Aller au contenu


Contenu le plus aimé


#168366 Another Magazine, spring/ summer 2016, Nick Knight / ShowStudio

Posté par mike - 30 novembre 2015 - 12:32

C'était peut-être trop dur émotionnellement.


#163797 Rome - 29 juillet 2015 - Auditorium Parco della Musica

Posté par Verandi - 30 juillet 2015 - 22:32

Quand un spectateur applaudit après les trente premières secondes de Black Lake:


 

Spoiler



#157310 Lionsong réalisé par Inez & Vinoodh

Posté par bjon - 12 mars 2015 - 15:33

rien que pour ce gif, il vaut le coup :P

 

Fichier joint  lionsong.gif   1,34 Mo   19 téléchargement(s)




#163903 Berlin - Spandauer Zitadelle - 2 août

Posté par Invité - 02 août 2015 - 23:14

Coucou les amis !

C'était mon troisième concert de Björk (après Rock en Seine 2007 et Manchester 2011). En 2007 j'avais 15 ans donc de toute façon j'étais euphorique en mode « hiiiii c'est elle en vrai » donc j'ai pleuré de joie ; en 2011 j'étais un peu plus blasée (peut-être parce que le voyage pour Manchester en compagnie de Pierro et Rubedo a été tellement rocambolesque que ça a un peu éclipsé le concert, je sais pas). Mais dans tous les cas depuis quelques années ma passion pour Björk s'était pas mal tiédie. Mais elle a été grave ravivée par Vulnicura. Alors, voyant que Björk passait à Berlin quand je projetais d'y être, ni une, ni deux, j'ai chopé une place. Ce que je ne savais pas (et qui tombait encore mieux) c'est que mon séjour comme le concert seraient à Spandau, le même quartier de Berlin.

Après une semaine de cours intenses (c'était une école d'été) et de bourrage de gueule tous les soirs, ça s'est fini en apothéose hier, je me suis couchée à 4h30 (après avoir contribué à massacrer 60 % du répertoire des chansons chantables la nuit bourrés avec une guitare) alors qu'on devait avoir libéré les chambres pour 9h, puis j'ai pris un gros brunch (la nourriture gratuite est toujours meilleure). Bref tout ça pour dire que vers 13h quand je me suis mise en route pour la Citadelle, j'avais la gueule de bois (mais j'étais de bonne humeur). À pieds et sans me presser, j'ai mis à peu près 2h pour y aller en en profitant pour découvrir Spandau, dont environ 1h à essayer de faire de la monnaie à la gare pour laisser mon sac à la consigne. Il faut préciser que la chaleur était effroyable : il a fait dans les 38°C.

Je suis arrivée à la Citadelle, qui fait aussi parc et musée donc c'était pas très clair où je devais me foutre. Semblant trouver la file, j'ai demandé à la première meuf que je voyais si c'était bien là la file pour Björk (« Where is the line ? » oh oh oh lol). Bonne pioche, non seulement c'était la file, mais en plus je suis tombée sur un groupe de gens cool. La meuf, une Italienne qui vit à Berlin depuis 3 ans, a tout de suite décidé que j'étais grave sa pote (c'est toujours cool et convivial) ; elle était en compagnie de 4 Texans (dont un qui était son mec) qui constituaient un groupe de rock progressif expatrié à Berlin et intitulé... Medulla ! Des fans hardcore donc (sauf la meuf). Ces acolytes me permirent d'avoir de la compagnie de 15h à 22h30, on a mutualisé les blagues, l'eau, les mouchoirs, les clopes et la bouffe.

