via presse danoise https://politiken.dk/kultur/musik/koncertanmeldelser/art6567925/Først-da-Björk-og-tværfløjterne-fik-jordforbindelse-viste-hun-sit-format https://www.dr.dk/musik/festival/genialt-eller-taakrummende-hovednavn-skaber-vild-uenighed-paa-northside
  5. Lanark Artefax en ouverture, s'il reproduit, à la lettre, son live actuel (vu aux NS à Lyon). Il va faire saigner des oreilles et faire pleurer le public venu pour les tubes... son live est fou, captivant, il m'a retourné le cerveau, mais tout est imprévisible, déstructuré, puissant, faut vraiment se mettre dedans...
  6. mais tellement... <3 ça m'a fait penser au titre de braids d'ailleurs. "Breasts pushed up, I'm tryna show you I have collarbones and cleavage you can rest in" +1, j'ai du mal à construire un avis encore... son concert est venu clôturé un marathon de sons et d'émotions, je suis encore pantoise et suffoquée. les basses étaient tout comme il faut, aha
  7. en effet, décolleté assumé et ravageur puuuuuuuuuuush up, push up power !
  8. Hugo Cassavetti, comme dab. patriarcat quand tu nous tiens : Telle est Björk : à la fois enfantine et visionnaire flûte à six Schtroumpfs ou comment parler de l'art fait par ou pour des femmes : un renvoi direct à l'enfance, soit un stade en cours de développement. Article du Monde : La femme-fleur Björk s’épanouit au festival We Love Green https://www.lemonde.fr/musiques/article/2018/06/04/la-femme-fleur-bjork-s-epanouit-au-festival-we-love-green_5309347_1654986.html
  9. aifol

    Couverture et interview dans Time Out London

    ah oui ? c'est la première fois qu'elle parle de la manif March for Our Lives. et c'est pas anodin, en lien aussi avec l'utopie, un changement possible et la fin du "boy will be boy", et, sur un autre sujet, c'est assez fun ses souvenirs des Sugarcubes à Berlin Est avant la chute du mur mais, en effet, elle parle encore de sa mère, et de son engagement féministe des années 70, un héritage à prolonger. mais ça je ne pourrai jamais m'en lasser. Et puis, elle n'est pas passée en live à la télévision depuis 2012, non ? se faire spoiler, NON, mais de cette façon c'est un grand oui !
  10. aifol

    5. Body Memory

    sujet d'origine : Utopia - Articles et critiques presse #team Body memory C'est le titre qu'elle semble le plus détailler.
  11. VAS-Y balance ta playlist Elle parle de cette oeuvre : Cellular Songs, composée d'un chœur de 5 femmes. (oh tiens) https://www.bam.org/theater/2018/cellular-songs l'avant première a eu lieu à NY le 15 mars (mais j'ai l'impression qu'elles ont déjà tourné, ou c'était du work in progress, edit : oui c'est ça : have appeared as works in progress since 2015. +++) : Meredith Monk’s Cellular Songs in New York — deeply affecting, article et oh tiens, comme c'est surprenant et ter : ‘I Believe in the Healing Power of Art’ huhu et presque plus de batterie aussi? aha
  12. aifol

    6. Features Creatures, avec Sarah Hopkins

    J'ignorais qu elle était violoncelliste. Elle est brillante.
  13. aifol

    Arisen My Senses Remix EP, le 25 Mai

    Encore un complot des fémi-nazies
  14. aifol

    Arisen My Senses Remix EP, le 25 Mai

    mais ouiiiiiiiiiiiiiiii du soooooooon les trois sont supers, variés. on reconnait bien le style de chacune (je connais mal Lanark Artefax) équilibre parfait ! c'est un joli cadeau pour tout le monde. aha +1 je remets le lien vers son sujet tiens. Elle est tellement prévisible <3
  15. Je poursuis l'exploration des boucles de pipeau « à la Steve Reich » + ambient : Kara-Lis Coverdale, le titre date de 2015 #coeur avec les doigts je ne la connaissais pas du tout... elle est canadienne. le label https://sacredphrases.bandcamp.com autre trouvaille, tjrs ambient : Visible Cloaks - Terrazzo (Ft. Motion Graphics) celui-ci date de 2016
  16. Mais on ne sait rien : s il voulait ou pas faire la tournée, s il était convié, disponible, intéressé... En tous cas, elle garde un collaborateur dont on n a pas beaucoup parlé et qui est crédité sur l'album comme : Engineer [Flute, Choir, Harp Recording] –Bergur Þórisson c est les flûtes qu'elle va choyer, pas les beats programmés et c'est tout à fait cohérent avec l'album... Yeah !
  17. ZONE A ROUGE CHER T'es DEVANT ZONE B BLEU moins cher T'es moins devant huhu selon la simulation sur un autre spectacle. (GREASE)
  18. Mais il ne manque personne, il ne fait juste pas partie du début de tournée, ou de la tournée tout court. et puis sur deux ans, il peut aussi très bien se pointer, en Amérique du Sud par ex ? tiens et puis musicien ? huhu mais pardon, il fait les machines... tout est préprogrammé, lancez les pistes ou appuyez sur des boutons au bon moment, ça va, avec un peu d'entraînement, moi aussi je peux le faire la vérité, vous vouliez le voir le petit coco
  19. Oui, surtout pour voir une répétition. huhu Bon maintenant va falloir dégainer les balises spoiler pour les éventuelles vidéos et la tracklist. même si je l'imagine bien interdire les portables... je ne veux rien savoir de plus. salut
  20. y a mille places. entre 96 - 113 euros +++ Il parle de plusieurs mois de travail. aha, je pense plutot que c'est pour le groupe de flutistes, elles peuvent et vont se déplacer sur scène. Quand je me souviens des choristes sur le début de tournée Biophilia, je suis assez contente qu'elle fasse appel à une pro ! ça évitera le côté kermesse.
  21. non, plus simplement : il tourne de son côté ! se faire de la maille en solo, ça reste la meilleure explication. programmé 28 juin 2018 en Pologne.
  22. Vous êtes bien mal renseignés spectacle : No Tomorrow : A ballet for eight dancers and eight guitars. <3 suffit de faire pareil avec des flûtes et VOILA c'est plié
  23. quoi quoi ? cooool, mini mini itw par téléphone, vers 20:45 Which women in art really obsessed her ? - Leonora Carrington à la fois pour ses textes et sa peinture +++ - les peintres surréalistes dont Remedios Varo +++ des masques et des oiseauux et du féminisme : aha la moustache, et les petits ailettes sur la robe. ça rappelle un peu la robe à la fin de black lake. et des bestioles fantasmagoriques El Minotauro, 1959 Dolor Reumático II, 1948 http://remedios-varo.com
  24. une nouvelle citation mystère Heyr heyr Björk . . . #glamouriceland #marchissue #björk #feminism #metoo #poweredbywoman #iceland #reykjavik elle parle de quoi là ? hihi ça a un lien avec la tenue ? hihi hihi (oui blague de beauf) bien d'accord, ahaha (bon c'est flou mais on comprend l'essentiel, si qqn connait qqn qui parle islandais...) leçon de féminisme en habit vulvivulva, épisode 1 <3
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.