On a attendu en plein cagnard, mais mes acolytes ont eu du flair : ils étaient au meilleur endroit pour foncer au premier rang. Ça a donc payé de ne pas se mettre à l'ombre. Les heures passent ; 17h, ouverture des portes. Je suis parmi les premiers à passer, je commence à courir (quand tu fais 1m60 la différence entre être au premier et au troisième rang est GRANDE)... mais je fais tomber mon billet dans les premières foulées ! Rien à foutre, je me dis : on a déjà scanné mon billet ; who cares. Je cours. Je tombe sur un DEUXIÈME contrôle des billets !!! J'essaye de négocier avec le mec de la sécu, il me dit « nein » d'un air strict ; je cours en revenant sur mes pas (tout ceci me semble durer des heures alors que ça a dû être une minute, je me revoyais déjà rentrer bredouille après avoir attendu en plein cagnard pour rien), et ô miracle, je me souvenais à peu près où j'avais fait tomber le billet et le vent ne l'a pas emporté. Je le ramasse, je me remets à courir comme une dératée. Miracle, pas trop de gens sont devant la scène (dans ma tête j'avais perdu 30 minutes quoi). En plus, mes copains internationaux qui m'avaient vue revenir sur mes pas d'un air complètement paniqué m'ont invitée à les rejoindre vers les 2e-3e rangs. Ouf. Bref, énorme ascenseur émotionnel.

Nouvelle attente loooongue. On commence à vraiment ne plus en pouvoir de la chaleur, et puis on est essoufflés (surtout moi qui ai fait des allers-retours), et en plus on n'a plus de flotte.

 

Vers 18h45, Lotic. Bon j'ai trouvé ça vraiment très chiant. Ça avait l'air complètement random. Le pauvre faisait face à un public grave sceptique. J'ai engueulé mes voisins qui gueulaient contre lui. Bon il est bien fait de sa personne, portait une tenue sympa et dansait bien.

Ensuite vers 19h45, Arca. J'ai trouvé ça beaucoup mieux (j'avais pas écouté les œuvres d'Arca par flemme donc je découvrais). Ses petites mimiques sont super craquantes, ce mec a un charme fou. Mais même si j'aime plutôt bien, le concept d'assister à 2h de DJ quand tu vas à un concert, c'est un peu soulant. D'autant que sur le billet ce n'était pas annoncé « Björk + Arca & Lotic » ou « Björk + guests », des gens se sont donc trouvés complètement pris au dépourvu et ont pété un câble. Je me suis vraiment engueulée avec un type qui montrait sa montre à Arca en gueulant « I'm losing my time ». Je lui ai dit que l'orga n'était pas la faute d'Arca et que donc ça servait à rien d'être malpoli, mais il a fait une remarque qui m'a marquée : « je suis venu pour Björk, à Berlin je peux avoir 2h de DJ tous les jours ». Je suppose que l'orga a donc merdé là-dessus : ils ont pensé viser un public berlinois avide de DJ, mais ils se sont plantés : déjà il y avait énormément de non-Allemands de ce que j'ai vu, et en plus justement quand tu as l'embarras du choix en termes de DJ tu apprécies pas forcément d'en avoir 2h que tu as pas prévus de voir.

Bref, pour résumer la première partie : je me suis emmerdée, j'ai engueulé mon entourage, et j'ai découvert que les hommes en robe (Lotic) ou jupe (Arca) c'est cool.

 

Je crains pour la durée du concert de Björk, le mec chiant d'à-côté de moi ayant lancé une rumeur comme quoi le concert devait être fini pour 22h (alors qu'Arca a fini vers 20h40 et que la scène était en train d'être montée).

 

Mais là ça commence. (oui c'était Haxan Cloak avec elle, encore un spécimen de la gent masculine appétissant, Björk est entourée de gros BG)

Commençons par les aspects négatifs : quelques tocards hurlaient « I LOVE YOU BJÖRK » aux moments les plus malvenus ; d'autres tocards sortaient leur tel pour filmer (me mettant allègrement leur coude dans le champ de vision). La setlist était méga-mainstream, la fan plutôt hardcore que je suis aurait préféré des titres plus obscurs (MAIS au moins on n'a pas eu de titre chiant). J'avais mal au dos. Je n'aime pas cette collerette. Il y a eu quelques petits bugs techniques : sur Unravel, Bj utilisait un dispositif pour avoir la deuxième voix (vous savez, he'll never return it / when you come back) et au début ça a merdé, ça lui a lancé « show me emotional respect » au lieu de « when you come back » xD Ah oui et un ÉNORME MERCI à la personne du forum qui a dit (après Fourvière je crois) « attention aux phobiques des insectes », ça m'a permis de me préparer psychologiquement, et en plus en allant écouter les balances j'ai entrevu des chenilles sur l'écran, ça m'a fait remémorer cet avertissement. Je dois vous dire que je l'ai très mal vécu (l'écran est immense, je voulais ne pas regarder mais JE POUVAIS PAS je fermais les yeux par moments mais ça me faisait chier de ne plus voir Bj et les musiciens). Faut arrêter avec ce gros écran d'ailleurs ; toutes ces vidéos ça magnétise le regard et ça distrait de ce qui se passe sur scène, à mes yeux.

 

 

Bon et sinon c'était à tomber par terre. Mon meilleur concert de Björk.

Belle robe, beau masque. Une belle forme vocale (sauf quelques petits couacs genre Hunter où elle a galéré, mais c'est pas grave). Des chorés à la fois marrantes et émouvantes par moments (c'est moi ou elle a pris des cours de danse contemporaine ou un truc comme ça ? Je la trouve mieux qu'avant). Même sur des petits effets de voix ou sur les consonnes genre quand elle dit « crash » dans Hyperballad y a des variations, du nouveau (et des effets que j'avais pas entendus depuis longtemps qui me rappellent ses débuts).

Dès qu'elle a commencé « a juxtaposition » sur Stonemilker les yeux m'ont piquée. Ça n'a rien à voir avec mon moi de 15 ans en 2007 en mode « OMG OMG ma déesse est devant moi ». J'étais vraiment submergée par l'émotion ; elle a transmis tellement de fragilité (la voix qui tremblote, c'était super maîtrisé) et de force en même temps (la présence physique, les envolées vocales). Les larmes ont vraiment éclaté vers le refrain. Même chose pour Black Lake et Unravel ; grosse émotion, quelques larmes (bon je suis assez émotive et bon public mais QUAND MÊME ça m'a bien foutu une claque là où à Manchester j'avais surtout applaudi poliment).

Black Lake (que je n'écoute pas souvent, elle me transporte pas), là c'était vraiment énorme, elle a vraiment cet aspect « chagrin mais je suis forte et je m'en sors » c'est con de répéter ça parce que c'est le thème de l'album et c'est écrit dessus, mais je me le suis vraiment pris en pleine face.

Transition BL-Hunter toute en continuité (avec des pétards).

Super d'avoir Unravel, probablement dans le top 5 de mes chansons préférées de Bj, première fois que je l'entends en live, larmichette, mais elle devrait laisser béton le système des deux voix un peu artificiel et qui bugge (j'ai le souvenir ému d'une vidéo youtube où elle chante avec une seule voix et ça passe crème).

Possibly Maybe, nouvelle version avec Manu Delago et Haxan Cloak, GÉNIAL. Moi qui en avais par-dessus la tête de cette chanson car beaucoup trop écoutée dans ma jeunesse et usée jusqu'à la corde, j'ai grave grave kiffé. Hang drum et bons gros beats qui claquent, super.

Plus ça allait et plus Bj se lâchait, ça se voyait qu'elle s'éclatait. Elle dansait, faisait l'andouille, s'éclatait vocalement.  




#161189 Acheter Vulnicura + Lien sponsorisé = Participer au financement du site/forum...

Posté par sofftchevaliers - 15 mai 2015 - 10:39

tumblr_m5rd80uvDt1qenlr5o2_500.gif

 

Merci encore et encore !  :coeur: 

 

100% des frais de fonctionnement du site ont été récoltés pour l'année prochaine




#154413 Vos retours sur les versions physiques

Posté par bjonker - 28 janvier 2015 - 13:14

il n'aurait pas précisé no extra music et laissé que la partie extra artwork

 

offtopic : je suis très perturbé par l'avatar de Cornelius273 en haut du topic à chaque fois :hypo:




#152872 Vos premières impressions sur le nouvel album

Posté par Quinethssence - 19 janvier 2015 - 20:18

nu sous une couette bien chaude dans le noir total, avec une boîte de Kleenex familiale...

 

buffy-masturbation.gif

 

EDIT : lien mort




#173662 [influences] comme un sentiment de "déjà vu"

Posté par bjonker - 06 juillet 2016 - 12:30

tumblr_o9tqtaXZZG1tpkko4o1_500.jpg




#168768 Mouth Mantra - Video par Jesse Kanda

Posté par Freddy77 - 05 décembre 2015 - 18:43

mmm seriously ? l'argument 'oh la la cest pas le budget de Bachelorette ?' 

 

On est en 2015, tous les artistes ou presque ont des budgets de merde pour leurs clips.

 

En 1995 / 1997 Bjork vendait 3 millions copies de Post/Homogenic et elle était une pop-star quand même (du moins elle était une figue pop sa musique ne l'était pas tout le temps), aujourdhui elle frôle a peine la barre des 200 000 copies avec Vulnicura et elle fait une apparition télé au 3 ans.

 

Je fais rarement ce genre de post (jaime bien ce clip, mais je ne suis pas en train de dire que c'est un clip a petit budget de méga bombe de qualité de ouf ,) mais.... bon c'est insane de comparer Bjork des 90s avec Bjork de 2015 (ou n'importe quel artiste d'aujourd'hui a il y a 20 ans)




#168523 Quel est votre titre préféré de Vulnicura Live ?

Posté par Mathéo Mrzk - 01 décembre 2015 - 19:54

Je vote pour le vote aux choix multiples!




#166940 Vulnicura Live + sondage pochette

Posté par aifol - 23 octobre 2015 - 17:23

 

Car maintenant à 18h15, je peux en mettre dans mon panier.

 

caché au sous sol du disquaire, qqn fabrique et presse les CD à la chaine selon les arrivées des commandes.

 

Spoiler




#163141 Nuits de Fourvière, Lyon, 20 juillet

Posté par Benjivolt - 20 juillet 2015 - 22:47

Hello guys! Je fais le bootleg demain! Il sera prêt demain soir!


#160518 Charts / Ventes, promo en deux temps... ?

Posté par innerwatch - 16 avril 2015 - 07:45

Tu l'as ratée dans CA Vous ?!

Fichier joint  bjork_cavous.jpg   99,8 Ko   3 téléchargement(s)




#159662 Vos retours sur les versions physiques

Posté par Mansion - 30 mars 2015 - 18:07

C'est le moment de crâner car j'ai le vinyle (merci OLI) et un pull qui a certainement inspiré la grand-mère pour cette ère, mais je ne lui en veux pas.

Fichier(s) joint(s)




#158975 Grande rétrospective Björk au MoMA en 2015

Posté par mike - 24 mars 2015 - 22:10

Bon... Je vais donner mes impressions sur cette expo. D'abord je dois préciser que j'attendais vraiment de la voir par moi même, d'attendre pour avoir un avis perso. En général Je n'aime pas trop critiquer sans avoir vu, lu, ou écouté l'oeuvre en question.

En arrivant, on te file un ticket avec l'horaire de passage pour la section song lines, ça laisse le temps d'aller voir Black Lake. Et là j'ai été plutôt agréablement surpris. L'intérêt du truc c'est la qualité du son, et sa spécialisation. Les 2 écrans diffusent quasiment les mêmes images,parfois avec un décalage. C'est clairement pas la video du siècle, mais comme pour Stone Milker, et son oculus rift, on pers vachement à regarder ça sur YouTube. Le son est bon, ça sort de partout, les parties rythmiques sont saisissantes. En fait c'est plutôt sympa. J'en attendais rien, mais ne serait ce que pour la qualité du son, ça vaut le coup. Dommage que ça soit la meilleur partie de l'expo.
Après on enchaine sur la salle de ciné qui diffuse les clips à la suite. J'en ai regardé deux, et puis j'ai rejoint la partie songlines. J'ai pas grand chose à en dire, ça me semble légitime de diffuser les clips dans une expo Bjork. Ils ont installé des canapés coussins, pas mal de gens sont allongés, vautrés dedans, c'est confortable. Évidemment je connais par coeur ces videos. Bref je m'y attarde pas.

Puis viens donc le tour de SongLines, et là... La déception. J'avais envie d'y croire. Je suis très fan, ça me dérangeait pas de voir une collection de robes. Au contraire.

Mais le problème c'est clairement la pauvreté de l'ensemble, son manque d'ambition.
Une salle par album. Mais chaque salle doit compter 2-3 objets. Je me suis forcé à écouter l'audio guide en entier. Si on écoute tout, la visite prends 40 minutes, si on l'écoute pas, je pense qu'en 5 à 10 minutes tu as fait le tour. Et l'audio guide est pas folichon. Des chansons et une actrice qui lit un texte pas terrible de Sjön. Ça raconte rien. On apprend rien.
C'est digne d'un hard rock café.
Alors oui ça fait quand même un peu plaisir de voir certaines robes ou objets en vrai. C'est sympa de voir les tenues volta, la robe clochette du clip de who is it. Idéal pour se prendre en photo devant et le mettre sur Instagram. Et puis c'est tout.

Voilà. Les critiques ont été très durs, mais c'est justifié. Ça rend pas hommage au boulot de Bjork. Et c'est d'autant plus frustrant que j'ai vu l'expo Bowie vendredi dernier au philharmonique, et que j'ai adoré. Pourtant dans les 2 cas: une pop star, des fringues, un audio guide qui s'adapte à ta position, des videos de clip. Beaucoup de points communs, et pourtant au final 2 résultats opposés.
La grande qualité de l'expo Bowie c'est que ça regorge d'objets, d'affiches, de trucs en tout genre. Il y a énormément de choses, dont pas mal de cochonneries (un mouchoir, une lette d'un fan chinois, etc) mais l'ensemble est vraiment intéressant, et et en profite pour montrer des choses moins connues. (Par exemple j'ai adoré voir The man who sold the world, accompagné par Klaus Nomi. J'ai trouvé ça très touchant. ) À la fin de l'expo Bowie, j'ai eu envie de réécouter ses disques en rentrant chez moi.

J'en ai profité pour passer à la case merchandising. (J'ai mon mug)

Et puis j'ai donc enchaîné sur le PS1 et le clip de Stone Milker. Que j'ai apprécié malgré sa simplicité.

Donc voilà, voilà...
Par contre demain soir et samedi je suis aux concerts du New York city center et je suis chaud bouillant.


#156372 Stéphane Sednaoui - Post Outtakes

Posté par How I Roll - 04 mars 2015 - 00:17




#156085 Dessins maison

Posté par Mansion - 27 février 2015 - 16:56

693847IMG1887copie.jpg

 

Ma contribution au MOMA.




#155471 Vos premières impressions sur le nouvel album

Posté par Invité - 16 février 2015 - 13:21

C'est officiel, cet album a réveillé mes instincts de fangirl ! (Fan depuis 2005, j'avais 12 ans AHHHH ça fait 10 ans)

Je réécoute Vulnicura, je réécoute aussi toute la discographie bjorkienne, ce que je ne faisais pas depuis bien longtemps.
Si vous avez croisé une folle qui chantait Stonemilker puis Who is it à tue-tête sur son Vélib ce matin... (et une pensée pour mes pauvres colocs qui subissent Pagan Poetry et Charlene sous la douche)


#154197 Concert, la setlist de la tournée Vulnicura (souhait et desiderata)

Posté par aifol - 26 janvier 2015 - 15:51

en résumé

Spoiler



#153841 séance avec Inez and Vinoodh pour NYTimes.com, styliste : Mel Ottenberg

Posté par aifol - 23 janvier 2015 - 11:09

j'ai un doute... au lieu de se planquer, elle ferait mieux bien d'aller à la GYM.

COMME TOUT LE MONDE APRÈS 30 ANS.

Je valide la couleur et la matière, mais le côté méduse, jeux sur Nintendo Wii : au secours.
C'est bien la peine de nous me faire rêver avec une combi moulante en latex pour se taper (encore) la fête d'école maternelle.

Faudra attendre le prochain album pour le retour à la sexualité, au corps ?

Merde ! Je dis non !